FLASHS

Pros

Trek Factory Racing — Cancellara en chef de file

Publié le 10/01/2014 23:15

C'est à Roubaix que l'équipe Trek Factory Racing a été présentée. Tout un symbole pour cette formation qui fait des classiques sa priorité avec Fabian Cancellara.

Fabian Cancellara monte sur l'estradeFabian Cancellara monte sur l'estrade | © Vélo 101Dire que la présentation de l'équipe Trek Factory Racing était l'une des plus attendue de cette période d'avant-saison est un euphémisme. Officiellement il s'agit d'une nouvelle équipe, d'une nouvelle structure, mais bien sûr, la formation ne part pas de zéro. Les bases ont déjà été construites au fil des années. Depuis 2011 exactement et la création de Leopard-Trek. La fusion avec RadioShack n'aura pas eu l'effet escompté. Et 2014, trois ans après la première mouture, il s'agirait presque d'un nouveau départ ou plutôt d'une ultime chance. Pour le lancement de son équipe, Trek a réquisitionné le vélodrome de Roubaix. Non pas l'anneau mythique, mais le vélodrome couvert flambant neuf. Et il s'agit de tout sauf d'un hasard. Dans les minutes qui précèdent le lancement en grandes pompes de l'équipe au vélodrome Jean Stablinski, les images de la dernière édition de Paris-Roubaix, le chef d'oeuvre de Fabian Cancellara en 2013, passent en boucle.

Plus tôt dans la matinée, une partie des coureurs s'est rendue à Audenarde. L'équipe sera également basée en Belgique. Il est donc on ne peut plus clair que l'homme fort de cette équipe s'appelle Fabian Cancellara, triple vainqueur du Ronde et double lauréat de l'Enfer du Nord. Une chose totalement assumée par Alain Gallopin. "Fabian est le leader de l'équipe. Avec le succès qu'il a eu l'an dernier, c'est lui qui a poussé Trek à faire cette équipe. Il n'y a aucune ambiguïté", nous confirme d'ailleurs le directeur sportif, et ce même si l’intéressé affirme que "l'équipe serait là sans lui." Le Suisse qui a porté l'équipe seul sur ses épaules ou presque l'an dernier sera une nouvelle fois attendu au tournant au printemps, surtout compte tenu de sa nette domination sur les Flandriennes en 2013.

Andy et Frank Schleck sont réunis sous le même maillotAndy et Frank Schleck sont réunis sous le même maillot | © Vélo 101Bien sûr, l'équipe misera également encore sur les frères Schleck la saison prochaine. Après une année 2013 à oublier, les Luxembourgeois espèrent revenir à leur meilleur niveau. Mais deux interrogations subsistent avant le coup d'envoi de cette saison. D'abord, concernant Fränk Schleck. L'aîné a passé une année 2013 hors des pelotons. Et même 18 mois, compte tenu du fait qu'il n'a pas recouru depuis son arrestation sur le Tour en juillet 2012 pour un contrôle positif à un diurétique. Il manquera sans doute à Frank un peu de fond en début de saison, mais il devrait monter en puissance jusqu'au Tour de France, le deuxième objectif avoué du duo après les classiques ardennaises. Alain Gallopin a confiance en son protégé pour qu'il soit retour à son niveau et juge même qu'il sera "le même coureur qu'avant sa suspension".

Mais la question devenue rituelle depuis 2012 concerne l'état de forme d'Andy Schleck. Le cadet de la fratrie est monté en puissance au fur et à mesure de la saison 2013, terminant même à la 20ème place du Tour. Si ses prestations étaient rassurantes, elles ne sont en rien convaincantes ou dignes d'un coureur de sa trempe. C'est bien l'Andy Schleck de 2011, année de son dernier podium sur la Grande Boucle que l'équipe souhaite retrouver après des mois et des mois de galère. Pour 2014, ses ambitions sont clairement affichées, le Tour de France où d'après lui "Chris Froome n'est pas le seul favori" et le triptyque Amstel-Flèche-Liège. Rien de bien neuf sous le soleil pour le Luxembourgeois.

La photo de famille de l'équipe Trek Factory RacingLa photo de famille de l'équipe Trek Factory Racing | © Vélo 101Quelques innovations dans la continuité, ce semble donc être le leitmotiv de cette équipe Trek Factory Racing. La place a été faite aux jeunes avec les arrivées de Boy et Danny Van Poppel, d'Eugenio Alafaci, de Julian-David Arredondo, de Fabio Felline, de Fabio Silvestre, de Calvin Watson et de Riccardo Zoidl. Leur point commun ? Ils ont tous moins de 25 ans alors que le vétéran Chris Horner est parti. Parmi ces coureurs, quelques-uns aideront dans les emballages massifs un Giacomo Nizzolo qui souhaite franchir un palier cette saison et qui pourra compter pour la première fois sur un véritable train. Dans cet effectif rajeuni, deux Allemands joueront le rôle de grand sage. Danilo Hondo distillera ses conseils à ces jeunes pousses du sprint, et que dire de Jens Voigt, 42 ans, qui raccrochera en fin de saison. 

L'effectif 2014 de Trek Factory Racing :

• Eugenio Alafaci (ITA, Leopard-Trek)
• Julian Arredondo (COL, Team Nippo-De Rosa)
• Fumiyuki Beppu (ESP, Orica-GreenEdge)
• Matthew Busche (USA)
• Fabian Cancellara (SUI)
• Stijn Devolder (BEL)
• Laurent Didier (LUX)
• Fabio Felline (ITA, Androni Giocattoli)
• Danilo Hondo (ALL)
• Markel Irizar (ESP)
• Bob Jungels (LUX)
• Robert Kiserlovski (CRO)
• Giacomo Nizzolo (ITA)
• Yaroslav Popovych (UKR)
• Gregory Rast (SUI)
• Hayden Roulston (NZL)
• Andy Schleck (LUX)
• Frank Schleck (LUX)
• Jesse Sergent (NZL)
• Fabio Silvestre (POR, Leopard-Trek)
• Jasper Stuyven (BEL, Bontrager CT)
• Boy Van Poppel (PBS, Vacansoleil-DCM)
• Danny Van Poppel (PBS, Vacansoleil-DCM)
• Kristof Vandewalle (BEL, Omega Pharma-Quick Step)
• Jens Voigt (ALL)
• Calvin Watson (AUS, Food Italia Mg K Vis Norda)
• Ricardo Zoidl (AUT, Team Gourmetfein-Simplon)
• Haimar Zubeldia (ESP)

Mavic nov18

Tacx semaine 1et2 nov18

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES