FLASHS

Piste

Championnats d'Europe — Ermenault sur le toit de l'Europe

Publié le 23/10/2016 11:20

Championnats d'Europe de Saint-Quentin-en-Yvelines. Corentin Ermenault remporte de peu un second titre européen avec la poursuite individuelle.

Ermenault DohaErmenault Doha | © FFCÊtre un fils de grand champion a toujours été compliqué et il est d'habitude de dire que la tâche la plus ardue est de se faire un prénom. Alors avec un ascendant double champion du monde en poursuite individuelle et champion olympique en poursuite par équipes, la mission est d'autant plus compliquée. Surtout lorsque le fiston veut également percer sur la piste, cercle où tout le monde se connaît très vite et où chacun se fait rapidement identifier. A 20 ans, Corentin Ermenault (France) possède depuis de nombreuses années cette étiquette, du garçon qui veut imiter son paternel. Les spécialistes le connaissaient plein de talent, sur route autant que sur l'anneau en bois. Ses performances cette semaine lui permettent désormais d'être reconnu au niveau européen, avant d'en espérer plus dans les prochains mois. Car après la poursuite par équipes jeudi, c'est la poursuite individuelle qu'il a remporté hier soir, de justesse.

Et par devant n'importe qui puisque c'est le champion du monde en titre, Filippo Ganna (Italie), qui prendra la médaille d'argent au terme d'une finale haletante qui a vu le Français partir très fort et résister au retour de celui qui faisait partie de l'équipe transalpine défaite par les Français jeudi soir. Avec un temps de 4'18"778, Ermenault remporte l'or pour 306 millièmes et décroche son premier titre international en individuel. De quoi le faire rêver pour les prochains championnats du monde qui auront lieu à Hong-Kong au mois d'avril prochain.

La petite finale a vu quelques minutes plus tôt s'affronter Dion Beukeboom (Pays-Bas) et Daniel Staniszewski (Pologne), le premier remportant le bronze pour venir compléter un podium dont les deux premières positions sont occupées par des jeunes garçons de 20 ans. Parce que les Europe sont aussi révélateurs de talent. Sylvain Chavanel n'en manque pas lui non plus, mais l'expérimenté coureur, de retour sur la piste pour son plaisir, termine finalement 10ème. En difficulté dans la poursuite par équipes jeudi, il n'a logiquement pas pu prétendre à une place dans les trois premiers.

Katie Archibald triple médaillée d'or aux EuropeKatie Archibald triple médaillée d'or aux Europe | © UEC/Bettini PhotosLa poursuite a fait retenir son souffle au vélodrome de St-Quentin pendant quatre longues minutes, mais c'est bien le tournoi de vitesse qui se pose en épreuve reine de la piste. Il restait à se dérouler hier soir les petite finale et finale pour déterminer le podium des sprinteurs et leurs cuisses énormes. Pas de Sébastien Vigier (France) ni de Quentin Lafargue (France) sortis la veille, c'est à un duel entre Pavel Yakushevskiy (Russie) et Roy Van den Berg (Pays-Bas) auquel nous avons pu assister pour la bataille au maillot étoilé. C'est facilement que le Russe s'est imposé deux manches à zéro, ne laissant aucune chance au néerlandais, remportant ainsi son premier titre européen. Van den Berg faisait pourtant office de favori mais l'ancien champion de BMX n'a pas su trouver les ressources nécessaires pour vaincre un Russe qui semblait en vouloir plus que lui. Le combat pour le bronze a vu l'Ukrainien Andriy Vynokurov – nom a consonance kazakh on vous l'accorde - devancer l'Allemand Eric Engler.

Après les hommes vendredi soir, c'était au tour des femmes de tester la nouvelle formule de l'omnium. Quatre épreuves sur une journée qui privilégient les courses en peloton, ce qui rend ainsi l'épreuve plus spectaculaire et intéressante à suivre pour les spectateurs. Une recette que Roxane Fournier (France), récente sixième du champion du monde sur route de Doha, est venue tester. En difficulté sur les trois premières épreuves avec en plus de cela une chute sur l'élimination, la Française termine finalement septième après une belle course aux points. Devant elle, c'est le Britannique Katie Archibald, vainqueur de la poursuite individuelle plus tôt dans la semaine, qui s'offre un doublé européen en dominant la Néerlandaise Kirsten Wild et la Belge Lotte Kopecky.

La dernière épreuve du jour était la course aux points hommes. Après 160 tours à réaliser, ponctués par un sprint tous les dix tours, c'est Niklas Larsen (Danemark) qui l'a emporté, réalisant l'exploit de prendre trois tours d'avance à ses adversaires. Il s'impose ainsi largement devant Kenny De Ketele (Belgique) et le surprenant Bulgare Raman Ramanau, qui a remonté neuf places en remportant l'ultime sprint, celui dont les points sont doublés. Médaille d'or à seulement 19 ans, le Danois s'annonce comme un futur grand des épreuves d'endurance, lui qui possède déjà deux médailles de bronze, aux récents championnats de monde de Londres et aux Jeux de Rio, à chaque fois en poursuite par équipes. Thomas Denis (France) n'a lui jamais pu être dans le rythme d'une course folle, et malgré sa victoire au premier sprint, le récent champion d'Europe de poursuite par équipes n'a pas pu tenir la cadence imposée par ses concurrents. Il termine 14ème, sans avoir pu prendre un seul tour à ces derniers.

Aujourd'hui, dernière journée européenne à St-Quentin-en-Yvelines avec au programme la vitesse Dames, le keirin Messieurs et les américaines Messieurs et Dames.

Les champions de la soirée :

- course aux points Messieurs : Niklas Larsen (Danemark)
- vitesse individuelle Messieurs : Pavel Yakushevskiy (Russie)
- poursuite individuelle Messieurs : Corentin Ermenault (France)
- omnium Dames : Katie Archibald (Grande-Bretagne)

Mavic nov18

Tacx semaine 3et4 nov18

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES