FLASHS

Pros

Critérium du Dauphiné — L'invraisemblable scenario

Publié le 15/06/2014 18:36

Critérium du Dauphiné # 8. Parti dans l'échappée matinale, Andrew Talansky profite de la rivalité entre Chris Froome et Alberto Contador pour remporter ce Dauphiné.

Alberto Contador endosse le maillot jauneAlberto Contador endosse le maillot jaune | © A.S.O./G. DemouveauxA l'amorce de la dernière étape du Critérium du Dauphiné, tout le monde sait que la dernière bataille entre Megève et Courchevel s'annonce grandiose. Dans une épreuve de toutes les surprises, qui aurait pu s'attendre au scénario auquel on a assisté aujourd'hui ? Personne ou tout du moins pas grand monde au départ peut imaginer une telle course de mouvement. 24 heures après avoir repris le maillot jaune en Suisse, Alberto Contador (Tinkoff-Saxo) peut trembler. Tout le monde pense alors que la menace doit venir avant tout d'un Chris Froome (Team Sky) qu'on imagine mal baisser les bras si facilement malgré un côté gauche endolori et qui ne compte que huit secondes de retard. Finalement, elle viendra de tout le monde sauf du Britannique sur cette étape courte (130 kilomètres), nerveuse, et surtout propice aux attaquants.

Dernière étape oblige, tout le monde sait qu'il peut lâcher les chevaux. Alors certains coureurs, bien placés au classement général tentent le tout pour le tout. C'est le cas d'Andrew Talansky (Garmin-Sharp), 3ème au général ce matin, Romain Bardet (Ag2r La Mondiale) et Jurgen Van Den Broeck (Lotto-Belisol). Ces trois-là, dans le Top 10 à Megève, font partie d'une échappée de 23 coureurs et peuvent compter sur l'appui de coéquipiers. L'Américain a Ryder Hesjedal, le Français a Alexis Gougeard et Jean-Christophe Péraud et le Belge possède à ses côtés Pim Ligthart et Tony Gallopin. Sans compter la présence de deux équipiers de Chris Froome à l'avant : David Lopez et Mikel Nieve. Tactiquement intéressante, cette situation va se retourner contre la formation britannique.

Au prix d'un gros effort dans la montée finale, Andrew Talansky remporte le DauphinéAu prix d'un gros effort dans la montée finale, Andrew Talansky remporte le Dauphiné | © SirottiSur ce genre de course de mouvement, l'équipe qui a fourni au Tour de France ses deux derniers vainqueurs perd ses repères. Le Team Sky semble d'abord vouloir ramener le groupe sur la tête. Rapproché à 1'10" du groupe de fuyards, Chris Froome accélère, laisse faire l'Espagnol esseulé au sein du groupe et provoque une mésentente qui lui sera finalement fatale. Le Madrilène va finalement inverser la situation à son avantage et provoquer le naufrage de Chris Froome qui ne sera même pas dans le Top 10 final. Le Maillot Jaune se détache du groupe et s'en va seul chasser derrière les attaquants de la première heure. La course contre-la-montre de Contador commence alors pour préserver une marge suffisante sur Andrew Talansky.

Il reste alors la côte de Montagny et la montée finale vers Courchevel pour tenter d'accrocher ce Critérium du Dauphiné. La course rhônalpine ne lui a jamais souri et manque toujours à l'immense palmarès du coureur ibère. Ce ne sera pas non plus pour cette année. Ce Critérium du Dauphiné est toujours l'affaire d'une poignée de secondes depuis le départ de Lyon. Au final, 27 secondes vont séparer Talansky de Contador, à l'avantage du coureur originaire de Miami. Un scénario improbable qui promet un Tour de France exceptionnel. 2ème de Paris-Nice et 10ème du Tour de France l'an dernier, vainqueur du Tour de l'Ain en 2012, l'Américain confirme que les routes françaises lui plaisent et lui réussissent.

Mikel Nieve sauve la mise des SkyMikel Nieve sauve la mise des Sky | © SirottiMis complètement en déroute aujourd'hui, le Team Sky trouvera néanmoins un motif de satisfaction ce soir avec la victoire de Mikel Nieve. L'Espagnol qui a souvent joué les coéquipiers de luxe pour Chris Froome tout au long de la semaine dès que la route s'élevait pouvait enfin jouer sa carte aujourd'hui. Parti à 3,5 kilomètres de la ligne à Courchevel, le Basque s'en va chercher un beau succès qui ne cachera pas la faiblesse tactique des Sky aujourd'hui. Très en forme sur cette fin de Dauphiné, Romain Bardet prend la 2ème place de cette dernière étape juste devant Adam Yates (Orica-GreenEdge), vainqueur du Tour de Turquie cette année. Le Français grimpe à la 5ème place du classement général final. Encore un motif de satisfaction pour l'équipe de Vincent Lavenu en pleine bourre depuis le début de la saison.

Classement 8ème étape :

1. Mikel Nieve (ESP, Team Sky) les 131,5 km en 3h20'29"
2. Romain Bardet (FRA, Ag2r La Mondiale) à 3 sec.
3. Adam Yates (AUS, Orica-GreenEdge) à 5 sec.
4. Andrew Talansky (USA, Garmin-Sharp) à 9 sec.
5. Jurgen Van Den Broeck (BEL, Lotto-Belisol) m.t.
6. Tejay Van Garderen (USA, BMC Racing Team) à 15 sec.
7. Wilco Kelderman (PBS, Belkin) à 32 sec.
8. John Gadret (FRA, Movistar Team) à 36 sec.
9. Daniel Navarro (ESP, Cofidis) à 41 sec.
10. Alberto Contador (ESP, Tinkoff-Saxo) à 1'15"

Classement général final :

1. Andrew Talansky (USA, Garmin-Sharp) en 31h08'08"
2. Alberto Contador (ESP, Tinkoff-Saxo) à 27 sec.
3. Jurgen Van Den Broeck (BEL, Lotto-Belisol) à 35 sec.
4. Wilco Kelderman (PBS, Belkin) à 43 sec.
5. Romain Bardet (FRA, Ag2r La Mondiale) à 1'20"
6. Adam Yates (GBR, Orica-GreenEdge) à 2'05"
7. Vincenzo Nibali (ITA, Astana) à 2'12"
8. Mikel Nieve (ESP, Team Sky) à 2'59"
9. Daniel Navarro (ESP, Cofidis) à 3'04"
10. Jakob Fuglsang (DAN, Astana) à 3'17"

Sport 101 Facebook V4

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Sportour déc-janv19
Fenioux déc18-janv19