FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Autres Dopage • Westra parle

Retour au forum Autres > Dopage Bas de page

envoyé le 29/04/2018 22:33

westra parle sur le dopage medical organisé(certificat) et c est du lourd

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 29/04/2018 22:44

ca risque de faire mal,a moins que..............................

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/04/2018 01:32

ca risque de faire mal,a moins que..............................

... à moins qu'on ne porte pas crédit à ses affirmations et qu'on dise qu'il ne parle que pour lui.

Car quand il écrit "qu'aucune victoire n'est (n'était) possible avec le seul entrainement intensif" cela veut dire par exemple que Sagan ou Alaphilippe n'ont pas gagné il y a peu de façon propre.

Et cette conclusion on ne peut plus logique, je ne sais pas si grand monde est d'accord pour l'admettre.

Certains diront sans aucun doute que Westra c'est Westra, coureur moyen qui avait besoin du dopage pour exister dans son métier alors que Sagan ou Alaphilippe (je cite ces deux parmi d'autres car ils sont des plus encensés ici, mais je peux nommer Valverde, Froome que j'aime bien aussi et tous les autres) sont forts naturellement et ne gagnent que pour cette raison.

Naturellement.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/04/2018 12:15

A partir du moment où les machines utilisées ne sont pas les mêmes et adoptent des technologies toujours nouvelles, à partir du moment où on tolère un moteur pour passer plus vite les vitesses, à partir du moment où on accepte l'oreillette, à partir du moment où on embauche des mercenaires (disons des gregario) pour faire 90 % du boulot, on ne peut pas dire qu'un cycliste gagne de façon propre et on ne saurait encore moins parler d'équité. Alors, ajouter quelques grammes de ci ou de ça dans le bidon, ça me fait doucement rire.

Quand je vois un coureur se signer à l'arrivée, ne reconnaît-il pas en un sens avoir vaincu ses adversaires grâce à une providentielle intervention divine ? Et là, personne ne dit rien, alors que plusieurs millions d'afficionados crédules ne doutent pas un seul instant de la dimension sacrée de son chemin de croix, que la Lumière céleste l'a guidé et récompensé dans son effort. Et je ne doute pas un seul instant que la Foi déplace plus de montagnes que la Raison.

Allons, messieurs, le dopage existe depuis l'Antiquité. Je ne doute pas un seul instant que Platon lui-même eut recours aux stupéfiants de l'époque. Quoi, des feuilles de sauge, de l'hydromel, du lait de chèvre ? Qu'importe ! Celui qui agissait ainsi croyait immanquablement en sa supériorité physique. Et là, l'intention vaut l'action.

En effet bon point de vue de ta part.

La différence entre l'entrainement et le dopage est que dans le premier la préparation médicale est permise si les produits utilisés peuvent l'être alors que dans le dopage les produits utilisés ne peuvent pas l'être.

La différence tient moins à un comportement qu'à une liste de noms.

Rousseau se demandait qu'étaient ces lois qui selon qu'on ait une jambe d'un côté de la rivière et l'autre jambe de l'autre côté faisait selon le côté de la rivière qu'on soit un héros ou un assassin. 

Les lois sont ce que veulent qu'elles soient les personnes en charge de les établir, elles n'ont aucune valeur intrinsèque.

Un cycliste peut prendre un produit mais pas un autre selon une liste nécessairement arbitraire.

Il semble logique de penser que les professionnels du sport ont leur propre liste de produits nécessaires à l'accomplissement de leur métier plus que de leur sport.

Cela depuis que le vélo professionnel existe, l'histoire et les faits le démontrent.

Croire que la pratique dopante inhérente au sport depuis les origines de celui-ci s'arrête du jour ou lendemain car c'est cela que nous voulons penser est un doux rêve, une illusion.

Un cycliste qui veut être un bon cycliste en compétition commence étant jeune à bien s'entrainer, s'alimenter, se reposer.

S'il poursuit il va stagner car il ne peut s'entrainer plus ni manger mieux ni dormir plus efficacement.

Mais il existe des molécules qui font progresser tous ces éléments, pourquoi s'en passer?

Car certains ont décrété qu'il fallait s'en passer, alors que tous savent que tous ou quelques-uns ne s'en passent pas?

Les employeurs poussent derrière pour avoir des retombées médiatiques donc économiques, Westra en parle.

Les employés obéissent aux ordres des employeurs même si ces ordres sont implicites: "on ne veut rien savoir" (Westra) mais si les résultats ne sont pas là c'est la porte".

Tout ça est logique et normal, l'anormal est penser que certains cyclistes "propres" puissent rivaliser ou dépasser des cyclistes non propres.

Un avis personnel pour conclure: J'aime beaucoup Sagan mais il est impossible qu'il soit si bon par sa seule nature.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/04/2018 17:42

Je suis passionné par Sagan mais il est impossible qu'il soit si bon par sa seule nature. Je souhaite que les produits qu'il prend nuiront un minimum à son intégrité physique et mentale dans les décennies qui viennent.

Ce qui me gêne davantage, c'est le dopage inorganisé et désorganisé des petites courses de fédé. Combien y laissent régulièrement leur vie ou leur santé pour une coupe ou un bouquet ?

Le dopage en soi ne me dérange pas plus que ça car c'est avant tout une question morale, plus que médicale ou juridique, la première englobant les deux suivantes c'est vrai. Et la morale n'est pas un argument car elle est aussi diverse que les gens qui s'en réclament.

Ce qui pourrait me déranger c'est en effet ce dont tu parles, à savoir le "dopage du pauvre" chez les amateurs ou petites courses de fédération pour lequel les petits voulant faire comme les grands mais n'ayant pas les moyens de ces derniers vont être tentés de faire et prendre n'importe quoi. Déjà que c'est le cas parfois en professionnel je n'ose imaginer les saloperies que peuvent s'administrer certains pour être le héros de leur quartier ou club.

Mais finalement à y bien regarder ça ne me dérange pas non plus, après tout arrivé à un certain niveau de crétinerie personne d'autre n'est responsable que le crétin lui-même.

En professionnel la différence des moyens financiers disponibles pour obtenir et utiliser les produits efficaces, par définition chers car interdits, entre ceux (les coureurs) ou celles (les équipes) qui disposent de ces moyens et les autres qui n'en disposent pas est plus contristant donc dérangeant.

La disproportion que ces différences instituent entre le dopé aux produits génériques et le dopé aux produits du futur fausse bien entendu les résultats.

Mais même dans ce cas et reprenant l'exemple du crétin, au bout du compte tous sont d'accord pour faire ce métier dans le but de ce métier qui est gagner de l'argent.

On sait que tous les moyens sont bons pour ça, et que certains n'hésitent pas à tuer pour de l'argent, donc ne pas respecter une liste de produits interdits fait sourire ceux qui le font.

Pour la santé future de Sagan et des autres, physique ou psychique, il faut relativiser car les anciens champions ne tombent pas comme des mouches, pas plus que d'autres personnes.

De même et le risque étant partout, c'est accepter de leur part un risque comme un autre, accepter argent et gloire surement maintenant contre des problèmes peut-être demain.

C'est là je pense le comportement le plus intelligent qu'ils puissent avoir, vivre maintenant et ne pas penser à demain qui sera noir quoiqu'il en soit pour tout le monde, eux, nous, tous, et c'est très bien ainsi.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 30/04/2018 22:15

westra parle sur le dopage medical organisé(certificat) et c est du lourd

" westra parle sur le dopage medical organisé "

Après en avoir largement profité et en étant plus en activité cqfd

Encore un pantin !

De toute façon il a fait comme tous les autres, il ne nous apprend rien. 

La routine. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/05/2018 10:40

Tu es moins conciliant quand il s'agit des AUT de Wiggins...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/05/2018 11:12

Tu es moins conciliant quand il s'agit des AUT de Wiggins...

Cela pourrait sembler incohérent puisque Wiggins n'est accusé que d'injections ponctuelles avant les grands tours, tandis que Westra avoue avoir systématiquement utilisé les AUT pendant l'essentiel de sa carrière.

Mais on ne peut pas utiliser les mêmes poids et mesures en parlant des britanniques puisqu'ils n'utilisent pas le système métrique smiley lol

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Autres > Dopage Haut de page

Campagnolo Juillet

KTM

Sport pulsion astana

Maurienne Tourisme

Oisans tourisme 1ère semaine

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 26 mai 2019
samedi 27 juillet 2019
samedi 03 août 2019
dimanche 04 août 2019
samedi 10 août 2019
samedi 17 août 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES