FLASHS

Santé / forme

Sorties courtes ou sorties longues

Publié le 01/12/2010 09:51

Comment effectuer un travail de qualité l'hiver pour maintenir un niveau de forme correct en vue d'une reprise moins difficile au printemps ?

Travailler spécifiquement sur home-trainerTravailler spécifiquement sur home-trainer | © Vélo 101Toutes les deux semaines, notre spécialiste répond aux questions que vous vous posez. Entraînement, santé, suivi, préparation... Vous pouvez poser toutes vos questions sur le forum Santé/Forme ou par email à infos@velotraining.net.

"A volume d'entraînement identique, est-il préférable de scinder son entraînement en de plus petites séances ? Exemple, j'ai trois heures à consacrer au vélo par semaine l'hiver. Est-ce qu'il est préférable de rouler trente minutes par jour avec un jour de repos ou de faire une seule sortie de trois heures le dimanche ? Le but est de conserver un minimum de forme pour que la reprise ne soit pas trop dure au printemps."

Vous prenez là deux exemples extrêmes et l'idéal sera sans nul doute d'opter pour une solution intermédiaire. Plusieurs remarques importantes par rapport au cas de figure que vous décrivez. Premièrement, trois heures de vélo hebdomadaires ne permettront pas de progresser et s'avéreront même sans doute insuffisantes pour maintenir la forme, surtout si aucune activité sportive ne vient en complément. Ceci dit, c'est une très bonne chose que de se pencher sur ce facteur qu'est la fréquence d'entraînement. La charge d'entraînement est définie par trois facteurs qui sont le volume, l'intensité et la fréquence d'entraînement.

Pour en revenir à ce paramètre qui nous intéresse ici, plus la fréquence d'entraînement est élevée et plus vous allez progresser car chaque séance force l'organisme à s'adapter, créant ainsi une surcompensation. Cela a été prouvé à maintes reprises. Cependant, une durée de trente minutes par jour s'avérera insuffisante pour le vérifier.

A contrario, si vous calez vos trois heures le dimanche, votre organisme surcompensera en deux à trois jours et vous aurez perdu les effets bénéfiques lors de la sortie suivante : vous allez ainsi stagner très rapidement, dans le meilleur des cas ! De plus, cette méthode ne vous garantira pas la capacité à tenir sur de longues distances au printemps.

L'étude strictement "quantitative" est donc sans appel : six fois trente minutes comme une fois trois heures seront trop justes pour progresser.

Si l'on reste sur l'exemple théorique des six séances, cela peut vous amener à visiter... six thématiques d'entraînement différentes. En développant ainsi les qualités essentielles vous allez booster votre progression grâce à des séances très qualitatives, spécifiques et ciblées. Ceci dit, pour cela, des séances de trente minutes sont bien trop courtes pour avoir un impact significatif. En effet, une séance de qualité doit au moins durer quarante-cinq minutes sur home-trainer. A contrario, une sortie unique sur trois heures ne permettra pas d'aborder plus d'une à deux thématiques, surtout si elle est effectuée en groupe.

Comme cela a été mentionné en introduction, la solution idéale sera donc sans nul doute d'opter pour une solution intermédiaire, par exemple 1h30 + 45 minutes de home-trainer + 45 minutes de home-trainer. Vous aurez ainsi à la fois des stimulations très régulières, suffisamment longues, et une fréquence d'entraînement suffisamment élevée pour pouvoir aborder dans de bonnes conditions différentes thématiques au sein d'une même semaine.

Benoît Valque - www.velotraining.net

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 15 décembre 2019
dimanche 02 février 2020
dimanche 01 mars 2020
dimanche 08 mars 2020
dimanche 05 avril 2020
dimanche 12 avril 2020
dimanche 10 mai 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES