FLASHS

Pros

Interview de Julien Simon (Crédit Agricole)

Publié le 08/08/2008 15:04

Interview de Julien Simon : "je n’ai pas fait assez de résultats, je suis peut-être dur avec moi mais je peux mieux faire."
Interview de Julien Simon (Crédit Agricole) : "je n’ai pas fait assez de résultats, je suis peut-être dur avec moi mais je peux mieux faire."

Au Crédit Agricole ça va pas super avec l'annonce de la fin de l'équipe, comment est le moral ?
"Ce n'est pas évident d'apprendre ça pour la fin de saison, mais il faut se dire qu'il faut y croire et se donner au mieux pour l'année prochaine."

Justement, cela vous empêche-t-il de bien courir ou de bien vous préparer pour les courses ?
"Si, justement. Pour moi cela va être dur si le Crédit arrête mais en même temps ça me motive à faire une bonne fin de saison. On ne sait jamais si on ne trouve pas de repreneur, il faut que je retrouve une équipe."

Actuellement avez-vous des contacts dans les autres équipes ?
"Non, pas du tout pour le moment. Mais on verra bien, je vais peut-être trouver une équipe, mais bon néo pro ce n'est pas évident, dans le sens où je n’ai pas eu le temps de faire mes preuves. Finir une carrière comme cela, ça ne serait pas facile."

Il y a une grosse course qui arrive. Ferez-vous Plouay où vous gagniez en amateur l'année dernière ?
"Non, justement, je fais juste la Polynormande et après l'Eneco. Ce ne sera pas encore facile de faire des résultats sur des courses de sept jours en Belgique."

Pas très médiatisé en plus...
"Oui ! J'aurai aimé faire plutôt le Tour de l'Ain, le Limousin et Plouay mais l'équipe en a décidé autrement donc ce n'est pas simple pour moi."

On est rendus presque à la fin de saison. Êtes-vous satisfait de votre première année chez les pros ?
"Non, pas tellement. J'ai fait quelques petits résultats mais j'ai été malade en début de saison, ça m'a un peu plombé ma saison. Surtout que je comptais arriver en forme pour Cholet, La Route Adélie, Le GP de Rennes. Ça m'a beaucoup pénalisé et ensuite, comme je n’avais pas fait assez de résultats, l'équipe ne m'a pas mis là où j'aurai pu être. Mais c'est normal, on est néo pro, on ne choisit pas les courses qu'on va faire."

Vous avez l'air déçu de votre première année pro ?
"Si, je suis content, je suis dans une équipe structurée et j'ai appris beaucoup de choses. Mais pour moi, je n’ai pas fait assez de résultats. Je suis peut-être dur avec moi, mais je peux mieux faire. J'espère en faire en fin de saison."

Quoi qu'il arrive, vous continuerez à faire du vélo ? Vous ne vous voyez pas faire autre chose que du vélo ?
"On ne sait jamais ! Si je ne retrouve pas, on peut envisager... Mais pour l'instant je ne pense pas à ça, je fais la fin de saison à fond et on verra."

Quelle était votre mission sur la Polynormande ?
"Faire un résultat, même si c'était une reprise. Je m'étais bien entraîné, j'ai essayé de faire le mieux que j'ai pu."

Justement, durant ces trois semaines d'arrêt à cause du Tour, qu'avez-vous fait ? Comment vous êtes-vous préparé ?
"J'ai coupé d'abord après le Tour du Doubs, cinq jours. Ensuite j'ai repris progressivement. Mais à part Camors mercredi je n'avais pas couru."

Propos recueillis à Saint-Martin-de-Landelles le 3 août.

Groupama picto-dec18

Sport 101 Facebook V4

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019
dimanche 07 avril 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Fenioux déc18-janv19
Sportour déc-janv19