FLASHS

Tests de matériel

Test du Ridley X-Night 10

Publié le 07/01/2015 10:19

Utilisé par Kevin Pauwels cette saison, ce Ridley X-Night 10 est une arme absolue pour tout crossman à la recherche d'un vélo performant, léger et rigide.

Test du Ridley X-Night 10Test du Ridley X-Night 10 | © Vélo 101Enraciné profondément en Belgique au cœur des Flandres, patrie du cyclo-cross, Ridley a pour principal objectif la conception des meilleurs cadres de cyclo-cross au monde. Actuellement leader de la Coupe du Monde avec Kevin Pauwels comme pilote, le Ridley X-Night 10 est certainement l'un des meilleurs vélos de cyclo-cross de la saison 2014-2015.

Ridley propose cinq montages possibles pour la gamme du cadre X-Night. Le 10 (le plus haut en gamme), le 20 et le 30 sont disponibles en disque. Le 10 et le 30 étant aussi disponibles équipés de freins à patins. Le modèle que nous avons testé est équipé de la fourche Oryx Pro, qui équipe aussi les gammes X-Fire et X-Ride. Celle-ci a une douille de direction de 1-1/8 et des fourreaux de fourches surdimensionnées qui en font l'une des plus rigides du marché. Les formes particulières de l'Oryx réduisent les superficies qui sont exposées à la boue et limitent donc le phénomène de bourrage.

Pour le groupe nous retrouvons le Sram Force 22 adapté pour le cyclo-cross avec un mono-plateau de 42 dents, un dérailleur arrière empêchant les mouvements parasites de la chape pouvant faire dérailler la chaîne du plateau (déjà utilisé en VTT), une cassette 11 vitesses en 11/28 vient compléter la transmission. Au niveau des composants, le vélo est équipé par la marque 4ZA avec une bonne partie de sa gamme Cirrus Pro en carbone pour le cintre et la tige de selle, en alu pour la potence et un subtil mélange de carbone et de titane pour la selle. Pour finir, les roues sont composées de cerceaux 4ZA Cirrus Pro carbone T30 boyau, de moyeux DT Swiss 240s et de rayons DT Swiss Aerolite pour une paire de roues annoncée à 1277 grammes. Celles-ci sont équipées de boyaux Challenge Grifo de 33mm.

Test du Ridley X-Night 10Test du Ridley X-Night 10 | © Vélo 101Nous avons testé ce vélo lors d'entraînements ainsi que sur des compétitions régionales. La prise en main a été rapide, facile et agréable. Grâce à sa géométrie courte, le Ridley X-Night est un vélo très maniable permettant d'enchaîner les courbes rapides ou serrées en étant précis dans les trajectoires. Le besoin de freiner se fait moins ressentir et permet de conserver une bonne vitesse dans les courbes. Ses tubes proéminents le rendent rigide et nerveux ce qui permet un transfert total de la puissance du cycliste à la roue arrière. Très efficaces dans les relances et sur les parties roulantes, les roues carbones de 30mm avec les rayons plats améliorent encore ce transfert. On pourrait croire que la rigidité prime au détriment du confort, mais les boyaux viennent apporter la pointe de souplesse suffisante sur des terrains accidentés.

Pour ce qui est du freinage, Ridley nous a une fois de plus agréablement surpris. Habituellement les freins d'un vélo de cyclo-cross se rapprochent plus des ralentisseurs, mais ici que les terrains soient secs ou humides, nous avons affaire à un freinage puissant sans besoin d'écraser la poignée. En revanche même si sa forme et la dimension de ses tubes la rendent très rigide, lors de freinage très prononcé, la fourche entre légèrement en vibration ce qui peut perturber le pilotage. Une fois habitué au vélo et à l'efficacité des freins, il est facile de ne pas rencontrer ce petit inconvénient. L'autre solution consiste à mettre des patins avec une gomme plus tendre.

Test du Ridley X-Night 10Test du Ridley X-Night 10 | © Vélo 101Ridley a décidé d'équiper son X-Night 10 du mono-plateau Sram Force CX1. En plus d'un évident gain de poids, le mono-plateau permet une gestion des rapports plus facile avec une plage de braquets disponibles bien plus linéaire puisqu'on évite le gros saut de rapport lors du changement de plateau et le réajustement inévitable au niveau des pignons. L'absence du dérailleur avant permet aussi de diminuer le bourrage au niveau du pédalier et de charger la chaîne de boue. En revanche, même si la plage de rapport est linéaire, elle reste tout de même plus étroite qu'avec un double plateau. Il faut donc avoir une certaine puissance pour pouvoir emmener le 42-28 sur des terrains gras ou dans des raidards d'une cinquantaine de mètres. Nous conseillons donc d'investir dans un plateau d'une taille inférieur permettant d'adapter le braquet en fonction des conditions ou de la typologie du parcours.

Pour conclure, le Ridley X-Night 10 ne pèse que 6,8 kilos sans pédales, ce qui en fait un vélo léger. Qui plus est, le poids est parfaitement équilibré ce qui le rend très facile à porter lors des passages de planches ou de portages. Ce vélo digne des plus grands champions coûte de 5249 euros ce qui en fait un investissement certain, mais qui reste tout même raisonnable vu ses qualités.

Plus d'infos sur Ridley sur www.ridley-bikes.com. Pour toute question sur ce test, vous pouvez nous contacter directement par e-mail : test@velo101.com.

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE