FLASHS

Pros

UCI ProTour # 7 : Boonen conforte son avance

Publié le 10/04/2006 00:12

Tom Boonen conforte sa position de leader de l'UCI ProTour après la victoire de Fabian Cancellara dans Paris-Roubaix.
Le Belge Tom Boonen conforte sa position de leader de l'UCI ProTour après la victoire du Suisse Fabian Cancellara dans le 104ème Paris-Roubaix.

Le portrait du vainqueur :

Comme le vainqueur de Milan-San Remo Filippo Pozzato, le Suisse Fabien Cancellara (Team CSC) a appris son métier dans les rangs de la Mapei-Quick Step Espoirs. Repéré chez les Juniors par un titre de champion du monde du contre-la-montre en 1998 comme en 1999, le grand rouleur (1,86 m, 80 kg) né le 13 mars 1981 à Berne concrétise chez les Espoirs en obtenant la médaille d'argent aux Championnats du Monde du contre-la-montre à Plouay en 2000. Il est suffisamment aguerri pour passer professionnel et saute donc le pas en 2001 avec la Mapei-Quick Step Espoirs. Le Suisse apprend le métier aux côtés de Bodrogi, Menchov, Pozzato, Rogers ou Sinkewitz, les autres membres de la fabuleuse réserve de la Mapei. Quelques victoires viennent fleurir son palmarès mais rien encore de très significatif. Cela lui permet en tout cas de poursuivre sa carrière à la Fassa Bortolo en 2003, après la disparition de la Mapei-Quick Step. A 22 ans, Fabian Cancellara découvre alors le cyclisme de très haut-niveau, au sein duquel il se fait une place en s'adjugeant les prologues du Tour de Romandie et du Tour de Suisse.

Rouleur hors pair, Cancellara sait aussi gagner en ligne sur des parcours qui font mal aux jambes et est soudain révélé au grand public par une somptueuse prestation sur Paris-Roubaix en 2004. Quatrième de l'Enfer du Nord, la reine des classiques devient une obsession pour Fabian Cancellara. Mais les chronos demeurent sa spécialité et la magie du Tour de France le gagne. Il remporte le prologue de Liège en 2004 et se dote du prestigieux Maillot Jaune. Vainqueur d'une étape de Paris-Nice en 2005, le Bernois se classe 8ème de Paris-Roubaix, 4ème de Gand-Wevelgem, 4ème de la Hew Cyclassics Cup et 3ème du Championnat du Monde du contre-la-montre à Madrid. Il rejoint alors le Team CSC de Bjarne Riis. Plus fort que jamais à l'approche de son rendez-vous flandrien, Fabian Cancellara réalise une semaine exceptionnelle en se classant tour à tour 6ème du Tour des Flandres, 6ème de Gand-Wevelgem et surtout vainqueur de Paris-Roubaix. A 25 ans, le Suisse n'a certainement pas fini d'animer les classiques.

Le mot du vainqueur :

"C'est un sentiment totalement indescriptible, a commenté Fabian Cancellara (Team CSC) après son sacre dans Paris-Roubaix. J'ai du mal à mettre des mots, mais c'est certainement le plus grand moment dans toute ma carrière. L'équipe entière a joué un grand rôle dans cette victoire parce que nous avons travaillé dur pendant longtemps à cet effet. Outre le fait que j'étais le plus fort, je peux dire que j'ai eu des jambes comme jamais. Mais, ma force était dans la tête. Je crois que c'est ça qui a fait la différence. J'ai accompli beaucoup d'efforts sans compter. J'ai réalisé une démonstration. Avec ou sans train, les choses qui se sont déroulées derrière n'auraient rien changé. Sur la fin, le problème était qu'il y a toujours eu un vent de face. J'ai dû faire un contre-la-montre. Je n'ai jamais été véritablement tranquille même si j'ai eu le sentiment que j'atteindrais seul le vélodrome à 5 kilomètres de l'arrivée. Sur le vélodrome, j'ai surtout pensé qu'il ne fallait pas que je tombe mais j'ai pu savourer le moment et ralentir pour prendre l'atmosphère de ce vélodrome. Les émotions sont arrivées à ce moment-là. Je pense maintenant au Tour des Flandres car j'estime avoir fait la démonstration que je pouvais m'y imposer."

