FLASHS

Piste

Jeux Olympiques — Jason Kenny, le géant du sprint

Publié le 17/08/2016 01:19

Jeux Olympiques. Jason Kenny rentre dans l'histoire en remportant le keirin que les Français ont quitté en demi-finale. Trott domine l'omnium et Vogel remporte la vitesse.

Jason Kenny champion olympique du keirinJason Kenny champion olympique du keirin | © SirottiC'est incontestablement le grand nom cycliste de ces Jeux Olympiques. Jason Kenny n'a pas seulement remporté trois médailles d'or, il a simplement dominé ces trois épreuves de la tête et des épaules. Il n'y a qu'à voir le dernier tour de la finale de keirin pour s'en rendre compte. En troisième position, il semble encore contrôler à la cloche quand ses adversaires sont à fond. Un coup d’œil sur sa droite, et l'accélération en sortie de virage produit immédiattement son effet. Il a tellement de marge qu'il pourrait presque délaisser la tactique mais cela serait mal connaître le Britannique. Plein de maîtrise dans ses premiers tours où il n'a pas hésité à prendre très tôt la tête pour ne pas se faire surprendre, il n'a presque eu qu'à suivre l'accélération lointaine de Joachim Eilers en finale. L'Allemand donnait l'impression de jouer le podium plutôt que la victoire en partant de très loin. Il n'aura finalement ni l'un ni l'autre, battu à la photo-finish pour la médaille de bronze par le Malaisien Azizulhasni Awang.

Ce spécialiste du keirin, seul représentant asiatique de la discipline après l'élimination des Coréens au premier tour, a créé une petite surprise. Bien qu'il soit double médaillé de bronze aux deux derniers mondiaux, on ne l'attendait pas à pareille fête vu le plateau du tournoi. Tout comme le médaillé d'argent Matthijs Buchli (Pays-Bas), qui après deux ans en demi-teinte, parvient à terminer deuxième. Cette défaite, derrière un Jason Kenny hors classe, n'en est donc pas une pour les nouveaux dauphins du natif de Bolton. En revanche, on peut parler de défaite côté français. Et cela deviendrait presqu'une habitude du côté tricolore tant la seule breloque conquise, le bronze sur la vitesse par équipes, n'avait pas le goût espéré. Michael D'Almeida (France) avait pourtant parfaitement entamé son tournoi en remportant haut la main sa série. En tête sur les deux derniers tours, il envoyait un message à ses concurrents. Message qui a dû s'égarer sur la plage de Copacabana tant il est passé à côté de sa demi-finale. Une journée bien décevante.

Laura Trott en or sur l'omniumLaura Trott en or sur l'omnium | © SirottiCela serait même plus que décevant pour François Pervis (France). Grand spécialiste du keirin, seul coureur à passer plusieurs mois au Japon chaque année pour se perfectionner dans la discipline, il n'était pas à son meilleur niveau et cela s'est vu. A la peine, sans pouvoir placer ses longues et puissantes accélérations, il a eu bien du mal dès les séries. Et ce n'est pas sa victoire en repêchages qui a changer quelque chose, il était tout simplement moins fort. Il n'aura donc pas pu participer à cette finale du keirin qui n'a failli jamais arriver à son terme. Une règle sera ce soir connu de tous. "Dans le cas où un ou plusieurs coureurs dépassent l’arrière de la roue arrière du vélomoteur avant que ce dernier ne quitte la piste, la course sera arrêtée et recourue sans le ou les coureurs fautifs qui seront disqualifiés." C'est ce que précise le règlement UCI. Par deux fois, les commissaires ont arrêté la course alors que le derny s'écartait pour cette faute. Avant de se raviser et de n'éliminer personne, heureusement pour Kenny, Awang et Eilers qui auraient très bien pu être disqualifiés sans grande contestation possible.

La Grande-Bretagne domine aussi les épreuves d'endurance. Enfin l'épreuve d'endurance puisque seul l'omnium permet aux athlètes de s'exprimer en individuel. On a vu Mark Cavendish prendre l'argent hier, c'est l'or qui ira de l'autre côté de la Manche aujourd'hui. Laura Trott aura survolé ces deux jours. En tête hier, elle a conservé son avantage en gérant lors de la course aux points finale. Chose que n'a pas pu faire Laurie Berthon (France). En retard sur les autres concurrentes, elle avait très bien commencé sa journée avec deux troisièmes places, au 500m et au tour lancé. Cinquième avant le course aux points, le podium était envisageable. Encore plus sérieusement alors que la Française avait pris un tour à ses concurrentes. Mais elle a payé son effort et n'a plus été en mesure de peser sur la course, subissant chaque accélération, pour finir à une dixième place qui n'est pas réellement son niveau.

