FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Cyclosport • VAE ROUTE

Retour au forum Route > Cyclosport Bas de page

envoyé le 22/01/2020 16:49

Vu ta réaction je devine en toi un futur bon client pour le VAE ! smiley laughing

Motus et bouche cousue, je ne parlerai qu'en présence de mon avocat.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/01/2020 17:41

Motus et bouche cousue, je ne parlerai qu'en présence de mon avocat.

Je te prêterais le mien Michoux ...promis on dira rien smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/01/2020 21:26

Avec mon VAE "course" je monte un col de 7% à 150 pulsations , à environ 15km/h suivant la forme , je fait un effort ça n'avance pas tout seul . Avec un "musculaire" je suis à 12 km/h et 165 pulsations , si pour certains souffrir sur un vélo est un plaisir , moi j'ai passé l'age smiley laughing

Avec un "musculaire" je suis à 12 km/h et 165 pulsations

et ça te suffit pas ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/01/2020 22:04

Avec un "musculaire" je suis à 12 km/h et 165 pulsations

et ça te suffit pas ?

Si je peux monter un peu plus vite en préservant mon vieux coeur ce n'est que du bonheur .smiley laughing

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/01/2020 22:38

Si je peux monter un peu plus vite en préservant mon vieux coeur ce n'est que du bonheur .smiley laughing

… et en échange tu es assisté.

Ça m'irriterait beaucoup d'être assisté, question de fierté certes, mais aussi en raison de ma conception du vélo : pour moi vélo est synonyme d'autonomie, énergétique comme personnelle.

Donc quand je veux me ménage, hé bien je lève le pied et ralentis. Avec mes tout petits braquets (24/34 mini sur mon vélo de route, et potentiellement… 24/40 !), j'ai de la marge avant qu'un obstacle m'arrête.

Entre faire le Ventoux en une heure avec assistance et en trois heures sans assistance, je choisirais donc sans hésiter la deuxième option.

D'ailleurs, parfois je me demande pourquoi tant de gens sont si pressés, quand il ne s'agit pas de compétition ? Prendre son temps, n'est-ce pas le principe même de la détente ? smiley cool

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/01/2020 07:03

… et en échange tu es assisté.

Ça m'irriterait beaucoup d'être assisté, question de fierté certes, mais aussi en raison de ma conception du vélo : pour moi vélo est synonyme d'autonomie, énergétique comme personnelle.

Donc quand je veux me ménage, hé bien je lève le pied et ralentis. Avec mes tout petits braquets (24/34 mini sur mon vélo de route, et potentiellement… 24/40 !), j'ai de la marge avant qu'un obstacle m'arrête.

Entre faire le Ventoux en une heure avec assistance et en trois heures sans assistance, je choisirais donc sans hésiter la deuxième option.

D'ailleurs, parfois je me demande pourquoi tant de gens sont si pressés, quand il ne s'agit pas de compétition ? Prendre son temps, n'est-ce pas le principe même de la détente ? smiley cool

Bonjour

Lorsqu on a mal au dos, au genoux (à la tête alouette) ce n est plus possible. Donc le vae permet de continuer le vélo.

Le vae est un sport veko "doux".

C est sympa comme faire du velo avec un engin ?eger de 7kg(essayez avec un clou de 12,5kg type decathlon bitwin de base, mon mulet).

L important c est le plaisir.

La compète c est autre chose.

Dimanche je me suis fait passer par un vae visiblement debridé. C est comme si une moto me doublait. INDIFFERENT

faites vous plaisir 

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/01/2020 07:40

… et en échange tu es assisté.

Ça m'irriterait beaucoup d'être assisté, question de fierté certes, mais aussi en raison de ma conception du vélo : pour moi vélo est synonyme d'autonomie, énergétique comme personnelle.

Donc quand je veux me ménage, hé bien je lève le pied et ralentis. Avec mes tout petits braquets (24/34 mini sur mon vélo de route, et potentiellement… 24/40 !), j'ai de la marge avant qu'un obstacle m'arrête.

Entre faire le Ventoux en une heure avec assistance et en trois heures sans assistance, je choisirais donc sans hésiter la deuxième option.

D'ailleurs, parfois je me demande pourquoi tant de gens sont si pressés, quand il ne s'agit pas de compétition ? Prendre son temps, n'est-ce pas le principe même de la détente ? smiley cool

chacun sa façon de rouler Franck , toi tu aime rouler cool et mouliner et d'autres ont une autre conception du vélo .....

Le VAE te permet de faire + de dénivelé + de km et de gérer ton effort a ta guise sans te traîner, c'est formidable ...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/01/2020 09:58

chacun sa façon de rouler Franck , toi tu aime rouler cool et mouliner et d'autres ont une autre conception du vélo .....

Le VAE te permet de faire + de dénivelé + de km et de gérer ton effort a ta guise sans te traîner, c'est formidable ...

Franck raconte n'importe quoi.

Dans les raidars, on était à 14 kmh, il roulait juste à coté de moi.Et à Liège, je ne l'ai jamais vu monter à 9 kmh.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/01/2020 10:36

… et en échange tu es assisté.

Ça m'irriterait beaucoup d'être assisté, question de fierté certes, mais aussi en raison de ma conception du vélo : pour moi vélo est synonyme d'autonomie, énergétique comme personnelle.

Donc quand je veux me ménage, hé bien je lève le pied et ralentis. Avec mes tout petits braquets (24/34 mini sur mon vélo de route, et potentiellement… 24/40 !), j'ai de la marge avant qu'un obstacle m'arrête.

Entre faire le Ventoux en une heure avec assistance et en trois heures sans assistance, je choisirais donc sans hésiter la deuxième option.

D'ailleurs, parfois je me demande pourquoi tant de gens sont si pressés, quand il ne s'agit pas de compétition ? Prendre son temps, n'est-ce pas le principe même de la détente ? smiley cool

Oui je suis assisté sur le vèlo tout comme l'ai l'assistance électrique du volant de ma voiture et tant d'autres choses de la vie et je trouve ça génial . Tu as parfaitement le droit de penser le contraire .smiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/01/2020 17:05

Franck raconte n'importe quoi.

Dans les raidars, on était à 14 kmh, il roulait juste à coté de moi.Et à Liège, je ne l'ai jamais vu monter à 9 kmh.

Ben oui, il fallait bien rester avec toi autant que possible, sinon tu allais prendre la mauvaise direction à chaque intersection ou presque! Ça motive! smiley mr-green 

Par ailleurs, dans les purs raidars liégeois genre Chambralles, contrairement à ce que tu penses avoir vu c'est assez fréquent que ma vitesse descende en-dessous des 9 km/h. Pas en moyenne, mais sur les portions dont les pourcentages approchent et dépassent les 15%. Ces passages raides sont bien plus longs qu'en Brabant, donc je me ménage bien plus que du côté d'Overijse.

Pour le reste, je suis encore loin de monter des cols à 7% de moyenne à 9 km/h, d'accord. Je dis juste que lorsque je ne pourrai pas aller plus vite que ça sur mon vélo ordinaire, je l'accepterai sans problème.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 28/01/2020 10:37

Bonjour

Lorsqu on a mal au dos, au genoux (à la tête alouette) ce n est plus possible. Donc le vae permet de continuer le vélo.

Le vae est un sport veko "doux".

C est sympa comme faire du velo avec un engin ?eger de 7kg(essayez avec un clou de 12,5kg type decathlon bitwin de base, mon mulet).

L important c est le plaisir.

La compète c est autre chose.

Dimanche je me suis fait passer par un vae visiblement debridé. C est comme si une moto me doublait. INDIFFERENT

faites vous plaisir 

 

 

Bonjour,

Nouveau abonné de 67 ans, je me permets de vous livrer mon témoignage d'utilisateur de VAE "course".

Je roule depuis le 31 mars 2019 sur un Orbea M20I avec roues Mavic Cosmic pro, soit 12 kg avec pédales.

Ancien coureur en Languedoc-Roussillon (Guidon sportif sétois, ASPTT Montpellier) dans les années 70, j'ai subi un triple pontage cardiaque en 2014. Je fais 1m 88 et pèse 94 kg, auxquels il faut rajouter un camelback rempli de 2 l d'eau (il faut beaucoup boire dans les pathologies cardiaques, et un nécessaire de secours, car l'aspirine quotidienne fluidifie le sang ce qui n'arrange rien en cas d'hémorragie lors d'un accident).

Je rejoins les commentaires de JC ARRENS, sur l'intérêt des VAE. Ils permettent de soulager l'effort, et le cœur en particulier dans les dénivelés. Et en outre, ils permettent de rester dans un groupe d'amis ou dans le club du coin, sans être celui qui faut attendre à chaque sommet de col.

Pour ma part, en pleine saison 2019, j'ai pu faire dans les Pyrénées Orientales (j'habite dans les Fenouillèdes près d'Estagel) entre Pyrénées et Corbières, des sorties de 100 à 120 km avec une moyenne de 1 500 m de dénivelé, avec un record de 1 900 m.

Pour cela, sur des petits cols de 300 m je m'efforce de ne pas mettre d'assistance que je réserve pour des pentes au-delà de 5 %. Ceci préserve donc la batterie. En contre partie, j'accepte une moyenne comprise entre 18 et 24 km/h selon les profils.

Cette année, j'ai rejoint mon ancien club de Prades, l'ACP. N'ayant plus roulé en club depuis 20 ans, suite à mes mutations professionnelles, j'ai fait le constat de l'évolution des pratiques. Avec le développement des cyclo-sportives, de nombreux adhérents du club, ne coupent pas leur pratique (avant, on faisait une pause de novembre à mi-janvier), et préparent intensivement la saison qui arrive. Ce qui donne des sorties avec des portions sur le plat à 40/45 km/h. Autant, l'assistance permet de rester en contact avec le groupe, autant sur le plat, et selon sa fréquence cardiaque maximale, dépasser les 30 km/h fait vite accéder à la zone rouge... Jamais dans ma pratique antérieure, y compris dans les années 90, je n'avais vu de telles pratiques. Et comme l'assistance se coupe à 25, on est bien obligé de rentrer dans le rang, et de garder une cadence compatible avec la "tuyauterie".

Mais pour rejoindre, la plupart des commentaires, l'essentiel c'est que le vélo doit rester un plaisir. Et tant pis pour le chrono. Pour cela, je trouve que le site Strava est un super outil pour voir sa progression, même à nos âges avancés, période de pertes dans le domaine de la santé (et c'est un professionnel de la santé qui vous parle). Le numéro de février de la revue Le Cycle y consacre un article.

Bonne année à tous, et surtout bonne.. santé !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/01/2020 09:55

Bonjour,

Nouveau abonné de 67 ans, je me permets de vous livrer mon témoignage d'utilisateur de VAE "course".

Je roule depuis le 31 mars 2019 sur un Orbea M20I avec roues Mavic Cosmic pro, soit 12 kg avec pédales.

Ancien coureur en Languedoc-Roussillon (Guidon sportif sétois, ASPTT Montpellier) dans les années 70, j'ai subi un triple pontage cardiaque en 2014. Je fais 1m 88 et pèse 94 kg, auxquels il faut rajouter un camelback rempli de 2 l d'eau (il faut beaucoup boire dans les pathologies cardiaques, et un nécessaire de secours, car l'aspirine quotidienne fluidifie le sang ce qui n'arrange rien en cas d'hémorragie lors d'un accident).

Je rejoins les commentaires de JC ARRENS, sur l'intérêt des VAE. Ils permettent de soulager l'effort, et le cœur en particulier dans les dénivelés. Et en outre, ils permettent de rester dans un groupe d'amis ou dans le club du coin, sans être celui qui faut attendre à chaque sommet de col.

Pour ma part, en pleine saison 2019, j'ai pu faire dans les Pyrénées Orientales (j'habite dans les Fenouillèdes près d'Estagel) entre Pyrénées et Corbières, des sorties de 100 à 120 km avec une moyenne de 1 500 m de dénivelé, avec un record de 1 900 m.

Pour cela, sur des petits cols de 300 m je m'efforce de ne pas mettre d'assistance que je réserve pour des pentes au-delà de 5 %. Ceci préserve donc la batterie. En contre partie, j'accepte une moyenne comprise entre 18 et 24 km/h selon les profils.

Cette année, j'ai rejoint mon ancien club de Prades, l'ACP. N'ayant plus roulé en club depuis 20 ans, suite à mes mutations professionnelles, j'ai fait le constat de l'évolution des pratiques. Avec le développement des cyclo-sportives, de nombreux adhérents du club, ne coupent pas leur pratique (avant, on faisait une pause de novembre à mi-janvier), et préparent intensivement la saison qui arrive. Ce qui donne des sorties avec des portions sur le plat à 40/45 km/h. Autant, l'assistance permet de rester en contact avec le groupe, autant sur le plat, et selon sa fréquence cardiaque maximale, dépasser les 30 km/h fait vite accéder à la zone rouge... Jamais dans ma pratique antérieure, y compris dans les années 90, je n'avais vu de telles pratiques. Et comme l'assistance se coupe à 25, on est bien obligé de rentrer dans le rang, et de garder une cadence compatible avec la "tuyauterie".

Mais pour rejoindre, la plupart des commentaires, l'essentiel c'est que le vélo doit rester un plaisir. Et tant pis pour le chrono. Pour cela, je trouve que le site Strava est un super outil pour voir sa progression, même à nos âges avancés, période de pertes dans le domaine de la santé (et c'est un professionnel de la santé qui vous parle). Le numéro de février de la revue Le Cycle y consacre un article.

Bonne année à tous, et surtout bonne.. santé !

Bonne annnée 2020 André et merci pour ce retour intéressant ....

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 15/02/2020 20:54

Petit retour de test de l'orbea gain alu !

Beau soleil, pas très chaud et du vent disons modéré.

Sortie avec le club du village, des retraité(e)s pour la plupart en vae, au début j'ai eu un peu de mal a adopter la vitesse de croisière de 22, 23 km/h !

Velo équipée en configuration gravel, (que je vais tester demain), position sur l'avant un plus haute que sur mon terra, assistance au minimum. 

Le vélo est un peu lourd a l'arrêt, mais une fois en route ça ne se remarque plus.

L'assistance se fait oublié au bout de quelques km, il n'y a que si j'arrête de pédaler qu'elle pousse encore pendant 2, 3 secondes.

Ça roule facile, même vent de face, c'est maniable, mais bien posé sur le bitume, je mouline facile, pas d'à-coups a la reprise, pas de bruit comme avec un moteur central.

Si je dépasse les 25 km/h, je ne sens pas de coupure net, sur le plat pas de soucis, en faut plat montant, le poids du vélo commence à peser, ou alors c'est plutôt l'absence d'assistance ?

Après 40 km, mes jambes m'ont informé que j'était sur un vélo et pas une mobylette !

Néanmoins à 5km du domicile, j'ai décidé de quitter le groupe pour un petit crochet de 10 km avec une belle montée de 2 km et des bosses sur le reste, pour tester la position 3 de l'assistance et mes capacités avec seulement une centaine de km depuis ma reprise. 

De suite au départ une rampe de 200 m avec du 12%, puis 100 m de répit, une portion d'environ 500m à 9% et le reste de la montée entre 4 à 5 %.

Premier raidar, j'ai bien mouliné, mais également bien appuyé sur les pédales, 10, 12 km/h, sur le replat qui suit, le vélo accélère presque tout seul.

Prochain bloc, pareil, le coeur monte également, mais il reste de la marge pour arriver au max. Les jambes se font également sentir, mais nettement moins qu'avec mon vélo habituel, vitesse entre 14, 16 km/h.

La portion restante se fait assez facilement, je récupère même, 20, 22 km/h, mais je n'ai pas insisté pour aller plus vite.

Les quelques bosses restante sont avalés facilement, même celle qui habituellement me plante quand je la prends en fin de sortie.

Donc dans l'ensemble c'était une très bonne expérience, je ne me sens pas coupable d'avoir roulé en vae, puisque çà reste du vélo !  

Avec seulement peu de km, j'ai montée les bosses à des vitesses que je j'arrive à tenir avec mon gravel quand je suis en forme, mais je ne mettrai pas sur strava ! 

 

Point négatif, un peu lourd, moins confortable que mon terra (peut être un peu trop gonflé), autonomie une peu juste, pour 60 km, j'ai consommé 75% de la batterie, en position 3 elle fond comme neige au soleil  !

 

 

 

 

 

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 15/02/2020 21:03

Petit retour de test de l'orbea gain alu !

Beau soleil, pas très chaud et du vent disons modéré.

Sortie avec le club du village, des retraité(e)s pour la plupart en vae, au début j'ai eu un peu de mal a adopter la vitesse de croisière de 22, 23 km/h !

Velo équipée en configuration gravel, (que je vais tester demain), position sur l'avant un plus haute que sur mon terra, assistance au minimum. 

Le vélo est un peu lourd a l'arrêt, mais une fois en route ça ne se remarque plus.

L'assistance se fait oublié au bout de quelques km, il n'y a que si j'arrête de pédaler qu'elle pousse encore pendant 2, 3 secondes.

Ça roule facile, même vent de face, c'est maniable, mais bien posé sur le bitume, je mouline facile, pas d'à-coups a la reprise, pas de bruit comme avec un moteur central.

Si je dépasse les 25 km/h, je ne sens pas de coupure net, sur le plat pas de soucis, en faut plat montant, le poids du vélo commence à peser, ou alors c'est plutôt l'absence d'assistance ?

Après 40 km, mes jambes m'ont informé que j'était sur un vélo et pas une mobylette !

Néanmoins à 5km du domicile, j'ai décidé de quitter le groupe pour un petit crochet de 10 km avec une belle montée de 2 km et des bosses sur le reste, pour tester la position 3 de l'assistance et mes capacités avec seulement une centaine de km depuis ma reprise. 

De suite au départ une rampe de 200 m avec du 12%, puis 100 m de répit, une portion d'environ 500m à 9% et le reste de la montée entre 4 à 5 %.

Premier raidar, j'ai bien mouliné, mais également bien appuyé sur les pédales, 10, 12 km/h, sur le replat qui suit, le vélo accélère presque tout seul.

Prochain bloc, pareil, le coeur monte également, mais il reste de la marge pour arriver au max. Les jambes se font également sentir, mais nettement moins qu'avec mon vélo habituel, vitesse entre 14, 16 km/h.

La portion restante se fait assez facilement, je récupère même, 20, 22 km/h, mais je n'ai pas insisté pour aller plus vite.

Les quelques bosses restante sont avalés facilement, même celle qui habituellement me plante quand je la prends en fin de sortie.

Donc dans l'ensemble c'était une très bonne expérience, je ne me sens pas coupable d'avoir roulé en vae, puisque çà reste du vélo !  

Avec seulement peu de km, j'ai montée les bosses à des vitesses que je j'arrive à tenir avec mon gravel quand je suis en forme, mais je ne mettrai pas sur strava ! 

 

Point négatif, un peu lourd, moins confortable que mon terra (peut être un peu trop gonflé), autonomie une peu juste, pour 60 km, j'ai consommé 75% de la batterie, en position 3 elle fond comme neige au soleil  !

 

 

 

 

 

 

 

L'assistance se fait oublié au bout de quelques km, il n'y a que si j'arrête de pédaler qu'elle pousse encore pendant 2, 3 secondes.

Il y en a à Bruxelles qui visiblement ont bricolé leur assistance de façon à ne pas pédaler pendant bien plus longtemps que ça. smiley surprised

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 15/02/2020 21:16

L'assistance se fait oublié au bout de quelques km, il n'y a que si j'arrête de pédaler qu'elle pousse encore pendant 2, 3 secondes.

Il y en a à Bruxelles qui visiblement ont bricolé leur assistance de façon à ne pas pédaler pendant bien plus longtemps que ça. smiley surprised

J'en ai déjà vu ou le pédalage n'est pas obligatoire, c'est généralement des montages perso, avec des moteurs acheté sur le net, made in china !

En cas d'accident aucune assurance ne prendra en charge, certains ne sont pas conscients des risques qu'ils prennent  ! 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/02/2020 07:02

Petit retour de test de l'orbea gain alu !

Beau soleil, pas très chaud et du vent disons modéré.

Sortie avec le club du village, des retraité(e)s pour la plupart en vae, au début j'ai eu un peu de mal a adopter la vitesse de croisière de 22, 23 km/h !

Velo équipée en configuration gravel, (que je vais tester demain), position sur l'avant un plus haute que sur mon terra, assistance au minimum. 

Le vélo est un peu lourd a l'arrêt, mais une fois en route ça ne se remarque plus.

L'assistance se fait oublié au bout de quelques km, il n'y a que si j'arrête de pédaler qu'elle pousse encore pendant 2, 3 secondes.

Ça roule facile, même vent de face, c'est maniable, mais bien posé sur le bitume, je mouline facile, pas d'à-coups a la reprise, pas de bruit comme avec un moteur central.

Si je dépasse les 25 km/h, je ne sens pas de coupure net, sur le plat pas de soucis, en faut plat montant, le poids du vélo commence à peser, ou alors c'est plutôt l'absence d'assistance ?

Après 40 km, mes jambes m'ont informé que j'était sur un vélo et pas une mobylette !

Néanmoins à 5km du domicile, j'ai décidé de quitter le groupe pour un petit crochet de 10 km avec une belle montée de 2 km et des bosses sur le reste, pour tester la position 3 de l'assistance et mes capacités avec seulement une centaine de km depuis ma reprise. 

De suite au départ une rampe de 200 m avec du 12%, puis 100 m de répit, une portion d'environ 500m à 9% et le reste de la montée entre 4 à 5 %.

Premier raidar, j'ai bien mouliné, mais également bien appuyé sur les pédales, 10, 12 km/h, sur le replat qui suit, le vélo accélère presque tout seul.

Prochain bloc, pareil, le coeur monte également, mais il reste de la marge pour arriver au max. Les jambes se font également sentir, mais nettement moins qu'avec mon vélo habituel, vitesse entre 14, 16 km/h.

La portion restante se fait assez facilement, je récupère même, 20, 22 km/h, mais je n'ai pas insisté pour aller plus vite.

Les quelques bosses restante sont avalés facilement, même celle qui habituellement me plante quand je la prends en fin de sortie.

Donc dans l'ensemble c'était une très bonne expérience, je ne me sens pas coupable d'avoir roulé en vae, puisque çà reste du vélo !  

Avec seulement peu de km, j'ai montée les bosses à des vitesses que je j'arrive à tenir avec mon gravel quand je suis en forme, mais je ne mettrai pas sur strava ! 

 

Point négatif, un peu lourd, moins confortable que mon terra (peut être un peu trop gonflé), autonomie une peu juste, pour 60 km, j'ai consommé 75% de la batterie, en position 3 elle fond comme neige au soleil  !

 

 

 

 

 

 

 

Sympa aussi ton test Charles,

Avec un VAE tu peu forcer et quand tu sens que tu est presque cuit l'assistance est la bienvenue.....

La semaine dernière je suis allée au taf avec mon VTTAE 30km ar j'ai bien forcé sur le plat a + de 25km/h du coup ça économise la batterie il me restait 105km d'autonomie en arrivant smiley cool

Mon VTTAE fait 25kl équipé ,sur le plat la position 1 ou 2 suffit largement et même sur les bosses légères.....la position 4 qui donne un effet boost je ne l'ai presque jamais utilisé même dans les grosses bosses .

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/02/2020 07:43

Sympa aussi ton test Charles,

Avec un VAE tu peu forcer et quand tu sens que tu est presque cuit l'assistance est la bienvenue.....

La semaine dernière je suis allée au taf avec mon VTTAE 30km ar j'ai bien forcé sur le plat a + de 25km/h du coup ça économise la batterie il me restait 105km d'autonomie en arrivant smiley cool

Mon VTTAE fait 25kl équipé ,sur le plat la position 1 ou 2 suffit largement et même sur les bosses légères.....la position 4 qui donne un effet boost je ne l'ai presque jamais utilisé même dans les grosses bosses .

Oui c'est vraiment sympa et comme tu écris, tu peux forcer, mais t'es content de pouvoir compter sur l'assistance quand t'es cuit ! smiley cool

Pour le vtt je verrai ça prochainement, mon velociste à un Bergamont TS en test, je me réjouis déjà ! smiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/02/2020 20:26

Donc cette aprèm sortie de 50 km, type gravel, ballade mixte route, chemin forestier roulant.

Comme hier, la "coupure" de l'assistance ne se fait pas brutalement, mais c'est plus flagrant, normal ça n'avance pas aussi facilement que sur le macadam !

Du coup je flirte avec les 24, 25, au-dessus c'est nettement plus dur à emmener et je n'avais pas envie de me faire mal.

Comme je l'avais déjà remarque lors de test vtt, la coupure à 25 km/h c'est de la connerie. Faudrait supprimer les 3 modes d'assistance et "réguler" cette assistance en fonction des watts transmis aux pédales et de la vélocité.

Comme ça, les non sportifs, ne pourrais pas faire du 35 km/h avec un vélo de ville !

Le gros avantages c'est dans les montées, pas besoin de se donner à fond pour grimper, suffit de bien mouliner pour avoir une bonne vitesse.

Le confort par contre une horreur, ça me conforte l'alu ce n'est pas du tout mon matériel, avec mon terra ça filtre nettement mieux.

Un mots sur le groupe grx, ras, il fonctionne nickel.

Bien surpris par les pneus, des Wtb nano en 40, une meilleure accroche que mes G-one, ça roule super facile sur la route et surtout pas le Brrrrr des Schwalbe ! 

Achèterai-je ce vae, clairement non !

Pour un usage route, pas encore le niveau pour me contenter de 23, 24 km/h, puisque au dessus c'est quand même moins facile que mon terra, la gestion de l'assistance ne m'emballe pas, trop lourd et l'autonomie devrait être meilleure ! 

Pour du gravel, l'assistance aussi, quoi-que, si je reste dans la zone d'assistance(plus facile que sur route) ça pourrait le faire, mais le confort vraiment de quoi me dégoutter d'utiliser les chemins !

Je pense que le test du vtt Bergamont E-Contrail, va me réconcilier avec les routes forestières et sentiers bien pentu ! 

Pour ceux qui pense que le vae ce n'est pas du vélo, tester, perso je aussi cassé que si je l'avais fait avec mon terra !  smiley rolleyes      

 

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/02/2020 21:08

Donc cette aprèm sortie de 50 km, type gravel, ballade mixte route, chemin forestier roulant.

Comme hier, la "coupure" de l'assistance ne se fait pas brutalement, mais c'est plus flagrant, normal ça n'avance pas aussi facilement que sur le macadam !

Du coup je flirte avec les 24, 25, au-dessus c'est nettement plus dur à emmener et je n'avais pas envie de me faire mal.

Comme je l'avais déjà remarque lors de test vtt, la coupure à 25 km/h c'est de la connerie. Faudrait supprimer les 3 modes d'assistance et "réguler" cette assistance en fonction des watts transmis aux pédales et de la vélocité.

Comme ça, les non sportifs, ne pourrais pas faire du 35 km/h avec un vélo de ville !

Le gros avantages c'est dans les montées, pas besoin de se donner à fond pour grimper, suffit de bien mouliner pour avoir une bonne vitesse.

Le confort par contre une horreur, ça me conforte l'alu ce n'est pas du tout mon matériel, avec mon terra ça filtre nettement mieux.

Un mots sur le groupe grx, ras, il fonctionne nickel.

Bien surpris par les pneus, des Wtb nano en 40, une meilleure accroche que mes G-one, ça roule super facile sur la route et surtout pas le Brrrrr des Schwalbe ! 

Achèterai-je ce vae, clairement non !

Pour un usage route, pas encore le niveau pour me contenter de 23, 24 km/h, puisque au dessus c'est quand même moins facile que mon terra, la gestion de l'assistance ne m'emballe pas, trop lourd et l'autonomie devrait être meilleure ! 

Pour du gravel, l'assistance aussi, quoi-que, si je reste dans la zone d'assistance(plus facile que sur route) ça pourrait le faire, mais le confort vraiment de quoi me dégoutter d'utiliser les chemins !

Je pense que le test du vtt Bergamont E-Contrail, va me réconcilier avec les routes forestières et sentiers bien pentu ! 

Pour ceux qui pense que le vae ce n'est pas du vélo, tester, perso je aussi cassé que si je l'avais fait avec mon terra !  smiley rolleyes      

 

 

 

Pour ceux qui pense que le vae ce n'est pas du vélo, tester, perso je aussi cassé que si je l'avais fait avec mon terra ! 

Je me suis fait déposer par deux femmes dans une bosse aujourd'hui, à mon avis quasiment à 25kmh, elles n'avaient pas l'air au bout de leurs vies.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/02/2020 21:13

Donc cette aprèm sortie de 50 km, type gravel, ballade mixte route, chemin forestier roulant.

Comme hier, la "coupure" de l'assistance ne se fait pas brutalement, mais c'est plus flagrant, normal ça n'avance pas aussi facilement que sur le macadam !

Du coup je flirte avec les 24, 25, au-dessus c'est nettement plus dur à emmener et je n'avais pas envie de me faire mal.

Comme je l'avais déjà remarque lors de test vtt, la coupure à 25 km/h c'est de la connerie. Faudrait supprimer les 3 modes d'assistance et "réguler" cette assistance en fonction des watts transmis aux pédales et de la vélocité.

Comme ça, les non sportifs, ne pourrais pas faire du 35 km/h avec un vélo de ville !

Le gros avantages c'est dans les montées, pas besoin de se donner à fond pour grimper, suffit de bien mouliner pour avoir une bonne vitesse.

Le confort par contre une horreur, ça me conforte l'alu ce n'est pas du tout mon matériel, avec mon terra ça filtre nettement mieux.

Un mots sur le groupe grx, ras, il fonctionne nickel.

Bien surpris par les pneus, des Wtb nano en 40, une meilleure accroche que mes G-one, ça roule super facile sur la route et surtout pas le Brrrrr des Schwalbe ! 

Achèterai-je ce vae, clairement non !

Pour un usage route, pas encore le niveau pour me contenter de 23, 24 km/h, puisque au dessus c'est quand même moins facile que mon terra, la gestion de l'assistance ne m'emballe pas, trop lourd et l'autonomie devrait être meilleure ! 

Pour du gravel, l'assistance aussi, quoi-que, si je reste dans la zone d'assistance(plus facile que sur route) ça pourrait le faire, mais le confort vraiment de quoi me dégoutter d'utiliser les chemins !

Je pense que le test du vtt Bergamont E-Contrail, va me réconcilier avec les routes forestières et sentiers bien pentu ! 

Pour ceux qui pense que le vae ce n'est pas du vélo, tester, perso je aussi cassé que si je l'avais fait avec mon terra !  smiley rolleyes      

 

 

 

T'avais mis combien en pression dans les pneus ? 

en VTTAE j'ai un confort de ouf , j'ai des Taipan de 2.8 pouces soit 71mm en Tubeless a 1.5Bars environ , top .....

Sur mon Gravel les G-one en 33mm j'en suis très content pas de Brrrr sur la route et en TT ils assurent mais ne pas dépasser 3 Bars ...

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/02/2020 22:00

T'avais mis combien en pression dans les pneus ? 

en VTTAE j'ai un confort de ouf , j'ai des Taipan de 2.8 pouces soit 71mm en Tubeless a 1.5Bars environ , top .....

Sur mon Gravel les G-one en 33mm j'en suis très content pas de Brrrr sur la route et en TT ils assurent mais ne pas dépasser 3 Bars ...

 

J'avais 2,5 et 2,2 en partant, j'ai gonflé en cours de route, puis à nouveau dégonflé, c'est un char, le terra absorbe nettement mieux ! 

Du 2,8, déjà testé, rien à voir avec des 40mm ! 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 16/02/2020 22:08

Pour ceux qui pense que le vae ce n'est pas du vélo, tester, perso je aussi cassé que si je l'avais fait avec mon terra ! 

Je me suis fait déposer par deux femmes dans une bosse aujourd'hui, à mon avis quasiment à 25kmh, elles n'avaient pas l'air au bout de leurs vies.

J'ai bien écrit que c'est plus facile en montée, j'ai d'ailleurs, sans forcer, approché dans deux segments sur strava, les meilleurs temps réalisé par des coursiers.

Mais je ne vais pas l'afficher pour m'en vanté, ce n'est pas mon exploit, mais celui de l'assistance !  smiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 17/02/2020 08:37

… et en échange tu es assisté.

Ça m'irriterait beaucoup d'être assisté, question de fierté certes, mais aussi en raison de ma conception du vélo : pour moi vélo est synonyme d'autonomie, énergétique comme personnelle.

Donc quand je veux me ménage, hé bien je lève le pied et ralentis. Avec mes tout petits braquets (24/34 mini sur mon vélo de route, et potentiellement… 24/40 !), j'ai de la marge avant qu'un obstacle m'arrête.

Entre faire le Ventoux en une heure avec assistance et en trois heures sans assistance, je choisirais donc sans hésiter la deuxième option.

D'ailleurs, parfois je me demande pourquoi tant de gens sont si pressés, quand il ne s'agit pas de compétition ? Prendre son temps, n'est-ce pas le principe même de la détente ? smiley cool

+1 Franck

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 18/02/2020 08:12

… et en échange tu es assisté.

Ça m'irriterait beaucoup d'être assisté, question de fierté certes, mais aussi en raison de ma conception du vélo : pour moi vélo est synonyme d'autonomie, énergétique comme personnelle.

Donc quand je veux me ménage, hé bien je lève le pied et ralentis. Avec mes tout petits braquets (24/34 mini sur mon vélo de route, et potentiellement… 24/40 !), j'ai de la marge avant qu'un obstacle m'arrête.

Entre faire le Ventoux en une heure avec assistance et en trois heures sans assistance, je choisirais donc sans hésiter la deuxième option.

D'ailleurs, parfois je me demande pourquoi tant de gens sont si pressés, quand il ne s'agit pas de compétition ? Prendre son temps, n'est-ce pas le principe même de la détente ? smiley cool

Bonjour. 

Je comprends parfaitement ta conception. Et pour une large partie c'est la mienne. Tant que mes forces me porteront je leur confierais le soin de portée ma carcasse. 

Ta position laisse présager que tu es en parfaite condition ; sans problème de santé important. Mais pour ceux qui ont été particulièrement abîmés par la vie, ou qui ont un grave problème de santé, il en va autrement. Si je suis ta logique, comme ils manquent de forces ils doivent être réduits à arrêter le sport ou à se contenter de petites ballades à petite vitesse, sur des  distance courtes et dans trop forcer. 

Tu preconises des braquets et donc des allures. Donc tu condamnes à mes yeux ceux qui sont victimes d'une injustice à se priver de sport. Qu'y à t-il de mal à cela ? 

Pour le moment mes forces me suffisent. Mais je sais qu'un jour ma thalassémie m'empêchera de faire du sport dans des conditions normales. Devrais-je en être réduit à des petites ballades digestives le long du Rhône ? 

Je te souhaites une excellente saison et plein de belles choses à vélo. 

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Cyclosport Haut de page

BIKE SHOW EVENTS