FLASHS

Gazette

Gazette du 11 au 17 février 2009

Publié le 11/02/2009 16:28

Gazette du 11 au 17 février 2009 : Cavendish en hausse, H2O en baisse, 200 à 400 morts subites en France, l'image de la semaine.
Gazette du 11 au 17 février 2009 : Cavendish en hausse, H2O en baisse, 200 à 400 morts subites en France, l'image de la semaine.

En hausse... Mark Cavendish

Pour sa première confrontation directe avec Tom Boonen la semaine dernière au Tour du Qatar, le Britannique Mark Cavendish (Team Columbia-High Road) a éclairé les débats. L'année dernière, pour sa révélation au plus haut niveau avec quatre victoires d'étapes sur le Tour de France et deux succès d'étapes au Giro, Cavendish n'avait pas eu l'occasion d'affronter Tom Boonen. Les deux hommes se sont donc retrouvés sur les routes du Qatar, où les deux sprints massifs qui ont réellement opposé le Britannique au Belge ont tourné à chaque fois à l'avantage du jeune anglais. A deux reprises, donc, Mark Cavendish a vaincu Tom Boonen, mais le Belge n'a pas voulu s'incliner. Vainqueur pour sa part du classement général du Tour du Qatar, il a affirmé que son adversaire pouvait être battu et lui a donné rendez-vous en fin de semaine en Californie.
En baisse... H2O

Comme on était en droit de le craindre, l'équipe H2O ne partira pas cette saison. La nouvelle formation de Max Radoni s'est heurtée au refus de la fédération luxembourgeoise, son dernier atout pour obtenir une place dans les rangs professionnels. D'abord rejetée de la deuxième division pour laquelle elle postulait, la formation n'a pu apporter les garanties nécessaires à la fédération luxembourgeoise, qui lui a donc refusé un accès en troisième division. En outre, la date limite d'enregistrement des équipes auprès de l'Union Cycliste Internationale ayant été atteinte, il est devenu inenvisageable de voir l'équipe H2O s'élancer cette saison. Parmi ses membres, Patrice Halgand avait déjà renoncé à poursuivre l'aventure au mois de décembre. Des coureurs comme Rubens Bertogliati et Raivis Belohvosciks se retrouvent désormais sans emploi.

Le chiffre... 200 à 400

La mort subite dont a été victime le Belge Frederiek Nolf dans son sommeil dans la nuit de mercredi à jeudi dernier au Qatar, constitue malheureusement un accident fréquent. Chaque année en France, selon une étude du professeur parisien Xavier Jouven, ce sont 200 à 400 personnes qui sont ainsi victimes d'un décès brutal au cours ou à la suite d'un exercice physique. Le cyclisme reste le sport le plus marqué par la mort subite, qui demeure une mort naturelle. Un tiers des cas constatés sont liés au vélo. Dans cette triste statistique, le cyclisme est suivi des coureurs à pied (21 %) et des footballeurs (14 %). Des 200 à 400 personnes touchées chaque année, 36 % ont moins de 40 ans, 63 % des décès surviennent à l'entraînement. Plus inquiétant, dans les trois quarts des cas, aucune pathologie cardiaque n'avait été détectée auparavant.

L'image de la semaine... un froid dans le désert



Dans la grande salle de réception de l'hôtel Ritz-Carlton de Doha, le peloton rend un ultime hommage à Frederiek Nolf. La nuit précédente, le jeune belge est décédé d'un arrêt cardiaque dans son sommeil. Une cérémonie est organisée en sa mémoire. Ici, Angelo Furlan dépose sur l'autel un maillot Lampre-NGC dédicacé par ses coéquipiers.
INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 25 août 2019
dimanche 08 septembre 2019
dimanche 15 septembre 2019
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES