FLASHS

Pros

Circuit de la Sarthe — Bouhanni la débrouille

Publié le 08/04/2014 17:55

Circuit de la Sarthe # 1. Livré à lui-même dans le final après avoir perdu ses coéquipiers dans la houle du dernier kilomètre, Nacer Bouhanni réussit à s'imposer au sprint.

Duber Quintero emmène l'échappéeDuber Quintero emmène l'échappée | © Vélo 101Il y a des traditions auxquelles il est difficile de déroger. Celle qui veut que les sprinteurs soient rois au terme de la première étape du Circuit de la Sarthe est particulièrement respectée. Nacer Bouhanni (FDJ.fr) et Bryan Coquard (Team Europcar) ne s'y sont pas trompés en choisissant d'entretenir sur les routes des Pays de la Loire le duel qui les oppose régulièrement. Au départ ce matin à Saint-Jean-de-Monts (Vendée), le long de l'océan, nul ne se fait d'illusion. Cette première étape longue de 197,2 kilomètres en direction de Saint-Géréon (Loire-Atlantique) n'échappera pas à son rush massif, même si au Circuit de la Sarthe les trains des sprinteurs sont réduits à cinq coureurs au mieux.

Qu'importe cette fatalité, Marco Minnaard (Wanty-Groupe Gobert), Duber Quintero (Colombia) et Thomas Sprengers (Topsport Vlaanderen-Baloise) tentent un coup en s'échappant juste après le départ. Le beau temps accompagne la course et le trio fait très vite fructifier son avantage, le portant aux alentours des sept minutes et demie dans le bocage vendéen. La cadence du peloton est alors entretenue par les deux équipes ayant le plus de vues sur cette étape, Europcar et FDJ.fr. De leur travail découle une réduction progressive de l'écart, retombé autour de la minute au moment où la course entre dans Saint-Géréon pour six tours d'un circuit de 5,3 kilomètres.

Le peloton avance groupé au Circuit de la SartheLe peloton avance groupé au Circuit de la Sarthe | © Vélo 101Sur ce circuit final, ce sont les Europcar à eux seuls qui prennent les commandes du peloton. Cette fois la dernière heure a sonné pour Marco Minnaard, Duber Quintero et Thomas Sprengers. Le trio échappé depuis 175 kilomètres est absorbé à quatre tours du terme de l'étape, soit à un peu plus de 20 kilomètres de l'arrivée. Dans les tours restants, les accélérations répétées des coureurs de Movistar, parmi lesquels le rouleur Alex Dowsett qui tente vainement sa chance à l'entame de la boucle finale, ne déstabiliseront pas le train Europcar, qui s'apprête à lâcher son sprinteur Bryan Coquard dans la dernière ligne droite, un joli boulevard que la répétition des passages sur la ligne a permis aux finisseurs et à leurs équipiers d'apprécier... et de reconnaître comme une dernière ligne droite favorable à Nacer Bouhanni.

S'il est écrit que cette arrivée conviendra davantage à la puissance de Nacer Bouhanni qu'au jump de Bryan Coquard, encore faut-il que l'ancien champion de France se fasse une place devant au moment de virer à 350 mètres de la ligne. Anthony Roux, Laurent Pichon puis Sébastien Chavanel, les coureurs qui devaient successivement lui ouvrir la route, se sont déjà écartés. "Le final était très houleux, explique Nacer Bouhanni. Ça a frotté et j'ai perdu les trois." Contraint de se débrouiller seul, le Vosgien vire en 3ème position dans la dernière courbe. La victoire lui tend alors les bras.

Nacer Bouhanni à droite file vers la victoireNacer Bouhanni à droite file vers la victoire | © Vélo 101"Il y avait vent de dos dans la dernière ligne droite, raconte-t-il. J'ai donc lancé à 250 mètres de la ligne pour ne pas prendre de risques. J'ai réussi à m'imposer, c'est toujours un soulagement de le faire d'entrée de jeu." Nacer Bouhanni empoche là son quatrième succès de la saison. "C'est un bon début de saison, estime-t-il. Je suis dans les temps, en dépit de ma petite chute à Paris-Nice qui m'a tout de même un peu retardé pendant deux semaines. J'avais mal au genou, c'était dur mentalement, mais j'ai continué à m'entraîner sans faire trop d'intensités. Là c'est bien revenu, je ne ressens plus de douleur." Sur la ligne, Bouhanni laisse derrière lui Giacomo Nizzolo (Trek Factory Racing) et Juan-José Lobato (Movistar Team). Il enfile un maillot jaune qu'il pourrait faire briller dès demain matin au terme d'une demi-étape qu'il avait enlevée l'an passé.

Demain matin, le peloton rejoindra Angers au départ d'Ancenis (88,3 km).

Classement 1ère étape :

1. Nacer Bouhanni (FRA, FDJ.fr) les 197,2 km en 4h50'00" (40,8 km/h)
2. Giacomo Nizzolo (ITA, Trek Factory Racing) m.t.
3. Juan-José Lobato (ESP, Movistar Team)
4. Bryan Coquard (FRA, Team Europcar) m.t.
5. Nathan Haas (AUS, Garmin-Sharp) m.t.
6. Yauheni Hutarovich (BLR, Ag2r La Mondiale) m.t.
7. Michel Kreder (PBS, Wanty-Groupe Gobert) m.t.
8. Manuel Belletti (ITA, Androni Giocattoli) m.t.
9. Romain Feillu (FRA, Bretagne-Séche Environnement) m.t.
10. Jonas Ahlstrand (SUE, Giant-Shimano) m.t.

Classement général :

1. Nacer Bouhanni (FRA, FDJ.fr) en 4h49'50"
2. Giacomo Nizzolo (ITA, Trek Factory Racing) à 4 sec.
3. Thomas Sprengers (BEL, Topsport Vlaanderen-Baloise) m.t.
4. Juan-José Lobato (ESP, Movistar Team) à 6 sec.
5. Duber Quintero (COL, Colombia) m.t.
6. Bryan Coquard (FRA, Team Europcar) à 10 sec.
7. Nathan Haas (AUS, Garmin-Sharp) m.t.
8. Yauheni Hutarovich (BLR, Ag2r La Mondiale) m.t.
9. Michel Kreder (PBS, Wanty-Groupe Gobert) m.t.
10. Manuel Belletti (ITA, Androni Giocattoli) m.t.

ALLER PLUS LOIN

Groupama picto-nov18

Instagram Vélo101

Tacx semaine 3et4 nov18

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES