FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Entraînement / Santé • Votre sortie du jour 2018

Retour au forum Route > Entraînement / Santé Bas de page

envoyé le 20/09/2018 17:14

petite correction : on ne peut plus mettre de pivot lorsque la dent est complètement extraite! En revanche on peut poser un implant, avec ou sans greffe d'os!

Et tout ça à cause d'une fermeture éclair sur une dent parfaitement saine et à l'origine impeccable, c'en est désolant. Ça doit être la première vraie connerie de ma vie, je n'ai pas l'habitude de faire beaucoup d'erreur, hors naturellement c'est quand on fait n'importe quoi qu'il arrive n'importe quoi. Bon celle-ci je m'en remettrais mais ça va être long, sur le fond ce n'est pas très grave mais c'est vraiment con.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/09/2018 18:41

Nouvelle sortie gravel, un peu plus de 48 kilomètres sur 422 mètres de dénivelé selon mon gps, altitude max à 87 pour un départ à 52. 23°c de moyenne au compteur. 

https://www.strava.com/activities/1854376181

Normalement une petite demain, avant dimanche ma première randonnée "officielle" gravel en groupe, (départ groupé).

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/09/2018 20:14

Nouvelle sortie gravel, un peu plus de 48 kilomètres sur 422 mètres de dénivelé selon mon gps, altitude max à 87 pour un départ à 52. 23°c de moyenne au compteur. 

https://www.strava.com/activities/1854376181

Normalement une petite demain, avant dimanche ma première randonnée "officielle" gravel en groupe, (départ groupé).

Et la compote, c'est pas trop dur à manger !!!smiley lolsmiley mr-greensmiley mr-green

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/09/2018 20:16

Hier une des dernières sortie en groupe estivale du soir, 75 km à 34 de moyenne, 109 puls de moyenne, 162 puls max.

Aujourd'hui petite sortie solo de 37 km à 28,1 de moyenne mais avec 3 komelets à la clé ( il y avait longtemps, la mode passe) 97 puls de moyenne, 154 puls max

Beaucoup de vent en Belgique ces 2 jours.

Samedi dernier cyclo côteur ardennais au départ de Floreffe vers la Croix Scaille, 178 km et 2600mD+; cela m'en fera 13 cette année, environ 175 depuis le lancement de ce challenge en 2001.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/09/2018 20:39

Et tout ça à cause d'une fermeture éclair sur une dent parfaitement saine et à l'origine impeccable, c'en est désolant. Ça doit être la première vraie connerie de ma vie, je n'ai pas l'habitude de faire beaucoup d'erreur, hors naturellement c'est quand on fait n'importe quoi qu'il arrive n'importe quoi. Bon celle-ci je m'en remettrais mais ça va être long, sur le fond ce n'est pas très grave mais c'est vraiment con.

Essaie de ne pas recommencer sur une autre dent !!!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/09/2018 20:59

Essaie de ne pas recommencer sur une autre dent !!!

Ça fait cher la boulette.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/09/2018 21:17

Ça fait cher la boulette.

ne m en parle pas j en ai deux a me faire mettre , le prix d'un beau vélo ...., mais bon je pourrais me regarder dans la glace

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/09/2018 21:49

ne m en parle pas j en ai deux a me faire mettre , le prix d'un beau vélo ...., mais bon je pourrais me regarder dans la glace

J'ai l'impression que l'on est chez un dentiste smiley cry

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/09/2018 16:46

Nouvelle sortie gravel aujourd'hui relativement "plat" dans le seul but de KOMeler sur quelques segments en pistes divers et caillasse. Rien de très compliqué juste faire gaffe à ne pas commettre de faute pour ne pas aller manger le sable. Pour le reste j'avais de la marge.

https://www.strava.com/activities/1856270240

Prochaine sortie dimanche, randonnée organisée en gravel, départ groupé sud-Nantes, ça peut être sympa, une première pour moi, je n'ai jamais accompagné personne avec ce vélo.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/09/2018 19:26

