FLASHS

Magazine

On a aimé / On a moins aimé

Publié le 18/03/2019 07:00

La première victoire Française féminine sur une course internationale de la saison, une arrivée spectaculaire sur le Giro Rosa, des pros qui perturbent une cyclosportive.. Découvrez tout ce qu'on a aimé et moins aimé cette semaine

On a aimé,


La première victoire pour le clan Tricolore féminin sur une course UCI avec Audrey Cordon-Ragot (Trek Segafredo) qui s’est imposée sur la course Hollandaise à Drentse Acht Van Westerveld. Cela faisait 4 ans, depuis 2015, que la Bretonne n’avait pas levé les bras sur une course internationale. Son changement d’équipe au cours de l’hiver lui a fait le plus grand bien. L’équipe Anglo-Saxonne en est déjà à sa 5ème victoire en 2019.

Audrey Cordon-Ragot s'impose sur Drentse 8Audrey Cordon-Ragot s'impose sur Drentse 8 | © Foto Jochem Van De Weg

Le fait que le Giro Rosa (5-14 juillet) arrivera pour la première fois au Gavia. En effet, comme les stars du peloton masculin, les femmes devraient franchir dans leur périple le redoutable col de Gavia situé dans le Massif de l'Ortles, à proximité des autres cols mythiques que sont le Stelvio, Mortirolo et le Zoncolan. Le Gavia sera exploré lors de la 5ème étape, le 9 juillet après 101km. Autre bonne nouvelle pour cette 30ème édition, un nouveau sponsor et pas des moindres : la 4ème banque italienne ; Gruppo Iccrea, 4.2 millions de clients et présent dans 1700 communes, devient le partenaire du maillot rose.

 

 

 

Profil du col de Gavia lors du Giro RosaProfil du col de Gavia lors du Giro Rosa | © GiroRosa

Près de 100 filles au départ de la 14ème édition de Raid des Alpilles dont Marion Bessonne, Emilie Rochedy, Magda De Saint Jean, Sophie Evrard. Bref, que du beau monde. Parties 15’ avant les hommes, sur un parcours de 117 km, les 3 premières citées, reprises par deux grégarii !! Ils avaient 1’45“ d'avance à 40km de l’arrivée, oui mais voilà, il y avait un pro qui passait par là. (voir on a pas aimé).

Au cours du Raid des AlpillesAu cours du Raid des Alpilles | © RaiddesAlpilles


On a moins aimé, 

 

Et pourtant on aime bien qu’ils soient au départ des cyclos. Les pros sur les cyclos c’est bien, très bien même mais en tant qu’ambassadeurs de leur sport. Mais quand, comme sur le raid des Alpilles, ils pèsent sur la course en emmenant 4 hommes bien placés et bien dans la confidence sur les 5 échappés dont 3 féminines pour ensuite les déposer, ça on aime pas. C’est pas l’image qu’on attend d’eux. Dimanche prochain, sur la Poli sud Ste Baume, deux pros de Delko-Marseille-Provence sont annoncés, Messieurs, restez à votre place, faîtes honneur à votre sponsor, c’est sur les courses professionnelles qu’on veut vous voir peser, pas sur des cyclosportives. 

Affiche de la cyclo Poli sud St BaumeAffiche de la cyclo Poli sud St Baume | © ATSsport

Dans un communiqué de l'équipe Sky, on a appris que le coureur Bélarusse Vasil Kiryienka n'est pas prêt à débuter la saison en raison d'une anomalie cardiaque. Le Champion du monde du contre-la-montre en 2015 a subi des examens en début de saison et les médecins ont détecté une anomalie qui nécessite des examens complémentaires. Kiryienka est tenu hors course jusqu'à nouvel ordre. Nous espérons que cela ne soit rien de grave.

Vasil Kiryienka sous traitement pour une anomalie cardiaqueVasil Kiryienka sous traitement pour une anomalie cardiaque | © LesoirSports

 

 

 

Le niveau de sécurité et l’organisation lors du CLM inaugural du Tirreno-Adriatico. En effet, lors de celui-ci, Oscar Gatto et Rafal Majka, les coéquipiers de Peter Sagan (Bora-hansgrohe) ont percuté un piéton qui traversait la route sans regarder. Le choc a été puissant, à plus de 50km/h. Un autre accident a failli survenir pour l’équipe Michelton-Scott à la flamme rouge où une femme avec son chien a traversé mais la catastrophe a été évitée, de peu. 

 

 

L'équipe Bora hansgrohe réduite à 5 lors du CLM inauguralL'équipe Bora hansgrohe réduite à 5 lors du CLM inaugural | © Tirreno-Adriatico

 

Lors de la quatrième étape de Tirreno-Adriatico, les coureurs devaient réaliser 2 tours d’un circuit de 9,2km pour finir l’étape de 221km. Or, le gruppetto étant repoussé à plusieurs minutes des échappés, a été arrêté à l’entame du deuxième tour de peur que tous ces attardés ne viennent croiser la routes des échappés ! Les coureurs ont été crédités du temps du dernier coureur à avoir bouclé l’ensemble du parcours. Cela s’est aussi produit sur la course féminine à Drentse où seule 8 femmes ont passé la ligne. Même le groupe de contre a été arrêté étant repoussé à 5 min de l’échappée. Etrange de voir le sprint pour la 9ème place avant l’arrivée de la victorieuse. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 25 août 2019
dimanche 08 septembre 2019
dimanche 15 septembre 2019
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES