FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Matériel • Velo van rysel

Retour au forum Route > Matériel Bas de page

envoyé le 07/11/2019 23:19

De nouveaux cadres sont prévus pour 2020 et un sponsoring pro en 2021. Et quand on voit les prix proposés par Décathlon, on peut se dire qu'on se fait bien b. par les autres marques !!

Et quand on voit les prix proposés par Décathlon, on peut se dire qu'on se fait bien b. par les autres marques !!

pas forcément. J'ai eu discuté avec un vendeur DKT faisant de la compét. Il avait 2 vélos. Le DKT, ultra CF, roues Zipp et DA, et un Canyon Aeroaed. Il disait que le btwin était un super vélo, mais qu'en fin de course, si tu étais juste, il était dur à emmener. Tandis que la Canyon pardonnait beaucoup plus et était moins exigeant

La différence se joue sur la R&D, et en conclusion les fibres choisis et leur assemblage

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2019 09:05

En Campa?

Ce n'est pas un vélo Italien ! smiley wink

Dans un premier temps, j'y mettrai le rival de l'acier, qui repasserais en cintre plat et mono plateau 10v.

Ensuite avant de passer sur Campa j'aimerais bien l'essayer.

J'ai lu quelques remarques concernant les passages de vitesse que j'aimerais vérifier et l'aspect de certaines pièces après quelques mois, notamment du groupe Potenza ! 

Mais bon, ca ne se fera peut-être pas, j'économise plutôt pour un vttae !

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2019 09:13

Et quand on voit les prix proposés par Décathlon, on peut se dire qu'on se fait bien b. par les autres marques !!

pas forcément. J'ai eu discuté avec un vendeur DKT faisant de la compét. Il avait 2 vélos. Le DKT, ultra CF, roues Zipp et DA, et un Canyon Aeroaed. Il disait que le btwin était un super vélo, mais qu'en fin de course, si tu étais juste, il était dur à emmener. Tandis que la Canyon pardonnait beaucoup plus et était moins exigeant

La différence se joue sur la R&D, et en conclusion les fibres choisis et leur assemblage

C'est quoi la  R&D ?

C'est marrant sur ce forum, beaucoups ont toujours contesté qu'il y avait certains vélos "dur à emmener" et qui sont exigeants, je ne suis donc pas le seul à l'avoir constaté ! 

Ou c'est parce que c'est un vélo D4 ou que le gars n'est pas bon ! smiley rolleyes

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2019 09:23

Pour ne pas mourir idiot, je suis allé voir dans le D4 près de chez moi cette nouvelle gamme de vélos.

Etant de parti pris contre ce type de commerce, j'ai un à priori négatif d'entrée de jeu. Il faut dire que leurs anciens vélos n'étaient pas du tout sexy, disons que tu avais un vélo, mais rien de bien bandant.

Et bien là, j'avoue en toute humilité que j'ai été très impressionné par ce que j'ai vu! A la limite, j'en avais presque envie d'un. Je dis presque, ouf, je n'ai pas succombé à la damnation, sorry, tentation :-)

Si on entre dans la gamme, le choix commence à être vraiment intéressant avec les vélos homogènes, c'est à dire dont tous les composants appartiennent à la même famille. On a beau dire ce qu'on veut, mais pour moi un vélo 105 doit avoir tout en 105, pareil pour l'Ultégra etc. 

Je n'ai jamais compris pourquoi on met des freins Btwin sur un vélo avec du 105 comme celui de ma copine, c'est une hérésie.

Le grand problème de D4 a toujours été le panachage des composants, et il semblerait qu'il y ait une réelle évolution dans cette mentalité, ce qui donne enfin une gamme séduisante. 

Les prix affichés sont stupéfiant par rapport au marché. J'ai regardé deux fois ces prix, me demandant si je ne m'étais pas trompé, mais non, c'est bien juste! Alors là, j'ai vraiment été plus qu'étonné, dans le bon sens.

Je me suis posé la question de savoir si je devais acheter un vélo, franchirais-je le fossé qui me sépare de D4? Très gros dilemme... un tout Ultegra pour 1.600 euros, purée, quelle folie.

Si ce n'était que l'aspect économique, j'envisagerais sérieusement l'opportunité. Vous voyez le revirement par rapport à mon à priori contre du départ... comme quoi ils ont maintenant de très solides arguments qui portent leurs fruits, s'ils réussissent à me faire hésiter :-)

En toute honnêteté intellectuelle, leurs vélo Van Rysel n'ont rien à envier aux autres marques et sont une option à envisager sérieusement.

Par contre, je trouve qu'un choix plus étendu au niveau des couleurs et des braquets leur apporterait ce petit plus qui ferait vraiment la différence. La rigidité du produit fini, surtout au niveau des braquets, est incompréhensible à notre époque, c'est selon moi une erreur marketing majeure, pourtant facilement contournable.

Plus compliqué pour la couleur, c'est vrai, quoi que ce bleu est superbe. Mais voilà, j'aime pas le bleu, je voudrais un bordeau, ou un noir et jaune... par exemple.

Ceci dit, si je devais remplacer mon vélo, je n'achèterais toujours pas un D4. Pourquoi?

Il me manquerait la dimension affective, ce petit pincement au coeur que quand tu vois ta machine, elle te dise "oui, c'est bien moi, je suis faite pour toi, on s'est enfin trouvés". Sans doute l'ambiance du magasin, le fait de prendre dans le rayon et de passer à la caisse comme avec une marchandise quelconque... c'est idiot, mais ça n'a aucun charme.

J'ai attendu mon Merckx pendant 30 ans, et si je devais changer, c'en serait un autre ou peut être un Orbea, qui fait des machines splendides. Ils sont au double du prix de D4, c'est moche mais c'est comme ça. L'affectif à un prix, et on est enclin à le donner, moi comme n'importe qui d'autre.

Donc voilà, de bien belles machines très valables, à cogiter. Ils ont pris le bon tournant, reste à voir maintenant si on va commencer à en trouver dans les clubs de cyclos...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2019 09:25

C'est quoi la  R&D ?

C'est marrant sur ce forum, beaucoups ont toujours contesté qu'il y avait certains vélos "dur à emmener" et qui sont exigeants, je ne suis donc pas le seul à l'avoir constaté ! 

Ou c'est parce que c'est un vélo D4 ou que le gars n'est pas bon ! smiley rolleyes

C'est quoi la  R&D ?

Recherche et développement smiley wink 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2019 10:12

Pour ne pas mourir idiot, je suis allé voir dans le D4 près de chez moi cette nouvelle gamme de vélos.

Etant de parti pris contre ce type de commerce, j'ai un à priori négatif d'entrée de jeu. Il faut dire que leurs anciens vélos n'étaient pas du tout sexy, disons que tu avais un vélo, mais rien de bien bandant.

Et bien là, j'avoue en toute humilité que j'ai été très impressionné par ce que j'ai vu! A la limite, j'en avais presque envie d'un. Je dis presque, ouf, je n'ai pas succombé à la damnation, sorry, tentation :-)

Si on entre dans la gamme, le choix commence à être vraiment intéressant avec les vélos homogènes, c'est à dire dont tous les composants appartiennent à la même famille. On a beau dire ce qu'on veut, mais pour moi un vélo 105 doit avoir tout en 105, pareil pour l'Ultégra etc. 

Je n'ai jamais compris pourquoi on met des freins Btwin sur un vélo avec du 105 comme celui de ma copine, c'est une hérésie.

Le grand problème de D4 a toujours été le panachage des composants, et il semblerait qu'il y ait une réelle évolution dans cette mentalité, ce qui donne enfin une gamme séduisante. 

Les prix affichés sont stupéfiant par rapport au marché. J'ai regardé deux fois ces prix, me demandant si je ne m'étais pas trompé, mais non, c'est bien juste! Alors là, j'ai vraiment été plus qu'étonné, dans le bon sens.

Je me suis posé la question de savoir si je devais acheter un vélo, franchirais-je le fossé qui me sépare de D4? Très gros dilemme... un tout Ultegra pour 1.600 euros, purée, quelle folie.

Si ce n'était que l'aspect économique, j'envisagerais sérieusement l'opportunité. Vous voyez le revirement par rapport à mon à priori contre du départ... comme quoi ils ont maintenant de très solides arguments qui portent leurs fruits, s'ils réussissent à me faire hésiter :-)

En toute honnêteté intellectuelle, leurs vélo Van Rysel n'ont rien à envier aux autres marques et sont une option à envisager sérieusement.

Par contre, je trouve qu'un choix plus étendu au niveau des couleurs et des braquets leur apporterait ce petit plus qui ferait vraiment la différence. La rigidité du produit fini, surtout au niveau des braquets, est incompréhensible à notre époque, c'est selon moi une erreur marketing majeure, pourtant facilement contournable.

Plus compliqué pour la couleur, c'est vrai, quoi que ce bleu est superbe. Mais voilà, j'aime pas le bleu, je voudrais un bordeau, ou un noir et jaune... par exemple.

Ceci dit, si je devais remplacer mon vélo, je n'achèterais toujours pas un D4. Pourquoi?

Il me manquerait la dimension affective, ce petit pincement au coeur que quand tu vois ta machine, elle te dise "oui, c'est bien moi, je suis faite pour toi, on s'est enfin trouvés". Sans doute l'ambiance du magasin, le fait de prendre dans le rayon et de passer à la caisse comme avec une marchandise quelconque... c'est idiot, mais ça n'a aucun charme.

J'ai attendu mon Merckx pendant 30 ans, et si je devais changer, c'en serait un autre ou peut être un Orbea, qui fait des machines splendides. Ils sont au double du prix de D4, c'est moche mais c'est comme ça. L'affectif à un prix, et on est enclin à le donner, moi comme n'importe qui d'autre.