Bsr:sortie club ce matin,la derniere du matin a partir de la semaine prochaine on passe a l aprem,monté sur Mézilhac en passant par Antraigues ,puis sur Lachamp Raphael certainement la derniere fois de la saison,redescendu par Burzet .Total 100 kms tout rond,obligé d en faire 5 autour de chez moi pour faire le taf,pour 1429 m D+,tres doux ,16 ° au plus frais 34 ° a l arrivée ,la fatigue des montées a répétitions commencent a ce faire sentir,suis sec depuis quelques sorties smiley foot-in-mouth ;bonne route.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/09/2018 07:35

Nouvelle sortie gravel aujourd'hui relativement "plat" dans le seul but de KOMeler sur quelques segments en pistes divers et caillasse. Rien de très compliqué juste faire gaffe à ne pas commettre de faute pour ne pas aller manger le sable. Pour le reste j'avais de la marge.

https://www.strava.com/activities/1856270240

Prochaine sortie dimanche, randonnée organisée en gravel, départ groupé sud-Nantes, ça peut être sympa, une première pour moi, je n'ai jamais accompagné personne avec ce vélo.

Jo, je viens de regarder ton strava. Si tu ne veux plus être à l'arrêt dans les virages gravel, essaye des pneus plus larges comme par exemple les Maxxis Rambler en 40(38 effectif). Tu ne perds pas énormément sur l'asphalte, mais ces pneus conçus pour le Gravel te procurent un grip énorme dans les sentiers comme tu en rencontres.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/09/2018 08:21

Jo, je viens de regarder ton strava. Si tu ne veux plus être à l'arrêt dans les virages gravel, essaye des pneus plus larges comme par exemple les Maxxis Rambler en 40(38 effectif). Tu ne perds pas énormément sur l'asphalte, mais ces pneus conçus pour le Gravel te procurent un grip énorme dans les sentiers comme tu en rencontres.

Oui il y a aussi d'autres points, le côté mental, psychologique si tu veux. Autant je suis plutôt agile sur route "propre" avec mon vélo de course autant avec des pneus mollassons et surtout lorsque ça croustille sous le pneu,  quand je sens que ça se dérobe, je ralenti des 4 fers pour me mettre en sûreté physique et en confort mental. Ce qui n'est pas totalement infondé. De plus je ne suis pas vraiment motivé pour m'améliorer sachant que cela pourrait me pousser à la faute. Ensuite la garde au sol est haute par rapport à mon titane sur route, du coup quand je vais sur les chemins avec mon gravel je me sens haut sur le vélo ce qui ne me met pas à l'aise. Enfin sur toutes ces successions de courbes délicates en chemin étroit je n'ai pas une totale visibilité sur tout ce qui pourrait venir en face, si je peux éviter de m'emplafonner ce serait cool. Puis pour finir j'ai tendance en tant que pur routier à l'origine de rouler un peu surgonflé. Je ne suis pas sur que le pneu en lui-même est réellement un problème ce sont des pneus de cyclo-cross sur un vélo de cyclo-cross. Les mecs qui en font en compétition prennent toutes ces portions deux fois plus vite que moi, par habitude et conviction. À voir sinon pour les prochains pneus mais je suis quand même très content de ce que j'ai. 1500 kilomètres et impeccables !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/09/2018 11:17

Jo, je viens de regarder ton strava. Si tu ne veux plus être à l'arrêt dans les virages gravel, essaye des pneus plus larges comme par exemple les Maxxis Rambler en 40(38 effectif). Tu ne perds pas énormément sur l'asphalte, mais ces pneus conçus pour le Gravel te procurent un grip énorme dans les sentiers comme tu en rencontres.

Demain, première fois que je vais rouler en compagnie d'autres cyclistes en gravel, dans le sud Nantes, ce sera l'occasion de découvrir beaucoup de choses il y aura certainement un peu de tout, de confirmer que je suis nul en technique probablement, mais je devrais me situer assez largement dans le haut sur toutes parties "roulantes". Pour virer sur du sable je ne suis pas bon, mais je ne serais pas en retard. Par contre les descentes abruptes avec obstacles s'il y a, notamment en bord de rivière je descends à pied. J'espère autant ne pas avoir besoin de trop attendre ni d'être vraiment attendu, je suis pour que ce soit fluide. Mais n'étant pas en gravel parmi des vtt je ne suis pas inquiet sur mon sort j'imagine que le parcours sera relativement adapté, et puis j'ai fais mes bases sur des terrains inadaptés :D

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/09/2018 15:56

Fini l'été, fini le beau temps, l'automne est arrivé ! D'où une sortie bien belge aujourd'hui : 102 km bien vallonnés dans le sud-ouest de Bruxelles (Braine-le-Château, Hal, Ittre, Ronquières), dans le froid (12°), sous un vent fort et avec plusieurs périodes de pluie, celle-ci allant du crachin persistant à la drache la plus violente, du genre de celles qui vous trempent jusqu'aux os en dix secondes. 

Le contraste ne pouvait pas être plus grand avec le temps beau et chaud qu'il faisait hier. C'est sans doute pour cela que mes sensations étaient désastreuses : je n'ai jamais aimé les changements de temps brusques, ça détraque mon organisme.

Demain dimanche, la météo prévoit à nouveau du froid et de la pluie, et celle-ci permanente : j'ai peut-être bien fait de sortir aujourd'hui, quand même… 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/09/2018 20:17

Comme prévu la rando de Floreffe Croix Scaille et retour.

J'étais avec mon coéquipier habituel. Les 20 premiers km étaient horribles, routes complétement défoncées, changement de direction fréquents, traversées de chaussées et un vent fort, froid et désagréable. Après 50 km on avait près de 900mD+ et les grosses difficultés arrivaient, 3 longues côtes pour un dénivelé total de 600m avec le point culminant à la Croix Scaille, 505m. Et puis c'était le retour vent favorable vers Floreffe avec encore de sacrées surprises qui allaient faire grimper le dénivelé total à plus de 2800m; 175 km. Vu les conditions je n'espérais pas une telle moyenne : 30,1.

Anecdote utile: j'ai pris un caillou avec ma roue avant dans une descente rapide; d'habitude avec un tel choc c'est un pincement de chambre et crevaison immédiate, ici rien, j'ai continué à descendre mais j'étais prudent en ralentissant d'avantage dans les virages au cas où la crevaison de déclarerait: bien m'en a pris, tout à la fin de la descente avant le dernier virage ma chambre s'est vidée complétement en 3s, j'ai pu m'arrêter sans soucis... et réparer!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/09/2018 20:26

Comme prévu la rando de Floreffe Croix Scaille et retour.

J'étais avec mon coéquipier habituel. Les 20 premiers km étaient horribles, routes complétement défoncées, changement de direction fréquents, traversées de chaussées et un vent fort, froid et désagréable. Après 50 km on avait près de 900mD+ et les grosses difficultés arrivaient, 3 longues côtes pour un dénivelé total de 600m avec le point culminant à la Croix Scaille, 505m. Et puis c'était le retour vent favorable vers Floreffe avec encore de sacrées surprises qui allaient faire grimper le dénivelé total à plus de 2800m; 175 km. Vu les conditions je n'espérais pas une telle moyenne : 30,1.

Anecdote utile: j'ai pris un caillou avec ma roue avant dans une descente rapide; d'habitude avec un tel choc c'est un pincement de chambre et crevaison immédiate, ici rien, j'ai continué à descendre mais j'étais prudent en ralentissant d'avantage dans les virages au cas où la crevaison de déclarerait: bien m'en a pris, tout à la fin de la descente avant le dernier virage ma chambre s'est vidée complétement en 3s, j'ai pu m'arrêter sans soucis... et réparer!

c'est pas une sortie de tafiotte ça ! 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/09/2018 21:08

Fini l'été, fini le beau temps, l'automne est arrivé ! D'où une sortie bien belge aujourd'hui : 102 km bien vallonnés dans le sud-ouest de Bruxelles (Braine-le-Château, Hal, Ittre, Ronquières), dans le froid (12°), sous un vent fort et avec plusieurs périodes de pluie, celle-ci allant du crachin persistant à la drache la plus violente, du genre de celles qui vous trempent jusqu'aux os en dix secondes. 

Le contraste ne pouvait pas être plus grand avec le temps beau et chaud qu'il faisait hier. C'est sans doute pour cela que mes sensations étaient désastreuses : je n'ai jamais aimé les changements de temps brusques, ça détraque mon organisme.

Demain dimanche, la météo prévoit à nouveau du froid et de la pluie, et celle-ci permanente : j'ai peut-être bien fait de sortir aujourd'hui, quand même… 

En général quand le changement de climat est assez soudain, et annoncé persistant, l'acclimatation se fait mieux en ne sautant pas sur le vélo du jour au lendemain, mais "laisser courir" et s'y faire petit à petit, en général même c'est le meilleur moment pour faire une micro-coupure. Chez nous aussi changement brutal, mais il ne fait pas "si froid" la première sortie collant long ce sera encore un peu plus tard. Il y a 2-3 ans et deux ans de suite j'avais été en court jusqu'au 1er novembre, mais je ne crois pas que ce sera le cas cette année, ni l'année dernière d'ailleurs, en novembre un vrai temps de novembre. Demain ce sera spécial, vent pluie, ça va être bien pour la première rando gravel... Par-contre presque chaud pour la circonstance.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/09/2018 21:24

c'est pas une sortie de tafiotte ça ! 

30 de moyenne sans vélo à moteur électrique... smiley mr-greensmiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/09/2018 23:00

Comme prévu la rando de Floreffe Croix Scaille et retour.

J'étais avec mon coéquipier habituel. Les 20 premiers km étaient horribles, routes complétement défoncées, changement de direction fréquents, traversées de chaussées et un vent fort, froid et désagréable. Après 50 km on avait près de 900mD+ et les grosses difficultés arrivaient, 3 longues côtes pour un dénivelé total de 600m avec le point culminant à la Croix Scaille, 505m. Et puis c'était le retour vent favorable vers Floreffe avec encore de sacrées surprises qui allaient faire grimper le dénivelé total à plus de 2800m; 175 km. Vu les conditions je n'espérais pas une telle moyenne : 30,1.

Anecdote utile: j'ai pris un caillou avec ma roue avant dans une descente rapide; d'habitude avec un tel choc c'est un pincement de chambre et crevaison immédiate, ici rien, j'ai continué à descendre mais j'étais prudent en ralentissant d'avantage dans les virages au cas où la crevaison de déclarerait: bien m'en a pris, tout à la fin de la descente avant le dernier virage ma chambre s'est vidée complétement en 3s, j'ai pu m'arrêter sans soucis... et réparer!

"  ...2800m; 175 km. Vu les conditions je n'espérais pas une telle moyenne : 30,1.

Dis donc, ton coéquipier est un homme pressé smiley mr-greensmiley mr-green 

Etonnante ton histoire de crevaison smiley surprised 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/09/2018 11:11

Comme prévu la rando de Floreffe Croix Scaille et retour.

J'étais avec mon coéquipier habituel. Les 20 premiers km étaient horribles, routes complétement défoncées, changement de direction fréquents, traversées de chaussées et un vent fort, froid et désagréable. Après 50 km on avait près de 900mD+ et les grosses difficultés arrivaient, 3 longues côtes pour un dénivelé total de 600m avec le point culminant à la Croix Scaille, 505m. Et puis c'était le retour vent favorable vers Floreffe avec encore de sacrées surprises qui allaient faire grimper le dénivelé total à plus de 2800m; 175 km. Vu les conditions je n'espérais pas une telle moyenne : 30,1.

Anecdote utile: j'ai pris un caillou avec ma roue avant dans une descente rapide; d'habitude avec un tel choc c'est un pincement de chambre et crevaison immédiate, ici rien, j'ai continué à descendre mais j'étais prudent en ralentissant d'avantage dans les virages au cas où la crevaison de déclarerait: bien m'en a pris, tout à la fin de la descente avant le dernier virage ma chambre s'est vidée complétement en 3s, j'ai pu m'arrêter sans soucis... et réparer!

30,1 km/h de moyenne sur une Ardennaise, et sous un vent de folie en plus... Ce genre de perf me fera toujours baver d'envie !

Pour ta crevaison, comment se fait-il que la crevaison proprement dite ait pu se produire aussi longtemps après le pincement ??

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/09/2018 11:29

En général quand le changement de climat est assez soudain, et annoncé persistant, l'acclimatation se fait mieux en ne sautant pas sur le vélo du jour au lendemain, mais "laisser courir" et s'y faire petit à petit, en général même c'est le meilleur moment pour faire une micro-coupure. Chez nous aussi changement brutal, mais il ne fait pas "si froid" la première sortie collant long ce sera encore un peu plus tard. Il y a 2-3 ans et deux ans de suite j'avais été en court jusqu'au 1er novembre, mais je ne crois pas que ce sera le cas cette année, ni l'année dernière d'ailleurs, en novembre un vrai temps de novembre. Demain ce sera spécial, vent pluie, ça va être bien pour la première rando gravel... Par-contre presque chaud pour la circonstance.

Je suis en effet parti en cuissard court, mais un cuissard thermique (Assos Tiburu), donc plus épais qu'un cuissard ordinaire. Donc je n'avais pas froid aux cuisses ni aux parties intimes, mais bien aux genoux et au bas des jambes… Si j'avais su que le mercure ne dépasserait que péniblement les 10° (la météo s'était complètement plantée en prévoyant 17° maxi…), j'aurais pris des jambières en plus.

Je suis bien d'accord que faire une longue sortie alors que le temps vient brusquement de changer, ce n'est pas idéal pour l'organisme, mais je n'avais pas trop le choix : je ne peux sortir que deux fois par semaine, dont une sortie obligatoirement courte le mardi ou le mercredi. Hier était le seul jour de la quinzaine en cours où je pouvais placer une sortie relativement longue. Ceci en prévision d'une longue randonnée organisée dans les Ardennes flamandes dimanche prochain, le Kwaremont Sluitingsprijs, 130 km.

Au passage, pour ceux que cette randonnée intéresserait, les renseignements nécessaires sont ici :

http://www.sport.be/kwaremontsluitingsprijs/2018/fr/

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/09/2018 13:54

Bjr,

Sortie club ce matin et participation à la rando organisé par le club des cantons de la Roquebrussane ( Var 83 ) parcours libre , pour rejoindre le pointage nous avons traversé les vignobles des Daix et des Vidaux pour passer par  Puget Ville et grimper le col de Rocbaron par sa face la plus pentue sur 5 kms avant une descente sur Forcalqueiret et Garéoult ou une colation "sympa" nous attendait , puis la vallée du Gapeau pour rentrer après 95 bornes à 26 de moyenne , retour sous 32° , peu de vent , il y avait 17 ° à 7h30.

A+

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/09/2018 14:49

30,1 km/h de moyenne sur une Ardennaise, et sous un vent de folie en plus... Ce genre de perf me fera toujours baver d'envie !

Pour ta crevaison, comment se fait-il que la crevaison proprement dite ait pu se produire aussi longtemps après le pincement ??

"Pour ta crevaison, comment se fait-il que la crevaison proprement dite ait pu se produire aussi longtemps après le pincement ??"

Justement cela m'est déjà arrivé, c'est pour çà que j'étais méfiant.

En fait la chambre reçoit un coup mais pas assez fort pour crever direct. Malgré tout, la chambre a reçu un coup et l'endroit est fragilisé ou si tu veux le caoutchouc est égratigné à un endroit. Comme la pression est forte (8b) l'endroit fragilisé devient de plus en plus fragile et fini par céder d'un coup!

Entre l'endroit de l'impact et la crevaison il devait y avoir un peu moins d'un km  comportant 3 ou 4 virages.

C'est assez vicieux et dangereux car à haute vitesse dans un virage une telle crevaison c'est tapis direct, surtout à l'avant.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/09/2018 16:32

Je suis en effet parti en cuissard court, mais un cuissard thermique (Assos Tiburu), donc plus épais qu'un cuissard ordinaire. Donc je n'avais pas froid aux cuisses ni aux parties intimes, mais bien aux genoux et au bas des jambes… Si j'avais su que le mercure ne dépasserait que péniblement les 10° (la météo s'était complètement plantée en prévoyant 17° maxi…), j'aurais pris des jambières en plus.

Je suis bien d'accord que faire une longue sortie alors que le temps vient brusquement de changer, ce n'est pas idéal pour l'organisme, mais je n'avais pas trop le choix : je ne peux sortir que deux fois par semaine, dont une sortie obligatoirement courte le mardi ou le mercredi. Hier était le seul jour de la quinzaine en cours où je pouvais placer une sortie relativement longue. Ceci en prévision d'une longue randonnée organisée dans les Ardennes flamandes dimanche prochain, le Kwaremont Sluitingsprijs, 130 km.

Au passage, pour ceux que cette randonnée intéresserait, les renseignements nécessaires sont ici :

http://www.sport.be/kwaremontsluitingsprijs/2018/fr/

En cuissard court par météo délicate, pommade grasse et chauffante sur les jambes, dont les genoux, parfois c'est mieux que le collant long, quand les températures restent à deux chiffres, car le genou couvert, le tissu regorge d'eau, et s'il est "imperméable" il fait transpirer, et l'eau fini par arriver quand même, vaut des fois mieux se mettre "à poil" pour laisser l'eau pisser, et s'enduire plutôt d'une pommade chauffante, sauf froid mordant, là faut prévoir tout l'arsenal vestimentaire nécessaire.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 23/09/2018 16:52

Aujourd'hui première randonnée gravel en groupe pour moi, et première randonnée gravel sous des conditions météorologiques merdiques, passant soudainement de l'été sympa à l'automne pas beau, pluie et vent, se dégradant toujours d'avantage jusqu'à la fin, je n'ai pas du faire de vélo sous ce temps là depuis 6 mois, par-contre de l'eau chaude ! 18°c à 8h au thermomètre voiture, alors qu'on se serait juré dans un mois de novembre raté, à la croisée entre l'été et l'automne en somme.

Une trentaine de graveleux smiley lol prévus, une petite vingtaine avec la météo, car compte tenu de la pratique, certains venaient d'assez loin ça ne court pas tous les villages, et les cyclo-crossmen ça y est ils sont au cyclo-cross, et surtout ne souhaitent pas passer des heures dessus pour nuire au jump naturel. L'essentiel étant des gars un peu comme moi en 2018, roulant "comme ça" en loisir sans la dépendance de rien ni de personne. La vingtaine des participants se forment par 2-3 groupes, pour parcours de 70 ou 50 kilomètres, et en fonction du niveau de chacun.

Finalement pas de problème pour moi quand j'ai dis que je n'étais pas technique l'un m'a dit "arrête tes conneries" bon donc admettons, j'ai l'impression de ne pas être technique smiley lol Cela dit je pense quand même avoir raison smiley lol Pour du reste très à l'aise le niveau global n'est pas meilleur que ce que je fais d'habitude tout seul.

Parcours très sympa, pluie et vent bien sur, terrain très varié, quasiment pas de routes, assez peu de pistes, beaucoup de beaux chemins, et un tout petit peu de "technique" à la fin avec quelques mises à pied.

https://www.strava.com/activities/1860164230

Pour cette semaine presque 345 kilomètres sur 3123 mètres de dénivelé selon mon gps, seulement 100 bornes avec le vélo de route, c'est la première fois que la proportion gravel dépasse à celui du vélo de route.

Cette semaine permet également de passer le cap des 15000 kilomètres depuis le 1er janvier ce qui n'est qu'une parenthèse puisque je roule indifféremment du 1er janvier au 31 décembre sans distinction de temps ni de saison.

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Entraînement / Santé Haut de page

Instagram Vélo101

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Sportour déc-janv19
Fenioux déc18-janv19