FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Cyclosport • Ventoux - Sault - Braquet

Retour au forum Route > Cyclosport Bas de page

envoyé le 24/08/2021 11:01

Encore votre gueguerre sur les braquets smiley mr-green

Le bon braquet c'est celui qui nous convient. Je passe partout avec mon 36/30 (pignon de 30 que je mets très rarement) car ça me gêne pas du tout d'emmener 250 watts à 60 tours minute dans du 10/11%.

Un autre profil aurait besoin de 36/32 pour tourner les jambes à 70 tours minute dans ces mêmes pourcentages.

Et ensuite, il y'a notre ami Franck qui aura son braquet de 24/52 (l'ordre est bon) pour tourner à 95 tours. 

Je suis dans les Alpes depuis mardi, c'est fou les différences de braquets utilisés et pourtant, presque tout le monde arrive en haut avec la banane.

Tout à fait d'accord avec toi, Thibaud.

Mais bon, si on ne se disputait pas sur les braquets, ce forum deviendrait tellement ennuyeux! 

(pour l'anecdote, l'autre là avec ses rikikis braquets, il monte quand même bien tu sais! Y a juste qu'il se perd tout le temps... grave, faut le tenir à l'oeil en permanence)

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2021 14:58

il n'y a pas que les braquets, la vitesse de pédalage (les Watts faut être équipé !) il y a surtout l'âge, et avec l'âge je tourne moins vite les jambes, donc j'ai besoin encore plus de mouliner (il faut soulager les tendons) , de plus les pauses photos ça repose

en montagne partant toujours avec au minimum une grande sacoche de selle  (voir une de guidon) il faut mouliner pour durer sans se fatiguer

... les Watts faut être équipé !

Clairement, si tu produits pas de watts tu ne montes pas smiley sealed 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 24/08/2021 19:37

il n'y a pas que les braquets, la vitesse de pédalage (les Watts faut être équipé !) il y a surtout l'âge, et avec l'âge je tourne moins vite les jambes, donc j'ai besoin encore plus de mouliner (il faut soulager les tendons) , de plus les pauses photos ça repose

en montagne partant toujours avec au minimum une grande sacoche de selle  (voir une de guidon) il faut mouliner pour durer sans se fatiguer

Ton message est contradictoire, tu dis que tu tournes moins vite les jambes donc il te faut un plus petit développement pour mouliner.

Tu peux tourner le problème dans tous les sens mais le problème de tout à chacun c'est les watts développés. Et ça oui, ça diminue souvent avec l'âge :)

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/08/2021 11:16

Ton message est contradictoire, tu dis que tu tournes moins vite les jambes donc il te faut un plus petit développement pour mouliner.

Tu peux tourner le problème dans tous les sens mais le problème de tout à chacun c'est les watts développés. Et ça oui, ça diminue souvent avec l'âge :)

Et ça oui, ça diminue souvent avec l'âge

--> et oui...

et quand tu rajoutes un peu de prise de poids ça n'arrange pas les choses...

Je me suis inscrit sur STRAVA qui calcule la puissance moyenne sur des tronçons...

Je vois que j'arrive encore à me rapprocher des 300W sur quelques minutes et à passer les 200W sur une très longue et très dure ascension (Col de Portet) mais avec 83kg à monter, ça ne fait pas bien vite ni en vitesse ni en rythme de pédalage avec 36/32smiley laughing

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/08/2021 12:00

Quel braquet??

Ah la bonne question avec toujours ces réponses pleines de contradictions et d'idées reçues alors que de simples considérations permettent de résoudre rapidement les dilemmes engendrés quand on à déjà vécu une montée de col avec des passages difficiles (la je parle égale ou supérieur à 10%):

Pour résumé, ici peu ou pas de pro ni  coureurs élites donc pas de vitesses ascensionnelle de 1600 à 1700m/heure (ne parlons pas de Watt certains sont déjà perdus...smiley mr-green)

mais des vitesses ascensionnelle de l'ordre de 700 à 1100 m/heure (de ce que je lis en fait de vos résumés de "grimpettes"):

donc de 7 à 11km/heure dans du 10% voir 6 à 10km/heure dans du 11/12%, bref du "pas vite" et pas du 16 à 20 km/h comme les pro..., et ça vous allez le rencontrer dans du "Tourmalet", "Ventoux" et pire dans d'autre grimpettessmiley wink

Mettons (pour simplifer), que vous allez avoir 8km/h au plus lent pour beaucoup d'entre vous (nous) (+/- bien sur suivant les profils); donc 2,22m à la seconde dans ces passages difficiles (facile à s'en rendre compte sur la route je vouis l'assuresmiley wink)

si votre roue fait une periphérie de 2.16m à 2,22m ça fait un braquet de 1 à 1.03

 donc du 34/34 ou 34/32 si la cadence est de 60 (bonne base de travail...)

 

Voili voilou:

avec 34/34 et 60 de cadence ==> 7.8km/h donc 780m/heure dans du 10%

avec 34/32 et 60 de cadence ==> 8.3km/h donc 830m/heure dans du 10%

évidemment la cadence peu légèrement variée suivant la pente et la forme du mec mais en gros avec ce braquet mini (rien n’empêche de passer le 30 ou le 28 si tout va mieux...), les type en 800m/heure pourront passer sans une cadence de 40 les 10 à 13%

 

après libre à ceux qui montent en 800m/heure de mettre 39/27 mais la le 10% c'est avec une cadence de... 43smiley surprisedsmiley mr-green c'est vous qui voyez, libre à vous d'avoir des tendinites ou la "grosse cuisse" et de ne pas pouvoir passer le 2eme voir 3eme col... dans la semainesmiley mr-green

 

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/08/2021 12:14

Quel braquet??

Ah la bonne question avec toujours ces réponses pleines de contradictions et d'idées reçues alors que de simples considérations permettent de résoudre rapidement les dilemmes engendrés quand on à déjà vécu une montée de col avec des passages difficiles (la je parle égale ou supérieur à 10%):

Pour résumé, ici peu ou pas de pro ni  coureurs élites donc pas de vitesses ascensionnelle de 1600 à 1700m/heure (ne parlons pas de Watt certains sont déjà perdus...smiley mr-green)

mais des vitesses ascensionnelle de l'ordre de 700 à 1100 m/heure (de ce que je lis en fait de vos résumés de "grimpettes"):

donc de 7 à 11km/heure dans du 10% voir 6 à 10km/heure dans du 11/12%, bref du "pas vite" et pas du 16 à 20 km/h comme les pro..., et ça vous allez le rencontrer dans du "Tourmalet", "Ventoux" et pire dans d'autre grimpettessmiley wink

Mettons (pour simplifer), que vous allez avoir 8km/h au plus lent pour beaucoup d'entre vous (nous) (+/- bien sur suivant les profils); donc 2,22m à la seconde dans ces passages difficiles (facile à s'en rendre compte sur la route je vouis l'assuresmiley wink)

si votre roue fait une periphérie de 2.16m à 2,22m ça fait un braquet de 1 à 1.03

 donc du 34/34 ou 34/32 si la cadence est de 60 (bonne base de travail...)

 

Voili voilou:

avec 34/34 et 60 de cadence ==> 7.8km/h donc 780m/heure dans du 10%

avec 34/32 et 60 de cadence ==> 8.3km/h donc 830m/heure dans du 10%

évidemment la cadence peu légèrement variée suivant la pente et la forme du mec mais en gros avec ce braquet mini (rien n’empêche de passer le 30 ou le 28 si tout va mieux...), les type en 800m/heure pourront passer sans une cadence de 40 les 10 à 13%

 

après libre à ceux qui montent en 800m/heure de mettre 39/27 mais la le 10% c'est avec une cadence de... 43smiley surprisedsmiley mr-green c'est vous qui voyez, libre à vous d'avoir des tendinites ou la "grosse cuisse" et de ne pas pouvoir passer le 2eme voir 3eme col... dans la semainesmiley mr-green

 

 

 

Oui je disais 39/27 comme exemple de ce que mettent certains cyclos alors que c'est (grossièrement) le type de braquets de pro dans du 10% (à un chouille prêt en fonction de ses qualité de grimpeur ou de son style de pédalage): et la le 10% à 1600m/h çca fait bien du 16km/heur et du 2*43 = 86 de cadence (ce que vous voyez et appelez exagérément de la moulinette...)

Bref à ce prendre pour un pro on en oubli de diviser le braquet par 2 (ou par 1,5 c'est déjà pas mal quitte à "mouliner" un poil moins)

c'est pour ça que Franck (qui moulline comme un pro à 85/90 de cadence) mais monte 2 fois moins vite, a des braquet inversé 2 fois moindre que les pro: 24/34 = 0.7 alors que les pro: 39/28 = 1.39 (le double) CQFD.....

Soyez malin: vous montez 2 fois moins vite? diviser la cadence par 1,4 et le braquet par 1,5 et tout ira pas trop mal.... vous avez les clefs....

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/08/2021 13:39

Oui je disais 39/27 comme exemple de ce que mettent certains cyclos alors que c'est (grossièrement) le type de braquets de pro dans du 10% (à un chouille prêt en fonction de ses qualité de grimpeur ou de son style de pédalage): et la le 10% à 1600m/h çca fait bien du 16km/heur et du 2*43 = 86 de cadence (ce que vous voyez et appelez exagérément de la moulinette...)

Bref à ce prendre pour un pro on en oubli de diviser le braquet par 2 (ou par 1,5 c'est déjà pas mal quitte à "mouliner" un poil moins)

c'est pour ça que Franck (qui moulline comme un pro à 85/90 de cadence) mais monte 2 fois moins vite, a des braquet inversé 2 fois moindre que les pro: 24/34 = 0.7 alors que les pro: 39/28 = 1.39 (le double) CQFD.....

Soyez malin: vous montez 2 fois moins vite? diviser la cadence par 1,4 et le braquet par 1,5 et tout ira pas trop mal.... vous avez les clefs....

Merci Michel, très intéressante contribution… Vraiment… Les exemples de cadence, VAM et développements sont parfaitement choisis (en ce qui me concerne, tout au moins).

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/08/2021 14:40

Merci Michel, très intéressante contribution… Vraiment… Les exemples de cadence, VAM et développements sont parfaitement choisis (en ce qui me concerne, tout au moins).

Merci Olivier

En fait historiquement les choses on changer en 2 sens:

-plus de pratiquant "lambda" en montagne qu'il y a 30 - 40 ans ==> du 700-900m/h de VAM c'est la bonne moyenne (autrefois les types en montagne étaient des coureurs du coin, des pros et quelques cyclo-montagnards donc des types qui roulaient plutôt fort)

-la cadence un peu plus élevé de 15 - 20% recommandée pour préserver les muscles tendons et articulations (venant de la pratique pro mais loin d'être à leur niveau sinon tout le monde en 24-34...)

Il ne faut pas nous plus oublier que dans les année 50-60 voir 70 les pros montait le 10% en 42-24 voir 44-24 (développement de 4m) et je ne parle pas du début du siècle avec des developpement de 5m,  et à du 1500m/h (15km/h dans du 10%) donc avec une cadence de 58 à 63 soit 40% en dessous d'aujourd'hui avec des puissances inférieures (le rapport couple vitesse de rotation n'était donc pas en faveur d'un rendement efficace ni d'une bonne récup musculaire sur leur longues étape d'ou les moyennes difficile à augmenter à l'époque: mais c'est un autre sujet contenant beaucoup d'autres paramètres)

les cadence de 80 à 90 en col par les elites/pro d'aujourd'hui n'ont rien de "moulinette" (100 à 110 de Froomey ==> la c'est un autre sujet) et ont permis une forte progression et durabilité musculaire chez ses sportifs, ainsi qu'une préservation de leur patrimoine au dela des 35anssmiley wink

 

Et pour les cyclos lambda (qui continuent en moyenne quand même à croire qu'ils peuvent utilisés les braquets de pro), et bien il y a chez certain une tendance "régressives" (due à l'age moyen de la pratique cyclo en France?? peut-êtresmiley mr-green), à vouloir revenir vers les braquets de ces années 60-70 et même pas à utiliser ce que les pro mettent aujourd'hui (en réserve parfois il faut aussi l'avouer).

Bref la tendance de certain va à l'encontre de la pratique des élite: pu.... ils sont trop fort (et ce n'est pas un abus de langage, ils veulent de la "Force" plus que de la souplesse), un poil phallocrate aussi non???smiley winksmiley mr-green (j'ai entendu et lu des propos sur les braquet de "fillette" qui en disent long sur le sujet)

Ceci dit si vous montez le tourmalet en moins d'une heure, pas de discussion: moi c'est 1h30 en 34/30 ; 34/32 bvoir 34/34 de + en plus alors d'en 2000 .... en ben....1h30 aussi en 38/28 comme quoi...et je soufre moins (mais c'est sur qu'à 55ans on à une meilleur VO2 qu'à 35...smiley mr-green)

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/08/2021 15:03

Merci Olivier

En fait historiquement les choses on changer en 2 sens:

-plus de pratiquant "lambda" en montagne qu'il y a 30 - 40 ans ==> du 700-900m/h de VAM c'est la bonne moyenne (autrefois les types en montagne étaient des coureurs du coin, des pros et quelques cyclo-montagnards donc des types qui roulaient plutôt fort)

-la cadence un peu plus élevé de 15 - 20% recommandée pour préserver les muscles tendons et articulations (venant de la pratique pro mais loin d'être à leur niveau sinon tout le monde en 24-34...)

Il ne faut pas nous plus oublier que dans les année 50-60 voir 70 les pros montait le 10% en 42-24 voir 44-24 (développement de 4m) et je ne parle pas du début du siècle avec des developpement de 5m,  et à du 1500m/h (15km/h dans du 10%) donc avec une cadence de 58 à 63 soit 40% en dessous d'aujourd'hui avec des puissances inférieures (le rapport couple vitesse de rotation n'était donc pas en faveur d'un rendement efficace ni d'une bonne récup musculaire sur leur longues étape d'ou les moyennes difficile à augmenter à l'époque: mais c'est un autre sujet contenant beaucoup d'autres paramètres)

les cadence de 80 à 90 en col par les elites/pro d'aujourd'hui n'ont rien de "moulinette" (100 à 110 de Froomey ==> la c'est un autre sujet) et ont permis une forte progression et durabilité musculaire chez ses sportifs, ainsi qu'une préservation de leur patrimoine au dela des 35anssmiley wink

 

Et pour les cyclos lambda (qui continuent en moyenne quand même à croire qu'ils peuvent utilisés les braquets de pro), et bien il y a chez certain une tendance "régressives" (due à l'age moyen de la pratique cyclo en France?? peut-êtresmiley mr-green), à vouloir revenir vers les braquets de ces années 60-70 et même pas à utiliser ce que les pro mettent aujourd'hui (en réserve parfois il faut aussi l'avouer).

Bref la tendance de certain va à l'encontre de la pratique des élite: pu.... ils sont trop fort (et ce n'est pas un abus de langage, ils veulent de la "Force" plus que de la souplesse), un poil phallocrate aussi non???smiley winksmiley mr-green (j'ai entendu et lu des propos sur les braquet de "fillette" qui en disent long sur le sujet)

Ceci dit si vous montez le tourmalet en moins d'une heure, pas de discussion: moi c'est 1h30 en 34/30 ; 34/32 bvoir 34/34 de + en plus alors d'en 2000 .... en ben....1h30 aussi en 38/28 comme quoi...et je soufre moins (mais c'est sur qu'à 55ans on à une meilleur VO2 qu'à 35...smiley mr-green)

Ca fait plaisir de voir des explications rationnelles et des exemples parfaitement choisis smiley smile

Je me reconnais également dans ton exemple puisque j'ai une VAM qui varie entre 750 et 900m/h selon la forme et l'enchainement de cols de ma sortie. Avec un 34/34, je peux passer facilement jusque dans de longues pentes à 10-11%. Cet été dans les Alpes, j'ai gardé ma cassette de plaine (12-29) et je confirme que le 34/29 tirait dans les jambes quand la pente dépassait 8-9% trop longtemps.

Certains ici ne conçoivent pas de mettre plus petit que 34/28. S'ils ont une VAM < 800 m/h alors c'est qu'ils ne fréquentent jamais les longs cols avec des pentes > 9-10% ou qu'ils sont maso... On connait tous ici un certain Belge qui entre dans la 2ème catégorie smiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/08/2021 15:11

Merci Olivier

En fait historiquement les choses on changer en 2 sens:

-plus de pratiquant "lambda" en montagne qu'il y a 30 - 40 ans ==> du 700-900m/h de VAM c'est la bonne moyenne (autrefois les types en montagne étaient des coureurs du coin, des pros et quelques cyclo-montagnards donc des types qui roulaient plutôt fort)

-la cadence un peu plus élevé de 15 - 20% recommandée pour préserver les muscles tendons et articulations (venant de la pratique pro mais loin d'être à leur niveau sinon tout le monde en 24-34...)

Il ne faut pas nous plus oublier que dans les année 50-60 voir 70 les pros montait le 10% en 42-24 voir 44-24 (développement de 4m) et je ne parle pas du début du siècle avec des developpement de 5m,  et à du 1500m/h (15km/h dans du 10%) donc avec une cadence de 58 à 63 soit 40% en dessous d'aujourd'hui avec des puissances inférieures (le rapport couple vitesse de rotation n'était donc pas en faveur d'un rendement efficace ni d'une bonne récup musculaire sur leur longues étape d'ou les moyennes difficile à augmenter à l'époque: mais c'est un autre sujet contenant beaucoup d'autres paramètres)

les cadence de 80 à 90 en col par les elites/pro d'aujourd'hui n'ont rien de "moulinette" (100 à 110 de Froomey ==> la c'est un autre sujet) et ont permis une forte progression et durabilité musculaire chez ses sportifs, ainsi qu'une préservation de leur patrimoine au dela des 35anssmiley wink

 

Et pour les cyclos lambda (qui continuent en moyenne quand même à croire qu'ils peuvent utilisés les braquets de pro), et bien il y a chez certain une tendance "régressives" (due à l'age moyen de la pratique cyclo en France?? peut-êtresmiley mr-green), à vouloir revenir vers les braquets de ces années 60-70 et même pas à utiliser ce que les pro mettent aujourd'hui (en réserve parfois il faut aussi l'avouer).

Bref la tendance de certain va à l'encontre de la pratique des élite: pu.... ils sont trop fort (et ce n'est pas un abus de langage, ils veulent de la "Force" plus que de la souplesse), un poil phallocrate aussi non???smiley winksmiley mr-green (j'ai entendu et lu des propos sur les braquet de "fillette" qui en disent long sur le sujet)

Ceci dit si vous montez le tourmalet en moins d'une heure, pas de discussion: moi c'est 1h30 en 34/30 ; 34/32 bvoir 34/34 de + en plus alors d'en 2000 .... en ben....1h30 aussi en 38/28 comme quoi...et je soufre moins (mais c'est sur qu'à 55ans on à une meilleur VO2 qu'à 35...smiley mr-green)

En effet au milieu des années 70 le braquet minimum des pros c’était 44x21 (Poulidor avait monté ainsi le Mont du Chat lors du Tour 74). Moi même, à cette époque là, à 14-15 ans je montais en 42x21 avec mon Mercier acier des cols sur lesquels aujourd’hui je monte en 34x30 si ça va bien…J’avais certes entre 15 et 20 kilos de moins mais le vélo en avait bien 6 de plus et j’étais un cadet plutôt freluquet. Quoi d’autre peut expliquer une telle différence de braquet, outre l’affaiblissement dû à l’âge ? La différence de rigidité des cadres et roues ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/08/2021 15:45

En effet au milieu des années 70 le braquet minimum des pros c’était 44x21 (Poulidor avait monté ainsi le Mont du Chat lors du Tour 74). Moi même, à cette époque là, à 14-15 ans je montais en 42x21 avec mon Mercier acier des cols sur lesquels aujourd’hui je monte en 34x30 si ça va bien…J’avais certes entre 15 et 20 kilos de moins mais le vélo en avait bien 6 de plus et j’étais un cadet plutôt freluquet. Quoi d’autre peut expliquer une telle différence de braquet, outre l’affaiblissement dû à l’âge ? La différence de rigidité des cadres et roues ?

Si tu grimpais en 42x21 à 15ans cela ne me choque pas que ton braquet soit de 34x30 à 60ans (en gros) aujourd'hui: passage de 2 à 1.13 ==> 43% de baisse en 45ans pour j'imagine à peu prêt une même cadence, voir une cadence légèrement supérieure aujourd’hui avec tes braquets plus souple de 43%, donc pas forcement 43% de baisse de puissance car peut etre 10-20% de vélocité en mieux pour 43% de force appliquée en moins:

en gros tu as perdu peut-être perdu 35% de puissance en 45ans: tu moulines peut-être 15% plus vite avec 43% de force en moins (ça c'est inéluctable avec l'age).

pour vérifier: si ta vitesse moyenne dans les même cols qu'à 15ans a chutée de 30% c'est bien que tu as perdu 30% de puissance, et si tes braquet sont 43% plus faible c'est que tu compense les 43% de force appliquée en moins (avec un braquet plus souple de 43%) par à une vitesse de rotation 15% supérieure..

Même si ce n'ai pas exact, il semble que tu ai vraiment beaucoup assoupli ton braquet ce qui n'est pas si classique avec les habitudes des cyclos vieillissants: ils "tirent toujours gros" par habitude, même avec une forte perte de "force" ce qui a tendance à réduire encore plus leurs capacités et à les amener vite vers le VAEsmiley mr-green

En vieillissant, il faudrait compenser sa perte de force directement par la diminution du braquet en essayant au moins de maintenir la même cadence voir l'augmenter pour préserver ses tendons ses articulations (donc d'exagérer sa diminution de braquet: car la puissance elle n'augmentera pas avec l'age non plus)

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/08/2021 16:48

Ca fait plaisir de voir des explications rationnelles et des exemples parfaitement choisis smiley smile

Je me reconnais également dans ton exemple puisque j'ai une VAM qui varie entre 750 et 900m/h selon la forme et l'enchainement de cols de ma sortie. Avec un 34/34, je peux passer facilement jusque dans de longues pentes à 10-11%. Cet été dans les Alpes, j'ai gardé ma cassette de plaine (12-29) et je confirme que le 34/29 tirait dans les jambes quand la pente dépassait 8-9% trop longtemps.

Certains ici ne conçoivent pas de mettre plus petit que 34/28. S'ils ont une VAM < 800 m/h alors c'est qu'ils ne fréquentent jamais les longs cols avec des pentes > 9-10% ou qu'ils sont maso... On connait tous ici un certain Belge qui entre dans la 2ème catégorie smiley wink

Oui, tu as raison, et mon profil ressemble au tiens...

Quand j'ai enchaîné les 5 des Pyrénées un matin il y a 2 semaines (Peyresourde Aspin Tourmalet Soulor Aubisque), moi qui aimais bien 34/32 et qui avait là 34/30 et 34/34, et bien même le 34/34  à la fin était limite (bon je l'ai bien mérité avec 4500m de déniv sur une matinée tu me diras), mais habituellement je suis à 850 - 870m/h et 900-950 dans du 9/10% régulier (type col de Menté), et bien la avec du 750 -780m/h du à la longueur de l'épreuve et un jour "moyen moins", le 34/34 est vite venu et m'a semblé bien "long" et trop dur sur la fin (même dans du 8%)...smiley rolleyes

Moralité, nous avons tous 10-11 voir 12 rapports sur les cassettes actuelles, je vois pas en quoi avoir du 34/34 voir 34/36 change les choses (ce n'ai pas bloquant pour les dentures inférieures), à part pour l'égo des mecs qui se la raconte et ne veulent pas que l'on voit leur dernières dentures et qu'on les moques: mais qui s'en préoccupe à vrai diresmiley wink

Alors quand on avais 5 - 6 ou 7 dentures : OK il fallait composé une cassette montagne étagée avec beaucoup d'écarts entre les dentures, donc là la discussion des braquets à choisir avait un intérêt, mais aujourd'hui avec 11 dentures franchement, j'ai 11-32 voir 11-34 toute l'année et basta...smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/08/2021 17:10

Ca fait plaisir de voir des explications rationnelles et des exemples parfaitement choisis smiley smile

Je me reconnais également dans ton exemple puisque j'ai une VAM qui varie entre 750 et 900m/h selon la forme et l'enchainement de cols de ma sortie. Avec un 34/34, je peux passer facilement jusque dans de longues pentes à 10-11%. Cet été dans les Alpes, j'ai gardé ma cassette de plaine (12-29) et je confirme que le 34/29 tirait dans les jambes quand la pente dépassait 8-9% trop longtemps.

Certains ici ne conçoivent pas de mettre plus petit que 34/28. S'ils ont une VAM < 800 m/h alors c'est qu'ils ne fréquentent jamais les longs cols avec des pentes > 9-10% ou qu'ils sont maso... On connait tous ici un certain Belge qui entre dans la 2ème catégorie smiley wink

Vilain garçon, je ne vois pas du tout de qui tu veux parler!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/08/2021 18:54

Oui, tu as raison, et mon profil ressemble au tiens...

Quand j'ai enchaîné les 5 des Pyrénées un matin il y a 2 semaines (Peyresourde Aspin Tourmalet Soulor Aubisque), moi qui aimais bien 34/32 et qui avait là 34/30 et 34/34, et bien même le 34/34  à la fin était limite (bon je l'ai bien mérité avec 4500m de déniv sur une matinée tu me diras), mais habituellement je suis à 850 - 870m/h et 900-950 dans du 9/10% régulier (type col de Menté), et bien la avec du 750 -780m/h du à la longueur de l'épreuve et un jour "moyen moins", le 34/34 est vite venu et m'a semblé bien "long" et trop dur sur la fin (même dans du 8%)...smiley rolleyes

Moralité, nous avons tous 10-11 voir 12 rapports sur les cassettes actuelles, je vois pas en quoi avoir du 34/34 voir 34/36 change les choses (ce n'ai pas bloquant pour les dentures inférieures), à part pour l'égo des mecs qui se la raconte et ne veulent pas que l'on voit leur dernières dentures et qu'on les moques: mais qui s'en préoccupe à vrai diresmiley wink

Alors quand on avais 5 - 6 ou 7 dentures : OK il fallait composé une cassette montagne étagée avec beaucoup d'écarts entre les dentures, donc là la discussion des braquets à choisir avait un intérêt, mais aujourd'hui avec 11 dentures franchement, j'ai 11-32 voir 11-34 toute l'année et basta...smiley mr-green

Je partage entièrement ton raisonnement et ton approche. J'avais 30x32 pour mes ascensions  récentes du Ventoux, en me souvenant que j'étais à l'agonie avec 34x29 il y a 6-7 ans, et j'aurais utilisé plus petit dans les passages les plus durs si cela avait été possible. En 1999, le 39X28 ne me semblait pas plus difficile.

Le refus de certains de réduire les braquets correspondrait-il à un refus de vieillir ? smiley innocent

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/08/2021 19:11

Je partage entièrement ton raisonnement et ton approche. J'avais 30x32 pour mes ascensions  récentes du Ventoux, en me souvenant que j'étais à l'agonie avec 34x29 il y a 6-7 ans, et j'aurais utilisé plus petit dans les passages les plus durs si cela avait été possible. En 1999, le 39X28 ne me semblait pas plus difficile.

Le refus de certains de réduire les braquets correspondrait-il à un refus de vieillir ? smiley innocent

 

"Le refus de certains de réduire les braquets correspondrait-il à un refus de vieillir ?"

Va savoir ?!? En ce qui me concerne, sans être aussi "extrême" que Franck, j'utilisais déjà un 28/27 à moins de 40 ans avec mon ancien vélo équipé en triple. C'est simplement du bon sens de chercher à moins peiner avec de petits braquets tout en montant aussi (voire plus) vite !!

Ca ne m'empêche pas de travailler la force de temps en temps en montant une bosse à 5-6% avec le 50/23 par exemple. Sinon à toujours mouliner, on risque de perdre du muscle encore plus vite avec l'age.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/08/2021 19:16

Je partage entièrement ton raisonnement et ton approche. J'avais 30x32 pour mes ascensions  récentes du Ventoux, en me souvenant que j'étais à l'agonie avec 34x29 il y a 6-7 ans, et j'aurais utilisé plus petit dans les passages les plus durs si cela avait été possible. En 1999, le 39X28 ne me semblait pas plus difficile.

Le refus de certains de réduire les braquets correspondrait-il à un refus de vieillir ? smiley innocent

 

Il est un fait indéniable, Thierry, que "certains" vieillissent mieux que d'autres, et n'ont pas besoin de réduire tant s'en faut leurs braquets de prédilection :-)

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/08/2021 20:09

Je partage entièrement ton raisonnement et ton approche. J'avais 30x32 pour mes ascensions  récentes du Ventoux, en me souvenant que j'étais à l'agonie avec 34x29 il y a 6-7 ans, et j'aurais utilisé plus petit dans les passages les plus durs si cela avait été possible. En 1999, le 39X28 ne me semblait pas plus difficile.

Le refus de certains de réduire les braquets correspondrait-il à un refus de vieillir ? smiley innocent

 

Pour répondre à ta question, c'est le refus de rouler constamment dans sa zone de confort qui permet de conserver des braquets un peu en dessus de la majorité des cyclistes lambda. Je ne suis certainement un exemple à suivre mais je roule depuis des années avec du 12X25 sauf exception comme 3 fois le Ventoux l'an dernier avec 34X27 (cassette montagne). Je sort rouler pour m'entrainer et faire des efforts pour conserver force et puissance autant que possible et ce à 63 ans. Plusieurs facteurs expliquent la diminution des braquets et notamment l'âge, l'embonpoint, l'irrégularité des sorties et peut être un manque de motivation à ce faire mal en cours de sortie, bref chacun doit pratiquer avec ce qu'il a comme force, puissance et endurance à l'effort, l'important reste le plaisir n'est-ce pas?

Salutations

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/08/2021 20:19

"Le refus de certains de réduire les braquets correspondrait-il à un refus de vieillir ?"

Va savoir ?!? En ce qui me concerne, sans être aussi "extrême" que Franck, j'utilisais déjà un 28/27 à moins de 40 ans avec mon ancien vélo équipé en triple. C'est simplement du bon sens de chercher à moins peiner avec de petits braquets tout en montant aussi (voire plus) vite !!

Ca ne m'empêche pas de travailler la force de temps en temps en montant une bosse à 5-6% avec le 50/23 par exemple. Sinon à toujours mouliner, on risque de perdre du muscle encore plus vite avec l'age.

Il ne faut quand même pas oublier que si j'ai des braquets «extrêmes» comme la plupart d'entre vous le pensent, c'est d'abord et avant tout parce qu'ils me permettent de bien mieux gérer, voire tout simplement de passer, certaines ascensions dont les pentes font généralement frémir pas mal de cyclistes, au point que, souvent, ceux-ci les évitent soigneusement (allez savoir pourquoi smiley innocent).

Genre Paterberg, Koppenberg, rue Sur le Thier en Belgique, côte de Chalais, chemin de la Vierge Noire ou mur de la Bastille à Grenoble… Des trucs dont je suis généralement le seul ou presque à parler sur le forum (allez savoir pourquoi smiley innocentsmiley innocent).

Pour ma cadence en côte, elle m'est tout simplement naturelle. Du temps où j'avais un 28/28 comme braquet minimal il y a 25 ans, je grimpais déjà à ces cadences… Par contre, je ne passais pas généralement par les raidards qui font mon bonheur actuellement. Et puis j'ai découvert la Bastille en 2000, qui a initié ma descente dans les tout petits braquets. Lors de la «Prise de la Bastille», une épreuve chronométrée jugée sur ce talus, j'avais mis exprès un 28/30 et j'ai fini en milieu de classement. Pas si mal pour un cyclo anonyme et sans moyens physiques transcendants.

De fil en aiguille, pardon, de raidards en raidards (et l'âge «aidant» aussi), je suis arrivé aux braquets que j'ai maintenant. Et ce n'est probablement pas terminé. Le braquet minimal permis par ma bécane serait de 24/40. Qui sait, j'en aurai peut-être besoin pour grimper des monstres de ce genre-ci, qui me font rêver…

https://fr.wikipedia.org/wiki/Scanuppia_-_Malga_Palazzo

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/08/2021 20:57

Ton message est contradictoire, tu dis que tu tournes moins vite les jambes donc il te faut un plus petit développement pour mouliner.

Tu peux tourner le problème dans tous les sens mais le problème de tout à chacun c'est les watts développés. Et ça oui, ça diminue souvent avec l'âge :)

on se calme

tout le monde n'est pas équipé ça veut aussi dire "avec de l'électronique machin truc " avec l'âge pas besoin d'avoir fait Saint Cyr pour savoir qu' l'on s'essouffle plus vite, que l'on a moins de puissance, même si on arrive à encore bien tourner les jambes mais sur un braquet moins gros

en plus je vous dis que j'ai un vélo chargé car je roule en autonomie

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 25/08/2021 22:14

on se calme

tout le monde n'est pas équipé ça veut aussi dire "avec de l'électronique machin truc " avec l'âge pas besoin d'avoir fait Saint Cyr pour savoir qu' l'on s'essouffle plus vite, que l'on a moins de puissance, même si on arrive à encore bien tourner les jambes mais sur un braquet moins gros

en plus je vous dis que j'ai un vélo chargé car je roule en autonomie

Tu as mal compris mon message qui ne se voulait pas agressif smiley rolleyes

A aucun moment je n'ai parlé de mesurer la puissance avec un capteur. J'ai juste évoqué que la puissance développé par chacun diminue avec l'âge. Amplifier par les phénomènes que tu exposes (essoufflement etc ...).

Le fait de rouler en autonomie avec sacoches etc ne fait qu'alourdir le vélo et donc à fortiori réduire les braquets si tu souhaites conserver ta cadence de pédalage. 

Mais tu disais être à la recherche de puissance, tu fais fausse route.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/08/2021 08:33

Il ne faut quand même pas oublier que si j'ai des braquets «extrêmes» comme la plupart d'entre vous le pensent, c'est d'abord et avant tout parce qu'ils me permettent de bien mieux gérer, voire tout simplement de passer, certaines ascensions dont les pentes font généralement frémir pas mal de cyclistes, au point que, souvent, ceux-ci les évitent soigneusement (allez savoir pourquoi smiley innocent).

Genre Paterberg, Koppenberg, rue Sur le Thier en Belgique, côte de Chalais, chemin de la Vierge Noire ou mur de la Bastille à Grenoble… Des trucs dont je suis généralement le seul ou presque à parler sur le forum (allez savoir pourquoi smiley innocentsmiley innocent).

Pour ma cadence en côte, elle m'est tout simplement naturelle. Du temps où j'avais un 28/28 comme braquet minimal il y a 25 ans, je grimpais déjà à ces cadences… Par contre, je ne passais pas généralement par les raidards qui font mon bonheur actuellement. Et puis j'ai découvert la Bastille en 2000, qui a initié ma descente dans les tout petits braquets. Lors de la «Prise de la Bastille», une épreuve chronométrée jugée sur ce talus, j'avais mis exprès un 28/30 et j'ai fini en milieu de classement. Pas si mal pour un cyclo anonyme et sans moyens physiques transcendants.

De fil en aiguille, pardon, de raidards en raidards (et l'âge «aidant» aussi), je suis arrivé aux braquets que j'ai maintenant. Et ce n'est probablement pas terminé. Le braquet minimal permis par ma bécane serait de 24/40. Qui sait, j'en aurai peut-être besoin pour grimper des monstres de ce genre-ci, qui me font rêver…

https://fr.wikipedia.org/wiki/Scanuppia_-_Malga_Palazzo

Te voilà prêt pour l'Angliru, peut-être un peu loin de chez toi? Tout mon contraire, les cols alpins montés un à la fois ne nécessitent pas forcément des braquets plus petits que 34/25 ou 28, même le Sanetsch avec 4 passages à 14%, chacun son truc, je rejoins un peu l'avis de Pierre Côté.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/08/2021 09:23

Te voilà prêt pour l'Angliru, peut-être un peu loin de chez toi? Tout mon contraire, les cols alpins montés un à la fois ne nécessitent pas forcément des braquets plus petits que 34/25 ou 28, même le Sanetsch avec 4 passages à 14%, chacun son truc, je rejoins un peu l'avis de Pierre Côté.

OK, mais dans cet "lutte" un peu stupide entre les "pro gros braquet" et "pro petit braquet" presque tout le monde mélange voir inverse les notions de "Force" et de "Puissance":

Maintenir sa puissance avec l'age est déjà extrêmement difficile (d'autant que le poids varie souvent vers le hautsmiley mr-green), mais maintenir sa force est illusoire (c'est constitutif du vieillissement que de perde de la force, d'autant qu'il y a bien longtemps que les hormones de croissance sont aux abonnés absentsmiley frown)

Donc, à supposé vouloir maintenir à poids constant une montée à la même allure (même puissance) avec moins de force due à l'age: et bien il faut tourner les jambe à une vitesse supérieure inversement proportinnel à la perte de la dite force et alors comment: ben en réduisant le braquet.

Et toute velléité de penser que la force à 60ans est égale ou supérieur qu'à 20ans est illusoire.

Ceci dit, rien ne vous empêche de garder voir réduire vos braquet mais le résultat sera: cadence de moins en moins élevé (puissance diminuant donc) avec une force difficile à tenir quand même due au braquet, fatigue générale supérieur (pas dans un col peut être) et surtout dégradation avancée des muscles et tendons ==> donc vieillissement accéléré (cercle vicieux ==> la pente vers le VAEsmiley mr-greensmiley yell

bon la je pousse le bouchon pour la démonstration, mais c'est ce que je constate avec les peloton viellissant alors que ceux qui passe en triple plateau du 34 vers le 24 roulent encore sans moteur et même à 90ans...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/08/2021 09:28

Chacun son avis et ses ressentis. A 38ans et ayant fait 2 traversées des alpes en 2 ans, j'ai souffert dans le Sanetch avec 32/32 !

Aujourd'hui je suis passé en 32/34 pour avoir plus de marge dans les pentes de 12 à 20% que l'on retrouve souvent en suisse romande. Je préfère.

 

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/08/2021 09:38

Je partage entièrement ton raisonnement et ton approche. J'avais 30x32 pour mes ascensions  récentes du Ventoux, en me souvenant que j'étais à l'agonie avec 34x29 il y a 6-7 ans, et j'aurais utilisé plus petit dans les passages les plus durs si cela avait été possible. En 1999, le 39X28 ne me semblait pas plus difficile.

Le refus de certains de réduire les braquets correspondrait-il à un refus de vieillir ? smiley innocent

 

Oui Thierry, tu constates ce que le  passage pour moi de 35 à 55ans à réalisé niveau musculaire (alors que j'ai réussi à maintenir mon système cardio pulmonaire à peu prêt intact à 5% prêt: 1h32 au lieu de 1h25 dans le dit Tourmalet):

Braquets mini (pour passage Tourmalet 9/11% par exemple)

en 2000 (mes premiers cols)= 38/26 et 38/28  ==> 1.46 à 1.35

en 2005= 34/27    ==> 1.26

en 2010= 34/29    ==> 1.17

en 2017= 34/32    ==> 1.06

en 2021= 34/34    ==> 1.00

en gros 28 à 30% de force en moins en 20ans, mais 25% de cadence en plus (possible gràce à un cardio maintenu à 95%)

Bon, il faut être honnête cela s'est fait sans réfléchir, et j'ai analyser cela au fil du temps et plutôt ces dernières années ou ma pratique c'est intensifier pour compenser le vieillissement

En gros, si je ne roulais pas 15000km avec beaucoup de spécifique, je n’aurai pas maintenu ma puissance mais cela n’aurai pas changé ma force voir même ce serai pire et je ne montrai pas le Tourmalet en 34/34 donc...smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/08/2021 09:45

OK, mais dans cet "lutte" un peu stupide entre les "pro gros braquet" et "pro petit braquet" presque tout le monde mélange voir inverse les notions de "Force" et de "Puissance":

Maintenir sa puissance avec l'age est déjà extrêmement difficile (d'autant que le poids varie souvent vers le hautsmiley mr-green), mais maintenir sa force est illusoire (c'est constitutif du vieillissement que de perde de la force, d'autant qu'il y a bien longtemps que les hormones de croissance sont aux abonnés absentsmiley frown)

Donc, à supposé vouloir maintenir à poids constant une montée à la même allure (même puissance) avec moins de force due à l'age: et bien il faut tourner les jambe à une vitesse supérieure inversement proportinnel à la perte de la dite force et alors comment: ben en réduisant le braquet.

Et toute velléité de penser que la force à 60ans est égale ou supérieur qu'à 20ans est illusoire.

Ceci dit, rien ne vous empêche de garder voir réduire vos braquet mais le résultat sera: cadence de moins en moins élevé (puissance diminuant donc) avec une force difficile à tenir quand même due au braquet, fatigue générale supérieur (pas dans un col peut être) et surtout dégradation avancée des muscles et tendons ==> donc vieillissement accéléré (cercle vicieux ==> la pente vers le VAEsmiley mr-greensmiley yell

bon la je pousse le bouchon pour la démonstration, mais c'est ce que je constate avec les peloton viellissant alors que ceux qui passe en triple plateau du 34 vers le 24 roulent encore sans moteur et même à 90ans...

Cher Michel, la "pente" vers le VAE emprunte un itinéraire qui passe par le cerveau, à mon humble avis, essentiellement par le cerveau, la conclusion à tirer est donc toute simple... NB : je vais "prendre" sous peu 83, mon 34 x 32 me permet bien des "choses", VAE ? non merci...  

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Cyclosport Haut de page

INSCRIPTION EN LIGNE