Donc voilà, de bien belles machines très valables, à cogiter. Ils ont pris le bon tournant, reste à voir maintenant si on va commencer à en trouver dans les clubs de cyclos...

Je partage totalement ton avis sur la rigidité des configurations, notamment au niveau des braquets

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2019 11:03

Et quand on voit les prix proposés par Décathlon, on peut se dire qu'on se fait bien b. par les autres marques !!

pas forcément. J'ai eu discuté avec un vendeur DKT faisant de la compét. Il avait 2 vélos. Le DKT, ultra CF, roues Zipp et DA, et un Canyon Aeroaed. Il disait que le btwin était un super vélo, mais qu'en fin de course, si tu étais juste, il était dur à emmener. Tandis que la Canyon pardonnait beaucoup plus et était moins exigeant

La différence se joue sur la R&D, et en conclusion les fibres choisis et leur assemblage

Il disait que le btwin était un super vélo, mais qu'en fin de course, si tu étais juste, il était dur à emmener. Tandis que la Canyon pardonnait beaucoup plus et était moins exigeant

 

Que c'est agréable d'entendre l'avis d'un compétiteur qui correspond exactement à mon ressenti(de petit cyclosportif) !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2019 11:15

Pour ne pas mourir idiot, je suis allé voir dans le D4 près de chez moi cette nouvelle gamme de vélos.

Etant de parti pris contre ce type de commerce, j'ai un à priori négatif d'entrée de jeu. Il faut dire que leurs anciens vélos n'étaient pas du tout sexy, disons que tu avais un vélo, mais rien de bien bandant.

Et bien là, j'avoue en toute humilité que j'ai été très impressionné par ce que j'ai vu! A la limite, j'en avais presque envie d'un. Je dis presque, ouf, je n'ai pas succombé à la damnation, sorry, tentation :-)

Si on entre dans la gamme, le choix commence à être vraiment intéressant avec les vélos homogènes, c'est à dire dont tous les composants appartiennent à la même famille. On a beau dire ce qu'on veut, mais pour moi un vélo 105 doit avoir tout en 105, pareil pour l'Ultégra etc. 

Je n'ai jamais compris pourquoi on met des freins Btwin sur un vélo avec du 105 comme celui de ma copine, c'est une hérésie.

Le grand problème de D4 a toujours été le panachage des composants, et il semblerait qu'il y ait une réelle évolution dans cette mentalité, ce qui donne enfin une gamme séduisante. 

Les prix affichés sont stupéfiant par rapport au marché. J'ai regardé deux fois ces prix, me demandant si je ne m'étais pas trompé, mais non, c'est bien juste! Alors là, j'ai vraiment été plus qu'étonné, dans le bon sens.

Je me suis posé la question de savoir si je devais acheter un vélo, franchirais-je le fossé qui me sépare de D4? Très gros dilemme... un tout Ultegra pour 1.600 euros, purée, quelle folie.

Si ce n'était que l'aspect économique, j'envisagerais sérieusement l'opportunité. Vous voyez le revirement par rapport à mon à priori contre du départ... comme quoi ils ont maintenant de très solides arguments qui portent leurs fruits, s'ils réussissent à me faire hésiter :-)

En toute honnêteté intellectuelle, leurs vélo Van Rysel n'ont rien à envier aux autres marques et sont une option à envisager sérieusement.

Par contre, je trouve qu'un choix plus étendu au niveau des couleurs et des braquets leur apporterait ce petit plus qui ferait vraiment la différence. La rigidité du produit fini, surtout au niveau des braquets, est incompréhensible à notre époque, c'est selon moi une erreur marketing majeure, pourtant facilement contournable.

Plus compliqué pour la couleur, c'est vrai, quoi que ce bleu est superbe. Mais voilà, j'aime pas le bleu, je voudrais un bordeau, ou un noir et jaune... par exemple.

Ceci dit, si je devais remplacer mon vélo, je n'achèterais toujours pas un D4. Pourquoi?

Il me manquerait la dimension affective, ce petit pincement au coeur que quand tu vois ta machine, elle te dise "oui, c'est bien moi, je suis faite pour toi, on s'est enfin trouvés". Sans doute l'ambiance du magasin, le fait de prendre dans le rayon et de passer à la caisse comme avec une marchandise quelconque... c'est idiot, mais ça n'a aucun charme.

J'ai attendu mon Merckx pendant 30 ans, et si je devais changer, c'en serait un autre ou peut être un Orbea, qui fait des machines splendides. Ils sont au double du prix de D4, c'est moche mais c'est comme ça. L'affectif à un prix, et on est enclin à le donner, moi comme n'importe qui d'autre.

Donc voilà, de bien belles machines très valables, à cogiter. Ils ont pris le bon tournant, reste à voir maintenant si on va commencer à en trouver dans les clubs de cyclos...

