FLASHS

Pros

Dernières brèves du cyclisme

Publié le 28/11/2005 09:51

Victoire amer pour Denis Menchov, Ludovic Martin sans équipe, Astarloa chez Liquigas, fin de carrière pour Farazijn.
Victoire amer pour Denis Menchov, Ludovic Martin sans équipe, Igor Astarloa chez Liquigas, fin de carrière pour Peter Farazijn.

Si Roberto Heras n'a pas encore officiellement été disqualifié de la Vuelta pour dopage à l'EPO, cela ne saurait tarder. Et du coup, c'est le nom de Denis Menchov (Rabobank) qui remplacera celui de l'Espagnol sur les tablettes. Deux mois après le terme du Tour d'Espagne, le Russe est un peu désarçonné à l'idée d'être sacré vainqueur de la Vuelta. Si Denis Menchov signera ainsi la plus grande victoire de sa carrière, il ne peut s'empêcher de reconnaître "qu'un résultat obtenu dans ces conditions est amer. Ce qui est bon est de savourer le triomphe à Madrid avec le reste de l'équipe. Il me semble que gagner de la sorte n'est pas bien, mais si quelqu'un a commis des erreurs..." Agé de 27 ans, Denis Menchov avait porté le Jersey de Oro durant sept jours en septembre dernier. Vainqueur du prologue puis du premier contre-la-montre, il avait résisté aux attaques de Roberto Heras jusque dans l'étape de Valgrande-Pajares, où il s'était effondré. L'ancien vanqueur du Tour de l'Avenir devrait ainsi devenir le deuxième coureur de l'Histoire de la Vuelta à s'imposer sur tapis vert après le déclassement d'Angel Arroyo en 1982 suite à son contrôle positif à un antidépressif et antianorexique. C'est Marino Lejarreta qui avait alors été sacré vainqueur du Tour d'Espagne.

L'équipe RAGT Semences comptait dix-huit coureurs en 2005, mais tous ne seront plus professionnels l'an prochain. La question ne se pose plus pour Eric Berthou (Illes Balears-Caisse d'Epargne), Emilien-Benoit Bergès (Auber 93), Olivier Kaisen (Quick Step-Innergetic), Yoann Le Boulanger (Bouygues Telecom), Sébastien Minard (Cofidis), Christophe Rinero (Saunier Duval-Prodir) et Eddy Seigneur, qui a mis un terme à sa carrière. En revanche, bon nombre de coureurs sont dans l'expectative à quelques jours de la fin de la période des transferts. A 29 ans, Ludovic Martin pourrait ainsi ne pas poursuivre sa carrière en 2006. Le coureur a pris contact avec plusieurs directeurs sportifs cet automne mais aucune rencontre n'a abouti, que ce soit avec les pros du Team Barloworld-Valsir et de Charleroi, ou avec le club amateur de Mantes-la-Ville. Cet hiver, le marché des transferts s'est montré ingrat envers certains coureurs et le grimpeur Français craint bien de se retrouver au chômage. Cinquième de la Route du Sud cette année et quatrième d'A Travers le Morbihan l'an passé, Ludovic Martin ne se donne plus que quelques jours pour obtenir une sixième année de contrat chez les pros, faute de quoi il songera à sa reconversion.

L'ancien champion du monde Espagnol Igor Astarloa (Team Barloworld-Valsir) fera ses débuts dans l'UCI ProTour en 2006. Le Basque a en effet signé un contrat d'un an avec l'équipe italienne Liquigas-Bianchi. Son copain Peio Arreitunandia l'accompagnera dans cette nouvelle formation. Les deux hommes ont tardé à s'engager pour la saison 2006, en raison de trop longues négociations avec l'équipe Lampre, lesquelles ont finalement échoué. L'équipe Liquigas-Bianchi disposant encore de deux places dans son effectif, les partenaires du groupe sportif ont mis la main à la poche pour recruter ces deux derniers coureurs Espagnols. Avec trente membres, la formation de Danilo Di Luca et Stefano Garzelli est ainsi au complet pour l'année à venir. Elle sera composée de treize nouveaux coureurs avec Daniele Bennati (Lampre-Caffita), Francesco Failli (Naturino-Sapore di Mare), Vincenzo Nibali (Fassa Bortolo), Luca Paolini (Quick Step), Manuel Quinziato (Saunier Duval-Prodir), Alessandro Spezialetti (Lampre-Caffita), Stefano Zanini (Quick Step) et les néo-pros Eros Capecchi, Alberto Curtolo, Mauro Da Dalto et Roman Kreuziger.

Le Belge Peter Farazijn (Cofidis) ne fera plus partie du peloton l'an prochain. A bientôt 37 ans, le monde du cyclisme l'a estimé trop vieux pour qu'il puisse poursuivre sa carrière de sportif de haut-niveau. Passé professionnel en 1991 chez Weinmann puis 1992 chez Telekom, le Flamand a oeuvré tout au long de sa carrière dans l'ombre des leaders, courant pour Lotto de 1993 à 1998 et pour Cofidis de 1999 à 2005. Ses faits de gloire demeureront une victoire au Grand Prix de Wallonie 1994, une exceptionnelle 19ème place au Tour de France 1998 et une saison 2000 éblouissante : 6ème de la Flèche Wallonne, 8ème de Gand-Wevelgem, 10ème de la Clasica San Sebastian et 12ème de Liège-Bastogne-Liège. Malheureusement, au terme d'une année sans résultat, Peter Farazijn n'a reçu aucune proposition pour la saison prochaine. Le Belge a donc décidé de se retirer après quinze années d'activité. Diplômé en électricité, Peter Farazijn aimerait cependant se trouver un job proche du cyclisme. Il célébrera son départ le 9 décembre prochain à Boezinge.

Mavic nov18

Tacx semaine 3et4 nov18

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES