FLASHS

Pros

Amstel Gold Race : Valgren, déjà un grand

Publié le 15/04/2018 18:10

Malin dans le final, Michael Valgren a faussé compagnie aux favoris de l’Amstel Gold Race pour remporter la classique néerlandaise. Au sprint, le Danois a devancé Roman Kreuziger et Enrico Gasparotto, deux anciens vainqueurs

Valgren sur l'Amstel Gold Race

L’organisation l’avait annoncé et Michael Valgren (Astana) l’a prouvé. La dernière boucle de 16 kilomètres inédite sur l’Amstel devait favoriser les attaquants. Ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Le Danois a placé une attaque salvatrice à deux kilomètres de l’arrivée. Suivi par Roman Kreuziger (Michelton Scott), le récent vainqueur de Het Nieuwsblad a réalisé le gros du travail pour prendre une avance suffisante sur les Sagan (Bora Hansgrohe), Alaphilippe (Quick Step Floors) ou Valverde (Movistar). Le marquage entre les favoris a profité au duo tchèquo-danois. Si Enrico Gasparotto (Bahrain Merida) a tenté de faire le jump alors que personne ne voulait partir à la poursuite des fuyards, le duo a résisté et a pu se jouer la victoire. Le coureur de 26 ans d’Astana n’a alors fait qu’une bouchée de l’ancien vainqueur en 2013, Kreuziger. 

Après avoir terminé deuxième derrière Gasparotto en 2016, Michael Valgren tient sa revanche sur cette 53ème édition. Vainqueur d’une flandrienne sur le circuit Het Nieuwsblad cette saison, il accroche une ardennaise à son palmarès. Après une première saison chez Astana en demi-teinte, Valgren monte en puissance. A 26 ans, il devient un vrai spécialiste des classiques du nord. Il permet également à Astana de glaner sa 10ème victoire en 2018. 

De timides attaques 

Les favoris ont attendu l’enchaînement du CaubergGeulhemmerberg et du Bemelerberg pour se livrer une vraie bataille. Dans un premier temps, Gasparotto et Kreuziger ont réussi à s’échapper et revenir sur l’échappée matinale. C’est surtout dans l’avant-dernière difficulté de la journée que ValverdeSaganAlaphilippeWellensValgren ou Fulgsang ont réussi à décramponner le reste du peloton. Sans équipier, les principaux leaders ne se sont jamais entendu pour imposer le rythme. Grâce aux multiples attaques de Fulgsang, le Danois Valgren a réussi à s’extirper du groupe pour aller chercher la plus belle victoire de sa carrière. 

L'échappée matinale pas loin de finir avec les meilleurs

Sur les 263 kilomètres de course entre Maastricht et Berg en Terblijt, un groupe de neuf coureurs s'est extrait du peloton après 15 kilomètres de course. Matteo Bono (UAE Emirates), Oscar Riesebeek (Roompot - NL Loterij)Preben Van Hecke (Sport Vlaanderen-Baloise), Tsgabu Grmay (Trek-Segafredo), Marco Tizza (Nippo-Vini Fantini-Europa Ovini), Lawson Craddock (EF Education First-Drapac), Bram Tankink (LottoNL-Jumbo)Eddie Dunbar (Aqua Blue Sport) et Willie Smit (Katusha-Alpecin) ont compté jusqu’à 15 minutes d’avance dans les 100 premiers kilomètres. Dans le final, certains ont réussi à tenir le coup dans l’enchaînement des difficultés. Craddock, BonoRiesebeek et Van Hecke ont même accompagné les favoris de l’épreuve jusqu’aux ultimes kilomètres de course. Mais les rescapés de l'échappée matinale ont craqué lorsque ValverdeSagan ou Alaphilippe plaçaient des petites accélérations en tête de groupe. -Léo Labica 

Classement de la 53ème Amstel Gold Race : 

1. Michael Valgren (DAN, Astana) 
2. Roman Kreuziger (CZE, Michelton Scott) m.t.
3. Enrico Gasparotto (ITA, Bahrain Merida) à 2sec.
4. Peter Sagan (SVQ, Bora Hansgrohe) à 19sec.
5. Alejandro Valverde (ESP, Movistar) m.t.
6. Tim Wellens (BEL, Lotto Soudal) m.t. 
7. Julian Alaphilippe (FRA, Quick Step Floors) m.t.
8. Jakob Fulgsang (DAN, Astana) à 23sec. 
9. Lawson Craddock (USA, EF Drapac) à 30sec.
10. Jelle Vanendert (BEL, Lotto Soudal) m.t.

Focus Home juill18

Sena juillet18

Abus juill18

INSCRIPTION EN LIGNE
vendredi 20 juillet 2018
samedi 28 juillet 2018
dimanche 29 juillet 2018
samedi 04 août 2018
dimanche 05 août 2018
mercredi 08 août 2018
samedi 11 août 2018

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Pro du Sport