FLASHS

Pros

Dernières brèves du cyclisme

Publié le 19/03/2002 08:45

Leblanc commente Paris-Nice, Rumsas blessé, Sacchi suspendu, 6 coureurs soupçonnés, Phonak fait le point.
Leblanc commente Paris-Nice, Rumsas blessé, Sacchi suspendu par Saeco, six coureurs soupçonnés de dopage, Phonak fait le point.

Après un Paris-Nice dirigé avec brio par les hommes de la Société du Tour de France, Jean-Marie Leblanc s'est félicité du succès rencontré par l'épreuve française la semaine dernière. "Les bonnes conditions météorologiques aidant, nous avons pu assister à une course de mouvement, avec des rebondissements et des exploits : Jalabert à Saint-Etienne, Vinokourov au Mont-Faron, Frigo au sommet du Col d'Eze, des jeunes qui se sont mis en évidence comme Sandy Casar. Les coureurs ont été plus combatifs et ont fait preuve de beaucoup de panache. Pour un organisateur, c'est tout bon !" N'oubliant pas ce qui constitue, pour la plupart des équipes françaises, l'objectif de la saison, c'est-à-dire participer au Tour de France (seule Cofidis a été retenue jusque-là) Paris-Nice a donc permis aux coureurs français de montrer le maillot. Jean-Marie Leblanc a apprécié : "Globalement, les équipes françaises ont eu un comportement valeureux. Cela prouve qu'ils ne font plus de complexe face aux formations étrangères, qu'ils savent prendre leurs responsabilités. Ils veulent se montrer digne et prouver qu'ils ont leur place pour disputer le Tour en juillet prochain. Les équipes françaises le font avec des individualités et de la générosité. Je trouve cela très bien". Quelle est la formation qui a le plus tapé dans l'oeil de Leblanc et de son équipe. Ne comptez pas sur eux pour nous le révéler, même si le directeur du Tour de France a exprimé de bons sentiments envers Bonjour, la Française des Jeux et BigMat-Auber 93. "Au stade où nous en sommes, il n'y a personne sur la sellette", a tenu à préciser Jean-Marie Leblanc.

Fracture compliquée de la sixième côte droite : voilà le diagnostic établi par les médecins qui ont examiné le Lituanien Raimondas Rumsas, tombé mardi dernier lors du Trophée de l'Etna. Le coureur de la Lampre-Daikin, qui a été touché sur tout le corps, peut à peine marcher. Il lui faudra donc plus de temps pour retrouver une pleine forme physique. Son médecin Enrico Castellacci de Lucca lui a d'ailleur recommandé vingt jours de repos absolu. Le retour à la compétition de l'ancien champion du monde ne se fera pas avant fin avril, c'est un coup très dur pour celui qui avait fait des classiques de début de saison son objectif. "Les premiers jours, j'avais le moral à zéro; à présent, je ne veux plus y penser. Il est inutile de regarder le passé, je reviendrai plus fort que jamais avec beaucoup de rage au corps" a-t-déclaré.

L'Italien Fabio Sacchi a été suspendu lundi par son équipe Saeco-Longoni Sport, après la découverte de produits dopants à son domicile près de Milan. "Nous avons pris note de la saisie présumée de substances illicites au domicile de Fabio Sacchi. L'équipe a décidé aujourd'hui de notifier au coureur sa suspension préventive, accompagnée du gel de son salaire" explique la Saeco dans un communiqué. Fabio Sacchi, victorieux à deux reprises lors du dernier Tour de Murcie, devra maintenant prouver son innocence à son employeur. "Dans le cas contraire et comme le prévoit le contrat entre la Saeco et les coureurs, l'équipe prendrait les mesures nécessaires pour le licencier" indique le communiqué.

A la suite de la perquisition dans les chambres d'hôtels de coureurs avant le départ de la 4ème étape de Tirreno-Adriatico, six coureurs font l'objet d'une enquête de police. Des produits ont été trouvées dans les chambres des Italiens Stefano Casagranda, Endrio Leoni, Fabio Sacchi (suspendu par son équipe), Davide Rebellin, Davide Casarotto et le Slovaque Gorazd Stangelj. Une substance interdite à base d'hormones féminines, destinée à stimuler la production de testostérone a été saisie par la police rapporte le quotidien sportif Gazzetta dello Sport.

C'est sur un bilan mitigé que s'est terminé le 60ème Paris-Nice pour la formation suisse Phonak. "Sur un plan strictement sportif, en terme de résultats, si on consulte les classements, on est passé à côté. Jusqu’à mi-parcours, je pensais que Juan Carlos Dominguez allait entrer dans les cinq premiers. La situation se présentait idéalement. Hélas! Une mauvaise journée, puis la maladie qui s’est abattue sur lui samedi, suivie de son abandon après 50 kilomètres... En perdant son leader, une équipe, telle celle qu'on présentait au départ d’Issy-les-Moulineaux, perd tout. Pour nous, tel est le résultat de Paris–Nice" explique quelque peu dépité Jacques Michaud, le directeur sportif. Maintenant, l'équipe va pouvoir se focaliser sur les prochaines courses à savoir Gant-Wewelgem, la Flèche Wallonne, Liège-Bastogne-Liège, le Tour des Flandres, le Critérium International et le Giro.

Groupama picto-dec18

Instagram Vélo101

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019
dimanche 07 avril 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Sportour déc-janv19
Fenioux déc18-janv19