Dans la roue des Français :

Les coureurs Français ont réalisé de belles choses sur Paris-Roubaix. Nicolas Portal (Caisse d'Epargne-Illes Balears) a été exemplaire. Echappé au 62ème kilomètre, il est entré en tête sur la Trouée d'Arenberg, qui a mis un terme à son escapade matinale. Mais Nicolas Portal n'a pas abdiqué ici. Parvenu à accrocher les roues du groupe de seize coureurs sorti en tête d'Arenberg, le jeune Français a fait l'élastique sur les secteurs-pavés suivants jusqu'à lâcher prise définitivement avant le secteur de Mons-en-Pévèle, à 50 kilomètres de l'arrivée. Nicolas Portal aura réalisé près de 150 kilomètres en tête. Puis c'est Frédéric Guesdon (Française des Jeux) qui a pris la relève. L'ancien vainqueur de Paris-Roubaix a accroché les roues des meilleurs dans Arenberg mais a coincé dans le secteur de Mons-en-Pévèle, où Tom Boonen a établi une seconde sélection. Repris par le gros du peloton, Frédéric Guesdon est néanmoins allé chercher la 10ème place réelle sur le vélodrome, ce qui lui a valu de terminer 7ème après disqualification de Hoste, Van Petegem et Gusev. Son coéquipier Christophe Mengin (Française des Jeux) a quant à lui été classé au 9ème rang. Anthony Geslin (Bouygues Telecom) a terminé 21ème, Jimmy Casper (Cofidis) 25ème et Arnaud Labbe (Bouygues Telecom) 29ème.

Les classements :

Reclassé en deuxième position de Paris-Roubaix bien qu'il soit parvenu sur le vélodrome au cinquième rang, le champion du monde Tom Boonen (Quick Step-Innergetic) a pu conforter sa position de leader de l'UCI ProTour. A la sortie des classiques flandriennes, le Belge possède à présent 24 points d'avance sur l'Italien Alessandro Ballan (Lampre-Fondital) et 45 points d'avance sur le Suisse Fabian Cancellara (Team CSC). Grâce à leur somptueuse entrée dans le Top 10, Frédéric Guesdon et Christophe Mengin (Française des Jeux) ont intégré à leur tour le classement du ProTour, respectivement en 33ème et 44ème position. Au classement par équipes, la Discovery Channel est tombée de son piédestal. Elle qui a vu George Hincapie éliminé sur bris de guidon puis Leif Hoste (2ème à Roubaix) et Vladimir Gusev (4ème) disqualifiés pour avoir forcé un passage à niveau fermé à 10 kilomètres de l'arrivée occupe désormais la 2ème position du classement par équipes. C'est le Team CSC, lauréat en 2005, qui prend la tête.

Classement UCI ProTour # 7 :

1. Tom Boonen (BEL, Quick Step-Innergetic) 129 pt
2. Alessandro Ballan (ITA, Lampre-Fondital) 105 pt
3. Fabian Cancellara (SUI, Team CSC) 84 pt
4. Alessandro Petacchi (ITA, Team Milram) 72 pt
5. Antonio Colom (ESP, Caisse d'Epargne-Illes Balears) 71 pt
6. Filippo Pozzato (ITA, Quick Step-Innergetic) 70 pt
7. George Hincapie (USA, Discovery Channel) 60 pt
8. Samuel Sanchez (ESP, Euskaltel-Euskadi) 59 pt
9. José-Angel Gomez (ESP, Saunier Duval-Prodir) 53 pt
10. Floyd Landis (USA, Phonak Hearing Systems) 52 pt
...
33. Frédéric Guesdon (FRA, Française des Jeux) 15 pt
44. Christophe Mengin (FRA, Française des Jeux) 5 pt
51. Thomas Voeckler (FRA, Bouygues Telecom) 3 pt
60. Sylvain Chavanel (FRA, Cofidis) 2 pt
67. Sandy Casar (FRA, Française des Jeux) 1 pt
71. Jérôme Pineau (FRA, Bouygues Telecom) 1 pt

Classement UCI ProTour par équipes # 7 :

1. Team CSC (DAN) 95 pt
2. Discovery Channel (USA) 93 pt
-. Gerolsteiner (ALL) 93 pt
4. Quick Step-Innergetic (BEL) 91 pt
5. Rabobank (PBS) 85 pt
6. Phonak Hearing Systems (SUI) 82 pt
7. Lampre-Fondital (ITA) 80 pt
8. Davitamon-Lotto (BEL) 78 pt
9. T-Mobile (ALL) 77 pt
10. Liberty Seguros-Würth (ESP) 73 pt
...
12. Française des Jeux (FRA) 67 pt
14. Credit Agricole (FRA) 63 pt
15. Cofidis (FRA) 62 pt
18. Bouygues Telecom (FRA) 38 pt
20. Ag2r Prévoyance (FRA) 26 pt

Classement UCI ProTour par nations # 7 :

1. Italie (ITA) 312 pt
2. Espagne (ESP) 277 pt
3. Belgique (BEL) 213 pt
4. Etats-Unis (USA) 119 pt
5. Suisse (SUI) 112 pt
6. Allemagne (ALL) 109 pt
7. Pays-Bas (PBS) 108 pt
8. Norvège (NOR) 45 pt
9. Autriche (AUT) 32 pt
10. France (FRA) 26 pt

CAMPAGNOLO

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 07 mars 2021
jeudi 13 mai 2021
samedi 05 juin 2021
dimanche 20 juin 2021
dimanche 01 août 2021
samedi 14 août 2021
vendredi 10 septembre 2021
dimanche 03 octobre 2021

VOIR TOUTES LES EPREUVES