Attends le nouveau cadre et nouvelles couleurs et peut-être que tu changeras d'avis?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2019 11:50

Pour ne pas mourir idiot, je suis allé voir dans le D4 près de chez moi cette nouvelle gamme de vélos.

Etant de parti pris contre ce type de commerce, j'ai un à priori négatif d'entrée de jeu. Il faut dire que leurs anciens vélos n'étaient pas du tout sexy, disons que tu avais un vélo, mais rien de bien bandant.

Et bien là, j'avoue en toute humilité que j'ai été très impressionné par ce que j'ai vu! A la limite, j'en avais presque envie d'un. Je dis presque, ouf, je n'ai pas succombé à la damnation, sorry, tentation :-)

Si on entre dans la gamme, le choix commence à être vraiment intéressant avec les vélos homogènes, c'est à dire dont tous les composants appartiennent à la même famille. On a beau dire ce qu'on veut, mais pour moi un vélo 105 doit avoir tout en 105, pareil pour l'Ultégra etc. 

Je n'ai jamais compris pourquoi on met des freins Btwin sur un vélo avec du 105 comme celui de ma copine, c'est une hérésie.

Le grand problème de D4 a toujours été le panachage des composants, et il semblerait qu'il y ait une réelle évolution dans cette mentalité, ce qui donne enfin une gamme séduisante. 

Les prix affichés sont stupéfiant par rapport au marché. J'ai regardé deux fois ces prix, me demandant si je ne m'étais pas trompé, mais non, c'est bien juste! Alors là, j'ai vraiment été plus qu'étonné, dans le bon sens.

Je me suis posé la question de savoir si je devais acheter un vélo, franchirais-je le fossé qui me sépare de D4? Très gros dilemme... un tout Ultegra pour 1.600 euros, purée, quelle folie.

Si ce n'était que l'aspect économique, j'envisagerais sérieusement l'opportunité. Vous voyez le revirement par rapport à mon à priori contre du départ... comme quoi ils ont maintenant de très solides arguments qui portent leurs fruits, s'ils réussissent à me faire hésiter :-)

En toute honnêteté intellectuelle, leurs vélo Van Rysel n'ont rien à envier aux autres marques et sont une option à envisager sérieusement.

Par contre, je trouve qu'un choix plus étendu au niveau des couleurs et des braquets leur apporterait ce petit plus qui ferait vraiment la différence. La rigidité du produit fini, surtout au niveau des braquets, est incompréhensible à notre époque, c'est selon moi une erreur marketing majeure, pourtant facilement contournable.

Plus compliqué pour la couleur, c'est vrai, quoi que ce bleu est superbe. Mais voilà, j'aime pas le bleu, je voudrais un bordeau, ou un noir et jaune... par exemple.

Ceci dit, si je devais remplacer mon vélo, je n'achèterais toujours pas un D4. Pourquoi?

Il me manquerait la dimension affective, ce petit pincement au coeur que quand tu vois ta machine, elle te dise "oui, c'est bien moi, je suis faite pour toi, on s'est enfin trouvés". Sans doute l'ambiance du magasin, le fait de prendre dans le rayon et de passer à la caisse comme avec une marchandise quelconque... c'est idiot, mais ça n'a aucun charme.

J'ai attendu mon Merckx pendant 30 ans, et si je devais changer, c'en serait un autre ou peut être un Orbea, qui fait des machines splendides. Ils sont au double du prix de D4, c'est moche mais c'est comme ça. L'affectif à un prix, et on est enclin à le donner, moi comme n'importe qui d'autre.

Donc voilà, de bien belles machines très valables, à cogiter. Ils ont pris le bon tournant, reste à voir maintenant si on va commencer à en trouver dans les clubs de cyclos...

salut Michel 

a tu vu  le van rysel  rosso édition rouge tout en reccors  et de belles roues 

pas vilain du tout  pour 5000 euros 

moi je leur reproche le S A V pour avoir plusieurs D 4

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2019 11:52

Attends le nouveau cadre et nouvelles couleurs et peut-être que tu changeras d'avis?

Je ne suis pas dans l'optique achat, ayant déjà mon bonheur, donc à la limite je m'en fiche.

C'est juste à titre informatif que je suis allé voir, puisqu'on en dit du bien, je voulais me faire mon avis sur base de ce que je verrais sur place.

Mais je reste toujours avec un sentiment mitigé par rapport à ce type de magasin, ayant constaté à de multiples occasions que leur qualité générale de produits reste dans la petite moyenne inférieure. Et ça, c'est une réalité objective, mais politiquement incorrecte à oser proclamer en ces lieux.

Leur politique est basée sur l'accessibilité pour tous au sport. En gros, tu achètes un prix, pas une qualité

J'ai des textiles venant de là, pourtant les plus chers, rien à voir avec ce qu'on trouve dans d'autres commerces spécialisés. Sac à dos de montagne, godasses, pareil. Tente et matos de camping idem.

Oui, c'est joli et bien conçu, mais c'est fin, pas chaud et pas solide dans le temps. Alors le jour où je devrai changer de vélo, hum.... j'attendrai d'avoir un pécule plus en accord avec mon prochain rêve.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2019 12:55

Je ne suis pas dans l'optique achat, ayant déjà mon bonheur, donc à la limite je m'en fiche.

C'est juste à titre informatif que je suis allé voir, puisqu'on en dit du bien, je voulais me faire mon avis sur base de ce que je verrais sur place.

Mais je reste toujours avec un sentiment mitigé par rapport à ce type de magasin, ayant constaté à de multiples occasions que leur qualité générale de produits reste dans la petite moyenne inférieure. Et ça, c'est une réalité objective, mais politiquement incorrecte à oser proclamer en ces lieux.

Leur politique est basée sur l'accessibilité pour tous au sport. En gros, tu achètes un prix, pas une qualité

J'ai des textiles venant de là, pourtant les plus chers, rien à voir avec ce qu'on trouve dans d'autres commerces spécialisés. Sac à dos de montagne, godasses, pareil. Tente et matos de camping idem.

Oui, c'est joli et bien conçu, mais c'est fin, pas chaud et pas solide dans le temps. Alors le jour où je devrai changer de vélo, hum.... j'attendrai d'avoir un pécule plus en accord avec mon prochain rêve.

Oui c'est justement pour ça que decat à créée une marque spécifique haut de gamme pour effacer cette impression générale grand public.Apres je comprends ce que tu veux dire je partage aussi ce sentiment là. Mais je trouve que ces dernières années les marques ont exagérément augmenté leurs tarifs profitant de l'avènement  des groupes électrique et freins à disque. Avant on avait un vélo haut de gamme dans la plupart des marques pour 4500 euros maintenant on est vite à 6500 7000 euros.il ne faut pas oublier qu'à une époque decat équipait les ag2r,je ne vois pas donc pourquoi il ne ferait pas des vélos de grande qualité.Moi c'est pas tellement l'achat mais l'entretien qui me poserait problème heureusement que je me fait pas mal de truc moi même et ensuite j'ai un mecano perso. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2019 13:15

Oui c'est justement pour ça que decat à créée une marque spécifique haut de gamme pour effacer cette impression générale grand public.Apres je comprends ce que tu veux dire je partage aussi ce sentiment là. Mais je trouve que ces dernières années les marques ont exagérément augmenté leurs tarifs profitant de l'avènement  des groupes électrique et freins à disque. Avant on avait un vélo haut de gamme dans la plupart des marques pour 4500 euros maintenant on est vite à 6500 7000 euros.il ne faut pas oublier qu'à une époque decat équipait les ag2r,je ne vois pas donc pourquoi il ne ferait pas des vélos de grande qualité.Moi c'est pas tellement l'achat mais l'entretien qui me poserait problème heureusement que je me fait pas mal de truc moi même et ensuite j'ai un mecano perso. 

C'est toute la problématique du positionnement.

En marketing, c'est un tout qui fait le succès. Si tu as un bon produit mais pas de service, tu cours à l'échec.

Ici, ils ont clairement fait un gros effort sur le produit. Mais ils sont confrontés à une opposition flagrante dans la politique spécifique au domaine du vélo qui demande beaucoup de service, ce qui n'est pas leur vocation.

Eux, ils produisent et vendent, avec le moins de frais possible, et le moins d'emmerdements aussi. 

Toi, tu veux un bon vélo, mais rouge et avec d'autres braquets que ce qui est proposé en standard. Et aussi de l'entretien et des réparations. Normal, quoi.

Pas de bol, c'est une source de frais énorme et peu rentable, donc incompatible avec la philosophie de la grande surface où tu rentres, tu achète et au revoir on ne veut plus rien savoir.

Donc si tu veux te positionner haut de gamme, ou du moins fournisseur crédible de mecs qui s'y connaissent, tu dois donner le service qui va autour du produit. Là est leur faiblesse. 

Leur choix: on donne un coup pour offrir ce service et on engage du personnel compétent, ou on laisse comme ça et on vend le matos, et démerdez vous pour les services autour de celui- ci.

Que crois- tu qu'ils vont faire?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2019 13:32

salut Michel 

a tu vu  le van rysel  rosso édition rouge tout en reccors  et de belles roues 

pas vilain du tout  pour 5000 euros 

moi je leur reproche le S A V pour avoir plusieurs D 4

Si tu achète un Origine ou un Canyon, comment fais-tu pour le SAV?

Et je connais un magasin qui fait Colnago, Spé, lapière, Look. Très déçu par le mécano. Je n'y retournerais plus. Comme quoi vendre des marques réputées n'est pas un gage de SAV de qualité

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2019 13:36

C'est quoi la  R&D ?

C'est marrant sur ce forum, beaucoups ont toujours contesté qu'il y avait certains vélos "dur à emmener" et qui sont exigeants, je ne suis donc pas le seul à l'avoir constaté ! 

Ou c'est parce que c'est un vélo D4 ou que le gars n'est pas bon ! smiley rolleyes

Il courrait en FFC et avait certainement un niveau supérieur au mien. je m'étais fait plaisir avec un C59. J'ai repris un Time NXR à la place, et bien dans les cotes de plus de 3km à 6% j'ai systématiquement amélioré mes temps.

Les cadres ne réagissent pas tous de la même manière. Ce qui sera un atout pour un cycliste puissant, peut être un handicap pour un cycliste bien plus moyen, et inversement.

Quand au Potenza, je l'ai eu dès le début sur mon second vélo. Bon, je l'ai fait évolué et il ne me reste plus que les leviers. Mais ils fonctionnent toujours aussi bien à ce jour

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2019 13:55

Si tu achète un Origine ou un Canyon, comment fais-tu pour le SAV?

Et je connais un magasin qui fait Colnago, Spé, lapière, Look. Très déçu par le mécano. Je n'y retournerais plus. Comme quoi vendre des marques réputées n'est pas un gage de SAV de qualité

Oui et souvent en cas de pépins de dernières minutes rares sont ceux qui vous depanne sur le champ.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2019 14:10

C'est toute la problématique du positionnement.

En marketing, c'est un tout qui fait le succès. Si tu as un bon produit mais pas de service, tu cours à l'échec.

Ici, ils ont clairement fait un gros effort sur le produit. Mais ils sont confrontés à une opposition flagrante dans la politique spécifique au domaine du vélo qui demande beaucoup de service, ce qui n'est pas leur vocation.

Eux, ils produisent et vendent, avec le moins de frais possible, et le moins d'emmerdements aussi. 

Toi, tu veux un bon vélo, mais rouge et avec d'autres braquets que ce qui est proposé en standard. Et aussi de l'entretien et des réparations. Normal, quoi.

Pas de bol, c'est une source de frais énorme et peu rentable, donc incompatible avec la philosophie de la grande surface où tu rentres, tu achète et au revoir on ne veut plus rien savoir.

Donc si tu veux te positionner haut de gamme, ou du moins fournisseur crédible de mecs qui s'y connaissent, tu dois donner le service qui va autour du produit. Là est leur faiblesse. 

Leur choix: on donne un coup pour offrir ce service et on engage du personnel compétent, ou on laisse comme ça et on vend le matos, et démerdez vous pour les services autour de celui- ci.

Que crois- tu qu'ils vont faire?

C'est vrai que pour la plupart d'entre nous le vélo est un achat passion, plus qu'un achat raison.

La clientèles pour ces vélos ce sont principalement des parents qui achètent pour leurs enfants, également des vélos pour eux, pour de petites ballades par beaux temps et qui ne veulent pas "investir" dans un vélo.

Ce sont rarement des passionnés, soit la marque ne fait pas rêver, la compétence de certain vendeurs, la flexibilité pour changer des pièces, l'atelier qui selon le magasin n'a pas de bon retour, mais aussi des a priori pas forcement justifié.     

C'est certainement aussi pour ces raisons qu’ils ont changé de nom et ce sont "offert" Alltricks, qui ont déjà certains vtt haut de gamme dans leurs offre !

Concernant le choix de braquet cité plus haut, tu peux faire les sites des grandes marques, le choix n'est souvent pas possible, mais c'est le revendeur qui va faire ce changement, mais à ses frais !    

J'ai bossé 6 ans chez D4, mais je n'ai pas de vélo de la marque, pas qu'ils soient mauvais, mais simplement, il n'y avait pas le vélo pour ma pratique du moment.

J'avais délaissé le route pour du vtt typé enduro, mais il n'y a rien chez D4 dans ce segment et quand je suis passé au gravel, ce n’était pas encore dispo, ou alors en alu entrée de gamme. 

Mais là, je pense que je pourrais craquer pour le bleu et vert !

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2019 14:21

Il courrait en FFC et avait certainement un niveau supérieur au mien. je m'étais fait plaisir avec un C59. J'ai repris un Time NXR à la place, et bien dans les cotes de plus de 3km à 6% j'ai systématiquement amélioré mes temps.

Les cadres ne réagissent pas tous de la même manière. Ce qui sera un atout pour un cycliste puissant, peut être un handicap pour un cycliste bien plus moyen, et inversement.

Quand au Potenza, je l'ai eu dès le début sur mon second vélo. Bon, je l'ai fait évolué et il ne me reste plus que les leviers. Mais ils fonctionnent toujours aussi bien à ce jour

Je comprends et je le sais, mais ce n'était pas très apprécié sur le site, lorsque quelques-uns avait écrit cela. smiley wink

J'avais lu, que pour les changement de vitesses (monter les pignons) il faut pousser très (trop) loin le levier ? smiley undecided

   

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2019 14:21

C'est toute la problématique du positionnement.

En marketing, c'est un tout qui fait le succès. Si tu as un bon produit mais pas de service, tu cours à l'échec.

Ici, ils ont clairement fait un gros effort sur le produit. Mais ils sont confrontés à une opposition flagrante dans la politique spécifique au domaine du vélo qui demande beaucoup de service, ce qui n'est pas leur vocation.

Eux, ils produisent et vendent, avec le moins de frais possible, et le moins d'emmerdements aussi. 

Toi, tu veux un bon vélo, mais rouge et avec d'autres braquets que ce qui est proposé en standard. Et aussi de l'entretien et des réparations. Normal, quoi.

Pas de bol, c'est une source de frais énorme et peu rentable, donc incompatible avec la philosophie de la grande surface où tu rentres, tu achète et au revoir on ne veut plus rien savoir.

Donc si tu veux te positionner haut de gamme, ou du moins fournisseur crédible de mecs qui s'y connaissent, tu dois donner le service qui va autour du produit. Là est leur faiblesse. 

Leur choix: on donne un coup pour offrir ce service et on engage du personnel compétent, ou on laisse comme ça et on vend le matos, et démerdez vous pour les services autour de celui- ci.

Que crois- tu qu'ils vont faire?

Bonjour Michel,

plus haut sur ce post tu parlais de coup de cœur certainement associé au plaisir et au rêve possiblement. Acheté un vélo en grande surface ne me vient même pas à l'esprit et les poids lourd de l'industrie me laisse indifférent non pas par le choix, la qualité ou la diversité des couleurs disponible, mais de croiser le même vélo que le mien sur la route à longueur d'année élimine une certaine part d'exclusivité. J'ai besoin d'une âme, d'une empreinte génétique, d'une machine fabriqué à la main par un ouvrier passionné de son métier qui fait de chaque cadre une petite œuvre d'art. Je rêvais depuis longtemps d'un vélo italien 100% fabriqué en Italie par un artisan qui a une histoire et un historique derrière lui, mon choix s'est porté sur Battaglin, petit rappel, la fameuse équipe Carrera des années 80 avec Stephen Roche qui remporta en 87 le giro, le tour et le championnat du monde de vélo sur Battaglin en colombus slx, quelle belle époque. Comme tu peux t'en douter ce fut un montage à la carte, j'ai mis six mois à réfléchir à différent montage possible, toute les pièces et association viennent d'une réflexion pour avoir de l'homogénéité. C'est ma machine, unique, belle, racé et élégante, alors tu comprends maintenant ma révulsion aux GS.

Salutations

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2019 14:34

Je comprends et je le sais, mais ce n'était pas très apprécié sur le site, lorsque quelques-uns avait écrit cela. smiley wink

J'avais lu, que pour les changement de vitesses (monter les pignons) il faut pousser très (trop) loin le levier ? smiley undecided

   

 

A la montée je ne vois pas de différence avec le Record.

A la descente l'ergonomie est un peu différente car le bouton ressemble beaucoup à celui de l'EPS et on ne peut en descendre qu'un seul à la fois. mais pour ma pratique ce n'est pas trop gênant. Et sur mon second vélo je n'ai pas besoin de haut de gamme, tout en restant avec la même ergonomie et fonctionnement

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2019 14:35

Le vélo Van rysel ou btwin Ultra CF est un vélo destiné au coursier, une très bonne bécane qui ne demande qu à être relancée et emmener du braquet. Toutefois il filtre correctement les aspérités de la route, mieux qu'un Tarmac Sl6 Sworks et presque aussi bien qu'un Cannondale supersix evo hm par exemple où Lapierre Xelius.

Décathlon cherche d avantage des employés bon marché et qualifiés  pour gérer et remplir leurs linéaires plus que des conseillers compétents  techniquement.

 

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2019 15:10

C'est là que j'ai du mal à comprendre leur positionnement... ils sont à la croisée des chemins.

Clairement, on sent une volonté d'améliorer leur image au niveau des vélos, et la nouvelle gamme répond parfaitement à ce choix. Si on raisonne en terme de rapport qualité prix, la gamme Van Rysel serait le bon choix.

Mais c'est avant tout une grande surface, avec une logique de quand tu rentres, tu dois sortir avec des achats, point barre. Hors, s'ils veulent s'adresser à des cyclos exigeants et qui savent de quoi on parle, il faut leur proposer plus qu'un self service dans des linéaires.

Est-ce leur vocation? J'en doute.

A mon avis, l'idée gagnante serait d'isoler physiquement l'espace vélo du reste du magasin, et de présenter la gamme dans une sorte de "magasin de vélo reconstitué" avec l'atelier juste à coté, et des commerciaux compétents. 

Y gagneraient- il quelque chose par rapport à l'investissement? Je suis plus que sceptique, ils ont plutôt intérêt à conserver leur clientèle de "bon père de famille" qui achète un vélo pour ses enfants, et à laisser le marché du vélo pointu aux commerces traditionnels. Ceci n'excluant pas de proposer une nouvelle gamme intéressante, mais sans le service qui va avec.

Après tout, leur réel concurrent serait plutôt Canyon, qui n'a pas de service après vente et qui est tout aussi rigide en matière de finalisation qu'eux. Et l'idée n'est pas mauvaise, si on suit leur logique.

C'est pourquoi je ne pense pas qu'ils vont aller beaucoup plus loin qu'ils ne sont maintenant, ils n'ont pas grand chose à y gagner.

Tout ça pose question, et c'est à suivre, au moins ils ont le mérite de susciter la réflexion et l'intérêt, c'est déjà pas mal par rapport à avant, où c'était un veto pur et dur.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2019 15:28

Si tu achète un Origine ou un Canyon, comment fais-tu pour le SAV?

Et je connais un magasin qui fait Colnago, Spé, lapière, Look. Très déçu par le mécano. Je n'y retournerais plus. Comme quoi vendre des marques réputées n'est pas un gage de SAV de qualité

je suis bien d'accord avec toi  !!s'est pour ça que maintenant  j'achète mon vélo chez un vélociste  qui connais le métier !!

 D4  leur but est de vendre ,et faire du chiffre comme toute les grandes surfaces 

après cela est sur que si le mécano est mauvais il le seras partout !!smiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2019 15:34

je suis bien d'accord avec toi  !!s'est pour ça que maintenant  j'achète mon vélo chez un vélociste  qui connais le métier !!

 D4  leur but est de vendre ,et faire du chiffre comme toute les grandes surfaces 

après cela est sur que si le mécano est mauvais il le seras partout !!smiley wink

A une époque le mécano du DKT de Brétigny avait la réputation d'être un des meilleurs du coin.

personnellement je ne l'ai jamais pratiqué ayant trouvé celui qui me convenait plus près de chez moi

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2019 15:54

A une époque le mécano du DKT de Brétigny avait la réputation d'être un des meilleurs du coin.

personnellement je ne l'ai jamais pratiqué ayant trouvé celui qui me convenait plus près de chez moi

moi quand je me suis mis au vélo, après le foot  âge&genoux obliges et vu mes moyens et mes connaissance,  a bordeaux je me suis tourné vers Décatlon   pour le rapport qualité prix  de+ils était sympa  j'avais  un R série v3 si tu t'en souvient  52 42

et a la retraite je suis venu sur la côte d'azur la le terrain n'étais plus le même je leur est fait changé le pédalier pour 39 34 et il n'ont jamais été capable de me le régler 

a partir de la je me suis tourné ver un vélociste j'en suis a mon deuxième Giant TCR 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/11/2019 16:29

C'est là que j'ai du mal à comprendre leur positionnement... ils sont à la croisée des chemins.

Clairement, on sent une volonté d'améliorer leur image au niveau des vélos, et la nouvelle gamme répond parfaitement à ce choix. Si on raisonne en terme de rapport qualité prix, la gamme Van Rysel serait le bon choix.

Mais c'est avant tout une grande surface, avec une logique de quand tu rentres, tu dois sortir avec des achats, point barre. Hors, s'ils veulent s'adresser à des cyclos exigeants et qui savent de quoi on parle, il faut leur proposer plus qu'un self service dans des linéaires.

Est-ce leur vocation? J'en doute.

A mon avis, l'idée gagnante serait d'isoler physiquement l'espace vélo du reste du magasin, et de présenter la gamme dans une sorte de "magasin de vélo reconstitué" avec l'atelier juste à coté, et des commerciaux compétents. 

Y gagneraient- il quelque chose par rapport à l'investissement? Je suis plus que sceptique, ils ont plutôt intérêt à conserver leur clientèle de "bon père de famille" qui achète un vélo pour ses enfants, et à laisser le marché du vélo pointu aux commerces traditionnels. Ceci n'excluant pas de proposer une nouvelle gamme intéressante, mais sans le service qui va avec.

Après tout, leur réel concurrent serait plutôt Canyon, qui n'a pas de service après vente et qui est tout aussi rigide en matière de finalisation qu'eux. Et l'idée n'est pas mauvaise, si on suit leur logique.

C'est pourquoi je ne pense pas qu'ils vont aller beaucoup plus loin qu'ils ne sont maintenant, ils n'ont pas grand chose à y gagner.

Tout ça pose question, et c'est à suivre, au moins ils ont le mérite de susciter la réflexion et l'intérêt, c'est déjà pas mal par rapport à avant, où c'était un veto pur et dur.

chez moi les magasins DKT n'ont pas de vélo de route, hormis peut etre, et c'est pas sur, un entré de gamme , la raison? ce n'est pas une région ou l'on fait du vélo de route , c'est leur réponse , je me suis mis a la trottinette VAE

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Matériel Haut de page