FLASHS

Pros

Championnats du Monde — Ferrand-Prévot met le monde à ses pieds

Publié le 27/09/2014 18:42

Championnat du Monde Dames. Grâce à un sprint d'anthologie, Pauline Ferrand-Prévot remporte son premier titre mondial et clôt une saison exceptionnelle.

Pauline Ferrand-Prévot mène un sprint d'anthologiePauline Ferrand-Prévot mène un sprint d'anthologie | © SirottiLes jeunes coureurs, habituels pourvoyeurs de médailles dans le clan français, ne sont pas parvenus à ramener la moindre breloque. Avant la course dames de cet après-midi, le compteur de médaille de l'équipe de France reste désespérément bloqué à zéro. Ce compteur, Pauline Ferrand-Prévot rêve justement de le débloquer. Il ne manque qu'un maillot arc-en-ciel pour faire de cette année 2014, une saison plus extraordinaire qu'elle ne l'est déjà. Aujourd'hui à Ponferrada, elle avait encore une chance d'accrocher cette tunique qui lui avait échappé sur de trop nombreux ennuis mécaniques en VTT à la fin du mois d'août. Pourtant, la Rémoise semblait poursuivie par la malchance quand en fin de semaine dernière, elle était impliquée directement dans le gadin collectif de sa formation sur le contre-la-montre par équipes.

De grosses chutes, il est encore question pour ces dames aujourd'hui à Ponferrada. Sur une portion technique du circuit, un empilage massif vient perturber la progression du peloton en début de course. Refroidies par ce fait de course, les concurrentes attendent donc celles qui ont été prises dans cette chute. Mais une fois que ces dernières sont rentrées, la course n'embraye toujours pas. La tentative en solitaire de la Slovène Spela Kern tournera court et sera reprise à 45 kilomètres de l'arrivée. L'Américaine Alison Powers subira le même sort. Après quelques kilomètres en solitaire, la Nord-Américaine est reprise dans l'avant-dernier tour. La pluie a alors fait son apparition, mais heureusement, les descentes techniques rendues humides ne vont pas avoir d'influence sur le déroulé de la course.

Si les concurrentes se sont montrées attentistes, c'est peut-être pour tout lâcher dans la dernière partie de course, là où tout va encore se décider. L'Italienne Rosella Ratto dans la montée du Mirador, la seconde du circuit, provoque la sélection d'un groupe de favorites à un peu plus de 20 kilomètres de l'arrivée. Elles sont alors seize, mais pourtant, les filles vont se regarder. Une nouvelle tentative à quatre ressort vite mais est bientôt annihilée dans la dernière escalade de la montée de la Confederacion à 11 kilomètres de l'arrivée. Comme sur toutes les courses jusqu'ici, c'est un peloton conséquent, bien qu'amoindri, qui se présente au pied de la dernière montée du Mirador.

Cette fois, on pense que l'offensive d'Emma Johansson, suivie par Elizabeth Armitstead, Elisa Longo-Borghini et la grandissime favorite Marianne Vos, ira au bout. Les quatre filles se détachent au sommet de la dernière bosse et s'isolent du reste de la meute qui reste néanmoins toute proche. Une fois la descente terminée, la championne du monde semble devoir se trouver dans le quatuor, mais l'attaque d'Elisa Longo-Borghini à 2 kilomètres du but sème la pagaille. Le groupe ne s'entend plus et voit une dizaine de concurrentes, menées par les Allemandes, rentrer sur elles sous la flamme rouge. Parmi elles figure une certaine Pauline Ferrand-Prévot. 

Pauline Ferrand-Prévot championne du monde !Pauline Ferrand-Prévot championne du monde ! | © SirottiL'histoire est alors en marche pour la Rémoise. Elle s'ouvre d'abord la porte à 300 mètres de l'arrivée et mène ensuite le sprint parfait pour s'imposer face aux plus rapides du monde. Au bout d'elle même elle parvient à devancer pour quelques centimètres Lisa Brennauer et Emma Johansson. Pauline Ferrand-Prévot met ainsi le monde à ses pieds. Ce titre couronne une saison remplie de succès pour l'athlète de 22 ans qui a remporté les quatre titres en cyclo-cross, sur route, sur le contre-la-montre et en VTT à l'échelle nationale, mais qui a également accumulé les victoires au plus haut niveau mondial. Lauréate de deux manches de Coupe du Monde en VTT et une sur route cette année, PFP change de statut. Ce soir, le clan français est en ébullition devant l'avènement d'une championne hors du commun de seulement 22 ans...

Classement :

1. Pauline Ferrand-Prévot (FRA, France) en 3h29'21"
2. Lisa Brennauer (ALL, Allemagne) m.t.
3. Emma Johansson (SUE, Suède) m.t.
4. Giorgia Bronzini (ITA, Italie) m.t.
5. Tiffany Cromwell (AUS, Australie) m.t.
6. Shelley Olds (USA, Etats-Unis) m.t.
7. Elizabeth Armistead (GBR, Grande-Bretagne) m.t.
8. Linda Villumsen (NZL, Nouvelle-Zélande) m.t.
9. Anna Solovey (UKR, Ukraine) m.t.
10. Marianne Vos (PBS, Pays-Bas) m.t.

Mavic nov18

Tacx semaine 1et2 nov18

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES