FLASHS

Pros

Critérium du Dauphiné — Froome ne perd pas de temps

Publié le 08/06/2014 16:10

Critérium du Dauphiné # 1. Chris Froome remporte le contre-la-montre devant Alberto Contador et Bob Jungels. Le Britannique est le premier porteur du maillot jaune.

Chris Froome est une nouvelle fois le plus fortChris Froome est une nouvelle fois le plus fort | © SirottiOrganisé depuis plusieurs années, maintenant, plus tôt dans la journée pour ne pas se chevaucher avec la finale homme de Roland Garros, le départ du Critérium du Dauphiné annonce, lui aussi, un grand spectacle. Parce qu'à Lyon, en ce début d'après-midi, règne un doux parfum de Tour de France. Enfin, les acteurs de la prochaine Grande Boucle vont s'affronter, une première fois, après de longues semaines de préparation. Forcément, tous ne seront pas là, cette semaine. Il faut bien qu'il y ait une course au Tour de Suisse, aussi, et dans une moindre mesure sur la Route du Sud, épreuve choisie par Alejandro Valverde pour peaufiner sa condition. 

Cette année est tout de même exceptionnelle pour le Critérium du Dauphiné. Bien sûr, chaque année, le plateau est alléchant, mais rarement autant de favoris à la victoire finale sur le prochain Tour de France ont été présents. Sur la liste des partants, ni plus ni moins que le dernier vainqueur du Tour, Chris Froome (Team Sky), le double vainqueur de la Grande Boucle Alberto Contador (Tinkoff-Saxo) et le vainqueur du Tour d'Italie 2013, Vincenzo Nibali (Astana). Pour une fois, les trois coureurs ont tous décidé de concentrer leur saison sur la conquête du maillot jaune, le plus convoité au monde. Et pour mener à bien leur quête, ils ont fait le choix de venir se préparer sur le Critérium du Dauphiné.

Aujourd'hui, à Lyon, donc, un contre-la-montre de 10,4 kilomètres est proposé aux coureurs. On aurait alors pu envisager un parcours tout plat, tracé dans les rues de la capitale des Gaules. Mais les organisateurs l'ont imaginé autrement. Le premier et d'ailleurs dernier chrono de la semaine, présente une difficulté de 800 mètres. En effet, après avoir traversé Le Tube, tout nouveau tunnel de 1,8 km, sous la colline de la Croix-Rousse, dédié aux vélos et aux piétons, les coureurs escaladeront la montée de l'Observance, avant de redescendre vers le quartier de Confluence où sera jugée l'arrivée.

Parti parmi les premiers, Bob Jungels fait forte impression et réalise ce qui restera longtemps le meilleur temps.

Alberto Contador est battu par plus fort que luiAlberto Contador est battu par plus fort que lui | © SirottiLes premières indications sur les conditions de course sont apportées par Bob Jungels (Trek Factory Racing). Troisième du contre-la-montre du Critérium international cette année, le Luxembourgeois de 21 ans, parti parmi les premiers, signe un temps de 13'22". En fait, on va très vite se rendre compte que le jeune prodige, spécialiste de ce type d'effort et sans que rien ne soit enlevé à ses qualités, a profité de conditions plus favorables que les coureurs qui s'élancent ensuite. En effet, le vent se lève et très vite, les trois derniers kilomètres deviennent décisifs, avec un fort vent de face. 

Un par un, les meilleurs rouleurs du peloton vont buter sur la marque du Luxembourgeois. C'est le cas de favoris pour la victoire finale, Andrew Talansky (Garmin-Sharp), Wilco Kelderman (Belkin), Tejay Van Garderen (BMC Racing Team), entre autres, mais également de spécialistes de ce type d'effort, Lars Boom (Belkin) et Vasil Kiryienka (Team Sky), notamment. Aussi, tous vont réaliser de très bons temps dans la montée de l'Observance, à l'instar du Français Julian Alaphilippe (Omega Pharma-Quick Step), longtemps en tête au chrono intermédiaire, et pêcher ensuite face au vent.

Il faudra finalement attendre le passage des trois derniers coureurs pour voir le temps de Bob Jungels battu. Nibali, Contador et Froome, dans cet ordre, ferment la marche. Le premier d'entre eux est le moins convaincant. Sur un terrain qui lui convient moins bien qu'à ses deux grands rivaux, l'Italien, pourtant en tête au chrono intermédiaire, ne peut faire mieux qu'une huitième place, à 13" de Chris Froome. Surpuissant et dans un style peu académique, c'est bien le Britannique le plus fort. C'est lui, le seul capable de relancer avec autant de force dans les derniers kilomètres pour en fin de compte devancer Alberto de Contador de 8". Autrement dit un gouffre quand on sait le peu de temps qui sépare ses autres adversaires. Julian Alaphilippe termine premier français à 14" du vainqueur du jour et premier porteur du maillot jaune qui l'obnubile tant. 

Demain, l'étape sera relativement courte (158,5 km) et les grimpeurs auront, déjà, l'occasion de reprendre du temps aux meilleurs rouleurs avec une première arrivée au sommet, sur les hauteurs du Col du Béal (13,6 km à 6,6%).

Classement 1ère étape :
 
1. Chris Froome (GBR, Team Sky) en 13'13"
2. Alberto Contador (ESP, Tinkoff-Saxo) à 8 sec.
3. Bob Jungels (LUX, Trek Factory Racing) à 9 sec.
4. Andrew Talansky (USA, Garmin-Sharp) à 11 sec.
5. Wilco Kelderman (PBS, Belkin) m.t.
6. Lars Boom (PBS, Belkin) à 12 sec.
7. Vasil Kiryienka (BLR, Team Sky) m.t.
8. Vincenzo Nibali (ITA, Astana) à 13 sec.
9. Tejay Van Garderen (USA, BMC Racing Team) m.t.
10. Matthias Brandle (AUT, IAM Cycling) m.t.
 
Classement général :
 
1. Chris Froome (GBR, Team Sky) en 13'13"
2. Alberto Contador (ESP, Tinkoff-Saxo) à 8 sec.
3. Bob Jungels (LUX, Trek Factory Racing) à 9 sec.
4. Andrew Talansky (USA, Garmin-Sharp) à 11 sec.
5. Wilco Kelderman (PBS, Belkin) m.t.
6. Lars Boom (PBS, Belkin) à 12 sec.
7. Vasil Kiryienka (BLR, Team Sky) m.t.
8. Vincenzo Nibali (ITA, Astana) à 13 sec.
9. Tejay Van Garderen (USA, BMC Racing Team) m.t.
10. Matthias Brandle (AUT, IAM Cycling) m.t.

Groupama picto-nov18

Instagram Vélo101

Tacx semaine 3et4 nov18

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES