FLASHS

Tests de matériel

Test des éclairages/caméras Cycliq Fly 12 et Fly 6

Publié le 30/01/2019 12:30

Les jours rallongent et que vous soyez urbain ou coursier, l'éclairage est important à tous points de vue. Nous avons testé Cycliq Fly 12 et Fly 6, qui assurent éclairage et caméra.

Après diverses mésaventures avec des voitures sur les routes de son pays, Kingsley Fiegert, cycliste Australien décida de fonder sa société pour créer un produit qui donnerait aux cyclistes un droit de recours par une preuve vidéo de tout incident de la circulation donc il pourrait être victime, Cycliq était née.

éclairages Cycliq-11© Vélo 101

En 2014 il commença à commercialiser ces deux premiers produits, des combinés éclairages/caméra,  le Fly 12 pour l'avant et le Fly 6 pour l'arrière, fonctionnant comme des boites noires,  puisqu'ils enregistrent en permanence et en boucle les dernières heures de votre sortie.

En 2018 la marque australienne a présenté des nouvelles versions plus compactes et présentant des caractéristiques techniques améliorées, les Fly 12 CE et Fly 6 CE. Nous avons pu tester ces nouvelles versions pendant quelques semaines cet hiver, et vous proposons maintenant le compte-rendu. Ces deux éclairages sont livrés dans de belles boîtes cartonnées, dépliables avec un système de fermeture aimanté, type smartphone haut de gamme.

2clairages Cycliq-1© Vélo 101

L'ouverture de ces boîtes et la prise en main des lampes donne immédiatement le sentiment d'avoir à faire à des produits de qualité, en effet les boîtiers semblent robustes, les plastiques sont de qualité, bien ajustés avec une belle finition noire, sobre. Les câbles de recharge type USB C, ainsi que divers supports complètent les boites.

Avant de détailler ces deux produits, commençons par les caractéristiques communes : 

La particularité de ces caméras est leur fonctionnement de type boite noire, l'enregistrement s'effectue en permanence et en boucle, la vidéo est scindée en séquences d'une durée de 5, 10 ou 15 minutes au choix, cette découpe en séquences permet d’écraser automatiquement les plus anciennes, vous ne manquerez ainsi jamais d’espace sur votre carte micro-SD, ce qui vous assure de conserver en mémoire les dernières minutes/heures de votre sortie (en fonction de la capacité de votre carte micro-SD, 32 Go maxi, non fournie). Cette fonction assure d'avoir accès en permanence (dans la limite de l'autonomie de la batterie) aux instants précédent un éventuel incident dans lequel vous pourriez être impliqué ou victime, d'amener des preuves d’incivilités d'automobilistes ou même de relever des plaques d'immatriculation lors du visionnage. Les caméras sont dotées d'un système de détection d'incident intégré qui verrouille automatiquement les séquences enregistrées afin qu’elles ne puissent pas être écrasées.

Les caméra HD offrent de belles caractéristiques avec une couverture grand angle de 135 ° à 60 images par seconde et une stabilisation électronique d'image sur 6 axes. Le mode HomeSafe (retour à la maison en sécurité) se déclenche si la batterie est faible pour privilégier l'éclairage qui pourra ainsi rester allumé pendant encore 30 minutes (maximum).

L'application mobile Cycliq à télécharger gratuitement bien sûr, vous permettra de contrôler et paramétrer les éclairages et les caméras via Bluetooth, la connectivité ANT+ quant à elle vous permettra de connecter votre compteur Garmin pour quelques fonctionnalités simples comme l'allumage et l'extinction des lampes. 

Une fonction alarme est proposée via l'application, une alarme retentira si quelqu'un bouge votre vélo.

Les boîtiers sont étanches jusqu’à 1m, ils sont recouverts d'un revêtement nano-technologique pour empêcher la poussière et la saleté d'entrer, les composants internes sont également recouverts de ce revêtement. Ils intègrent tous les deux, un système de fixation rapide sur leur support, un principe rotatif du type Garmin mais plus court avec 1/8 de tour seulement.

 Caractéristiques spécifiques au Fly 12 (avant) :  

éclairages Cycliq-4 © Vélo 101

-Éclairage :

Avec 600 lumens, il présente sur le papier, une puissance d'éclairage correcte de jour comme de nuit, nous verrons ce qu'il en est lors du test.

3 modes d'éclairage disponibles : Continu, flash, impulsion, ainsi que 3 Intensités de luminosité :  Faible, moyenne, élevée.
-Résolution vidéo :
1920p x 1080p à 60 images/seconde 
1920p x 1080p à 30 images/seconde 
HDR 1920p x 1080p à 30 images/seconde  
1280p x 720p à 60 images/seconde

-Batterie :
Elle offre jusqu’à 8 heures d'autonomie en mode caméra seulement et 4 à 5 heures avec les lumières allumées. La recharge car câble USB C (fourni) ne prends que 2 heures en utilisant un chargeur mural rapide (non fourni) mais comptez 3 ou 4 fois plus de temps si vous utilisez le port USB de votre PC.

-Dimensions et ergonomie :
Le boitier est beaucoup plus compact que la première version, il reste malgré tout d'un volume conséquent, mais n’oublions pas qu'il intègre 2 fonctions qui, si elles devaient être en 2 pièces, prendraient encore plus de place : H=3.3cm x l=5.5cm x L=8.4cm pour un poids de 195 g.

Sur un côté, on trouve 2 boutons qui permettent de gérer les fonctions ON/OFF, intensités d’éclairage, mode continu ou clignotant, celui gravé Q permet également de sauvegarder et verrouiller manuellement les dernières séquences, si vous souhaitez qu'une partie intéressante ne soit pas effacée par la boucle. De l'autre côté se trouve un volet étanche, donnant accès au port de recharge USB C, et à la carte micro-SD.

-Montage :  Le Fly 12 peut se monter au choix, au-dessus ou en-dessous du cintre en changeant l'orientation du support, la caméra le détecte automatiquement et inverse ainsi l'orientation de la vidéo. Le support pour cintre rond est fourni avec plusieurs entretoises et un autre support de type GoPro permet de fixer le Fly12 sur un support Garmin par exemple, juste en dessous du GPS. 

 Caractéristiques spécifiques au Fly 6 (arrière) :

éclairages Cycliq-3© Vélo 101

-Éclairage :

Avec 100 lumens et de couleur rouge, cette lampe arrière doit permettre d'être vu de jour comme de nuit.

3 modes d'éclairage disponibles : Continu, flash, impulsion, ainsi que 3 Intensités de luminosité :  Faible, moyenne, élevée.
-Résolution vidéo :
1920p x 1080p à 60 images/seconde
1920p x 1080p à 30 images/seconde
1280p x 720p à 60 images/seconde

 -Batterie :

Elle offre jusqu’à 7 heures d'autonomie en mode caméra seulement et 4 à 5 heures avec les lumières allumées. La recharge car câble USB C (fourni) ne prends que 2 heures en utilisant un chargeur mural (non fourni) mais beaucoup plus si vous utilisez le port USB de votre PC.
-Dimensions et ergonomie :
Ce boitier arrière est également plus compact que la première version, il s'intègre bien sur l'arrière de la tige de selle : H=8.4cm x l=3.5cm x P=4.4cm pour un poids de 110 g.

On trouve 2 boutons, 1 de chaque côté, qui permettent comme sur le Fly 12, de gérer les fonctions ON/OFF, intensités d’éclairage, mode continu ou clignotant, celui gravé Q permet également de sauvegarder et verrouiller manuellement les dernières séquences.

Le port de recharge USB C et la carte micro-SD se situent sur le dessus, protégés sous un rabat en caoutchouc qui parait moins étanche que le volet rigide du Fly 12

-Montage :  Le Fly 6 est prévu pour être installé sur la tige de selle, le montage du support est possible sur tout type de tiges de selle, la fixation s'effectue en enroulant une sangle velcro autour de la tige et en intercalant un adaptateur caoutchouc. Deux longueurs de sangle et 4 adaptateurs permettent la compatibilité avec les tiges de selle standard ou aérodynamiques.

 Test terrain :

 Nous avons testé ces 2 produits en simultané, principalement de nuit et nous avons eu l'occasion de les monter sur 2 vélos différents, un vélo aéro avec une tige de selle profilée et un cintre plat et l'autre avec une tige de selle ronde et cintre rond. Dans les 2 cas le montage n'a pas posé de problèmes en jonglant avec tous les adaptateurs fournis. éclairages Cycliq-7© Vélo 101

 Le seul point sensible est le serrage de la lampe avant sur le support type GoPro, le poids du boitier génère une rotation autour de la vis (et donc un déréglage de l'orientation du faisceau lumineux) si elle est mal serrée, mais on ne peut pas non plus la serrer trop car elle est assez fragile.

La bonne nouvelle vient de l'efficacité de l'éclairage, aussi bien l'avant que l'arrière.
Même si d'autres lampes avant proposent plus que les 600 lumens de cette Fly 12 CE, elle offre un champ de vision assez large et la puissance de son faisceau lumineux est largement suffisant pour voir la route au loin, et les obstacles arriver, même dans l'obscurité complète.
Le mode flash est intéressant comme sur tous les éclairages avant, pour encore mieux être vu dans les traversées de villages ou agglomérations.
La Fly 6 CE est quant à elle très visible, non seulement avec ses 3 Leds principales verticales mais également avec un cercle de Leds entourant la caméra et générant un faisceau tournant qui attire particulièrement l'attention.

Coté vidéo, la qualité est très satisfaisante, même de nuit sous la pluie, on distingue encore bien les détails et on peut lire les plaques d'immatriculation.

Un point négatif valable pour les 2 éclairages: les boutons sont affleurant, ils ne dépassent pas, c'est bien pour l'esthétique mais trop difficile à manipuler avec des gants hiver, on ne les sent pas et on ne peut pas les voir dans la nuit.


éclairages Cycliq-8

éclairages Cycliq-8© Vélo 101

Point très positif, l'autonomie correspond parfaitement à ce qui est indiqué sur les packagings, partez sur 4 à 5 heures selon les utilisations, valable autant pour l'avant que l'arrière.

Cette gamme Cycliq convient autant à un urbain qui va travailler et déborde, qu'à des cyclistes qui vont profiter des jours qui rallongent pour faire de plus longues sorties.

Côté tarifs, la Fly 12 avant est à 289 euros et l'arrière Fly 6, un peu moins chère : 179 euros.

En conclusion:  
Ces combinés éclairages/caméra Cycliq Fly 12 et Fly 6 sont de bons produits qui remplissent parfaitement le role pour lequel ils ont été conçu, c'est à dire assurer la sécurité et la visibilité des cyclistes lors de leurs déplacements de jour comme de nuit, tout en sauvegardant en permanence des preuves vidéo de tout incident de la circulation dont ils pourraient être victime. Vous pourrez constater que la liste des points positifs ci-dessous est beaucoup plus longue que celle des points négatifs.


Leurs points positifs: 
-Très bonne efficacité et puissance d'éclairage.
-Bonne qualité vidéo, même sans sélectionner la résolution maxi, champ de vision assez large.
-Autonomie satisfaisante avec en +, un mode "retour à la maison en sécurité" de 30 minutes.
-Vos dernières minutes de vidéo toujours disponibles grace à l'enregistrement en boucle.
-Sauvegarde et verrouillage automatique de vos dernières séquences en cas de chute.
-Paramétrage détaillé avec l'appli smartphone.
-Qualité de finition et de conditionnement des produits.
-Utilisation possible des caméras en tant que caméras d'action classique.

 

Leurs points négatifs:
-Tarif assez élevé, 468€ pour kit complet av/ar mais à relativiser par leur double fonctionnalité.
-Encombrement du Fly 12 (avant), mais encore une fois à relativiser par sa double fonctionnalité. 
-Fixation du Fly 12 sur support type GoPro délicat, déréglage de l'orientation du faisceau.
-Bip en permanence si une carte micro-SD n'est pas insérée et que la fonction caméra est activée.
-Accessibilité des boutons avec des gants hiver.

 

Retrouvez toutes les infos ici:
https://cycliq.com/bike-cameras/fly12ce/
https://cycliq.com/bike-cameras/fly6ce/

 Pour toute question sur ce test, vous pouvez nous contacter directement par email:  testvelo101@velo101.com



 

ASO Triathlon Paris

Sport Com'

Sea Otter

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 24 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019
dimanche 24 mars 2019
dimanche 07 avril 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES