FLASHS

Piste

Coupe du Monde — Retour réussi pour Pervis

Publié le 20/02/2017 11:06

Coupe du Monde # 3 à Cali. Scruté pour son retour en bleu, François Pervis a répondu présent en prenant la 2ème place du keirin, le seul podium tricolore du week-end.

François Pervis et Michael D'Almeida au coude à coude, Pavel Kelemen en embuscadeFrançois Pervis et Michael D'Almeida au coude à coude, Pavel Kelemen en embuscade | © UEC/Bettini PhotosSi l'on est encore loin du retour en grâce, c'est un retour en bleu positif qu'a vécu François Pervis ce week-end à Cali dans le cadre de la 3ème manche de Coupe du Monde. Six mois après la désillusion des Jeux, le Mayennais semble certes encore loin du niveau qui lui avait permis d'être sacré mondialement dans toutes les disciplines individuelles du sprint sur ce même vélodrome il y a trois ans, mais les performances qu'il a signées en Amérique du Sud lui permettent de se remettre en selle dans l'optique des Mondiaux de Hong-Kong en avril.

Pourtant, tout n'avait pas forcément bien commencé pour le pistard de 32 ans, placé au poste de démarreur en vitesse par équipes où l'équipe de France, complétée par Quentin Lafargue et Benjamin Edelin, nourrissait des ambitions légitimes après leurs deux finales perdues en Coupe du Monde cet automne. Les Tricolores ont une nouvelle fois échoué, en petite finale cette fois face aux Russes. François Pervis transmettait son relais avec près d'une seconde de retard sur le démarreur russe Pavel Yakushevkiy et a en partie plombé les ambitions françaises. Bien que ses deux compères aient partiellement comblé l'écart (quatre dixièmes pour Lafargue, trois dixièmes pour Edelin), le trio français devait s'avouer vaincu pour remporter une troisième médaille consécutive.

De manière générale, le cru des tricolores à Cali sera largement en dessous de celui de Glasgow (sept médailles) ou d'Apeldoorn (cinq médailles). Les Bleus pourront néanmoins se féliciter d'avoir présenté un niveau homogène et signé de jolies performances à l'image de Sébastien Vigier (4ème du tournoi de vitesse individuelle derrière Denis Dmitriev, Max Niederlag et Pavel Yakushevkiy), de la poursuite par équipes Dames (elle aussi 4ème), de Mathilde Gros (finaliste et 5ème du keirin), ou de Benjamin Edelin (6ème du kilomètre). Malgré la 5ème place de Louis Pijourlet sur la course aux points, les membres du groupe endurance n'ont pas fait le plein avec une 7ème place pour Morgan Kneisky sur l'omnium et une autre 7ème place pour Adrien Garel et Florian Maître sur l'américaine.

Miriam Welte et Kristina VogelMiriam Welte et Kristina Vogel | © SirottiAu final, les Français ne ramènent de Colombie qu'une seule médaille. Et elle est l'oeuvre de François Pervis, sur sa discipline favorite du keirin. Vainqueur de sa série et 2ème d'une demi-finale très relevée, l'ancien champion du monde de la discipline s'est fait peur en finale en attendant le dernier virage pour produire son effort. S'il ne parvient pas à prendre l'ascendant sur le local Fabian Puerta, cette médaille d'argent vaut déjà de l'or pour François Pervis qui aura l'occasion de prendre sa revanche la semaine prochaine à Los Angeles.

Le retour est réussi pour Pervis, mais loin d'être à la hauteur de celui réalisé par Kristina Vogel. La championne olympique de vitesse individuelle a écrasé les épreuves de vitesse en remportant les trois courses sur lesquelles elle était alignée. Lauréate de la vitesse par équipes avec Miriam Welte, elle glanait à nouveau l'or sur la vitesse individuelle et le keirin. Ses compatriotes masculins ne sont pas en reste en montant sur le podium de toutes les épreuves de vitesse à l'exception du keirin. Mais bien que Robert Forstemann, Eric Engler et Maximilian Dornbach aient conquis la vitesse par équipes, les Allemands seront défaits sur les épreuves individuelles. Max Niederlag par Denis Dmitriev en finale de la vitesse, Maximilian Dornbach par Krzystof Maksel sur le kilomètre.

Les vainqueurs :

• course aux points Messieurs : Mark Downey (IRL)
• vitesse par équipes Dames : Allemagne (Kristina Vogel, Miriam Welte)
• vitesse par équipes Messieurs : Allemagne (Robert Forstemann, Eric Engler, Maximilian Dornbach)
• omnium Dames : Lotte Kopecky (BEL)
• poursuite par équipes Messieurs : Danemark (Nikias Larsen, Julius Johansen, Frederik Madsen, Casper Pedersen)
• keirin Messieurs : Fabian Puerta (COL)
• vitesse individuelle Dames : Kristina Vogel (ALL)
• scratch Dames : Sarah Hammer (USA)
• omnium Messieurs : Sam Welsford (AUS)
• poursuite par équipes Dames : Australie (Amy Cure, Ashlee Ankudinoff, Alexandra Manly, Rebecca Wiasak)
• kilomètre Messieurs : Krzystof Maksel (POL)
• keirin Dames : Kristina Vogel (ALL)
• course aux points Dames : Amy Cure (AUS)
• vitesse individuelle Messieurs : Denis Dmitriev (RUS)
• américaine Messieurs : Casper Von Folsach/Nikias Larsen (DAN)