FLASHS

Piste

Coupe du Monde — Les Bleus étaient d'argent

Publié le 06/11/2016 11:02

Coupe du Monde Piste # 1 à Glasgow. Belle performance des coureurs français hier soir, avec trois médailles d'argent obtenues sur six courses.

Le peloton de l'omniumLe peloton de l'omnium | © SirottiPour cette deuxième soirée dans la capitale écossaise, les Français ont une fois de plus montré le bout de leur nez, avec trois médailles remportées hier. Toutes en argent, conquises dans les épreuves d'endurance, nouveau fer de lance de l'équipe tricolore. Et après la belle performance de l'équipe de poursuite féminine, nous étions en droit d'attendre un tournoi de qualité de la part de la concurrente bleu-blanc-rouge, Elise Delzenne. Qualifiée en finale, elle ne peut rien faire face à la Polonaise Justyna Kaczkowska. La jeune femme de 19 ans n'a laissé aucune chance à la Française en remportant l'or avec plus de six secondes d'avance sur les 3 000 mètres au programme. Tout sauf une déception pour Delzenne qui confirme après une bonne saison sur route qu'elle reste au meilleur niveau mondial sur la piste, dans la continuité de deux médailles d'argent – déjà – obtenues aux championnats d'Europe en 2015.

Dames toujours, endurance toujours, et place de deux toujours. C'est au duo Laurie Berthon – Coralie Demay qu'est revenu l'honneur de représenter la France dans la toute nouvelle discipline pistarde, l'américaine Dames. Si la course n'est pas encore huilée comme elle peut l'être chez les garçons, habitués depuis de nombreuses années au Madison, cela n'a pas empêché une course indécise jusqu'au bout. En tête depuis le départ, les Françaises auraient pu l'emporter si elles avaient devancé leurs homologues britanniques sur le dernier sprint, dont les points sont doublés. Malheureusement pour elles, Manon Lloyd et Katie Archibald ont pris le dessus dans le final et remportent cette première manche mondiale.

Le tournoi de keirinLe tournoi de keirin | © Laurent BarréLa vitesse Dames s'est elle déroulée sans aucune française. Au final, c'est l'expérimentée lituanienne Simona Krupeckaite qui s'est imposée, réalisant le doublé après sa victoire en keirin la veille. Elle a remporté la bataille pour la médaille d'or deux manches à rien face à l'Ukrainienne Liubov Basova pour la seule épreuve de sprint féminin de la soirée. Chez les Messieurs, le keirin était seul représentant des épreuves "rapides". Seul français engagé, Sébastien Vigier n'a pas pu accrocher une place en finale et termine l'épreuve neuvième. La victoire revient au tchèque Tomas Babek, qui confirme son récent titre de champion d'Europe de la discipline. Il devance Vasilijus Lendel (Lithuanie) et Lewis Oliva (Pays de Galles).

La dernière médaille tricolore de la soirée est à mettre à l'actif du redoutable Benjamin Thomas. En grande forme ces derniers temps, le coureur de l'Armée de Terre s'est montré costaud et puissant comme à son habitude mais n'a rien pu faire face à Cameron Meyer. L'Australien a en effet pris trois tours à ses concurrents quand les hommes qui le suivent au classement n'ont pu en prendre qu'un. C'est un second podium du week-end pour le Français de 21 ans, qui faisait partie de l'équipe de poursuite par équipes.

La dernière course qui s'est déroulée dans la soirée de samedi soir était le scratch Messieurs, avec Morgan Kneisky (France) qui avait de réelles ambitions de victoire. S'il remporte le sprint final, il termine cependant 4ème d'une course lors de laquelle trois concurrents ont pris un tour, le Belge Robbe Ghys en tête. Petite déception pour le bisontin, habitué des grands championnats depuis de nombreuses années et toujours candidat au podium dès qu'il se présente sur un vélodrome.

Place à la dernière journée de cette première manche aujourd'hui, avec la vitesse par équipes Messieurs et Dames, le scratch et l'omnium féminins ainsi que la vitesse individuelle et l'américaine chez les hommes.

Les lauréats de la soirée :

• poursuite individuelle Dames : Justyna Kaczkowska (POL)
• scratch Messieurs : Robbe Ghys (BEL)
• course aux points Messieurs : Cameron Meyer (AUS)
• keirin Messieurs : Tomas Babek (TCH)
• américaine Dames : Grande-Bretagne (Manon Lloyd et Katie Archibald)
• vitesse individuelle Dames : Simona Krupeckaite (LIT)