FLASHS

Pros

Tour de Romandie # 1 : au tour de Lombardi

Publié le 01/05/2002 17:45

Giovanni Lombardi remporte au sprint la 1re étape du Tour de Romandie , toujours mené par le Belge Verbrugghe.
Giovanni Lombardi remporte au sprint la 1re étape du Tour de Romandie, toujours mené par le Belge Verbrugghe.


© Acqua e Sapone
Au départ de Genève, la caravane paraissait avoir digéré la disqualification de Volodymir Gustov (Fassa Bortolo), la veille, pour taux hématocrite non conforme. La tempête était passée et l'on ne souhaitait pas que cet incident vienne gâcher la courte fête (six jours) du Tour de Romandie. Et pourtant, d'autres anomalies n'allaient pas tarder à provoquer la stupeur des suiveurs entre Genève et Maleray-Bévilard (187 km). La première étape n'avait rien d'une étape de plaine, les routes plates n'existant pas vraiment en Suisse Romande. Mais on ne pouvait pas non plus parler d'étape de montagne.

Quoiqu'il en soit, si l'on se doutait bien que certains coureurs ne
pourraient pas suivre le train emmené par les Lotto-Adecco du leader Rik Verbrugghe, personne n'imaginait un instant ce qui allait se produire. Après 40 km de course, radio-course annonçait dans son communiqué : "abandon du dossard 145, Christian Moreni de l'équipe Gerolsteiner". Rien de très anormal encore, sauf que lorsque radio-course prit la parole dans les kilomètres suivants pour informer les suiveurs de l'abandon d'Uwe Hardter, de Nicolay-Bo Larsen et de Gianni Faresin, tous de Gerolsteiner, des rumeurs se mirent à circuler.

Comment quatre des huit coureurs de l'équipe pouvaient-ils abandonner comme cela le Tour de Romandie dès la première étape ? Un bien mauvais virus venait de décimer l'équipe allemande et les spectateurs laissaient libres cours à leur imagination : maladie contagieuse, intoxication alimentaire, pensaient les plus optimistes, tandis que les autres mettaient tout de suite cela sur le compte du dopage, avec le souvenir de cet épisode qui, dans les années 90, vit l'équipe PDM abandonner le Tour de France sous l'effet d'une surdose de produits dopants. Néanmoins, mieux valait attendre le communiqué de l'équipe Gerolsteiner avant de tirer des conclusions trop hâtives et sans doute erronées.

Les Gerolsteiner ne pesaient donc pas sur la course et le Belge Marc Streel (Landbouwkrediet-Colnago) en profitait pour s'échapper dès le 18ème kilomètre. Seul, Streel comptait jusqu'à 9'45" d'avance sur le peloton, avant de voir revenir sur lui le Suisse Steve Zampieri (Tacconi Sport) à 65 km de l'arrivée. Exténué par son long raid solitaire, Marc Streel abdiquait dans l'un des cols de la journée, et laissait Zampieri seul au commandement à 25 km du but.

L'Italien résistait tant bien que mal à ses poursuivants, et sentait ses jambes exploser dans l'ascension du col de Pierre-Perthuis, à 10 km de l'arrivée. Il laissait beaucoup de forces et de temps dans cette ultime montée, et voyait le peloton l'engloutir à 5 km de Maleray-Bévilard. Un sprint massif se préparait alors, sans toutefois un bon nombre de spécialistes des emballages finaux. C'est ainsi que Giovanni Lombardi (Acqua e Sapone), profitant du forfait de son leader Mario Cipollini, distançait facilement Ignacio Gutierrez (Kelme-Costa Blanca) et Eddy Mazzoleni (Tacconi Sport). Rik Verbrugghe conservait pour sa part le Maillot Jaune de leader.

Demain jeudi, la 2ème étape du Tour de Romandie se court entre Belleray-Charmey et La Gruyère sur la distance de 173 km.

Classement 1re étape :

1. Giovanni Lombardi (ITA, Acqua e Sapone) les 187 km en 4h54'25" (38,1 km/h)
2. Ignacio Gutierrez (ESP, Kelme-Costa Blanca) m.t.
3. Eddy Mazzoleni (ITA, Tacconi Sport) m.t.
4. Oscar Cavagnis (ITA, Landbouwkrediet-Colnago) m.t.
5. Bram De Groot (HOL, Rabobank) m.t.
6. Matteo Tossatto (ITA, Fassa Bortolo) m.t.
7. Mikel Artetxe (ESP, Euskaltel-Euskadi) m.t.
8. Lorenzo Bernucci (ITA, Landbouwkrediet-Colnago) m.t.
9. Wladimir Belli (ITA, Fassa Bortolo) m.t.
10. Yaroslav Popovych (UKR, Landbouwkrediet-Colnago) m.t.

Classement général :

1. Rik Verrugghe (BEL, Lotto-Adecco) en 4h58'38"
2. Alexandre Moos (SUI, Phonak) à 1 sec.
3. Eddy Mazzoleni (ITA, Tacconi Sport) à 2 sec.
4. Haimar Zubeldia (ESP, Euskaltel-Euskadi) à 4 sec.
5. Iñigo Cuesta (ESP, Cofidis) à 5 sec.
6. Dario Frigo (ITA, Tacconi Sport) à 6 sec.
7. David Millar (GBR, Cofidis) m.t.
8. Steve Zampieri (SUI, Tacconi Sport) m.t.
9. Daniel Schnider (SU, Phonak) à 8 sec.
10. Nicki Aebersold (SUI, Team Coast) m.t.

INSTAGRAM

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES