FLASHS

Piste

Tous les espoirs sont permis !

Publié le 26/02/2014 15:14

Aligné sur la vitesse individuelle, le keirin et le kilomètre, François Pervis vise le triplé à Cali où 19 titres mondiaux sont mis en jeu à compter de cette nuit.

François Pervis radieux dans son premier maillot arc-en-cielFrançois Pervis radieux dans son premier maillot arc-en-ciel | © TissotCette saison 2013-2014 aura définitivement pris un accent chantant venu tout droit d'Amérique du Sud. Deux des trois manches de Coupe du Monde ont été organisées au Mexique, à Aguascalientes puis à Guadalajara, mais l'événement qui nous attend est d'une tout autre ampleur. Cette semaine, les meilleurs pistards du monde sont réunis à Cali en Colombie pour la grande remise en jeu annuel des maillots arc-en-ciel. Il y aura dix-neuf médailles d'or à distribuer de ce soir à dimanche au cours des épreuves organisées dans le pays, pépinière de talents sur route. La Colombie, qui a déjà vibré cette année au rythme des exploits de Nairo-Alexander Quintana, vainqueur du Tour de San Luis Carlos-Alberto Betancur, lauréat du Tour du Haut Var, et autre Rigoberto Uran, acclamera au cours des prochains jours les seigneurs de l'anneau.

Les Britanniques ont pris l'habitude de régner sur la piste mondiale et l'occasion est offerte aux sujets de Sa Majesté de devenir la nation la plus prolifique de l'histoire, ou du moins de se rapprocher du record détenu par la France. Car avec cinquante titres actuellement au compteur, soit sept de moins que les tricolores, la tâche des Britanniques s'annonce compliquée. Bien sûr, il est toujours difficile de savoir à quoi s'attendre avec ces Anglais, habitués à cacher leur jeu pour surgir au meilleur des moments. Mais la nation qui avait dominé les Jeux Olympiques de la tête et des épaules à Londres sort d'une saison où son hégémonie a largement été contestée. Si les Britanniques ont montré qu'ils étaient encore maîtres de la poursuite, bien que titillés par les Australiens, ils ont perdu de leur superbe en sprint.

Car on retiendra de cette saison la razzia allemande sur les épreuves de vitesse, déjà entraperçue à Minsk aux derniers Mondiaux quand nos voisins d'outre-Rhin avaient enlevé le titre individuel avec Stefan Botticher, et celui par équipes avec Enders, Botticher et Levy. Les Germains ont largement assumé leur statut chez les hommes, mais ont en plus installé une des leurs sur le trône chez les filles. Avec son double triplé vitesse individuelle-vitesse par équipes-keirin, sur les deux premières manches de Coupe du Monde, Kristina Vogel sera sans aucun doute la fille à battre pour conquérir l'or.

Et les Français dans tout cela ? La délégation s'appuiera essentiellement sur François Pervis, de retour en Amérique du Sud, deux mois et demi après avoir pulvérisé les records du monde du 200 mètres et du kilomètre. Le Mayennais retrouve une piste en altitude (1000 mètres environ) qui pourrait lui donner quelques idées. Mais après avoir touché les étoiles, François Pervis n'a plus qu'une obsession :  l'or. Neuf ans après avoir participé aux Jeux Olympiques d'Athènes, le Français a acquis son premier titre de champion du monde l'an dernier à Minsk sur la borne. Non seulement toutes les conditions sont réunies pour qu'il défende son titre, mais il sera également en piste pour le keirin dont il a enlevé la première manche de Coupe du Monde cette saison, et la vitesse individuelle, dont il avait été médaillé de bronze en Biélorussie. Pas de doute, Pervis a toutes les armes pour être l'homme de ces Mondiaux !

Vous pourrez regarder en direct toutes les épreuves en direct sur Vélo 101.

Le programme des finales :

• mercredi 26 février : scratch Dames
• mercredi 26 février : poursuite par équipes Messieurs
• mercredi 26 février : vitesse par équipes Dames
• mercredi 26 février : vitesse par équipes Messieurs
• jeudi 27 février : 500 mètres Dames
• jeudi 27 février : scratch Messieurs
• jeudi 27 février : poursuite individuelle Messieurs
• jeudi 27 février : keirin Messieurs
• jeudi 27 février : poursuite par équipes Dames
• vendredi 28 février : kilomètre Messieurs
• vendredi 28 février : poursuite individuelle Dames
• vendredi 28 février : course aux points Messieurs
• samedi 1er mars : course aux points Dames
• samedi 1er mars : omnium Messieurs
• samedi 1er mars : vitesse individuelle Dames
• dimanche 2 mars : omnium Dames
• dimanche 2 mars : keirin Dames
• dimanche 2 mars : américaine Messieurs
• dimanche 2 mars : vitesse individuelle Messieurs

La sélection française pour les Championnats du Monde :

Dames :

500 mètres :

• Sandie Clair (Île de France)
• Olivia Montauban (Guadeloupe)

Vitesse individuelle :

• Virginie Cueff (Bretagne)
• Olivia Montauban (Guadeloupe)

Vitesse par équipes :

• Sandie Clair (Île de France)
• Virginie Cueff (Bretagne)

Keirin :

• Sandie Clair (Île de France)
• Virginie Cueff (Bretagne)

Omnium :

• Laurie Berthon (Rhône Alpes)

Scratch :

• Laurie Berthon (Rhône Alpes)

Messieurs :

Kilomètre :

• Michaël D'Almeida (Île de France)
• François Pervis (Pays de la Loire)

Vitesse individuelle :

• Michaël D'Almeida (Île de France)
• François Pervis (Pays de la Loire)
• Kevin Sireau (Région Centre)

Vitesse par équipes :

• Grégory Baugé (Île de France)
• Michaël D'Almeida (Île de France)
• Kevin Sireau (Région Centre)

Keirin :

• François Pervis (Pays de la Loire)

Américaine :

• Vivien Brisse (Aquitaine)
• Thomas Boudat (Pays de la Loire)

Scratch :

• Vivien Brisse (Aquitaine)

Omnium :

• Thomas Boudat (Pays de la Loire)

Course aux points :

• Vivien Brisse (Aquitaine)

INSCRIPTION EN LIGNE