FLASHS

Journaux de bord

Le journal de bord de Jordan Sarrou

Publié le 16/05/2013 11:14

Team Focus-Coaching-system.fr - "La première Coupe du Monde intervient assez tard. Tout le monde va être euphorique à Albstadt car c'est la première manche."

Jordan SarrouJordan Sarrou | © Rémy Sansiquet

Jordan, tu avais chuté fin mars au moment de la première Coupe de France à Saint-Raphaël. Comment te sens-tu depuis cet incident ?
Depuis Saint-Raphaël, ça va beaucoup mieux. Après la chute dont j'ai été victime sur le short track dans le cadre du cross-country Eliminator, j'ai quand même dû stopper le vélo une petite semaine. J'ai eu un enfoncement d'une côte flottante, c'est quand même assez long à se remettre, et le rein a aussi été touché, mais sans gravité. Depuis cet incident qui est survenu fin mars j'ai bien récupéré et j'ai repris un bon rythme.

Tout récemment, tu as fini 2ème au sprint de l'OffRoad de Caveirac, malgré un problème mécanique. C'était une course de préparation pour toi ?
Je suis allé à l'OffRoad de Caveirac pour préparer la Coupe de France de Saint-Pompon et les Coupes du Monde à venir. C'est un format un peu différent du cross-country olympique car le temps de course est presque doublé, mais j'ai pris du plaisir à rouler là-bas dans les chemins techniques.

Comment s'est passée cette course ?
On s'est retrouvés rapidement à quatre devant, puis après à deux. La victoire s'est donc jouée au sprint mais après trente minutes de crevaison lente il m'était difficile de mettre toutes les chances de mon côté pour remporter le sprint. J'ai quand même tout donné mais ça n'a pas marché. Globalement, je suis satisfait de ma course.

Début mai a eu lieu la deuxième manche de la Coupe de France à Saint-Pompon. Que retiens-tu de ton week-end ?
Je ne retiens que du positif du week-end de Saint-Pompon. En effet, nous avons bien commencé le week-end en remportant le relais par équipe avec mon team Focus-Rotor-Coaching-system.fr. Ça a été une course très disputée jusqu'à la fin, même si j'ai moins eu de chance pour l'individuel, dont j'ai pris la 6ème place chez les Espoirs.

Comment s'est passé le relais par équipe ?
Nous étions 2èmes au dernier relais, à 4 secondes seulement des Look-Beaumes-de-Venise. J'ai pris le dernier relais face à Benoît Igoulen et j'ai réussi à remonter et prendre la 1ère place, mais c'est une course d'équipe et pour que nous puissions accéder à la victoire il a fallu que tous mes coéquipiers réalisent de bons chronos.

La course individuelle, en revanche, a été moins fructueuse ?
Pour la course individuelle, j'ai eu un peu moins de chance, en effet. Je suis bien parti. Je pointais en 4ème position du scratch à la fin du premier tour et dans le deuxième tour j'ai cassé ma roue arrière. Titouan Perrin-Ganier m'a gentiment donné la sienne durant la course et j'ai pu repartir. J'ai effectué une course de remontée, et les sensations étaient particulièrement bonnes. Mais je termine finalement 17ème du scratch et 6ème des Espoirs.

Ce week-end marque le début de la Coupe du Monde à Albstadt. Quelles sont tes ambitions pour ce challenge ?
C'est la première Coupe du Monde, j'ai hâte d'y être ! Le circuit a l'air vraiment sympa. J'aimerais rentrer dans le Top 5 Espoir.

Comment l'abordes-tu ?
Cette année, la première Coupe du Monde intervient assez tard. Tout le monde va être euphorique car c'est la première manche. Il n'y a pas encore eu de Coupe du Monde cette année et donc personne n'a trop de repères. Mais je suis assez confiant !

Propos recueillis par Anaïs George-Molland.

Campagnolo Août

Sport 101 Facebook V4

INSTAGRAM

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES