FLASHS

Pros

Cadel Evans Great Ocean Road Race — Meersman ne fait pas de cadeau

Publié le 01/02/2015 10:15

Cadel Evans Great Ocean Road Race. Un sprint en petit comité conclut l'épreuve-jubilé de Cadel Evans. L'Australien se classe 5ème, la victoire revient à Gianni Meersman.

Les adieux de Cadel EvansLes adieux de Cadel Evans | © SirottiLe peloton a rendu aujourd'hui un dernier hommage à Cadel Evans (BMC Racing Team), qui a choisi d'organiser son jubilé à Geelong sous la forme d'une course UCI rassemblant quelques-unes des meilleures équipes du WorldTour ! A presque 38 ans – anniversaire qu'il fêtera le 14 février – Cadel Evans a donc mis un point final à une carrière exceptionnelle démarrée dans le VTT (vainqueur des Coupes du Monde 1997 et 1998), poursuivie sur la route avec une victoire dans le Tour de France (2011), un titre de champion du monde (2009), la victoire finale au WorldTour (2007), une classique au compteur (la Flèche Wallonne 2010), de belles courses par étapes (Tour de Romandie 2006 et 2011, Tirreno-Adriatico 2011), et quatre autres podiums sur les Grands Tours (2ème des Tours 2007 et 2008, 3ème du Giro 2013, 3ème de la Vuelta 2009).

C'est le départ en retraite d'un champion que salue le peloton à Geelong. Un coureur parvenu à rester au sommet jusqu'au bout, 3ème encore du récent Tour Down Under, et forcément favori dans la course qui porte son nom. Or s'il y a respect de la part de ses adversaires, il n'y aura pas de cadeau à faire dans cette course tout ce qu'il y a de plus officielle. Ce ne sera pas une épreuve évidente. Non pas que le terrain soit très vallonné, mais le vent puissant avec lequel il faut composer va engendrer une course de costauds dans ce qui va prendre l'apparence d'une jolie petite classique.

C'est à l'approche des 10 derniers kilomètres que la course va s'emballer. En plusieurs vagues, neuf coureurs se retrouvent devant. Cadel Evans est toujours là, accompagné de Danilo Wyss (BMC Racing Team), mais aussi de Nathan Haas et Moreno Moser (Cannondale-Garmin), Peter Kennaugh et Luke Rowe (Team Sky), Giampaolo Caruso (Team Katusha), Simon Clarke (Orica-GreeenEdge) et Gianni Meersman (Etixx-Quick Step). Jusqu'au bout, il sera possible d'imaginer Cadel Evans conclure sa carrière sur une victoire à domicile ! Danilo Wyss s'attache en tout cas à ramener chaque attaquant dans le rang, notamment Moreno Moser dont l'attaque à 6 kilomètres de l'arrivée est avortée à 2,5 kilomètres du but.

Mais cela fait aussi le jeu des sprinteurs, à commencer par Gianni Meersman, qui a su rester discret au cœur du groupe pour mieux jaillir au moment du sprint. C'est exactement ce qu'il fait lorsque le groupe se présente dans la dernière ligne droite, précédant sur la ligne Simon Clarke (Orica-GreenEdge) et Nathan Haas (Cannondale-Garmin). Cadel Evans, pour sa dernière apparition en course, obtient la 5ème place. Bravo pour l'ensemble de votre carrière Monsieur Evans !

Classement :

1. Gianni Meersman (ITA, Etixx-Quick Step) les 174 km en 4h15'22" (40,9 km/h)
2. Simon Clarke (AUS, Orica-GreeenEdge) m.t
3. Nathan Haas (AUS, Cannondale-Garmin) m.t
4. Luke Rowe (GBR, Team Sky) m.t
5. Cadel Evans (AUS, BMC Racing Team) m.t
6. Giampaolo Caruso (ITA, Team Katusha) m.t
7. Moreno Moser (ITA, Cannondale-Garmin) m.t
8. Danilo Wyss (SUI, BMC Racing Team) m.t
9. Peter Kennaugh (GBR, Team Sky) à sec.
10. Heinrich Haussler (AUS, IAM Cycling) à 9 sec.

INSCRIPTION EN LIGNE