FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Autres Dopage • Zimmerman Delion Bassons Moncoutié

Retour au forum Autres > Dopage Bas de page

envoyé le 08/06/2018 13:26

Je comprends surtout que votre ressenti basé sur rien d'autre que des considérations personnelles et subjectives comme l'amitié ou la malveillance pour un coureur, sa nationalité, des frustrations diverses vous fait  dire de certains qu'ils sont sales (Froome dans l'actualité) en même temps que d'autres sont propres  (Français en règle générale).

Tout ceci sans bien sûr aucune preuve ni de la propreté des décrétés propres  ni de la saleté des décidés sales.

Si tu ne comprends pas ceci et en quoi ce sujet est donc stupide j'ai bien peur que personne ne puisse grand chose pour toi.

Et j'attends toujours les conclusions de tes vérifications factuelles ou pas concernant la propreté des 4 cités. quatrième tentative.

Où j'ai écrit que j'allais avancer des preuves de quoi que ce soit ?

Relis bien Imanol,  la psychose te guette.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/06/2018 13:38

J'attends les conclusions de vos vérifications . 3

Avez-vous déjà assisté au déroulement d'un contrôle antidopage sans faille ?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/06/2018 13:49

Je comprends surtout que votre ressenti basé sur rien d'autre que des considérations personnelles et subjectives comme l'amitié ou la malveillance pour un coureur, sa nationalité, des frustrations diverses vous fait  dire de certains qu'ils sont sales (Froome dans l'actualité) en même temps que d'autres sont propres  (Français en règle générale).

Tout ceci sans bien sûr aucune preuve ni de la propreté des décrétés propres  ni de la saleté des décidés sales.

Si tu ne comprends pas ceci et en quoi ce sujet est donc stupide j'ai bien peur que personne ne puisse grand chose pour toi.

Et j'attends toujours les conclusions de tes vérifications factuelles ou pas concernant la propreté des 4 cités. quatrième tentative.

Complètement faux tu parle de notre ressenti alors qu'un gars comme Moncoutié y compris dans la grande période de l'EPO a était plébiscité par ses coéquipiers et tout le peloton ( donc les étangers aussi !  ) comme étant intègre ! 

 

Bref tu fait iéch Imanol ....

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/06/2018 14:23

Titi Voeckler ! 

Voeckler, non, faut pas pousser.

Surtout que tu voudrais effacer Mottet pour la seule admission d'une expérimentation.

2 poids, 2 mesures.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/06/2018 14:31

Je rajoute 

Xavier Jan

Il est bien évident que les français, d'une façon générale, connaissent mieux les pros français. Ce qui n'a rien à voir avec le chauvinisme.

Il est également bien évident que la tâche est plus ardue pour les connaisseurs du cyclisme italien jusqu'à il y a une 10aine d'années ou ou espagnol pratiquement jusqu'à ce jour.

J'ajoute que les 1ers cyclistes US à venir courir en Europe étaient généralement "propres", ce n'est qu'au contact de la pharmacie européenne qu'ils ont acquis et perfectionné leurs pratiques.

En fait, outre Lemond déjà cité, je voudrais ajouter Steve Bauer.

Bauer, battu par Alexi Grewal aux JO de Los Angeles.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/06/2018 14:43

Où j'ai écrit que j'allais avancer des preuves de quoi que ce soit ?

Relis bien Imanol,  la psychose te guette.

Tu écris:

"Parce que la France a été l'avant poste de la lutte contre le dopage. Et ses sportifs ont été les premiers concernés, tout au long de l'année.

Ce n'est pas subjectif comme tu veux le faire entendre, mais factuel et vérifiable."

----------------------

Auquel je réponds et demande:

En quoi le fait d'avoir été l'avant poste de la lutte contre le dopage (la France) exonère les coureurs Français de pratique dopante?

Jérôme Cahuzac à l'assemblée demandait des mesures draconiènes contre la fraude et la corruption.

"Dans la foule qui, autour du palais de justice de Troyes, criait au passage de Buffet et Bontems : « A mort Buffet ! A mort Bontems ! », se trouvait un jeune homme qui s’appelait Patrick Henry."

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/06/2018 14:55

Tu écris:

"Parce que la France a été l'avant poste de la lutte contre le dopage. Et ses sportifs ont été les premiers concernés, tout au long de l'année.

Ce n'est pas subjectif comme tu veux le faire entendre, mais factuel et vérifiable."

----------------------

Auquel je réponds et demande:

En quoi le fait d'avoir été l'avant poste de la lutte contre le dopage (la France) exonère les coureurs Français de pratique dopante?

Jérôme Cahuzac à l'assemblée demandait des mesures draconiènes contre la fraude et la corruption.

"Dans la foule qui, autour du palais de justice de Troyes, criait au passage de Buffet et Bontems : « A mort Buffet ! A mort Bontems ! », se trouvait un jeune homme qui s’appelait Patrick Henry."

ben c'est simple tu regarde le nombre de dopés pris et tu constateras que la majorité est étrangère ....

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/06/2018 15:11

Je t'en prie, ne te gêne pas, MEURS!

J'en profite pour ajouter un exemple remarquable.

Van Hooydonck!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/06/2018 15:17

eddy Merckx

Merckx fait l'objet de trois contrôles positifs durant sa carrière, en 1969, 1973 et 1977smiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/06/2018 15:39

Merckx fait l'objet de trois contrôles positifs durant sa carrière, en 1969, 1973 et 1977smiley wink

2 de ces contrôles sont douteux.

Voir Wiki :

Lors du Tour d'Italie 1969, il est contrôlé positif au Réactivan, une amphétamine, lors de l'étape Parme-Savone, et est exclu de la course. Merckx et l'équipe Faema « crient à la machination », affirmant n'avoir aucun intérêt à se doper lors de cette étape, sans enjeu. Initialement suspendu un mois, il est finalement blanchi au bénéfice du doute. En octobre 1973, Merckx souffrant d'une bronchite se voit prescrire par le médecin de son équipe du Mucantil. À l'issue du Tour de Lombardie, qu'il remporte, il est contrôlé positif à la noréphédrine et déclassé au profit de Felice Gimondi. Pour Jean-Pierre de Mondenard, ancien médecin du Tour de France et auteur de plusieurs ouvrages sur le dopage, « les circonstances de ces deux premiers contrôles justifient que l'on accorde à Eddy Merckx le bénéfice de la bonne foi ». Ce n'est pas le cas selon lui du troisième contrôle positif dont Merckx fait l'objet. Lors de la Flèche wallonne 1977, il est positif au Stimul, produit de la famille de la pémoline, une amphétamine.

Au sujet de Bauer mentionné plus haut et battu aux JO84 par Alexi Grewal, j'ajoute que ce dernier bénéficiait d'un programme de dopage sanguin (transfusion) mis au point par Ochowicz avec les conseils d'Ed Burke. Le dopage sanguin n'était pas spécifiquement interdit dans la lettre des règlements de l'époque (mais dans l'esprit, oui).

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/06/2018 16:20

Jean-Marie Grezet (Suisse) et Patrick Pevenage (Belgique, à ne pas confondre avec Rudy Pevenage), deux coureurs professionnels du début des années 80 qui d'après Willy Voet, dans son livre « Massacre à la chaîne », ne se sont jamais dopés.

Il cite également Charly Mottet et Christophe Bassons, déjà évoqués dans ce fil. 

Au passage, il remarque que dans chaque équipe où il a travaillé, il n'y avait à chaque fois qu'un et un seul coureur «propre». Ça donne une idée assez fiable de la proportion des coureurs non dopés dans l'ensemble du cyclisme professionnel…

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/06/2018 16:34

2 de ces contrôles sont douteux.

Voir Wiki :

Lors du Tour d'Italie 1969, il est contrôlé positif au Réactivan, une amphétamine, lors de l'étape Parme-Savone, et est exclu de la course. Merckx et l'équipe Faema « crient à la machination », affirmant n'avoir aucun intérêt à se doper lors de cette étape, sans enjeu. Initialement suspendu un mois, il est finalement blanchi au bénéfice du doute. En octobre 1973, Merckx souffrant d'une bronchite se voit prescrire par le médecin de son équipe du Mucantil. À l'issue du Tour de Lombardie, qu'il remporte, il est contrôlé positif à la noréphédrine et déclassé au profit de Felice Gimondi. Pour Jean-Pierre de Mondenard, ancien médecin du Tour de France et auteur de plusieurs ouvrages sur le dopage, « les circonstances de ces deux premiers contrôles justifient que l'on accorde à Eddy Merckx le bénéfice de la bonne foi ». Ce n'est pas le cas selon lui du troisième contrôle positif dont Merckx fait l'objet. Lors de la Flèche wallonne 1977, il est positif au Stimul, produit de la famille de la pémoline, une amphétamine.

Au sujet de Bauer mentionné plus haut et battu aux JO84 par Alexi Grewal, j'ajoute que ce dernier bénéficiait d'un programme de dopage sanguin (transfusion) mis au point par Ochowicz avec les conseils d'Ed Burke. Le dopage sanguin n'était pas spécifiquement interdit dans la lettre des règlements de l'époque (mais dans l'esprit, oui).

Pour Jean-Pierre de Mondenard, ancien médecin du Tour de France et auteur de plusieurs ouvrages sur le dopage, « les circonstances de ces deux premiers contrôles justifient que l'on accorde à Eddy Merckx le bénéfice de la bonne foi ». Ce n'est pas le cas selon lui du troisième contrôle positif dont Merckx fait l'objet. Lors de la Flèche wallonne 1977, il est positif au Stimul, produit de la famille de la pémoline, une amphétamine.

Et pour cause, le Stimul était le sujet de la thèse de pharmacie de son propre frère, Michel Merckx…

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/06/2018 16:39

2 de ces contrôles sont douteux.

Voir Wiki :

Lors du Tour d'Italie 1969, il est contrôlé positif au Réactivan, une amphétamine, lors de l'étape Parme-Savone, et est exclu de la course. Merckx et l'équipe Faema « crient à la machination », affirmant n'avoir aucun intérêt à se doper lors de cette étape, sans enjeu. Initialement suspendu un mois, il est finalement blanchi au bénéfice du doute. En octobre 1973, Merckx souffrant d'une bronchite se voit prescrire par le médecin de son équipe du Mucantil. À l'issue du Tour de Lombardie, qu'il remporte, il est contrôlé positif à la noréphédrine et déclassé au profit de Felice Gimondi. Pour Jean-Pierre de Mondenard, ancien médecin du Tour de France et auteur de plusieurs ouvrages sur le dopage, « les circonstances de ces deux premiers contrôles justifient que l'on accorde à Eddy Merckx le bénéfice de la bonne foi ». Ce n'est pas le cas selon lui du troisième contrôle positif dont Merckx fait l'objet. Lors de la Flèche wallonne 1977, il est positif au Stimul, produit de la famille de la pémoline, une amphétamine.

Au sujet de Bauer mentionné plus haut et battu aux JO84 par Alexi Grewal, j'ajoute que ce dernier bénéficiait d'un programme de dopage sanguin (transfusion) mis au point par Ochowicz avec les conseils d'Ed Burke. Le dopage sanguin n'était pas spécifiquement interdit dans la lettre des règlements de l'époque (mais dans l'esprit, oui).

EN 69 avant l'étape Savone Merckx a déclaré par la suite avoir refusé une valise pleine de billets pour qu'il abandonne le Giro de la part d'Altig, coéquipier de Gimondi 2ème au classement général; il l' a envoyé bouler, puis il y a eu le "contrôle" de Savone; ensuite l'échantillon pour la contre-expertise a disparu. De suite Merckx s'est fait contrôler et ce dernier était négatif, huissiers à l'appui. Il a été blanchi, mais il aurait eu 6 Giri et non 5.

https://chroniqueduvelo.fr/tour-ditalie-1969-la-premiere-casserole-de-merckx/

De quoi en faire un roman policier!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/06/2018 16:55

Greg Lemond mais pas sur a 100% ....

 

1989 est l'année de validation de l'epo aux usa, cela concorde à un certain retour miraculeux de LeMond. Je le crois pionnier en beaucoup de choses le garçon, pas seulement le premier américain à remporter le Tour.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/06/2018 17:02

Bon, ça aura duré ce que ça aura duré, mais je ne regrette pas d'avoir essayé.

Avec l'arrivée de Garo en plus d'Imanol (Sbabo on n'en parle même pas) ce fil est mort smiley cry

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/06/2018 17:15

 

Moreau fait du Moreau, c'est un peu le cliché du septuagénaire en difficulté. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/06/2018 18:03

 

1989 est l'année de validation de l'epo aux usa, cela concorde à un certain retour miraculeux de LeMond. Je le crois pionnier en beaucoup de choses le garçon, pas seulement le premier américain à remporter le Tour.

Elle sort d'où d'ailleurs cette légende stupide que LeMond serait propre?

Il a couru avec Hinault et Tapie cela suffit à douter de lui grandement.

Et puis sa résurection ne laisse plus aucun doute en effet.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/06/2018 18:07

Elle sort d'où d'ailleurs cette légende stupide que LeMond serait propre?

Il a couru avec Hinault et Tapie cela suffit à douter de lui grandement.

Et puis sa résurection ne laisse plus aucun doute en effet.

 

On peut lire " EPO: Son utilisation médicale a été approuvée aux États-Unis en 1989 "

Peut-être fin juillet smiley lol

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/06/2018 18:10

L'an passé j'avais vu sur un forum cycliste espagnol à peu près le mêne sujet, chose très étonnante pour les Espagnols les seuls à être propres étaient les Espagnols, comme c'est étrange.

Ils mettaient les cas de dopage sur le compte de machinations anti espagnols, comme quoi.

Ici bien sûr les seuls propres sont les Français.

Jalabert qui de sprinteur devient grimpeur.

Virenque qui sans les douanes en 98 gagne le Tour.

Voeckler qui presque le gagne aussi passant les cols sur le 53 dents.

Alaphilippe qui bat les meilleurs dopés.

Barguil qui se prend pour Virenque qui tournait à la Badoit.

Les nationalismes sont les ennemis de l'intelligence.

Et Moreau qui se croit intelligent ouvre un de ces sujets nationalistes, démontrant à qui en douterait qu'il est plus des seconds que des premiers.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/06/2018 18:11

 

On peut lire " EPO: Son utilisation médicale a été approuvée aux États-Unis en 1989 "

Peut-être fin juillet smiley lol

Je pense comme toi, ça ne fait aucun doute que si L.A était une mule il n'a pas été la première mule américaine à remporter le Tour.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/06/2018 19:44

 

1989 est l'année de validation de l'epo aux usa, cela concorde à un certain retour miraculeux de LeMond. Je le crois pionnier en beaucoup de choses le garçon, pas seulement le premier américain à remporter le Tour.

Entre ce que tu crois et ce qui est, il peut y avoir une différence.

D'autre part, c'est en 1986 qu'il a été le premier Américain à remporter le Tour, soit trois ans avant cette date de validation de l'EPO. En voilà un que tu ne peux pas accuser de sortir de nulle part. smiley wink

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/06/2018 19:46

L'an passé j'avais vu sur un forum cycliste espagnol à peu près le mêne sujet, chose très étonnante pour les Espagnols les seuls à être propres étaient les Espagnols, comme c'est étrange.

Ils mettaient les cas de dopage sur le compte de machinations anti espagnols, comme quoi.

Ici bien sûr les seuls propres sont les Français.

Jalabert qui de sprinteur devient grimpeur.

Virenque qui sans les douanes en 98 gagne le Tour.

Voeckler qui presque le gagne aussi passant les cols sur le 53 dents.

Alaphilippe qui bat les meilleurs dopés.

Barguil qui se prend pour Virenque qui tournait à la Badoit.

Les nationalismes sont les ennemis de l'intelligence.

Et Moreau qui se croit intelligent ouvre un de ces sujets nationalistes, démontrant à qui en douterait qu'il est plus des seconds que des premiers.

Bernard a cité quelques coureurs non français, à commencer par Zimmerman, le tout premier de sa liste. Je te laisse relire le fil…

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 08/06/2018 20:39

Entre ce que tu crois et ce qui est, il peut y avoir une différence.

D'autre part, c'est en 1986 qu'il a été le premier Américain à remporter le Tour, soit trois ans avant cette date de validation de l'EPO. En voilà un que tu ne peux pas accuser de sortir de nulle part. smiley wink

Non LeMond c'était un vrai coureur, mais entre 1986 et 1989 ce n'est pas le même homme. Tu as le coursier des années 80 et le coureur transformé nouvelle génération. C'est un précurseur.

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Autres > Dopage Haut de page

Oisans 2ème Semaine

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 25 août 2019
dimanche 08 septembre 2019
dimanche 15 septembre 2019
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES