FLASHS

Pros

Circuit Het Nieuwsblad — Stannard fait l'ouverture

Publié le 01/03/2014 17:57

Circuit Het Nieuwsblad. Avec cette victoire, Ian Stannard montre que Sky peut gagner ailleurs que sur les courses par étapes. Les Britanniques chassent les classiques.

Ian Stannard ajuste Greg Van Avermaet pour la victoire au Circuit Het NieuwsbladIan Stannard ajuste Greg Van Avermaet pour la victoire au Circuit Het Nieuwsblad | © SirottiChaque année, le Circuit Het Nieuwsblad suscite l'enthousiasme chez nos voisins d'outre-Quiévrain. Bien que les courses de début de saison se multiplient au soleil, l'ancien Circuit Het Volk est et restera la première course de l'année dans le cœur des Belges. Le public de Flandre peut désormais acclamer les gladiateurs sur la route. Les coureurs eux goûtent pour la première fois de l'année aux pavés, adulés par certains, détestés par d'autres, mais qui,dans tous les cas, ne laissent pas indifférents ceux qui sont sur le vélo. De leur côté, les supporters n'ont d'yeux que pour Tom Boonen (Omega Pharma-Quick Step). L'ancien champion du monde est décrit comme le grand favori de cette première classique de l'année, bien qu'il n'ait jamais levé les bras à Gand. Ce ne sera pas encore pour cette année...

On retiendra qu'Aleksandr Kuschynski (Team Katusha), Christophe Laborie (Bretagne-Séché Environnement), Cyril Lemoine (Cofidis), Maciej Paterski (CCC Polsat Polkowice), Andreas Schillinger (Team NetApp-Endura), Ramon Sinkeldam (Giant-Shimano), Stijn Steels (Topsport Vlaanderen-Baloise) et Frederik Veuchelen (Wanty-Groupe Gobert) seront les premiers attaquants de cette campagne de classiques. Après avoir possédé 4'20" d'avance, les fuyards matinaux doivent s'écarter à une quarantaine de kilomètres de l'arrivée au moment où les bergs s'enchaînent. Le ciel a quant à lui mis ses menaces à exécution : ce sera un Het Nieuwsblad pluvieux, des conditions de vrais Flandriens !

Si les échappés sont repris si vite, c'est parce que les favoris sont rapidement aux avant-postes. Comme un symbole, c'est dans le Taaienberg, la montée qu'utilise habituellement Tom Boonen pour se tester, que Sep Vanmarcke (Belkin) place la première banderille à 60 kilomètres du but. Le Néerlandais, vainqueur en 2012 et 2ème de Paris-Roubaix en 2013, fait une première sélection. Il retentera sa chance dans le Leberg, forçant les cadors à régir. Mais c'est après cette montée qu'Arnaud Démare et Yoann Offredo (FDJ.fr), Edvald Boasson-Hagen (Team Sky), Lars Boom (Belkin), Niki Terpstra (Omega Pharma-Quick Step) et Kenneth Vanbislen (Topsport Vlaanderen-Baloise) se dégagent. Les grosses formations sont représentées avec de sérieux outsiders. Tout semble alors réuni pour voir ces coureurs aller au bout.

Taylor Phinney, Jempy Drucker et Arnaud Démare, très éprouvés à l'arrivée du Circuit Het NieuwsbladTaylor Phinney, Jempy Drucker et Arnaud Démare, très éprouvés à l'arrivée du Circuit Het Nieuwsblad | © SirottiMais le sort en décidera autrement. C'est d'abord Yoann Offredo qui chute au pied du Molenberg, dernière difficulté de la journée, secteurs pavés mis à part. Puis, c'est Lars Boom qui crève de la roue avant après avoir opéré la sélection à l'avant à 30 kilomètres de l'arrivée. Vanbilsen et Démare ayant craqué, seuls Boasson-Hagen et Terpstra restent à l'avant. Les deux hommes ont des intérêts divergents et ne s'entendent plus. A 16 kilomètres du but, le duo est repris par un peloton bien aminci. Tout reste à faire et le suspense reste entier !

Dans cette course haletante, il ne faut pas attendre bien longtemps pour assister à de nouveaux mouvements. Celui mené par Ian Stannard (Team Sky) et Greg Van Avermaet (BMC Racing Team) sera décisif. Mais les deux hommes resteront jusqu'au bout sous la menace de Boasson-Hagen, Terpstra et Vanmarcke partis en contre. Le groupe de chasse navigue à une dizaine de secondes des hommes de tête. Malgré la présence de Boasson-Hagen dans le trio, malgré un Van Avermaet supposé être plus rapide, Ian Stannard ne se relève pas. L'issue du sprint final lui donnera raison. Sur une arrivée spécifique en léger faux plat montant, le Britannique parvient à devancer le Belge, ancien vainqueur du classement par points de la Vuelta. Le succès est total pour le Team Sky qui place son Norvégien sur la troisième marche du podium : la formation britannique joue maintenant sur tous les terrains !

Classement :

1. Ian Stannard (GBR, Team Sky) en 4h49'55"
2. Greg Van Avermaet (BEL, BMC Racing Team) m.t.
3. Edvald Boasson-Hagen (NOR, Team Sky) à 24 sec.
4. Sep Vanmarcke (BEL, Belkin) m.t.
5. Niki Terpstra (PBS, Omega Pharma-Quick Step) m.t.
6. Jean-Pierre Drucker (LUX, Wanty-Groupe Gobert) à 1'34"
7. Taylor Phinney (USA, BMC Racing Team) m.t.
8. Dries Devenyns (BEL, Giant-Shimano) m.t.
9. Egoitz Garcia (ESP, Cofidis) m.t.
10. Arnaud Démare (FRA, FDJ.fr) m.t.

Groupama picto-dec18

Instagram Vélo101

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019
dimanche 07 avril 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Sportour déc-janv19
Fenioux déc18-janv19