FLASHS

Pros

Bennett sans trembler en Turquie

Publié le 10/10/2018 13:30

La deuxième étape du Tour de Turquie s'est conclue par un sprint massif. Sam Bennett n'a fait qu'une bouchée de ses adversaires dans l'emballage final pour devancer Alvaro Hodeg sur la ligne. Il est le nouveau leader de la course

nullSam Bennett vainqueur sur le Tour de République Tchèque © TRT

En l’absence de Fernando Gaviria (Quick Step Floors), victime d’une fracture de la clavicule sur la première étape, Sam Bennett (Bora-Hansgrohe) était le grand favori à la victoire ce mercredi, à Antalya. Le sprinteur irlandais a répondu présent, dans l’emballage final. Esseulé dans le dernier kilomètre, l'Irlandais s’est débrouillé comme un grand pour aller chercher sa cinquième victoire cette saison. Bien calé dans les roues d’Alvaro Hodeg (Quick Step Floors), le natif de Wervik a déposé son homologue colombien avec une facilité déconcertante. 

Sam Bennett à l’issue de sa victoire : « C’est un grand soulagement de gagner ici. J’espérais remporter une étape, et on a atteint cet objectif. Je vais pouvoir relâcher la pression désormais et être plus serein. Je tiens en tout cas à remercier mes coéquipiers qui ont été fantastiques encore une fois. C’est toujours bien de terminer la saison par des victoires. Je suis vraiment ravi. »

Deuxième la veille, battu par Maximiliano Richeze (Quick Step Floors) qui avait profité des courbes du final pour prendre quelques mètres d’avance sur le peloton, Bennett a pris sa revanche ce mercredi dans la station balnéaire turque. Coup double pour lui qui est le nouveau leader de la course, alors que l’Argentin n’a pas disputé le sprint, lanceur d’Hodeg dans le final. Jeudi, l’étape pourrait de nouveau lui revenir, avec un profil taillé pour les hommes rapides. En revanche, il sera difficile de ramener le maillot jusqu’à Istanbul. L’arrivée au sommet de Seljuk, vendredi, devrait mettre sur orbite les meilleurs puncheurs de ce Tour de Turquie. 

Avant de voir les sprinteurs s’expliquer dans les rues d’Antalya, quatre hommes ont pris les devants. Thomas Sprengers (Sport Vlaanderen-Baloise), Onur Balkan (Sélection nationale de Turquie), Josu Zabala (Caja Rural) et Fernando Orjuela (Manzana Postobon) ont tenté de loin mais n’ont jamais possédé une belle avance. Maintenu autour de la minute par la Quick Step Floors et la Bora-Hansgrohe, ce faible écart en faveur des fuyards ne leur aura pas permis d’y croire. A 10 kilomètres de la ligne d’arrivée, le dernier rescapé, Sprengers, a été repris par l’avant-garde du peloton. 

Classement de la deuxième étape : 

1. Sam Bennett (Bora-Hansgrohe)
2. Alvaro Hodeg (Quick Step-Floors) m.t.
3. Simone Consonni (UAE-Team Emirates) m.t.
4. Jean-Pierre Drucker (BMC Racing Team) m.t.
5. Ivan Garcia Cortina (Bahrain-Merida) m.t.
6. Edward Theuns (Team Sunweb) m.t.
7. John Degenkolb (Trek-Segafredo) m.t.
8. Enrique Sanz (Euskadi-Murias) m.t.
9. Luca Pacioni (Bardiani CSF) m.t.
10. Alexander Porsev (Gazprom-Rusvelo) m.t.

Classement général à l'issue de la première étape :

1. Sam Bennett (Bora-Hansgrohe) en 6h53’35’’
2. Maximiliano Richeze (Quick Step Floors) à 6sec.
3. Jean-Pierre Drucker (BMC Racing Team) à 12sec.
4. Simone Consonni (UAE-Team Emirates) m.t.
5. Kenneth Van Rooy (Sport Vlaanderen Baloise) à 13sec.
6. Thomas Sprengers (Sport Vlaanderen Baloise) m.t.
7. Benat Txoperena (Euskadi Murias) à 15sec.
8. Fernando Orjuela (Manzana Postobon) m.t.
9. Edward Theuns (Team Sunweb) à 16sec.
10. Enrique Sanz (Euskadi Murias) m.t.

Instagram Vélo101

EvoluCycle

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
samedi 09 mars 2019
vendredi 28 juin 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES