FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Autres Dopage • Un moteur ? Pathétique ...

Retour au forum Autres > Dopage Bas de page

envoyé le 29/01/2017 12:37

Des noms, ceux qui vendent,  qui installent,  utilisent...

Des détails techniques: comment ça fonctionne et surtout comment le système atterrit dans les cadres et dans les roues (pour le fameux système à aimants...)...

Des noms, ceux qui vendent,  qui installent,  utilisent...

Des détails techniques: comment ça fonctionne et surtout comment le système atterrit dans les cadres et dans les roues (pour le fameux système à aimants...)...

Je ne sais pas à quoi nous pouvons nous attendre.

Cependant quand je lis cet extrait d'un article très récent (Le Figaro/sport)

Mais M. Varjas a affirmé à CBS que dès 1998 il avait mis au point un moteur adaptable dans un cadre de vélo. Un acheteur anonyme lui a versé 2 millions de dollars pour le lui acheter et pour que durant une période de 10 ans il ne parle à personne de son invention, qu'il ne la développe pas et n'en vende à personne d'autre.

et que je pense au cyclisme des années 1998-2008

et en supposant que Varjas dis vrai,

il n'y a qu'un seul nom qui vienne à l'esprit. Inutile que je précise. Ce n'est pas Basso, ni Zulle, ni etc.

En fait, c'est déjà comme s'il désignait nommément cette personne, 

Je me refusais à le croire, mais depuis 1 h je tourne et retourne la question et je ne vois que cette réponse.

Par ailleurs, une fin d'exclusivité en 2008, ça colle avec l'accusation de Cassani en 2010.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/01/2017 13:06

Des noms, ceux qui vendent,  qui installent,  utilisent...

Des détails techniques: comment ça fonctionne et surtout comment le système atterrit dans les cadres et dans les roues (pour le fameux système à aimants...)...

Je ne sais pas à quoi nous pouvons nous attendre.

Cependant quand je lis cet extrait d'un article très récent (Le Figaro/sport)

Mais M. Varjas a affirmé à CBS que dès 1998 il avait mis au point un moteur adaptable dans un cadre de vélo. Un acheteur anonyme lui a versé 2 millions de dollars pour le lui acheter et pour que durant une période de 10 ans il ne parle à personne de son invention, qu'il ne la développe pas et n'en vende à personne d'autre.

et que je pense au cyclisme des années 1998-2008

et en supposant que Varjas dis vrai,

il n'y a qu'un seul nom qui vienne à l'esprit. Inutile que je précise. Ce n'est pas Basso, ni Zulle, ni etc.

En fait, c'est déjà comme s'il désignait nommément cette personne, 

Je me refusais à le croire, mais depuis 1 h je tourne et retourne la question et je ne vois que cette réponse.

Par ailleurs, une fin d'exclusivité en 2008, ça colle avec l'accusation de Cassani en 2010.

Le problème si on veut réellement lutter contre l'éventuelle triche,  c'est que si les déclarations restent vagues,  c'est pas très utile. 

C'est facile de dire: "il y a plein de sportifs qui se dopent, j'ai fourni un protocole complet entre 2000 et 2005".

Ça fait pas avancer les choses...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/01/2017 17:04

Des noms, ceux qui vendent,  qui installent,  utilisent...

Des détails techniques: comment ça fonctionne et surtout comment le système atterrit dans les cadres et dans les roues (pour le fameux système à aimants...)...

Je ne sais pas à quoi nous pouvons nous attendre.

Cependant quand je lis cet extrait d'un article très récent (Le Figaro/sport)

Mais M. Varjas a affirmé à CBS que dès 1998 il avait mis au point un moteur adaptable dans un cadre de vélo. Un acheteur anonyme lui a versé 2 millions de dollars pour le lui acheter et pour que durant une période de 10 ans il ne parle à personne de son invention, qu'il ne la développe pas et n'en vende à personne d'autre.

et que je pense au cyclisme des années 1998-2008

et en supposant que Varjas dis vrai,

il n'y a qu'un seul nom qui vienne à l'esprit. Inutile que je précise. Ce n'est pas Basso, ni Zulle, ni etc.

En fait, c'est déjà comme s'il désignait nommément cette personne, 

Je me refusais à le croire, mais depuis 1 h je tourne et retourne la question et je ne vois que cette réponse.

Par ailleurs, une fin d'exclusivité en 2008, ça colle avec l'accusation de Cassani en 2010.

"il n'y a qu'un seul nom qui vienne à l'esprit. Inutile que je précise. Ce n'est pas Basso, ni Zulle, ni etc. En fait, c'est déjà comme s'il désignait nommément cette personne,  Je me refusais à le croire, mais depuis 1 h je tourne et retourne la question et je ne vois que cette réponse. Par ailleurs, une fin d'exclusivité en 2008, ça colle avec l'accusation de Cassani en 2010."

Depuis une plombe et cinquante-trois mn, je réfléchis (puissamment, of course) et ne "vois" que 2 noms : Francisco Mancebo et Oscar Sevilla, visiblement incapables de "décrocher" du milieu. LA : impossible pour des raisons réglementaires : l'article 354 quinquies de la charte de l'UCI dispose (en substance, j'évite les développements "jargoneux") que la pratique du double dopage (soit addition du dopage "médicamental" et des "aménagements technologiques" [comprendre : les "traficages" du matos, style moteur planqué]) est "strictement proscrite, sous peine de déférement devant un tribunal correctionnel du pays dont le contrevenant possède la nationalité".

LA, connu et apprécié pour son respect scrupuleux des règles, ne saurait avoir "trempé" dans des pratiques aussi misérables.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/01/2017 17:07

Si le dopage est pathétique, il faut encore appuyer sur les pédales par "ses propres moyens", le "moteur" c'est encore pire. Nul doute que les deux sont associés; c'est avant tout un état d'esprit. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/01/2017 17:11

Si le dopage est pathétique, il faut encore appuyer sur les pédales par "ses propres moyens", le "moteur" c'est encore pire. Nul doute que les deux sont associés; c'est avant tout un état d'esprit. 

Des noms, il faut identifier ces types pour les éjecter du "circuit" !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/01/2017 17:22

"il n'y a qu'un seul nom qui vienne à l'esprit. Inutile que je précise. Ce n'est pas Basso, ni Zulle, ni etc. En fait, c'est déjà comme s'il désignait nommément cette personne,  Je me refusais à le croire, mais depuis 1 h je tourne et retourne la question et je ne vois que cette réponse. Par ailleurs, une fin d'exclusivité en 2008, ça colle avec l'accusation de Cassani en 2010."

Depuis une plombe et cinquante-trois mn, je réfléchis (puissamment, of course) et ne "vois" que 2 noms : Francisco Mancebo et Oscar Sevilla, visiblement incapables de "décrocher" du milieu. LA : impossible pour des raisons réglementaires : l'article 354 quinquies de la charte de l'UCI dispose (en substance, j'évite les développements "jargoneux") que la pratique du double dopage (soit addition du dopage "médicamental" et des "aménagements technologiques" [comprendre : les "traficages" du matos, style moteur planqué]) est "strictement proscrite, sous peine de déférement devant un tribunal correctionnel du pays dont le contrevenant possède la nationalité".

LA, connu et apprécié pour son respect scrupuleux des règles, ne saurait avoir "trempé" dans des pratiques aussi misérables.

Le cyclisme 1998 - 2010 est a oublier tellement il a ete pourri. Cette période correspond à celle où les Francais ont ete le moins performant. Je pense, que les coureurs FR de l'époque, suite à l'affaire Festina étaient plus clean que les autres, toute proportion gardée. J'ai couru dans les années 90 en junior avec un coureur qui a fait carrière dans plusieurs équipes pro de la fin des années 90 à la fin des années 2000. Je me souviens de sa première course dans la region ou il est parti seul au km3, seul et nous l'avons revu sur le podium. Il a gagné quelques belles courses dont une etape du tdf, porte le maillot de meilleur grimpeur, termine dans le top 20 du tour.Un bon coureur mais qui n'a pu percer au plus haut niveau, et pour cause, avec le recul. Je pense qu'il ne devait pas trop taper dedans. Donc j'en conclu que compte tenu de ses capacités plutôt prometteuses, il aurait pu rivaliser avec des coureurs si ces derniers ne faisaient pas la vidange sanguine chaque jour et avaient un petit moteur pour accélérer comme des mobylettes dans le dernier col. Ce serait bien que certains observateurs du cyclisme qui ont vivement critiqué les coureurs FR de cette époque, fassent leur mea culpa. Mais ne rêvons pas trop.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/01/2017 17:26

Ben oui, Fignon était un mec entier, à qui on imposait pas sa façon de penser. Lemond est un beau baratineur de talent qui a su le faire avec les médias. 

Un ancien pro (qui a la base à des capacités physiques bien > au commun des mortels) bien chargé avec 15 kgs en trop, fait toujours de belles perf !smiley tongue-out

 

"Un ancien pro (qui a la base à des capacités physiques bien > au commun des mortels) bien chargé avec 15 kgs en trop, fait toujours de belles perf !"       

D'accord avec toi, Julien : un ancien pro de 50/55 balais qui reprend le vélo après une longue période d'inactivité et fait 2 sorties de 50 bornes pour "se remettre" dans le coup peut aller à Bédoin, sortir le vélo du coffre et grimper au Ventoux (sous réserve de conditions climatiques "normales") en moins d'une heure et demi - à plus de 60 ans, il mettra une quinzaine de mn de plus.

Les prédispositions génétiques sont la base de tout - idem pour la nageuse, le lanceur de poids ... champions olympiques, le (la) physicien(ne) ou le mathématicien prix Nobel ou l'écrivain-e qui décroche le prix Goncourt.

 

 

 

 

 

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/01/2017 17:28

Le cyclisme 1998 - 2010 est a oublier tellement il a ete pourri. Cette période correspond à celle où les Francais ont ete le moins performant. Je pense, que les coureurs FR de l'époque, suite à l'affaire Festina étaient plus clean que les autres, toute proportion gardée. J'ai couru dans les années 90 en junior avec un coureur qui a fait carrière dans plusieurs équipes pro de la fin des années 90 à la fin des années 2000. Je me souviens de sa première course dans la region ou il est parti seul au km3, seul et nous l'avons revu sur le podium. Il a gagné quelques belles courses dont une etape du tdf, porte le maillot de meilleur grimpeur, termine dans le top 20 du tour.Un bon coureur mais qui n'a pu percer au plus haut niveau, et pour cause, avec le recul. Je pense qu'il ne devait pas trop taper dedans. Donc j'en conclu que compte tenu de ses capacités plutôt prometteuses, il aurait pu rivaliser avec des coureurs si ces derniers ne faisaient pas la vidange sanguine chaque jour et avaient un petit moteur pour accélérer comme des mobylettes dans le dernier col. Ce serait bien que certains observateurs du cyclisme qui ont vivement critiqué les coureurs FR de cette époque, fassent leur mea culpa. Mais ne rêvons pas trop.

C'est ridicule, rien ne différencie cette période de 1997, 1996 ... 1904 etc et toutes les autres. 

En 1904 c'est même pire, ils prenaient le train smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/01/2017 17:33

Cet Art.354 UCI (qui n'engage qu'elle et qui fait rire en parlant des tribunaux correctionnels nationaux, mais bon, avec l'UCI on en est pas à la première rigolade) s'applique aussi à Sevilla et Mancebo. De plus pour ces deux, pour sortir 2MUSD c'est un peu difficile je pense. Je penserais plutôt comme Moreau à son ami Américain, les dates coïncident, lui avait les sous sans problème.

Mais c'est histoire de radoter avec vous, car c'est du vent.

 

"Mais c'est histoire de radoter avec vous, car c'est du vent."

Bien sûr, Jean D., mon post est à prendre aux 2ème/3ème degrés ... cherche l'article 354 quinquies, tu me siffleras quand tu l'auras dégotté   smiley wink

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/01/2017 17:36

"Un ancien pro (qui a la base à des capacités physiques bien > au commun des mortels) bien chargé avec 15 kgs en trop, fait toujours de belles perf !"       

D'accord avec toi, Julien : un ancien pro de 50/55 balais qui reprend le vélo après une longue période d'inactivité et fait 2 sorties de 50 bornes pour "se remettre" dans le coup peut aller à Bédoin, sortir le vélo du coffre et grimper au Ventoux (sous réserve de conditions climatiques "normales") en moins d'une heure et demi - à plus de 60 ans, il mettra une quinzaine de mn de plus.

Les prédispositions génétiques sont la base de tout - idem pour la nageuse, le lanceur de poids ... champions olympiques, le (la) physicien(ne) ou le mathématicien prix Nobel ou l'écrivain-e qui décroche le prix Goncourt.

 

 

 

 

 

 

 

Tu crois vraiment que le mathématicien Prix Nobel, a fortiori l'écrivain qui décroche le Goncourt (quand on imagine tout l'aspect politique au niveau de l'écrivain et plus encore de l'éditeur, pour l'attribution du prix Goncourt), c'est dans les gènes ??? Je ne pense vraiment pas qu'on puisse comparer à une VO2 max...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/01/2017 17:39

C'est ridicule, rien ne différencie cette période de 1997, 1996 ... 1904 etc et toutes les autres. 

En 1904 c'est même pire, ils prenaient le train smiley mr-green

oui le dopage a toujours existe Non, le dopage qui consiste a prendre des amphétamines n'est pas le même que d'utiliser un velo avec un moteur. On change de sport. De la même manière, un dopage individuel est différent d'un dopage d'équipe institutionnalise

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/01/2017 17:45

"Un ancien pro (qui a la base à des capacités physiques bien > au commun des mortels) bien chargé avec 15 kgs en trop, fait toujours de belles perf !"       

D'accord avec toi, Julien : un ancien pro de 50/55 balais qui reprend le vélo après une longue période d'inactivité et fait 2 sorties de 50 bornes pour "se remettre" dans le coup peut aller à Bédoin, sortir le vélo du coffre et grimper au Ventoux (sous réserve de conditions climatiques "normales") en moins d'une heure et demi - à plus de 60 ans, il mettra une quinzaine de mn de plus.

Les prédispositions génétiques sont la base de tout - idem pour la nageuse, le lanceur de poids ... champions olympiques, le (la) physicien(ne) ou le mathématicien prix Nobel ou l'écrivain-e qui décroche le prix Goncourt.

 

 

 

 

 

 

 

j'ai fait une cyclosportive avec Moser en 2015. Nous étions un groupe de 20 devant. Il nous a posé un sac dans une bosse ou il a pulvérisé le groupe a 10kms de l'arrivée. Il a attaqué exactement a l'endroit ou tu ne peux pas revenir si tu es juste. Tu perds 50m et c'est mort. Et a 60 balais, il en a encore sous le capot le garçon.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/01/2017 17:50

Tu crois vraiment que le mathématicien Prix Nobel, a fortiori l'écrivain qui décroche le Goncourt (quand on imagine tout l'aspect politique au niveau de l'écrivain et plus encore de l'éditeur, pour l'attribution du prix Goncourt), c'est dans les gènes ??? Je ne pense vraiment pas qu'on puisse comparer à une VO2 max...

Tu crois vraiment que le mathématicien Prix Nobel,

Pour info : il n'y a pas de Prix Nobel en maths. Ce qui n'empêche bien sûr pas un matheux d'obtenir un Prix Nobel mais ds une autre matière : physique, chimie, médecine, économie, littérature, paix.

Pour les sujets de maths, il existe la médaille Fields, décernée par l'Académie des sciences de Suède, mais ce n'est que tous les 4 ans et le lauréat doit avoir moins de 40 ans.

Il semblerait que la femme de Nobel l'ait quitté pour un matheux, ça l'a fait exploser de rage.

(J'ai ajouté ça pour que Dupotnt puisse rire)

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/01/2017 17:52

j'ai fait une cyclosportive avec Moser en 2015. Nous étions un groupe de 20 devant. Il nous a posé un sac dans une bosse ou il a pulvérisé le groupe a 10kms de l'arrivée. Il a attaqué exactement a l'endroit ou tu ne peux pas revenir si tu es juste. Tu perds 50m et c'est mort. Et a 60 balais, il en a encore sous le capot le garçon.

Il ne fait partie des pros qui ont tout arrêté après leur carrière pro.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/01/2017 17:53

Le cyclisme 1998 - 2010 est a oublier tellement il a ete pourri. Cette période correspond à celle où les Francais ont ete le moins performant. Je pense, que les coureurs FR de l'époque, suite à l'affaire Festina étaient plus clean que les autres, toute proportion gardée. J'ai couru dans les années 90 en junior avec un coureur qui a fait carrière dans plusieurs équipes pro de la fin des années 90 à la fin des années 2000. Je me souviens de sa première course dans la region ou il est parti seul au km3, seul et nous l'avons revu sur le podium. Il a gagné quelques belles courses dont une etape du tdf, porte le maillot de meilleur grimpeur, termine dans le top 20 du tour.Un bon coureur mais qui n'a pu percer au plus haut niveau, et pour cause, avec le recul. Je pense qu'il ne devait pas trop taper dedans. Donc j'en conclu que compte tenu de ses capacités plutôt prometteuses, il aurait pu rivaliser avec des coureurs si ces derniers ne faisaient pas la vidange sanguine chaque jour et avaient un petit moteur pour accélérer comme des mobylettes dans le dernier col. Ce serait bien que certains observateurs du cyclisme qui ont vivement critiqué les coureurs FR de cette époque, fassent leur mea culpa. Mais ne rêvons pas trop.

"Le cyclisme 1998 - 2010 est a oublier tellement il a ete pourri. Cette période correspond à celle où les Francais ont ete le moins performant. Je pense, que les coureurs FR de l'époque, suite à l'affaire Festina étaient plus clean que les autres, toute proportion gardée. "

Je partage ce point de vue, Julien, sous certaines réserves qu'émet Joa (chim Garreau) ; je m'explique : le dopage est aussi ancien que toute pratique sportive puisque la triche est consubstantielle de l'être humain vivant en société, les développements de "l'affaire Fillon" ne sont qu'une illustration de plus. On peut tricher sur son CV, on évite de payer la parking ou le billet de bus/tram/train, on cherche un "coup de piston" pour décrocher un emploi ... liste infinie, donc j'arrête.

Et le dopage, tricherie propre au monde de la perf physiologique, a toujours existé, Garin n'a pas gagné le premier Tour avec les seuls steacks de cheval/oeufs durs/boulettes de riz fournis par l'organisateur de l'époque. Les frères Pélissier, en leur temps, ont livré des "informations" de nature à faire les cheveux se dresser sur la tronche.

Mais j'ai la faiblesse/naïveté de penser que les responsables du cyclisme professionnel français (FFC, sponsors, staff d'encadrement ...) ont voulu assainir le milieu du cyclisme pro et stopper la"course à l'armement", peut-être conscients que les "nouvelles pratiques" changeaient vraiment de nature et qu'on "mettait le doigt" dans un engrenage très dangereux pour la santé des athlètes ... ton "témoignage" sur un coureur que tu as approché me semble crédible.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/01/2017 18:03

"Le cyclisme 1998 - 2010 est a oublier tellement il a ete pourri. Cette période correspond à celle où les Francais ont ete le moins performant. Je pense, que les coureurs FR de l'époque, suite à l'affaire Festina étaient plus clean que les autres, toute proportion gardée. "

Je partage ce point de vue, Julien, sous certaines réserves qu'émet Joa (chim Garreau) ; je m'explique : le dopage est aussi ancien que toute pratique sportive puisque la triche est consubstantielle de l'être humain vivant en société, les développements de "l'affaire Fillon" ne sont qu'une illustration de plus. On peut tricher sur son CV, on évite de payer la parking ou le billet de bus/tram/train, on cherche un "coup de piston" pour décrocher un emploi ... liste infinie, donc j'arrête.

Et le dopage, tricherie propre au monde de la perf physiologique, a toujours existé, Garin n'a pas gagné le premier Tour avec les seuls steacks de cheval/oeufs durs/boulettes de riz fournis par l'organisateur de l'époque. Les frères Pélissier, en leur temps, ont livré des "informations" de nature à faire les cheveux se dresser sur la tronche.

Mais j'ai la faiblesse/naïveté de penser que les responsables du cyclisme professionnel français (FFC, sponsors, staff d'encadrement ...) ont voulu assainir le milieu du cyclisme pro et stopper la"course à l'armement", peut-être conscients que les "nouvelles pratiques" changeaient vraiment de nature et qu'on "mettait le doigt" dans un engrenage très dangereux pour la santé des athlètes ... ton "témoignage" sur un coureur que tu as approché me semble crédible.

le dopage est aussi ancien que toute pratique sportive puisque la triche est consubstantielle de l'être humain vivant en société, les développements de "l'affaire Fillon" ne sont qu'une illustration de plus. 

De fait, Maillet (c'est ton prénom ?), on retrouve des exemples de dopages dans l'antiquité grékhoromêne. Astérix s'est présenté aux JO avec autre chose que de la menthe à l'eau dans sa gourde. 

A l'heure du politically correct, il est d'ailleurs inadmissible d'autoriser la vente de ses aventures. Je m'en vais twitter à Uncle Trump ; il y va de l'intérêt de l'humanité.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/01/2017 18:25

Tu crois vraiment que le mathématicien Prix Nobel,

Pour info : il n'y a pas de Prix Nobel en maths. Ce qui n'empêche bien sûr pas un matheux d'obtenir un Prix Nobel mais ds une autre matière : physique, chimie, médecine, économie, littérature, paix.

Pour les sujets de maths, il existe la médaille Fields, décernée par l'Académie des sciences de Suède, mais ce n'est que tous les 4 ans et le lauréat doit avoir moins de 40 ans.

Il semblerait que la femme de Nobel l'ait quitté pour un matheux, ça l'a fait exploser de rage.

(J'ai ajouté ça pour que Dupotnt puisse rire)

Tu noteras que je citais la phrase de Maillet. :-) Et ne dis pas de mal de Dupont, moi je l'aime ce garçon ^^^

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/01/2017 18:30

Tu noteras que je citais la phrase de Maillet. :-) Et ne dis pas de mal de Dupont, moi je l'aime ce garçon ^^^

Ah oui! Excuse-moi. Je saute des lignes quand je parcours le forum.

Du coup je dois rendre à Cléopâtre ce que j'ai attribué à César smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/01/2017 18:36

"Le cyclisme 1998 - 2010 est a oublier tellement il a ete pourri. Cette période correspond à celle où les Francais ont ete le moins performant. Je pense, que les coureurs FR de l'époque, suite à l'affaire Festina étaient plus clean que les autres, toute proportion gardée. "

Je partage ce point de vue, Julien, sous certaines réserves qu'émet Joa (chim Garreau) ; je m'explique : le dopage est aussi ancien que toute pratique sportive puisque la triche est consubstantielle de l'être humain vivant en société, les développements de "l'affaire Fillon" ne sont qu'une illustration de plus. On peut tricher sur son CV, on évite de payer la parking ou le billet de bus/tram/train, on cherche un "coup de piston" pour décrocher un emploi ... liste infinie, donc j'arrête.

Et le dopage, tricherie propre au monde de la perf physiologique, a toujours existé, Garin n'a pas gagné le premier Tour avec les seuls steacks de cheval/oeufs durs/boulettes de riz fournis par l'organisateur de l'époque. Les frères Pélissier, en leur temps, ont livré des "informations" de nature à faire les cheveux se dresser sur la tronche.

Mais j'ai la faiblesse/naïveté de penser que les responsables du cyclisme professionnel français (FFC, sponsors, staff d'encadrement ...) ont voulu assainir le milieu du cyclisme pro et stopper la"course à l'armement", peut-être conscients que les "nouvelles pratiques" changeaient vraiment de nature et qu'on "mettait le doigt" dans un engrenage très dangereux pour la santé des athlètes ... ton "témoignage" sur un coureur que tu as approché me semble crédible.

Merci. Effectivement, cette expérience m'a profondément marquée. Côtoyer un coureur de 18 ans avec des qualités physiques naturelles bien au dela de la norme, c'est la pure génétique (et de l'entraînement raisonnable) qui parle. Et lorsque ce garçon a été confronté aux LA et autres Ulrich, il petait a mi pente dans la dernière ascension. Dès lors, on se dit que les autres sont réellement sur humains....

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/01/2017 18:39

Tu crois vraiment que le mathématicien Prix Nobel, a fortiori l'écrivain qui décroche le Goncourt (quand on imagine tout l'aspect politique au niveau de l'écrivain et plus encore de l'éditeur, pour l'attribution du prix Goncourt), c'est dans les gènes ??? Je ne pense vraiment pas qu'on puisse comparer à une VO2 max...

"Tu crois vraiment que le mathématicien Prix Nobel, a fortiori l'écrivain qui décroche le Goncourt (quand on imagine tout l'aspect politique au niveau de l'écrivain et plus encore de l'éditeur, pour l'attribution du prix Goncourt), c'est dans les gènes ??? Je ne pense vraiment pas qu'on puisse comparer à une VO2 max.."

Oui, je crois cela, Ferdinand.

Visiblement, Victor Hugo ou Racine ou Corneille étaient "faits" pour écrire, je ne vois pas Sartre ou Camus conduire un PL entre Amsterdam et Barcelone ... Picasso pouvait-il faire "autre chose" que de la peinture ? Les deux Sébastien, Loeb et Ogier, sont visiblement nés pour conduire des voitures WRC à des vitesses ahurissantes en "sortant" très rarement ... Teddy Riner est "fait" pour exploser des types, comme Cassius Clay en son temps.  Keynes a su développer des théories économiques qui laissent admiratif et le physicienne française qui a décroché un prix Nobel il y a peu semble vraiment appartenir à un "autre monde" lorsqu'on l'écoute sur un plateau de télévision ... de façon plus "quotidienne", un chirurgien orthopédiste impressionne lorsque l'on voit comment il réduit une fracture complexe dans son bloc opératoire, cf. les interventions récentes de Emile Arbes sur le forum au sujet d'une fracture du fémur : on ne choisit pas une telle voie professionnelle par hasard ... Léonard de Vinci ou Mozart n'étaient-il pas des surdoués ? Dans leurs domaines, il est (très) tentant de penser qu'ils disposaient une VO 2 max très élevée. Les "ingénieurs" italiens n'étaient-ils pas les Coppi/Anquetil/Merckx de l'époque lorsqu'ils ont conçu et fait réaliser le Colisée - appelé "Colosseo" par les Italiens, tout est dit. Et Eiffel qui a fait élever la Tour qui porte son nom ne disposait-il pas de capacités intellectuelles largement au-dessus du lot ? Mais ledit Eiffel ne serait peut-être pas arrivé à grimper à vélo/pied de l'île de la Cité au Panthéon par la rue Saint-Jacques dans un temps "convenable " ... qui ne connaît pas un peintre/maçon/plombier ... qui a des "mains en or", soit une VO 2 max très haute ?

Conclusions : chacun(e) son truc, il y a de la place pour tout le monde ! Professions manuelles ou intellectuelles, pas de hiérarchie mais attention : ne pas confondre "intellectuel" et "intelligent", rien à voir !  Et la hiérarchie des talents est une réalité, il y a des profs très bons et d'autres qui le sont moins, des cuisiniers qui excellent et d'autres qui ont des "VO 2 max" faibles, c'est ainsi ....

 

      

 

 

 

 

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/01/2017 18:56

le dopage est aussi ancien que toute pratique sportive puisque la triche est consubstantielle de l'être humain vivant en société, les développements de "l'affaire Fillon" ne sont qu'une illustration de plus. 

De fait, Maillet (c'est ton prénom ?), on retrouve des exemples de dopages dans l'antiquité grékhoromêne. Astérix s'est présenté aux JO avec autre chose que de la menthe à l'eau dans sa gourde. 

A l'heure du politically correct, il est d'ailleurs inadmissible d'autoriser la vente de ses aventures. Je m'en vais twitter à Uncle Trump ; il y va de l'intérêt de l'humanité.

"De fait, Maillet (c'est ton prénom ?)"

Oui, Laplac, un arrière-arrière grand'père était menuisier ... ses meilleurs copains d'école s'appelaient Blanc, Leblanc, Leroux, Roux, Petit, Legros, Charpentier, Leboeuf - pas de Lecul ou de Lekhon mais quelques Lafesse ou Labit ...

Je pense qu'un des tes arrières-arrières grand'pères devait faire du vélo et, comme Jacques Anquetil ou Ian Ullrich, mettre souvent "la plaque" pour tirer des braquets énormes. Après, comme l'être humain est un poil feignant, le nom a été raccourci au fil des générations et "Laplaque" est devenu "Laplac", normal.

"on retrouve des exemples de dopages dans l'antiquité grékhoromêne. Astérix s'est présenté aux JO avec autre chose que de la menthe à l'eau dans sa gourde. "               

Bien sûr, ne prétendons pas avoir tout inventé ... un peu de modestie ... il semble que la gourde dudit Asrérix contenait, sur les conseils d'un gourou local, de la pisse de chameau mêlée à de l'urine de taureau - cela afin de résister à la soif et de développer de la puissance : pas si khon, non ?     smiley wink

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/01/2017 19:05

Tu crois vraiment que le mathématicien Prix Nobel,

Pour info : il n'y a pas de Prix Nobel en maths. Ce qui n'empêche bien sûr pas un matheux d'obtenir un Prix Nobel mais ds une autre matière : physique, chimie, médecine, économie, littérature, paix.

Pour les sujets de maths, il existe la médaille Fields, décernée par l'Académie des sciences de Suède, mais ce n'est que tous les 4 ans et le lauréat doit avoir moins de 40 ans.

Il semblerait que la femme de Nobel l'ait quitté pour un matheux, ça l'a fait exploser de rage.

(J'ai ajouté ça pour que Dupotnt puisse rire)

"Il semblerait que la femme de Nobel l'ait quitté pour un matheux, ça l'a fait exploser de rage."

 

Dans un genre un poil différent, la femme d'un président de la République en fonction entre 2007 et 2012 l'a quitté pour un pubard plein de blé ... il semble que ledit président ait très mal vécu "la chose" et ait fait beaucoup pour la faire "revenir" - sans suxé    smiley surprised

Question placage, celui d'une certaine VT par l'actuel président a fait exploser de rage la dame en kestion, schéma inversé. Quid si JG quitte prochainement celui qui ne sera plus que "ancien président" ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/01/2017 19:27

"De fait, Maillet (c'est ton prénom ?)"

Oui, Laplac, un arrière-arrière grand'père était menuisier ... ses meilleurs copains d'école s'appelaient Blanc, Leblanc, Leroux, Roux, Petit, Legros, Charpentier, Leboeuf - pas de Lecul ou de Lekhon mais quelques Lafesse ou Labit ...

Je pense qu'un des tes arrières-arrières grand'pères devait faire du vélo et, comme Jacques Anquetil ou Ian Ullrich, mettre souvent "la plaque" pour tirer des braquets énormes. Après, comme l'être humain est un poil feignant, le nom a été raccourci au fil des générations et "Laplaque" est devenu "Laplac", normal.

"on retrouve des exemples de dopages dans l'antiquité grékhoromêne. Astérix s'est présenté aux JO avec autre chose que de la menthe à l'eau dans sa gourde. "               

Bien sûr, ne prétendons pas avoir tout inventé ... un peu de modestie ... il semble que la gourde dudit Asrérix contenait, sur les conseils d'un gourou local, de la pisse de chameau mêlée à de l'urine de taureau - cela afin de résister à la soif et de développer de la puissance : pas si khon, non ?     smiley wink

 

 

Je pense qu'un des tes arrières-arrières grand'pères devait faire du vélo et, comme Jacques Anquetil ou Ian Ullrich, mettre souvent "la plaque" pour tirer des braquets énormes. Après, comme l'être humain est un poil feignant, le nom a été raccourci au fil des générations et "Laplaque" est devenu "Laplac", normal.

Mon grand-père, en 40, s'est barré d'une colonne de prisonnier et a rejoint le domicile familiale à vélo. Il a dû se découvrir un certain talent car par la suite, ce fut son seul moyen de locomotion pour se rendre au travail. D'où le patronyme smiley wink

il semble que la gourde dudit Asrérix contenait, sur les conseils d'un gourou local, de la pisse de chameau mêlée à de l'urine de taureau

L'urine du taureau possède des vertus insoupçonnées. Petite anecdote au sujet de l'animal : en villégiature en Espagne il y a quelques années, j'ai voulu assister à une corrida. A la fin du spectacle, pris d'une petite fin, je me suis laissé tenté par la cantine de l'arène et comme je ne comprends rien à l'espagnol, je me suis contenté du plat du jour. A ma grande surprise, le garçon s'est amené avec deux énormes boules, qui avaient un léger goût amer, mais qui, ma foi, étaient fort bonnes. Au moment de régler l'addition, j'ai réussi à échangé quelques mots avec le chef (sans doute, mes notions de suédois ont-elles aidé ?) et j'ai alors compris que je venais de me mettre les khouilles du taureau derrière la cravate. Je ne me suis jamais senti aussi fort. 

Ainsi, le lendemain, j'ai voulu retenter l'expérience, mais cette fois, les boules étaient fort petites et goûtaient la pisse. J'ai donc appelé le chef, qui s'est contenté de m'expliquer qu'on ne savait pas toujours à l'avance qui gagne smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/01/2017 21:20

Je pense qu'un des tes arrières-arrières grand'pères devait faire du vélo et, comme Jacques Anquetil ou Ian Ullrich, mettre souvent "la plaque" pour tirer des braquets énormes. Après, comme l'être humain est un poil feignant, le nom a été raccourci au fil des générations et "Laplaque" est devenu "Laplac", normal.

Mon grand-père, en 40, s'est barré d'une colonne de prisonnier et a rejoint le domicile familiale à vélo. Il a dû se découvrir un certain talent car par la suite, ce fut son seul moyen de locomotion pour se rendre au travail. D'où le patronyme smiley wink

il semble que la gourde dudit Asrérix contenait, sur les conseils d'un gourou local, de la pisse de chameau mêlée à de l'urine de taureau

L'urine du taureau possède des vertus insoupçonnées. Petite anecdote au sujet de l'animal : en villégiature en Espagne il y a quelques années, j'ai voulu assister à une corrida. A la fin du spectacle, pris d'une petite fin, je me suis laissé tenté par la cantine de l'arène et comme je ne comprends rien à l'espagnol, je me suis contenté du plat du jour. A ma grande surprise, le garçon s'est amené avec deux énormes boules, qui avaient un léger goût amer, mais qui, ma foi, étaient fort bonnes. Au moment de régler l'addition, j'ai réussi à échangé quelques mots avec le chef (sans doute, mes notions de suédois ont-elles aidé ?) et j'ai alors compris que je venais de me mettre les khouilles du taureau derrière la cravate. Je ne me suis jamais senti aussi fort. 

Ainsi, le lendemain, j'ai voulu retenter l'expérience, mais cette fois, les boules étaient fort petites et goûtaient la pisse. J'ai donc appelé le chef, qui s'est contenté de m'expliquer qu'on ne savait pas toujours à l'avance qui gagne smiley mr-green

Rapports intéressants, soldat Laplac. Repos !    smiley cool

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/01/2017 10:57

Après bien sûr la pub, voici le reportage de CBS diffusé hier

http://www.cbsnews.com/news/60-minutes-investigates-hidden-motors-and-pro-cycling/

CBS reprend la suggestion de L'Equipe (ou Le Monde (?)) en déc 2016 que l'acheteur - indirect bien sûr, avec un intermédiaire - serait Lance Armstrong.

Bien sûr ce dernier nie.

Varjas montre qu'il  a bien eu à la banque les 2 millions d'€ dont il a parlé.

Evidemment, on (je) pense aussi aux accélérations fulgurantes de Froome sur le Ventoux en 2013 sans augmentation du rythme cardiaque.

Moins convaincant mais inquiétant, le fait qu'on (Sky/UCI) ne laisse pas peser les roues (roues seules) de la Sky lors du clm par équipes du TdF 2015. Leurs vélos pesaient ds les 800g de plus que ceux des autres équipes selon CBS. L'UCI ne semblait pas pressée de tirer les choses au clair.

Concernant le moteur électromagnétique avec aimants dans la roue, pour un supplément de poids de 800g, on n'apprend pas grand chose. Il faut que je réécoute car j'ai raté un mot dans ce qui est dit. Mais je crois qu'il existe une retranscription des dialogues qq part.

PS :

http://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/Lance-armstrong-et-l-equipe-sky-nient-avoir-utilise-des-moteurs-dans-leurs-velos/773570

 

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Autres > Dopage Haut de page

KTM

Rose Bikes

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 28 avril 2019
mercredi 01 mai 2019
samedi 04 mai 2019
dimanche 05 mai 2019
mercredi 08 mai 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES