FLASHS

Piste

Coupe du Monde — Les tricolores en verve

Publié le 14/11/2016 10:46

Coupe du Monde # 2 à Apeldoorn. L'équipe de France sort à nouveau avec le maximum de médailles, cinq, mais les Britanniques se seront avérés plus réalistes.

Le STAB plein à craquer pour la 3ème Nuit du VéloLe STAB plein à craquer pour la 3ème Nuit du Vélo | © Vélo 101Voilà donc l'équipe de France sortie à nouveau avec le quota maximal de médailles, cinq à Apeldoorn quand elle en avait cueilli sept à Glasgow une semaine plus tôt. Cinq podiums pour les Bleus même si en la matière on trouve plus réalistes, à savoir les Britanniques. En Ecosse, le Team GB avait raflé cinq épreuves, et c'est encore lui, même avec deux victoires aux Pays-Bas ce week-end, qui s'est avéré le plus fort ce week-end. A la victoire du trio Calin, Owens, Truman en vitesse par équipes s'est ajoutée celle d'Elinor Barker en course aux points. Deux médailles d'or qui suffisent à placer la piste britannique légèrement au-dessus des Français, qui auront cette fois buté sur la victoire.

Benjamin Edelin, Sébastien Vigier et Quentin Lafargue avaient été défaits en finale de la vitesse par équipes vendredi, la même médaille d'argent aura concerné Morgan Kneisky en course aux points, où l'Irlandais Mark Downey s'est montré plus régulier. Les trois autres médailles tricolores auront été de bronze : avec Sébastien Vigier en petite finale de la vitesse où il était opposé au Néerlandais Jeffrey Hoogland (c'est l'Ukrainien Andriy Vynokourov qui s'adjuge la finale devant le Polonais Kamil Kuczynski) ; en poursuite par équipes où le quatuor Garel, Kneisky, Pijourlet, Thomas n'a fait qu'une bouchée de son alter ego polonais en 4'02"732, une performance qui lui aurait permis en finale de rivaliser avec les Canadiens victorieux (4'02"144 pour Aidan Caves, Adam Jamieson, Jay Lamoureux, Bayley Simpson) ; en omnium enfin où Benjamin Thomas s'est incliné derrière le Polonais Szymon-Wojciech Sajnok (3ème du scratch, 1er de la course tempo, de l'élimination et de la course aux points !).

Les poursuiteurs britanniques en quête d'une médailleLes poursuiteurs britanniques en quête d'une médaille | © www.trackcyclingworlds2016.londonAu moment où s'achève la première phase de la Coupe du Monde, avec l'organisation coup sur coup des manches de Glasgow et Apeldorn, l'équipe de France rayonne donc avec déjà douze médailles (!) : deux d'or, six d'argent, quatre de bronze.

Les sprinteurs ukrainiens n'auront pas été en reste non plus ce week-end. A la victoire d'Andriy Vynokourov deux manches à rien en vitesse individuelle, s'est ajouté le succès de Lyubov Basova en keirin, où elle était opposée à Nicky Degrendele, Wai-Sze Lee, Katy Marchant, Lili Liu et Shanne Braspennincx. Soit la plupart des filles engagées hier dans le tournoi de vitesse individuelle, que Wai-Sze Lee a conclu victorieuse en vainquant l'Espagnole Tania Calvo en finale. La Néerlandaise Laurine Van Riessen a pris le bronze face à Olena Starikova. Wai-Sze Lee aura décidément goûté à tous les métaux ce week-end puisqu'à l'or de la vitesse et au bronze du keirin est venu s'ajouter l'argent du 500 mètres (34"094), discipline dominée par l'Allemande Pauline-Sophie Grabosch (33"974), l'Espagnole Tania Calvo prenant là encore la médaille de bronze (34"256).

En keirin masculin, le Tchèque Tomas Babek se sera une fois encore imposé comme l'homme du moment. Après avoir conquis le titre européen à Saint-Quentin-en-Yvelines et la première manche de la Coupe du Monde à Glasgow, c'est une troisième victoire internationale en un mois qui vient couronner Tomas Babek. A Apeldoorn, il aura laissé derrière lui rien moins qu'Andriy Vynokourov, Juan Peralta, Jeffrey Hoogland, Vasilijus Lendel et Lewis Oliva. En conclusion du week-end, la paire belge Ghys-De Ketele se sera montrée plus régulière que les Italiens Francesco Lamon-Simone Consonni et que les Britanniques Mark Stewart-Oliver Wood.

La Coupe du Monde marque à présent une trêve. La troisième manche se présentera à Cali, en Colombie, du vendredi 17 au dimanche 19 février.

Les lauréats de la soirée :

• poursuite par équipes Messieurs : Canada (Caves, Jamieson, Lamoureux, Simpson)
• keirin Dames : Lyubov Basova (UKR)
• 500 mètres Dames : Pauline-Sophie Grabosch (ALL)
• vitesse individuelle Messieurs : Andriy Vynokourov (UKR)
• course aux points Messieurs : Mark Downey (IRL)
• course aux points Dames : Elinor Barker (GBR)
• omnium Messieurs : Szymon-Wojciech Sajnok (POL)
• vitesse individuelle Dames : Wai-Sze Lee (HKG)
• keirin Messieurs : Tomas Babek (TCH)
• américaine Messieurs : Belgique (Ghys-De Ketele)