FLASHS

Tests de matériel

Test du compteur Sigma Rox 9.1

Publié le 10/04/2013 07:39

Le compteur multifonctions Sigma Rox 9.1 sans fil est vraiment séduisant : il combine tout ce que l'on attend d'un compteur pour son suivi d'entraînement.

Le grand écran du Rox offre une excellente lecture des donnéesLe grand écran du Rox offre une excellente lecture des données | © Vélo 101Historiquement, la société allemande Sigma Sport s'est toujours inscrite dans la recherche de qualité pour ses compteurs, alliant fiabilité et ergonomie. Elle s'est donc logiquement imposée comme l'un des leaders sur ce marché. En atteste le compteur haut de gamme de la marque : le Rox 9.1. Comme à son habitude, Sigma présente soigneusement son compteur dans un coffret très original. Dès l'ouverture, le compteur et ses accessoires font forte impression. Dans la boîte sont ainsi présents : le compteur Sigma Rox 9.1, la ceinture cardio, le capteur de fréquence de pédalage, le capteur de vitesse, la station de connexion USB, les colliers Colson et élastiques de fixation, le manuel d'utilisation et le logiciel Sigma Data Center 2.1.

Après le déballage de la boîte, place au montage ! Il faut compter environ trente minutes pour le montage complet (du début jusqu'à la mise en marche). L'installation du support de compteur, du capteur de fréquence de pédalage et du capteur de vitesse se fait très rapidement grâce à une notice très claire. Le montage s'effectue en complète autonomie, c'est-à-dire que l'on n'a pas besoin d'outil supplémentaire pour monter le compteur.

Avant le premier départ, il faut bien vérifier que le compteur détecte les différents émetteurs (vitesse, cadence et fréquence cardiaque). Il convient aussi d'effectuer tous les réglages pour que les données ne soient pas faussées, qu'il s'agisse des données principales (taille de roue etc.) ou encore de l'altimètre en entrant l'altitude du lieu où l'on se trouve, si l'on ne veut pas se retrouver à 1500 mètres d'altitude au bord de la mer... Régler les fonctions voulues sur deux pages de données (favoris A et B) permet d'utiliser quasiment toutes les fonctions du compteur. Une fois tout paramétré, il faut entrer dans l'une de ces pages. L'afficheur est divisé en trois parties. Au centre se trouve la vitesse, en haut et en bas les autres fonctions. On peut accéder aux différentes fonctions grâce aux boutons + et - situés sur le dessus pour les fonctions du haut de l'écran (4 fonctions) et aux boutons + et - sur le dessous pour les fonctions du bas de l'écran (10 fonctions).

Le capteur du Sigma Rox 9.1 est en placeLe capteur du Sigma Rox 9.1 est en place | © Vélo 101Le grand écran du Rox offre une excellente lecture des données tant pendant la configuration que pendant l'exercice. Le cycliste pourra afficher un maximum d'informations sans perdre la lisibilité en temps réel. C'est un des points forts de ce compteur ! L'affichage instantané de la fréquence cardiaque, de l'altitude, de la fréquence de pédalage, de la pente, de la vitesse et des kilomètres parcourus peut donc se faire sur le même écran, à condition d'avoir paramétré ceux-ci sur la même page. De plus, durant la sortie, manipuler le compteur et naviguer au sein des menus est assez aisé.

L'un des points forts de ce compteur est le paramètre "Développement", qui calcule la distance parcourue en mètres à chaque tour de pédale. Ce paramètre permet d'indiquer ainsi au cycliste la puissance développée et d'identifier les braquets utilisés. Il ne s'agit que d'une estimation de puissance (en watt), déterminée par la vitesse, le dénivelé, la cadence, le type et le poids du vélo, mais aussi le poids, la taille et la position du cycliste. Il ne faudra alors pas sous-estimer le paramétrage du début avec les différentes informations, au risque de fausser les données de puissance. Sur la route, l'information fournie apparaît assez cohérente par rapport aux profils et vitesse, bien que la donnée soit à prendre à titre d'information globale plus que de mesure précise. L'information de puissance fournie à moindre coût est un plus incontestable sur ce compteur par rapport à la concurrence !

Une fois une sortie faite, il vous suffira de clipper le compteur sur la station PC et d'ouvrir le logiciel Data Center, installé auparavant grâce à un CD, pour enregistrer toutes vos données. Mais pour cela il faudra bien penser à enregistrer la sortie avant de partir en appuyant sur le bouton central "Rox", et à faire la même manipulation à l'arrivée, pour que le parcours effectué soit bien enregistré et analysable sur le logiciel. Grâce à ce dernier, nous pouvons faire des analyses comparatives, des analyses ciblées par sections etc. Ce logiciel est très pratique et bien conçu.

Après l'entraînement, place à l'analyse grâce au logiciel Data CenterAprès l'entraînement, place à l'analyse grâce au logiciel Data Center | © Vélo 101On peut même utiliser les données pour créer un profil "Ghost Race". En voilà une chose intéressante, le "Ghost Race" ! Il vous permet de vous motiver lors d'une sortie sur un parcours que vous avez déjà fait et sur lequel vous ferez, grâce à cette fonction, une sorte de course contre la montre contre vous-même !

En définitive, ce nouveau compteur Sigma Rox 9.1 est une vraie réussite. Avec un tarif conseillé d'environ 200 euros il reste très compétitif, du fait des nombreuses fonctions, de la qualité du produit et de l'utilisation du Data Center. Un outil indispensable pour un suivi d'entraînement.

Plus d'infos sur Sigma sur www.sigmasport.com. Pour toute question sur ce test matériel, vous pouvez nous contacter directement par email : testvelo101@velo101.com.