FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Cyclosport • Ventoux - Sault - Braquet

Retour au forum Route > Cyclosport Bas de page

envoyé le 26/08/2021 09:52

Pour répondre à ta question, c'est le refus de rouler constamment dans sa zone de confort qui permet de conserver des braquets un peu en dessus de la majorité des cyclistes lambda. Je ne suis certainement un exemple à suivre mais je roule depuis des années avec du 12X25 sauf exception comme 3 fois le Ventoux l'an dernier avec 34X27 (cassette montagne). Je sort rouler pour m'entrainer et faire des efforts pour conserver force et puissance autant que possible et ce à 63 ans. Plusieurs facteurs expliquent la diminution des braquets et notamment l'âge, l'embonpoint, l'irrégularité des sorties et peut être un manque de motivation à ce faire mal en cours de sortie, bref chacun doit pratiquer avec ce qu'il a comme force, puissance et endurance à l'effort, l'important reste le plaisir n'est-ce pas?

Salutations

Pour répondre à ta question, c'est le refus de rouler constamment dans sa zone de confort qui permet de conserver des braquets un peu en dessus de la majorité des cyclistes lambda.

Ma question ne concerne pas le besoin de se comparer aux autres mais le refus du vieillissement smiley wink

Sortir de sa zone de confort est la base de tout entraînement, qu'on ait 20 ... ou 80 ans. Le résultat sera différent QUELQUE SOIT LA VOLONTÉ OU LA RÉSISTANCE À LA DOULEUR DU CYCLISTE.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/08/2021 10:20

Il ne faut quand même pas oublier que si j'ai des braquets «extrêmes» comme la plupart d'entre vous le pensent, c'est d'abord et avant tout parce qu'ils me permettent de bien mieux gérer, voire tout simplement de passer, certaines ascensions dont les pentes font généralement frémir pas mal de cyclistes, au point que, souvent, ceux-ci les évitent soigneusement (allez savoir pourquoi smiley innocent).

Genre Paterberg, Koppenberg, rue Sur le Thier en Belgique, côte de Chalais, chemin de la Vierge Noire ou mur de la Bastille à Grenoble… Des trucs dont je suis généralement le seul ou presque à parler sur le forum (allez savoir pourquoi smiley innocentsmiley innocent).

Pour ma cadence en côte, elle m'est tout simplement naturelle. Du temps où j'avais un 28/28 comme braquet minimal il y a 25 ans, je grimpais déjà à ces cadences… Par contre, je ne passais pas généralement par les raidards qui font mon bonheur actuellement. Et puis j'ai découvert la Bastille en 2000, qui a initié ma descente dans les tout petits braquets. Lors de la «Prise de la Bastille», une épreuve chronométrée jugée sur ce talus, j'avais mis exprès un 28/30 et j'ai fini en milieu de classement. Pas si mal pour un cyclo anonyme et sans moyens physiques transcendants.

De fil en aiguille, pardon, de raidards en raidards (et l'âge «aidant» aussi), je suis arrivé aux braquets que j'ai maintenant. Et ce n'est probablement pas terminé. Le braquet minimal permis par ma bécane serait de 24/40. Qui sait, j'en aurai peut-être besoin pour grimper des monstres de ce genre-ci, qui me font rêver…

https://fr.wikipedia.org/wiki/Scanuppia_-_Malga_Palazzo

Par "extrême", je réagissais juste à ça : "Dans du 10-11% et dans ce genre de grand col, c’est le 24/27 ou le 24/30 que j’emmène, suivant la forme." => Une infime minorité de cyclistes utilise des braquets aussi petits pour ce genre de pente. Ca fait une moyenne avec ceux qui y sont plantés avec un 34/25 !!

Par contre, je comprends volontiers que tu utilises des braquets aussi "extrêmes" pour affronter tes pentes "extrêmes" de prédilection smiley wink

Ca me rappelle une époque où je montais en VTT (une enclume de 15kg) dans des pentes à 15-20% avec un 28/28 qui était la norme de l'époque. smiley surprised

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/08/2021 10:25

Oui Thierry, tu constates ce que le  passage pour moi de 35 à 55ans à réalisé niveau musculaire (alors que j'ai réussi à maintenir mon système cardio pulmonaire à peu prêt intact à 5% prêt: 1h32 au lieu de 1h25 dans le dit Tourmalet):

Braquets mini (pour passage Tourmalet 9/11% par exemple)

en 2000 (mes premiers cols)= 38/26 et 38/28  ==> 1.46 à 1.35

en 2005= 34/27    ==> 1.26

en 2010= 34/29    ==> 1.17

en 2017= 34/32    ==> 1.06

en 2021= 34/34    ==> 1.00

en gros 28 à 30% de force en moins en 20ans, mais 25% de cadence en plus (possible gràce à un cardio maintenu à 95%)

Bon, il faut être honnête cela s'est fait sans réfléchir, et j'ai analyser cela au fil du temps et plutôt ces dernières années ou ma pratique c'est intensifier pour compenser le vieillissement

En gros, si je ne roulais pas 15000km avec beaucoup de spécifique, je n’aurai pas maintenu ma puissance mais cela n’aurai pas changé ma force voir même ce serai pire et je ne montrai pas le Tourmalet en 34/34 donc...smiley mr-green

La pente (pas seulement celle la route, aussi celle de l'âge) est inéluctable...

J'ai 64 ans, je sens que la régression de mes performances a une fâcheuse tendance à s'accélérer smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/08/2021 11:07

Cher Michel, la "pente" vers le VAE emprunte un itinéraire qui passe par le cerveau, à mon humble avis, essentiellement par le cerveau, la conclusion à tirer est donc toute simple... NB : je vais "prendre" sous peu 83, mon 34 x 32 me permet bien des "choses", VAE ? non merci...  

Bravo Jacky, comme mon paternel jusqu'à 92 (bon la c'est le cerveau qui à lâché le pauvre mes le coeur reste bon...)

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/08/2021 11:13

La pente (pas seulement celle la route, aussi celle de l'âge) est inéluctable...

J'ai 64 ans, je sens que la régression de mes performances a une fâcheuse tendance à s'accélérer smiley mr-green

Oui, mais plus je régresse (même à 55ans uniquement) plus je roule donc je maintiens surtout l'envie le plaisir et le voyage.

Plus de comparaison avec qui que ce soit en terme de performance (dès fois un peu avec moi-même au fil de l'année pour sentir quand le pic de forme est la ou pas et adapter la balance pratique/repos).

Par contre niveau braquet, il y a des chance que je remplace 3 de mes vélos par un unique Gravel/route type GRAXX2 (Origine), en 42 voir 38 et 10-42 voir 11-50: il va être temps d'avoir des braquets < 1...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/08/2021 14:58

Si tu grimpais en 42x21 à 15ans cela ne me choque pas que ton braquet soit de 34x30 à 60ans (en gros) aujourd'hui: passage de 2 à 1.13 ==> 43% de baisse en 45ans pour j'imagine à peu prêt une même cadence, voir une cadence légèrement supérieure aujourd’hui avec tes braquets plus souple de 43%, donc pas forcement 43% de baisse de puissance car peut etre 10-20% de vélocité en mieux pour 43% de force appliquée en moins:

en gros tu as perdu peut-être perdu 35% de puissance en 45ans: tu moulines peut-être 15% plus vite avec 43% de force en moins (ça c'est inéluctable avec l'age).

pour vérifier: si ta vitesse moyenne dans les même cols qu'à 15ans a chutée de 30% c'est bien que tu as perdu 30% de puissance, et si tes braquet sont 43% plus faible c'est que tu compense les 43% de force appliquée en moins (avec un braquet plus souple de 43%) par à une vitesse de rotation 15% supérieure..

Même si ce n'ai pas exact, il semble que tu ai vraiment beaucoup assoupli ton braquet ce qui n'est pas si classique avec les habitudes des cyclos vieillissants: ils "tirent toujours gros" par habitude, même avec une forte perte de "force" ce qui a tendance à réduire encore plus leurs capacités et à les amener vite vers le VAEsmiley mr-green

En vieillissant, il faudrait compenser sa perte de force directement par la diminution du braquet en essayant au moins de maintenir la même cadence voir l'augmenter pour préserver ses tendons ses articulations (donc d'exagérer sa diminution de braquet: car la puissance elle n'augmentera pas avec l'age non plus)

Merci Michel, encore super intéressant ce post…Et je pense pas loin de la vérité, qu’on ne peut que supposer car bien sûr en 1975 les capteurs de puissance n’existaient pas. Par contre ce qui est intéressant à remarquer c’est que sur un col précis que j’ai en mémoire, mes temps à 56/57 ans, si mes souvenirs ne me trompent pas, étaient voisins de ceux à 15 ans, alors qu’à l’évidence la puissance, pour ne pas parler de la force était certainement moindre. Outre qu’effectivement je tourne beaucoup plus les jambes, je pense que cela est dû aussi pour une grande part à l’amélioration du revêtement, voire à quelques petits changements de tracé, certaines portions sur quelques hectomètres ayant été redessinées, avec moins de distance mais plus de gradient. Ce modeste exemple montre qu’il faut prendre avec précaution les comparaisons que l’on voit parfois entre les temps de montée de tel ou tel coureur, sur tel ou tel col, mais réalisées à des époques différentes, comparaisons dont certains veulent parfois tirer des hypothèses pas toujours bienveillantes… Enfin, si j’ai effectivement beaucoup assoupli mon braquet, ce qui selon toi « n’est pas si classique pour les cyclos vieillissants », c’est peut-être parce qu’ayant pratiquement arrêté le vélo à 20 ans, je suis reparti de zéro lorsque je l’ai repris à presque 55 ans.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/08/2021 15:15

La pente (pas seulement celle la route, aussi celle de l'âge) est inéluctable...

J'ai 64 ans, je sens que la régression de mes performances a une fâcheuse tendance à s'accélérer smiley mr-green

Thierry, arrête ces propos d'un pessimisme insupportable, j'aurai 83 le "jour des morts" prochain, 19 "printemps" nous séparent !... Allez, je te "permets" 1 h 50' sur le Ventoux... et te transmets mes amicaux sentiments. Tiens moi au courant de ton temps sur le Géant de Provence. J'y compte ! jacrou07@gmail.com  En décrypté Jacky ROUVIERE 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/08/2021 15:24

Par "extrême", je réagissais juste à ça : "Dans du 10-11% et dans ce genre de grand col, c’est le 24/27 ou le 24/30 que j’emmène, suivant la forme." => Une infime minorité de cyclistes utilise des braquets aussi petits pour ce genre de pente. Ca fait une moyenne avec ceux qui y sont plantés avec un 34/25 !!

Par contre, je comprends volontiers que tu utilises des braquets aussi "extrêmes" pour affronter tes pentes "extrêmes" de prédilection smiley wink

Ca me rappelle une époque où je montais en VTT (une enclume de 15kg) dans des pentes à 15-20% avec un 28/28 qui était la norme de l'époque. smiley surprised

 

 (une enclume de 15kg), dis Arnaud, pourquoi "bruler" aujourd'hui ce qui t'a fait "ban..." hier ? 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/08/2021 16:07

Thierry, arrête ces propos d'un pessimisme insupportable, j'aurai 83 le "jour des morts" prochain, 19 "printemps" nous séparent !... Allez, je te "permets" 1 h 50' sur le Ventoux... et te transmets mes amicaux sentiments. Tiens moi au courant de ton temps sur le Géant de Provence. J'y compte ! jacrou07@gmail.com  En décrypté Jacky ROUVIERE 

Zut j'ai 53 ans, ma dernière ascension s'est faite en 2H08...

J'étais venu à cours d'entrainement mais comme je tourne entre 700 et 900m de D+ à l'heure suivant la forme, en 1H50, ça me semble super dur...

Il faut que j'arrête le vélo ? 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/08/2021 16:13

Thierry, arrête ces propos d'un pessimisme insupportable, j'aurai 83 le "jour des morts" prochain, 19 "printemps" nous séparent !... Allez, je te "permets" 1 h 50' sur le Ventoux... et te transmets mes amicaux sentiments. Tiens moi au courant de ton temps sur le Géant de Provence. J'y compte ! jacrou07@gmail.com  En décrypté Jacky ROUVIERE 

 Allez, je te "permets" 1 h 50' sur le Ventoux...

Merci pour tes encouragements et ta délicatesse (ton e-mail pour m'épargner l'humiliation), mais j'assume pleinement ! smiley wink

J'ai mis 2h21 vendredi dernier. 1h43 en 1999, avec une meilleure préparation... et des jambes de 42 ans.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/08/2021 16:27

Merci Michel, encore super intéressant ce post…Et je pense pas loin de la vérité, qu’on ne peut que supposer car bien sûr en 1975 les capteurs de puissance n’existaient pas. Par contre ce qui est intéressant à remarquer c’est que sur un col précis que j’ai en mémoire, mes temps à 56/57 ans, si mes souvenirs ne me trompent pas, étaient voisins de ceux à 15 ans, alors qu’à l’évidence la puissance, pour ne pas parler de la force était certainement moindre. Outre qu’effectivement je tourne beaucoup plus les jambes, je pense que cela est dû aussi pour une grande part à l’amélioration du revêtement, voire à quelques petits changements de tracé, certaines portions sur quelques hectomètres ayant été redessinées, avec moins de distance mais plus de gradient. Ce modeste exemple montre qu’il faut prendre avec précaution les comparaisons que l’on voit parfois entre les temps de montée de tel ou tel coureur, sur tel ou tel col, mais réalisées à des époques différentes, comparaisons dont certains veulent parfois tirer des hypothèses pas toujours bienveillantes… Enfin, si j’ai effectivement beaucoup assoupli mon braquet, ce qui selon toi « n’est pas si classique pour les cyclos vieillissants », c’est peut-être parce qu’ayant pratiquement arrêté le vélo à 20 ans, je suis reparti de zéro lorsque je l’ai repris à presque 55 ans.

sur un col précis que j’ai en mémoire, mes temps à 56/57 ans, si mes souvenirs ne me trompent pas, étaient voisins de ceux à 15 ans

Outre le matériel utilisé et la différence de poids corporel, cela dépend de ton entraînement à cette époque, ainsi que de ton expérience dans la gestion de l'effort. Par ailleurs, la maturité physique à 15 ans est très variable d'un individu à l'autre.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/08/2021 16:41

sur un col précis que j’ai en mémoire, mes temps à 56/57 ans, si mes souvenirs ne me trompent pas, étaient voisins de ceux à 15 ans

Outre le matériel utilisé et la différence de poids corporel, cela dépend de ton entraînement à cette époque, ainsi que de ton expérience dans la gestion de l'effort. Par ailleurs, la maturité physique à 15 ans est très variable d'un individu à l'autre.

 

et le petits accidents de vie...

mon col de référence, le Peyresourde, meilleure ascension en 2003 (à l'époque je roulais beaucoup) en 43 minutes, jusqu'en 2009, je montais en dessous des 55 minutes, avant une année calamiteuse avec un accident de vertèbre et un péritonite, depuis je ne suis plus descendu sous l'heure...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/08/2021 16:42

Chacun son avis et ses ressentis. A 38ans et ayant fait 2 traversées des alpes en 2 ans, j'ai souffert dans le Sanetch avec 32/32 !

Aujourd'hui je suis passé en 32/34 pour avoir plus de marge dans les pentes de 12 à 20% que l'on retrouve souvent en suisse romande. Je préfère.

 

 

Salut, j'y suis monté jeudi, cassette DA super légère (ça compte, aussi, comme les freins à patin, les jantes étroites et les pneus de 23, il ne faut pas oublier certains détails), 34/23, 25 dans le 1er secteur à 14%, de nouveau le 23, puis le 28 sous la cascade, finis en 34-25 même si j'ai pu constater une moyenne de 10%...11-32 l'année prochaine si tout va mal...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/08/2021 17:01

Oui, mais plus je régresse (même à 55ans uniquement) plus je roule donc je maintiens surtout l'envie le plaisir et le voyage.

Plus de comparaison avec qui que ce soit en terme de performance (dès fois un peu avec moi-même au fil de l'année pour sentir quand le pic de forme est la ou pas et adapter la balance pratique/repos).

Par contre niveau braquet, il y a des chance que je remplace 3 de mes vélos par un unique Gravel/route type GRAXX2 (Origine), en 42 voir 38 et 10-42 voir 11-50: il va être temps d'avoir des braquets < 1...

 il y a des chance que je remplace 3 de mes vélos par un unique Gravel/route type GRAXX2 (Origine), en 42 voir 38 et 10-42 voir 11-50: il va être temps d'avoir des braquets < 1...

Je réfléchis également au moyen de réduire mes braquets dans un avenir pas très lointain, mais le mono plateau me fait craindre les gros écarts qu'il impose entre les développements. Je songe plutôt à un pédalier double muni de plus petites dentures que mon 46/30 actuel. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/08/2021 17:05

Zut j'ai 53 ans, ma dernière ascension s'est faite en 2H08...

J'étais venu à cours d'entrainement mais comme je tourne entre 700 et 900m de D+ à l'heure suivant la forme, en 1H50, ça me semble super dur...

Il faut que j'arrête le vélo ? 

1h50 au Ventoux (si on parle bien par Bédouin), c'est le temps que j'ai mis à 42 ans ouf !! smiley embarassed

Pour le réaliser, à l'époque j'avais utilisé un 30/27 si ma mémoire est bonne. La preuve qu'il n'est pas nécessaire d'emmener de gros braquets pour monter dans des temps "honorables" smiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/08/2021 17:08

 (une enclume de 15kg), dis Arnaud, pourquoi "bruler" aujourd'hui ce qui t'a fait "ban..." hier ? 

Très juste !! C'est néanmoins la difficulté à monter les chemins 4x4 dans les Alpes avec ce VTT qui m'a fait passé au vélo de route. J'ai tout de même eu une période transitoire où j'ai notamment monté l'Iseran et le Galibier avec ce VTT. smiley surprised

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/08/2021 17:21

Thierry, arrête ces propos d'un pessimisme insupportable, j'aurai 83 le "jour des morts" prochain, 19 "printemps" nous séparent !... Allez, je te "permets" 1 h 50' sur le Ventoux... et te transmets mes amicaux sentiments. Tiens moi au courant de ton temps sur le Géant de Provence. J'y compte ! jacrou07@gmail.com  En décrypté Jacky ROUVIERE 

Thierry, arrête ces propos d'un pessimisme insupportable

Oui, tu vois, c'est mon copain, le Thierry.... pff, tout ce que je dois entendre avec lui et Franck quand on roule ensemble, t'imagine pas!

Bon, ils se marrent quand je me fais rétamer par Eric (mais qui ne le serait pas?) et Jérémie, et font tout pour me convaincre que je suis vieux ou en passe de le devenir et que je dois absolument gnagnagna, tu vois le bazar?

Ces mecs m'épuisent...

Mais je les aime bien, on s'amuse depuis des années comme ça et ce n'est pas fini :-)

Les braquets, c'est un sujet infini depuis la nuit des temps. Moi je dis que quand c'est fluide et que tu montes tranquille sans trop en baver, et bien tu as le bon braquet.

Maintenant si vous voulez vraiment rigoler, montez derrière Eric et essayez de le tenir, oh, deux trois kilomètres suffiront. Ceux qui connaissent apprécieront.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/08/2021 18:21

salut a tous smiley cool

les braquets ?  houla la 

et bien mois pour faire le Ventoux s'est année  je me suis mis  un 34 derrière car je me suis dit ce seras ma roue de secourssmiley smile  et bien la roue de secours elle ma servi jusque en hautsmiley frown (plus de 2h30 ) la vitesse m'importais peux  s'étais surtout  d'arrivé en haut smiley cool

72 ans 76Kg mais tellement heureux 

il faut faire du vélo pour pas vieillir  et tu vieilli quand t'arrête de faire du vélosmiley wink

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/08/2021 19:34

À lire de temps en temps, vos conversations sur les braquets je me suis amusé à un petit test lors de mes vélotafs d'une distance de 41.5km. J'ai donc réalisé cela sur 2 jours sur les même routes et avec strictement les même conditions climatiques. Vent de côté à 30km/h et ensoleillé 20°

Mardi en utilisant un 52x16, je suis rentré à 33,9km/h de moy à 142pls moy (195 max) et 83tr/min, de l'ordre de ma fréquence de pédalage habituelle.

Mercredi en utilisant un braquet bien plus souple, 39x16. Je suis rentré à 29,3km/h de moy, 149pls et 96tr/min. J'ai plafonné et été même obligé de m'employer pour maintenir ma vitesse. Ma FC en est la preuve.

Moralité : Sur des braquets trop petit on n'avance pas et en plus j'ai une débauche d'énergie vélocité certes une des composantes de la puissance mais pas la plus importante et surtout la plus limité en fonction de l'individu. Tout le monde n'est pas capable de tourner les jambes. J'ai beau avoir travaillé la vélocité, ça ne m'a jamais rien apporté contrairement à la force. Je ne suis qu'un cycliste moyen qui a débuté sur le tard et qui a touché un peu à tout dans l'entraînement et qui sait maintenant ce qui fonctionne et ne fonctionne pas.

Aujourd'hui je préfère grimpé 52x23 dans un talus à 10 ou 11% que 39x23, je ne tournerai pas les jambes plus vite et ne serais pas dans la galère pour autant. Chaque cycliste est différent et doit faire avec ce qu'on lui donné. Il n'y a que lui même qui pourra savoir ce qui est bon pour luI. Ce qui est bon pour l'un ne l'est pas forcément pour un autre.

L'infiniment petit convient à certains, tant mieux pour eux (quoique cela reste discutable) mais il est inutile d'imposer sa pensée comme si c'était l'évangile et de dénigrer les autres cyclistes qui ne tournent pas les jambes assez vite à leur goût. Le type a fait un choix, bon ou mauvais ça le regarde, il avisera la prochaine fois.

En ce qui me concerne je n'ai jamais monté le Ventoux puisque que c'est de cela qu'il s'agit mais si je devais le monter demain, je ne changerai rien donc 52 - 39 avec ma cassette 12-25, je garderai tout de même mon plateau de 36 dans mes bagages (plateau monté d'origine sur le vélo à l'achat).

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/08/2021 19:50

Tu as mal compris mon message qui ne se voulait pas agressif smiley rolleyes

A aucun moment je n'ai parlé de mesurer la puissance avec un capteur. J'ai juste évoqué que la puissance développé par chacun diminue avec l'âge. Amplifier par les phénomènes que tu exposes (essoufflement etc ...).

Le fait de rouler en autonomie avec sacoches etc ne fait qu'alourdir le vélo et donc à fortiori réduire les braquets si tu souhaites conserver ta cadence de pédalage. 

Mais tu disais être à la recherche de puissance, tu fais fausse route.

sorrry mais je ne suis pas à la recherche de puissance

 

pour moi le vélo n'est qu'un moyen de locomotion plus rapide et moins usant que la marche qui permet de découvrir notre planète et surtout les alentours de ma région, car maintenant les déplacements hors région sont limités pour diverses raisons

En fait je fais du cyclotourisme depuis fin 1994 quand j'ai du aller bosser à Paris. Même si j'ai encore fait quelques cyclosportives c'était pour le plaisir des parcours et retrouver des potes, donc en milieu de classement c'était déjà pas si mal..

En ski de fond jusqu'en 2010 c'était aussi en milieu de classement car je ne faisais en fait qu'une semaine de ski/an en moyenne.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/08/2021 22:57

À lire de temps en temps, vos conversations sur les braquets je me suis amusé à un petit test lors de mes vélotafs d'une distance de 41.5km. J'ai donc réalisé cela sur 2 jours sur les même routes et avec strictement les même conditions climatiques. Vent de côté à 30km/h et ensoleillé 20°

Mardi en utilisant un 52x16, je suis rentré à 33,9km/h de moy à 142pls moy (195 max) et 83tr/min, de l'ordre de ma fréquence de pédalage habituelle.

Mercredi en utilisant un braquet bien plus souple, 39x16. Je suis rentré à 29,3km/h de moy, 149pls et 96tr/min. J'ai plafonné et été même obligé de m'employer pour maintenir ma vitesse. Ma FC en est la preuve.

Moralité : Sur des braquets trop petit on n'avance pas et en plus j'ai une débauche d'énergie vélocité certes une des composantes de la puissance mais pas la plus importante et surtout la plus limité en fonction de l'individu. Tout le monde n'est pas capable de tourner les jambes. J'ai beau avoir travaillé la vélocité, ça ne m'a jamais rien apporté contrairement à la force. Je ne suis qu'un cycliste moyen qui a débuté sur le tard et qui a touché un peu à tout dans l'entraînement et qui sait maintenant ce qui fonctionne et ne fonctionne pas.

Aujourd'hui je préfère grimpé 52x23 dans un talus à 10 ou 11% que 39x23, je ne tournerai pas les jambes plus vite et ne serais pas dans la galère pour autant. Chaque cycliste est différent et doit faire avec ce qu'on lui donné. Il n'y a que lui même qui pourra savoir ce qui est bon pour luI. Ce qui est bon pour l'un ne l'est pas forcément pour un autre.

L'infiniment petit convient à certains, tant mieux pour eux (quoique cela reste discutable) mais il est inutile d'imposer sa pensée comme si c'était l'évangile et de dénigrer les autres cyclistes qui ne tournent pas les jambes assez vite à leur goût. Le type a fait un choix, bon ou mauvais ça le regarde, il avisera la prochaine fois.

En ce qui me concerne je n'ai jamais monté le Ventoux puisque que c'est de cela qu'il s'agit mais si je devais le monter demain, je ne changerai rien donc 52 - 39 avec ma cassette 12-25, je garderai tout de même mon plateau de 36 dans mes bagages (plateau monté d'origine sur le vélo à l'achat).

Ton exemple sur le plat ne démontre pas grand chose puisque tu as déjà une cadence relativement élevée de 83tr/min avec le 52/16. Utilise plutôt le 52/11 tout du long et vois si tu vas plus vite ou pas !! En effet, on parle de ceux qui ont des cadences <60tr/min dans les montées et on leur conseille des braquets plus petits pour tourner plutôt vers 70 voire 80tr/min...

Ensuite il n'y a aucune comparaison entre monter un talus et un grand col. Je peux monter une bosse à 5-6% sur le 50/23 (effort de 3 min) mais dans un long col avec la même pente, j'utiliserai alors le 34/19 ou 34/21.

Si tu penses monter le Ventoux en 1h15 alors ton 39/25 est convenable mais si tu le montes comme le commun des cyclos en 1h45 ou plus alors tu déchanteras. Pour info, les pros le montent avec le 39/25 en 1h voire moins... smiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 26/08/2021 23:21

OK, mais dans cet "lutte" un peu stupide entre les "pro gros braquet" et "pro petit braquet" presque tout le monde mélange voir inverse les notions de "Force" et de "Puissance":

Maintenir sa puissance avec l'age est déjà extrêmement difficile (d'autant que le poids varie souvent vers le hautsmiley mr-green), mais maintenir sa force est illusoire (c'est constitutif du vieillissement que de perde de la force, d'autant qu'il y a bien longtemps que les hormones de croissance sont aux abonnés absentsmiley frown)

Donc, à supposé vouloir maintenir à poids constant une montée à la même allure (même puissance) avec moins de force due à l'age: et bien il faut tourner les jambe à une vitesse supérieure inversement proportinnel à la perte de la dite force et alors comment: ben en réduisant le braquet.

Et toute velléité de penser que la force à 60ans est égale ou supérieur qu'à 20ans est illusoire.

Ceci dit, rien ne vous empêche de garder voir réduire vos braquet mais le résultat sera: cadence de moins en moins élevé (puissance diminuant donc) avec une force difficile à tenir quand même due au braquet, fatigue générale supérieur (pas dans un col peut être) et surtout dégradation avancée des muscles et tendons ==> donc vieillissement accéléré (cercle vicieux ==> la pente vers le VAEsmiley mr-greensmiley yell

bon la je pousse le bouchon pour la démonstration, mais c'est ce que je constate avec les peloton viellissant alors que ceux qui passe en triple plateau du 34 vers le 24 roulent encore sans moteur et même à 90ans...

Michel, tu as écrit :

Donc, à supposé vouloir maintenir à poids constant une montée à la même allure (même puissance) avec moins de force due à l'age: et bien il faut tourner les jambe à une vitesse supérieure inversement proportinnel à la perte de la dite force et alors comment: ben en réduisant le braquet.

C'est le seul point où je me trouve en désaccord avec ce que tu as écrit sur le sujet.

Il fait peu de doute que pour tous la force diminue après 40 ans, très légèrement entre 40 et 50 ans, un peu plus vite entre 50 et 60 ... précipitamment après 70 ans.

Mais si on regarde les tableaux des performances sportives en athlétisme publiées par la WAVA, ils montrent clairement que la force et la puissance diminuent de la même façon avec l'âge. Je ne suis pas retourné les voir avant d'écrire ceci, mais c'est l'une des conclusions que j'avais tirées de leur examen il y a un certain nombre d'années.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 27/08/2021 06:06

Michel, tu as écrit :

Donc, à supposé vouloir maintenir à poids constant une montée à la même allure (même puissance) avec moins de force due à l'age: et bien il faut tourner les jambe à une vitesse supérieure inversement proportinnel à la perte de la dite force et alors comment: ben en réduisant le braquet.

C'est le seul point où je me trouve en désaccord avec ce que tu as écrit sur le sujet.

Il fait peu de doute que pour tous la force diminue après 40 ans, très légèrement entre 40 et 50 ans, un peu plus vite entre 50 et 60 ... précipitamment après 70 ans.

Mais si on regarde les tableaux des performances sportives en athlétisme publiées par la WAVA, ils montrent clairement que la force et la puissance diminuent de la même façon avec l'âge. Je ne suis pas retourné les voir avant d'écrire ceci, mais c'est l'une des conclusions que j'avais tirées de leur examen il y a un certain nombre d'années.

..... ils montrent clairement que la force et la puissance diminuent de la même façon avec l'âge

Depuis que je m'y intéresse, vers mes 17-18 ans, ma cadence de pédalage n'a pas changé, au contraire de mes performances qui régressent. S'il avait suffi que j'augmente ma cadence pour compenser la perte de force, j'aurais bien dû finir par m'en rendre compte, et bien d'autres auraient fait ce constat avant moi.

De quelque manière que nous essayions de contourner la réalité, elle nous revient en pleine face : le naufrage est inéluctable ! smiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 27/08/2021 07:28

..... ils montrent clairement que la force et la puissance diminuent de la même façon avec l'âge

Depuis que je m'y intéresse, vers mes 17-18 ans, ma cadence de pédalage n'a pas changé, au contraire de mes performances qui régressent. S'il avait suffi que j'augmente ma cadence pour compenser la perte de force, j'aurais bien dû finir par m'en rendre compte, et bien d'autres auraient fait ce constat avant moi.

De quelque manière que nous essayions de contourner la réalité, elle nous revient en pleine face : le naufrage est inéluctable ! smiley mr-green

De quelque manière que nous essayions de contourner la réalité, elle nous revient en pleine face : le naufrage est inéluctable

Thierry, arrête de nous déprimer, quoi!

La vitesse du naufrage dépend de l'ampleur des dégâts dans la coque. Certains ont un gros trou énorme, d'autre une mini fente de rien du tout. L'eau monte dans la cale mais le bateau navigue encore, et nous connaissons tous des septuagénaires flamboyant qui sont loin d'être des nauvragés.

Je pense que tu en as cotoyé un bel exemplaire cette semaine :-)

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 27/08/2021 08:00

Michel, tu as écrit :

Donc, à supposé vouloir maintenir à poids constant une montée à la même allure (même puissance) avec moins de force due à l'age: et bien il faut tourner les jambe à une vitesse supérieure inversement proportinnel à la perte de la dite force et alors comment: ben en réduisant le braquet.

C'est le seul point où je me trouve en désaccord avec ce que tu as écrit sur le sujet.

Il fait peu de doute que pour tous la force diminue après 40 ans, très légèrement entre 40 et 50 ans, un peu plus vite entre 50 et 60 ... précipitamment après 70 ans.

Mais si on regarde les tableaux des performances sportives en athlétisme publiées par la WAVA, ils montrent clairement que la force et la puissance diminuent de la même façon avec l'âge. Je ne suis pas retourné les voir avant d'écrire ceci, mais c'est l'une des conclusions que j'avais tirées de leur examen il y a un certain nombre d'années.

Oui Bernard il est clair que si la force diminue la puissance aussi en diminuant le braquet proportionnellement et en maintenant la cadence.

Je dirai même qu'elle baisse encore plus que la force car pour beaucoup la cadence n est pas maintenu au delà d un certain age malgres la réduction du braquet.

Je disais juste qu'à vouloir maintenir un niveau constant de puissance en réduisant le braquet du à une perte de force il faudrai augmenter la cadence, ce que j ai pour l instant à  peu prêt réussi, mais au prix surtout d un entraînement supérieur à  ce que je fesais à 30ans...

Alors il est vrai que je triche dans l anayse (comme beaucoup d autre d ailleurs ) les résultats constants en puissance sont surrement plus du à l amélioration de mon engagement avec l age qu' à une quelconque règle qui dirai que la puissance peut être maintenue avec l'âge à entrainement constant.

Le retour de bâton sera rude dans 10ans si en plus je roule de moins en moins .... mais je suis prêt à subir cela smiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Cyclosport Haut de page

INSCRIPTION EN LIGNE