FLASHS

Piste

Jeux Olympiques — Une confirmation et des promesses

Publié le 15/08/2016 00:59

Jeux Olympiques. Jason Kenny conserve son titre en vitesse pour décrocher l'or une cinquième fois. Thomas Boudat occupe la tête de l'omnium à mi-parcours.

Jason Kenny lancé au sprint face à Callum SkinnerJason Kenny lancé au sprint face à Callum Skinner | © SirottiSi ce n'est le titre mondial décroché en mars (il avait dû son premier maillot arc-en-ciel en 2011 à la disqualification rétroactive de Grégory Baugé), Jason Kenny n'avait plus rien gagné en vitesse depuis son sacre olympique il y a quatre ans. Qu'importe, au fond, car sur la piste plus qu'ailleurs, c'est au pedigree olympique qu'on accorde avant tout du crédit. Et en ce sens le sprinteur anglais commence à présenter l'un des palmarès les plus étoffés de l'Histoire du cyclisme. Trois fois médaillé d'or en vitesse par équipes (2008 avec Chris Hoy et Jamie Staff, 2012 avec Chris Hoy et Philip Hindes, 2016 avec Callum Skinner et Philip Hindes), sacré champion olympique de vitesse individuelle à Londres quatre ans après s'être incliné en finale des Jeux de Pékin face à Hoy, Jason Kenny progresse sur les pas de sir Chris Hoy, qui demeure avec sept médailles dont six d'or le coureur cycliste de référence aux JO.

Pour combien de temps encore ? A 28 ans, Jason Kenny est devenu ce soir quintuple champion olympique en enlevant, comme à Londres, le titre suprême de la vitesse individuelle. C'était son ambition majeure. Celle qu'il avait affichée dès vendredi en signant le meilleur chrono sur 200 mètres lancé. Avant de se hisser jusqu'en finale, en dépit d'un petit faux pas hier soir quand il s'était laissé surprendre à l'ouverture des demies face au musculeux Denis Dmitriev (le Russe sera finalement médaillé de bronze, en deux manches contre l'Australien Matthew Glaetzer).

Cinquième médaille d'or pour Jason KennyCinquième médaille d'or pour Jason Kenny | © SirottiSon ticket pour la finale assuré, sa troisième en autant d'Olympiades, il restait à Jason Kenny à se jouer de son camarade Callum Skinner. En deux manches, si possible. La première n'aura été qu'une formalité. En tête, l'Ecossais de 23 ans tentait de surprendre son adversaire anglais en lançant le sprint de loin, mais Kenny le remontait dans la ligne opposée pour le passer avec une suprématie certaine. Une victoire qu'il allait répéter avec encore plus d'hégémonie au match retour, pour s'adjuger une sixième médaille olympique... et déjà la cinquième en or. Il aura mardi, avec le tournoi de keirin, une occasion d'égaler Chris Hoy. Et s'il tient la longévité de la légende écossaise, il aura encore deux Olympiades devant lui s'il venait à échouer dans cette discipline dont il fut champion du monde en 2013 et sur laquelle il n'a encore jamais été aligné aux Jeux, chasse gardée de Chris Hoy oblige.

En attendant, ça fait maintenant quatre titres olympiques tombés dans l'escarcelle des pistards britanniques à Rio (sur les six mis en jeu jusque-là). Et d'autres sont à attendre, ne serait-ce que sur la vitesse féminine. Meilleurs temps des qualifications ce soir, Rebecca James (10"721) et Katy Marchant (10"787) s'annoncent déjà comme deux duellistes potentielles pour le titre. Elles tâcheront demain en huitièmes de se rapprocher de la finale, objectif qui ne concerne déjà plus Sandie Clair, sortie dès les qualifs (25ème temps), mais que Virginie Cueff poursuivra en huitièmes après s'être tirée d'affaire en passant par les repêchages. Sortie initialement par Wai-Sze Lee, elle aura imposé sa pointe de vitesse à Stephanie Morton (Australie) et Jinjie Gong (Chine) pour se qualifier pour le tour suivant.

Virginie Cueff se repêche en seizièmes de finaleVirginie Cueff se repêche en seizièmes de finale | © SirottiMais le plus bel espoir de médaille voire tout bonnement de titre français, c'est Thomas Boudat qui l'incarne. L'omnium, dont il avait été sacré champion du monde en 2014, a démarré. Et c'est lui qui, après trois des six épreuves, se tient en tête du classement général grâce à un parcours parfaitement régulier. Tout avait commencé au mieux quand, dans le scratch, il avait surgi du peloton pour aller prendre la 3ème place alors que Lasse-Norman Hansen (Danemark), qui avait privé Bryan Coquard de l'or à Londres, et Roger Kluge (Allemagne) avaient mis un tour au peloton.

Thomas Boudat était dans le ton mais celui qui frappait les esprits demeurait Lasse-Norman Hansen quand, en poursuite individuelle, il écrasait la concurrence (4'14"982) pour décrocher un second succès, devant cette fois Mark Cavendish (Grande-Bretagne), Elia Viviani (Italie), Roger Kluge et donc Thomas Boudat, 5ème en 4'19"918.

Thomas Boudat toise Elia Viviani en finale de l'éliminationThomas Boudat toise Elia Viviani en finale de l'élimination | © SirottiMais la belle avance prise jusqu'alors par le champion olympique sortant allait s'effriter sur l'élimination quand c'est lui qui était sorti le premier de la captivante série de sprints par l'arrière. A ce petit jeu, Thomas Boudat nous offrait quelques frayeurs mais s'en sortait toujours et demeurait parmi ceux qui tournaient encore sur la piste quand approchait l'heure du duel final. C'était d'autant plus intéressant pour l'Aquitain que Roger Kluge avait été sorti prématurément lui aussi (12ème) alors que Mark Cavendish, pour avoir emprunté la côte d'azur, était éliminé (7ème) plus vite que son tour. Il n'en restait plus que deux pour le sprint final, et Thomas Boudat, toujours là, devait composer avec le sprinteur italien Elia Viviani. Qui le devançait pour la gagne mais pas au classement général, dont s'est emparé de la tête le spécialiste français de l'omnium.

Rien n'est pourtant acquis avant les trois épreuves restantes demain (le kilomètre, le tour lancé et la course aux points). Elia Viviani 2ème n'est qu'à 2 points tandis que Mark Cavendish, 3ème, n'a certainement pas dit son dernier mot dans cette épreuve qui représente sa seule opportunité de devenir champion olympique cette année.

Vitesse individuelle Messieurs :

Finale :

1. Jason Kenny (GBR) en 10"164
2. Callum Skinner (GBR)

1. Jason Kenny (GBR) en 9"916
2. Callum Skinner (GBR)

Petite finale :

3. Denis Dmitriev (RUS) en 10"105
4. Matthew Glaetzer (AUS)

3. Denis Dmitriev (RUS) en 10"190
4. Matthew Glaetzer (AUS)

Vitesse individuelle Dames :

Qualifications :

1. Rebecca James (GBR) en 10"721
2. Katy Marchant (GBR) en 10"787
3. Wai-Sze Lee (HKG) en 10"800
4. Elis Ligtlee (PBS) en 10"803
5. Tianshi Zhong (CHN) en 10"820
6. Kristina Vogel (ALL) en 10"865
7. Natasha Hansen (NZL) en 10"871
8. Stephanie Morton (AUS) en 10"875
9. Anna Meares (AUS) en 10"947
10. Simona Krupeckaite (LIT) en 10"978
11. Anastasiia Voinova (RUS) en 10"985
12. Kate O'Brien (CAN) en 11"020
13. Laurine Van Riessen (PBS) en 11"023
14. Miriam Welte (ALL) en 11"038
15. Jinjie Gong (CHN) en 11"068
16. Virginie Cueff (FRA) en 11"099
17. Monique Sullivan (CAN) en 11"143
18. Olga Ismayilova (AZE) en 11"152
19. Tania Calvo (ESP) en 11"162
20. Lisandra Guerra (CUB) en 11"171
21. Fatehah Mustapa (MAS) en 11"207
22. Daria Shmeleva (RUS) en 11"230
23. Olivia Podmore (NZL) en 11"315
24. Juliana Gaviria (COL) en 11"505
25. Sandie Clair (FRA) en 11"517
26. Helena Casas (ESP) en 11"707
27. Ebtissam Mohamed (EGY) en 12"920

1/16èmes de finale :

1. Rebecca James (GBR) en 11"377
2. Olga Ismayilova (AZE)

1. Katy Marchant (GBR) en 11"499
2. Monique Sullivan (CAN)

1. Wai-Sze Lee (HKG) en 11"355
2. Virginie Cueff (FRA)

1. Elis Ligtlee (PBS) en 11"425
2. Jinjie Gong (CHN)

1. Tianshi Zhong (CHN) en 11"310
2. Miriam Welte (ALL)

1. Kristina Vogel (ALL) en 11"279
2. Laurine Van Riessen (PBS)

1. Natasha Hansen (NZL) en 11"400
2. Kate O'Brien (CAN)

1. Anastasiia Voinova (RUS) en 11"503
2. Stephanie Morton (AUS)

1. Simona Krupeckaite (LIT) en 11"308
2. Anna Meares (AUS)

Repêchages 1/16èmes de finale :

1. Anna Meares (AUS) en 11"716
2. Olga Ismayilova (AZE)
3. Laurine Van Riessen (PBS)

1. Miriam Welte (ALL) en 11"466
2. Kate O'Brien (CAN)
3. Monique Sullivan (CAN)

1. Virginie Cueff (FRA) en 11"496
2. Stephanie Morton (AUS)
3. Jinjie Gong (CHN)

Omnium Messieurs :

Scratch :

1. Lasse-Norman Hansen (DAN)
2. Roger Kluge (ALL)
3. Thomas Boudat (FRA)
4. Glenn O'Shea (AUS)
5. Fernando Gaviria (COL)
6. Mark Cavendish (GBR)
7. Elia Viviani (ITA)
8. Gael Suter (SUI)
9. Sanghoon Park (COR)
10. Dylan Kennett (NZL)
11. Tim Veldt (PBS)
12. Artyom Zakharov (KAZ)
13. Kazushige Kuboki (JAP)
14. Ignacio Prado (MEX)
15. Gideoni Monteiro (BRE)
16. Chun-Wing Leung (HKG)
17. Bobby Lea (USA)
18. Jasper De Buyst (BEL)

Poursuite individuelle :

1. Lasse-Norman Hansen (DAN) en 4'14"982
2. Mark Cavendish (GBR) en 4'16"878
3. Elia Viviani (ITA) en 4'17"453
4. Roger Kluge (ALL) en 4'18"907
5. Thomas Boudat (FRA) en 4'19"918
6. Dylan Kennett (NZL) en 4'20"180
7. Tim Veldt (PBS) en 4'22"856
8. Bobby Lea (USA) en 4'23"942
9. Gideoni Monteiro (BRE) en 4'25"808
10. Fernando Gaviria (COL) en 4'26"649
11. Glenn O'Shea (AUS) en 4'28"350
12. Sanghoon Park (COR) en 4'29"079
13. Chun-Wing Leung (HKG) en 4'29"162
14. Ignacio Prado (MEX) en 4'29"396
15. Artyom Zakharov (KAZ) en 4'32"503
16. Jasper De Buyst (BEL) en 4'36"246
17. Gael Suter (SUI) en 4'36"674
18. Kazushige Kuboki (JAP) en 4'39"889

Elimination :

1. Elia Viviani (ITA)
2. Thomas Boudat (FRA)
3. Fernando Gaviria (COL)
4. Kazushige Kuboki (JAP)
5. Artyom Zakharov (KAZ)
6. Gideoni Monteiro (BRE)
7. Mark Cavendish (GBR)
8. Gael Suter (SUI)
9. Ignacio Prado (MEX)
10. Glenn O'Shea (AUS)
11. Bobby Lea (USA)
12. Roger Kluge (ALL)
13. Chun-Wing Leung (HKG)
14. Sanghoon Park (COR)
15. Jasper De Buyst (BEL)
16. Tim Veldt (PBS)
17. Dylan Kennett (NZL)
18. Lasse-Norman Hansen (DAN)

Classement général après trois épreuves :

1. Thomas Boudat (FRA) 106 pt
2. Elia Viviani (ITA) 104 pt
3. Mark Cavendish (GBR) 96 pt
4. Roger Kluge (ALL) 90 pt
5. Fernando Gaviria (COL) 90 pt
6. Lasse-Norman Hansen (DAN) 86 pt
7. Glenn O'Shea (AUS) 76 pt
8. Gideoni Monteiro (BRE) 66 pt
9. Artyom Zakharov (KAZ) 62 pt
10. Dylan Kennett (NZL) 60 pt
11. Gael Suter (SUI) 60 pt
12. Tim Veldt (PBS) 58 pt
13. Kazushige Kuboki (JAP) 56 pt
14. Sanghoon Park (COR) 56 pt
15. Ignacio Prado (MEX) 54 pt
16. Chun-Wing Leung (HKG) 52 pt
17. Jasper De Buyst (BEL) 42 pt
18. Bobby Lea (USA) 28 pt

BIKE SHOW EVENTS

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 20 juin 2021
samedi 24 juillet 2021
dimanche 01 août 2021
samedi 14 août 2021
dimanche 29 août 2021
vendredi 10 septembre 2021
samedi 11 septembre 2021
vendredi 17 septembre 2021

VOIR TOUTES LES EPREUVES