FLASHS

Piste

Coupe du Monde — L'Allemagne persiste et signe

Publié le 05/12/2015 10:33

Coupe du Monde # 2 à Cambridge. Avec trois victoires sur sept finales, les Allemands confortent leur hégémonie sur le sprint mondial en Nouvelle-Zélande.

Rene Enders, Max Niederlag et Joachim Eilers dominent la vitesseRene Enders, Max Niederlag et Joachim Eilers dominent la vitesse | © Track World Cup NZOn a beau être en 2015 pour quatre semaines encore, eux font déjà plus que se projeter dans l'année olympique qui s'approche. Les pistards y sont déjà ! Un mois après la Coupe du Monde de Cali, en Colombie, ils poursuivent ce week-end leur tournée mondiale via Cambridge. Il n'est pas question ici de la ville d'Angleterre qui abrite une université de renommée mondiale, mais d'une cité de Nouvelle-Zélande équipée depuis un an d'un vélodrome flambant neuf, l'Avantidrome de son nom. L'occasion était toute trouvée pour le continent océanien de retrouver la Coupe du Monde cinq ans après le passage par Melbourne.

Ce sont 580 pistards du monde entier qui ont rejoint ce week-end la Nouvelle-Zélande, l'Allemagne y défendant sa première place au classement des nations, représentée de l'autre côté de la planète par ses plus beaux athlètes. Et ça va payer dès la première des deux soirées de finale. Pas en vitesse par équipes féminine, où Miriam Welte associée cette fois à Emma Hinze restera à nouveau au pied du podium, au sommet duquel trône encore la paire chinoise composée par Jinjie Gong et Tianshi Zhong. Un mois après leur succès colombien, les championnes du monde laissent derrière elles les Australiennes Kaarle McCulloch et Stephanie Morton, vaincues d'une demi-seconde ! Elles confirment ainsi leur hégémonie sur la discipline.

Hégémonie confirmée également pour les Allemands Rene Enders, Max Niederlag et Joachim Eilers. Eux aussi lauréats à Cali, ils s'imposent une nouvelle fois en Coupe du Monde, cette fois opposés aux sprinteurs néo-zélandais Ethan Mitchell, Sam Webster et Edward Dawkins. A l'arrivée il n'y a pas photo. Le finisseur allemand Joachim Eilers boucle les trois tours de piste avec 289 millièmes de seconde d'avance sur son homologue néo-zélandais. Les Australiens Hart, Lewis et Glaetzer battent les Britanniques Hindes, Kenny et Skinner pour la médaille de bronze.

Un dernier carré que peine encore à accrocher l'équipe de France engagée ici et pour la première fois depuis les Mondiaux de Saint-Quentin-en-Yvelines dans la configuration des derniers Championnats du Monde. De retour au poste de démarreur après des problèmes au genou, Grégory Baugé lance Michaël D'Almeida et Kevin Sireau. Mais le Guadeloupéen est encore loin de son meilleur niveau. 13ème démarreur, il passe le relais avec un trop lourd déficit à Michaël D'Almeida (4ème relayeur) et Kevin Sireau (5ème finisseur). La France doit se contenter d'une 7ème place en 44"134 quand elle avait pris à Cali le 11ème temps en 44"666 avec D'Almeida, Sireau et Pervis.

En attendant le sursaut des champions du monde français, l'Allemagne engrange donc. Joachim Eilers s'adjuge de nouveau le tournoi de keirin après avoir remporté chacun des sprints préliminaires. En finale sur la piste de Cambridge il laisse derrière lui son compatriote Maximilian Levy, l'Américain Matthew Baranoski, le Russe Nikita Shurshin, le Britannique Jason Kenny et l'Allemand Eric Engler. Quant à Kristina Vogel, elle renoue avec une victoire qui lui avait fait défaut à Cali (4ème) en vitesse individuelle. La double championne du monde en titre s'impose au terme du tournoi face à l'Australienne Stephanie Morton après avoir sorti Emma Hinze en seizième, Laurine Van Riessen en huitième, Tianshi Zhong en quart et Simona Krupeckaite en demi. En petite finale, il aura fallu trois manches à Simona Krupeckaite pour venir à bout de Shuang Guo.

Si les Allemands restent les maîtres du sprint, les Australiens dominent toujours la poursuite par équipes, tant chez les hommes où Jack Bobridge, Luke Davison, Alexander Edmondson et Michael Hepburn laissent les Néo-Zélandais à plus de quatre secondes (les Français Denis, Kneisky, Morice et Thomas prennent la 6ème place), que chez les femmes où Ashlee Ankudinoff, Georgia Baker, Amy Cure et Isabella King arrachent la victoire aux Canadiennes pour... 54 millièmes de seconde !

Au rang des épreuves non olympiques, le Britannique Mark Stewart décroche l'or du scratch en devançant le Colombien Brayan Sanchez et l'Ukrainien Roman Gladysh.

Les vainqueurs :

• vitesse par équipes Dames : Chine (Gong, Zhong)
• pousuite par équipes Dames : Australie (Ankudinoff, Baker, Cure, King)
• vitesse par équipes Messieurs : Allemagne (Enders, Niederlag, Eilers)
• pousuite par équipes Messieurs : Australie (Bobridge, Davison, Edmondson, Hepburn)
• scratch Messieurs : Mark Stewart (GBR)
• keirin Messieurs : Joachim Eilers (ALL)
• vitesse individuelle Dames : Kristina Vogel (ALL)

Oisans 2ème Semaine

INSTAGRAM

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 25 août 2019
dimanche 08 septembre 2019
dimanche 15 septembre 2019
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES