FLASHS

Piste

Coupe du Monde — Les Bleus encore pris de vitesse

Publié le 16/01/2016 19:58

Coupe du Monde # 3 à Hong Kong. L'équipe de France de vitesse passe à côté du dernier carré mais s'en rapproche, 5ème. Les Britanniques sortent vainqueurs.

Jason Kenny salue le public malgré la défaiteJason Kenny salue le public malgré la défaite | © Anaïs George-MollandC'est une manche ô combien décisive qui s'est ouverte à Hong Kong alors que la Coupe du Monde de cyclisme sur piste, dans sa version 2015-2016, touche à sa fin. Après Cali (Colombie) en novembre et Cambridge (Nouvelle-Zélande) en décembre, le challenge doit sacrer ses champions. Mais surtout il doit permettre à ceux qui la briguent encore d'obtenir leur place aux Jeux Olympiques de Rio, l'échéance vers laquelle chacun se tourne à sept mois maintenant de la quinzaine olympique.

Non inscrite au programme olympique, les disciplines du scratch et de la course aux points bénéficient à Hong Kong d'une épreuve en ouverture de ce troisième et dernier rendez-vous de la Coupe du Monde. Benjamin Thomas, le jeune coureur de l'Armée de Terre, va y signer deux performances remarquables en s'imposant coup sur coup dans chacune de ces épreuves. Il laisse d'abord Xavier Canellas et Jordan Parra derrière lui au scratch avant d'amasser plus de points que Julio-Alberto Amores et Luke Mudgway sur les 120 tours de piste de la course aux points. Le pendant féminin des deux épreuves revient à Jolien D'Hoore en course aux points, Marina Shmayankova au scratch.

Mais ce sont avant tout les disciplines olympiques, au nombre de cinq, qui retiendront l'attention des observateurs tout le week-end. En vitesse par équipes, la France reste bien trop tendre, éliminée une fois encore en qualifications, mais elle se rapproche d'une place dans le dernier carré. 11ème avec D'Almeida, Sireau et Pervis à Cali (44"666), 7ème avec Baugé, D'Almeida et Sireau à Cambridge (44"134), le trio tricolore composé à Hong Kong de Grégory Baugé, Quentin Lafargue et François Pervis obtient le 5ème temps en 44"180, Lafargue et Pervis réalisant les meilleurs temps à leurs postes respectifs ! Une fois encore, c'est au démarrage que pèche l'équipe de France, Grégory Baugé n'ayant signé que la 13ème performance en la matière, comme à Cambridge, mais en 90 millièmes de seconde de plus...

Les Britanniques, eux, sont déjà dans le coup. Tandis que les Allemands n'avait pas aligné leurs meilleurs représentants (10èmes), ce sont Philip Hindes, Jason Kenny et Callum Skinner qui s'adjugent la victoire avec une demi-seconde d'avance sur les Polonais Maciej Bielecki, Mateusz Lipa et Kamil Kuczynski. Du côté des dames, les sprinteuses britanniques Jessica Varnish et Katy Marchant buteront en revanche en finale contre les Russes Daria Shmeleva et Anastasiia Voinova, plus rapides de 59 centièmes de seconde. Les Françaises Sandie Clair et Olivia Montauban sont 6èmes.

En poursuite par équipes, quel que soit le quatuor aligné, l'Australie demeure un ton au-dessus. A Bobridge, Davison, Edmondson et Hepburn lauréats à Cambridge succèdent à Hong Kong Sam Welsforrd, Alexander Porter, Miles Scotson et Rohan Wight. Le quatuor australien s'impose en 3'57"461, soit 3"433 plus vite que les Danois Niklas Larsen, Frederik Madsen, Casper Pedersen et Rasmus Pedersen, alors que le quatuor britannique (Wood, Burton, Emadi, Latham) prend la 3ème place en 3'59"706. Même topo côté féminin, où les Canadiennes Jasmin Glaesser et Stephanie Roorda, lauréates à Cali (avec Beveridge et Lay), triomphent avec l'association de Laura Brown et Georgia Simmerling. Elles l'emportent en 4'19"737 devant les Britanniques Nelson, Barker, Horne et Rowsell-Shand (4'20"034).

A noter que l'équipe de France de poursuite, hors du coup pour une qualification à Rio et composée pour la circonstance de très jeunes pistards (Benjamin Thomas, Clément Barbeau, Aurélien Costeplane et Florain Maître), a signé le 13ème temps en 4'07"877.

En individuel, le tournoi de keirin dépourvu de grandes stars a permis au Néerlandais Matthijs Buchli, deux fois lauréat de la Coupe du Monde et double médaillé de bronze aux Championnats du Monde, de renouer avec un succès au plus haut niveau. Déjà lauréat à Aguascalientes et Guadalajara par le passé, il bat Hugo Barrette, Chaebin Im, Zac Williams, Yuta Wakimoto et Tobias Wachter en finale.

Les filles, elles, disputaient le tournoi de vitesse individuelle où l'héroïne locale Lee Wai Sze, 3ème à Cali, évoluait pour la première fois de sa carrière devant son public à ce niveau. Mais la Chinoise Lin Junhong, médaillée d'argent des Mondiaux de Cali il y a deux ans, aura tiré le meilleur de la situation en devançant en deux manches sèches sa rivale dans une finale exclusivement asiatique. En petite finale, Anastasiia Voinova a vaincu Stephanie Morton.

Les vainqueurs :

• course aux points Dames : Jolien D'Hoore (BEL)
• scratch Messieurs : Benjamin Thomas (FRA)
• scratch Dames : Marina Shmayankova (BLR)
• course aux points Messieurs : Benjamin Thomas (FRA)
• vitesse par équipes Dames : RusVelo (Shmeleva, Voinova)
• pousuite par équipes Dames : Canada (Glaesser, Brown, Roorda, Simmerling)
• vitesse par équipes Messieurs : Grande-Bretagne (Hindes, Kenny, Skinner)
• pousuite par équipes Messieurs : Australie (Welsford, Porter, Scotson, Wight)
• keirin Messieurs : Matthijs Buchli (PBS)
• vitesse individuelle Dames : Lin Junhong (CHN)

Sport 101 Facebook V4

INSTAGRAM

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES