FLASHS

Santé / forme

Le syndrome de l'essuie-glace

Publié le 14/07/2015 15:37

Comment pallier au syndrome de l'essuie-glace, cette douleur qui peut être provoquée par une mauvaise position sur le vélo ? Voici les conseils de notre spécialiste.

Direction la Toussuire !Direction la Toussuire ! | © Vélo 101Un mardi sur deux, notre spécialiste répond aux questions que vous vous posez. Entraînement, santé, suivi, préparation... Vous pouvez poser toutes vos questions sur le forum Entraînement/Santé ou par email à infos@velotraining.net.

"Cycliste néophyte, j'ai moi-même réglé mon vélo pour de courtes sorties de 20 kilomètres. Or depuis quelques sorties j'ai une douleur sur l'extérieur du genou droit qui apparaît après quelques minutes. Mon médecin m'a vaguement dit qu'il s'agissait du syndrome de l'essuie-glace. Quels conseils pouvez-vous me donner ?"

Soulevons quelques pistes qui vous aideront à y voir plus clair.

Un réglage par soi-même est très souvent source d'erreur, surtout si vous êtes néophyte dans la discipline. Le réglage doit être poursuivi au fil des sorties, et affiné en fonction de vos sensations. Vérifiez par exemple si, instinctivement, vous n'avez pas tendance à vouloir modifier l'orientation du pied dans la chaussure. Un réglage par un professionnel sera forcément un plus. Pour être certain d'obtenir quelque chose de sérieux, dirigez-vous vers une étude posturale complète, certes chère, mais une fois vos cotes connues vous pourrez ajuster votre vélo sur-mesure et reporter les mesures si vous achetez un nouveau vélo à moyen terme.

Si cette tendinopathie intervient alors que vous n'avez fait des sorties que de 20 kilomètres, c'est à notre sens que les réglages du vélo sont vraiment problématiques. Ce syndrome du TFL (également appelé syndrome de la bandelette ilio-tibiale) peut être rencontré avec une usure prononcée des cales, un mauvais alignement de celles-ci, ou par une hauteur de selle inadaptée. Si la douleur disparaît après deux jours sans vélo, c'est que le problème vient bien de là. On ne peut ici parler de tendinopathie liée à un surmenage. C'est la pratique du cyclisme qui met en souffrance ce tendon, même à dose homéopathique. Dans tous les cas, il faut prioritairement s'intéresser aux réglages.

La genouillère ne revêt pas vraiment d'intérêt : il faut rechercher les causes de cette douleur et la traiter !

Si les réglages du vélo, avec une attention particulière apportée aux cales, ne donnent rien, tournez-vous vers un osthéopathe : des soucis au niveau des lombaires, du sacrum, des iliaques, peuvent engendrer un mauvais positionnement sur la selle, un déhanchement, et donc le déclenchement de cette douleur en raison d'un pédalage desaxé. Ceci étant dit, cette pathologie est plus fréquemment rencontrée chez les athlètes.

Benoît Valque - www.rotorfrance.com

GARMIN

INSCRIPTION EN LIGNE