Vogel jette son vélo et remporte la vitesseVogel jette son vélo et remporte la vitesse | © SirottiSeul le tournoi de vitesse n'a pas donné une troisième médaille d'or à la délégation britannique. Il lui a certes offert l'argent et le bronze par ses deux sprinteuses Rebecca James et Katy Marchant, mais les Anglaises sont tombées sur plus fortes en la personne de Kristina Vogel. L'Allemande n'a pas perdu une manche de la journée pour remporter, à 25 ans, sa première médaille d'or olympique en individuel. Double championne du monde de la spécialité, elle n'aura été inquiétée que lors de la dernière manche de la finale qui s'est jouée à la photo-finish. Mais un beau lancé de vélo, qui lui a fait éjecter sa selle, lui permet de prendre cette médaille d'or. Et de laisser l'argent à James qui connaît bien ce métal puisqu'elle avait également été battue sur le keirin et avait pris la deuxième place. Ce qui n'aura en aucun cas empêcher la Grande-Bretagne de dominer presque aisément ces six jours sur piste. Avec six titres sur dix possibles, plus quatre médailles, il ne faut pas chercher plus loin la nation phare de la piste.

Keirin Messieurs :

Premier tour :

1. Michael D'Almeida (FRA) en 10"237
2. Joachim Eilers (ALL)
3. Theo Bos (PBS)
4. Christos Volikakis (GRE)
5. Patrick Constable (AUS)
6. Chaebin Im (COR)

1. Damian Zielinski (POL) en 10"522
2. Matthew Glaetzer (AUS)
3. Dongjin Kang (COR)
4. Edward Dawkins (NZL)
5. Kazunari Watanabe (JAP)
6. Pavel Kelemen (TCH)
7. Denis Dmitriev (RUS)

1. Sam Webster (NZL) en 10"346
2. Matthijs Buchli (PBS)
3. François Pervis (FRA)
4. Krzysztof Maksel (POL)
5. Angel Pulgar (VEN)
6. Azizulhasni Awang (MAS)
7. Callum Skinner (GBR)

1. Jason Kenny (GBR) en 10"238
2. Fabian Puerta (COL)
3. Maximilian Levy (ALL)
4. Hugo Barrette (CAN)
5. Matthew Baranowski (USA)
6. Yuta Wakimoto (JAP)
7. Hersony Canelon (VEN)

Repêchages :

1. Azizulhasni Awang (MAS) en 10"399
2. Hugo Barrette (CAN)
3. Theo Bos (PBS)
4. Pavel Kelemen (TCH)

1. Krzysztof Maksel (POL) en 9"531
2. Chaebin Im (COR)
3. Dongjin Kang (COR)
4. Kazunari Watanabe (JAP)
5. Hersony Canelon (VEN)

1. François Pervis (FRA) en 10"284
2. Yuta Wakimoto (JAP)
3. Edward Dawkins (NZL)
4. Angel Pulgar (VEN)
5. Patrick Constable (AUS)

1. Christos Volikakis (GRE) en 10"091
2. Denis Dmitriev (RUS)
3. Matthew Baranowski (USA)
4. Maximilian Levy (ALL)
5. Callum Skinner (GBR)

Deuxième tour :

1. Jason Kenny (GBR) en 10"163
2. Matthijs Buchli (PBS)
3. Azizulhasni Awang (MAS)
4. Matthew Glaetzer (AUS)
5. Christos Volikakis (GRE)
6. Michael D'Almeida (FRA)

1. Joachim Eilers (ALL) en 10"239
2. Damian Zielinski (POL)
3. Fabian Puerta (COL)
4. Krzysztof Maksel (POL)
5. François Pervis (FRA)
6. Sam Webster (NZL)

Finale :

1. Jason Kenny (GBR) en 10"113
2. Matthijs Buchli (PBS)
3. Azizulhasni Awang (MAS)
4. Joachim Eilers (ALL)
5. Fabian Puerta (COL)
6. Damian Zielinski (POL)

Finale 7-12 :

7. Sam Webster (NZL) en 10"206
8. Michael D'Almeida (FRA)
9. Krzysztof Maksel (POL)
10. Matthew Glaetzer (AUS)
11. François Pervis (FRA)
12. Christos Volikakis (GRE)

Vitesse individuelle Dames :

1/4 de finale :

Match 1 :

1. Rebecca James (GBR) en 11"289
2. Tianshi Zhong (CHI)

1. Rebecca James (GBR) en 11"243
2. Tianshi Zhong (CHI)

Match 2 :

1. Katy Marchant (GBR) en 11"225
2. Simona Krupeckaite (LIT)

1. Katy Marchant (GBR) en 11"342
2. Simona Krupeckaite (LIT)

Match 3 :

1. Kristina Vogel (ALL) en 11"230
2. Wai Sze Lee (HKG)

1. Kristina Vogel (ALL) en 11"373
2. Wai Sze Lee (HKG)

Match 4 :

1. Elis Ligtlee (PBS) en 11"405
2. Anastasiia Voinova (RUS)

1. Elis Ligtlee (PBS) en 11"391
2. Anastasiia Voinova (RUS)

1/2 finales :

Match 1 :

1. Rebecca James (GBR) en 11"246
2. Elis Ligtlee (PBS)

1. Rebecca James (GBR) en 10"970
2. Elis Ligtlee (PBS)

Match 2 :

1. Kristina Vogel (ALL) en 11"302
2. Katy Marchant (GBR)

1. Kristina Vogel (ALL) en 11"153
2. Katy Marchant (GBR)

Finale :

1. Kristina Vogel (ALL) en 11"237
2. Rebecca James (GBR)

1. Kristina Vogel (ALL) en 11'"312
2. Rebecca James (GBR)

Petite finale :

1. Katy Marchant (GBR) en 11"237
2. Elis Ligtlee (PBS)

1. Katy Marchant (GBR) en 11"424
2. Elis Ligtee (PBS)

Places d'honneur :

5. Tianshi Zhong (CHI) en 11"197
6. Wai Sze Lee (HKG)
7. Simona Krupeckaite (LIT)
8. Anastasiia Voinova (RUS)

Omnium Dames :

500 mètres :

1. Annette Edmondson (AUS) en 34"398
2. Laura Trott (GBR) en 35"253
3. Laurie Berthon (FRA) en 35"275
4. Jolien D'Hoore (BEL) en 35"326
5. Sarah Hammer (USA) en 35"366
6. Sakura Tsukagoshi (JAP) en 35"625
7. Mei-Yu Hsiao (TPE) en 35"636
8. Marlies Mejias (CUB) en 35"655
9. Allison Beveridge (CAN) en 36"247
10. Anna Knauer (ALL) en 36"370
11. Lauren Ellis (NZL) en 36"427
12. Angie-Sabrin Gonzalez (VEN) en 36"535
13. Kirsten Wild (PBS) en 36"562
14. Daria Pikulik (POL) en 36"690
15. Xiaoling Luo (CHN) en 36"944
16. Xiao-Juan Diao (HKG) en 36"945
17. Tatsiana Sharakova (BLR) en 37"007
18. Amalie Dideriksen (DAN) en 38"032

Tour lancé :

1. Laura Trott (GBR) en 13"708
2. Annette Edmondson (AUS) en 13"878
3. Laurie Berthon (FRA) en 13"903
4. Kirsten Wild (PBS) en 14"023
5. Sarah Hammer (USA) en 14"081
6. Allison Beveridge (CAN) en 14"140
7. Jolien D'Hoore (BEL) en 14"195
8. Daria Pikulik (POL) en 14"409
9. Marlies Mejias (CUB) en 14"441
10. Anna Knauer (ALL) en 14"447
11. Xiao-Juan Diao (HKG) en 14"499
12. Mei-Yu Hsiao (TPE) en 14"532
13. Tatsiana Sharakova (BLR) en 14"564
14. Lauren Ellis (NZL) en 14"574
15. Sakura Tsukagoshi (JAP) en 14"638
16. Angie-Sabrin Gonzalez (VEN) en 14"660
17. Xiaoling Luo (CHN) en 14"740
18. Amalie Dideriksen (DAN) en 14"940

Course aux points :

1. Amalie Dideriksen (DAN) 85 pt
2. Lauren Ellis (NZL) 73 pt
3. Marlies Mejias (CUB) 73 pt
4. Tatsiana Sharakova (BLR) 50 pt
5. Kirsten Wild (PBS) 43 pt
6. Sarah Hammer (USA) 34 pt
7. Laura Trott (GBR) 34 pt
8. Jolien D'Hoore (BEL) 27 pt
9. Laurie Berthon (FRA) 23 pt
10. Xiao-Juan Diao (HKG) 22 pt
11. Anna Knauer (ALL) 3 pt
12. Xiaoling Luo (CHN) 2 pt
13. Angie-Sabrin Gonzalez 1 pt
14. Sakura Tsukagoshi (JAP) 0 pt
15. Daria Pikulik (POL) 0 pt
16. Annette Edmondson (AUS) 0 pt
17. Allison Beveridge (CAN) 0 pt
18. Mei-Yu Hsiao (TPE) -20 pt

Classement général final :

1. Laura Trott (GBR) 230 pt
2. Sarah Hammer (USA) 206 pt
3. Jolien D'Hoore (BEL) 199 pt
4. Lauren Ellis (NZL) 189 pt
5. Amalie Dideriksen (DAN) 189 pt
6. Kirsten Wild (PBS) 183 pt
7. Marlies Mejias (CUB) 173 pt
8. Annette Edmondson (AUS) 168 pt
9. Tatsiana Sharakova (BLR) 164 pt
10. Laurie Berthon (FRA) 163 pt
11. Allison Beveridge (CAN) 104 pt
12. Xiao-Juan Diao (HKG) 100 pt
13. Anna Knauer (ALL) 99 pt
14. Daria Pikulik (POL) 92 pt
15. Xiaoling Luo (CHN) 68 pt
16. Sakura Tsukagoshi (JAP) 68 pt
17. Mei-Yu Hsiao (TPE) 64 pt
18. Angie-Sabrin Gonzalez 61 pt

BIKE SHOW EVENTS

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 20 juin 2021
samedi 24 juillet 2021
dimanche 01 août 2021
samedi 14 août 2021
dimanche 29 août 2021
vendredi 10 septembre 2021
samedi 11 septembre 2021
vendredi 17 septembre 2021

VOIR TOUTES LES EPREUVES