FLASHS

Pros

Czech Tour — La Bora Hansgrohe ouvre le bal

Publié le 09/08/2018 19:45

La Bora Hansgrohe a remporté le contre-la-montre par équipe d’ouverture du Tour de République Tchèque. Les Allemands ont devancé la CCC Sprandi Polkowice de treize secondes. Pfingsten sera le leader, vendredi sur la 2ème étape

 Image 47100

Présent depuis 2010 sur le circuit continental Europe, le Tour de République Tchèque a souvent sacré des Tchèques, présents en nombre sur leur Tour national. Léopold Konig par deux fois, Stanislav Kozubek, Frantisek Padour, Petr Vakoc ou encore Josef Cerny en 2017, le sésame n’a filé que deux fois entre les mains d’étrangers, avec Martin Mortensen en 2014, et Diego Ulissi en 2016. Mais pour cette neuvième édition, ils ne sont que huit à prendre le départ sur les 187 coureurs du peloton. Surtout que les meilleurs grimpeurs comme Jan Hirt (Astana), Vakoc (Quick Step Floors), Konig (Bora Hansgrohe) ou encore le tenant du titre Josef Cerny (Elkov Author) n’ont pas été alignés par leur équipe. 

Au programme de cette première journée en République Tchèque, un contre-la-montre par équipe de 18,2 kilomètres aux alentours de la petite commune Unicov, dans la région d’Olomouc. Aucune difficulté pour défavoriser les formations ayant aligné de bons rouleurs. Avec Maciej Bodnar et  Aleksejs Saramotins dans leurs rangs, la Bora Hansgrohe partait favorite pour ce premier acte et la formation allemande n’a pas laissé passer l’occasion de remporter sa première étape en chrono par équipe de la saison. Avec près 56 kilomètres/heure de moyenne sur les 18 kilomètres, les hommes de Ralph Denk ont explosé la montre, prenant treize secondes d’avance sur la CCC Sprandi Polkowice. L’équipe italienne Wilier Triestina complète le podium, bien plus loin, avec 50 secondes de retard.

Du côté des favoris à la victoire finale et des meilleurs grimpeurs du peloton présents sur ce Tour de République Tchèque, certains ont perdu du temps comme c’est le cas de Riccardo Zoidl (Felbermayr Simplon Wels) ou encore Enrico Barbin (Bardiani CSF). Ces hommes vont devoir batailler pour reprendre du temps sur les plus aériens de la Bora Hansgrohe. Christoph Pfingsten, passé en tête du train de la Bora, a récupéré le maillot de leader mais ne risque pas d’avoir les moyens de le garder lorsque la route s’élèvera, ce weekend avec la haute montagne. 

Vendredi, la première étape en ligne sera accidentée, mais ne devrait pas permettre de créer de gros écarts entre les principaux leaders de chaque formation. Entre Olomouc et Frydek Mistek, le peloton devra parcourir 197 kilomètres avec de nombreuses difficultés au début de l’étape, qui favorisera l’échappée matinale. Il faudra ensuite grimper le juge de paix de cette deuxième étape, le Pustevny, placé à la mi-course. Les soixante dernières brones ne proposeront pas de difficulté particulières et les sprinteurs qui auront bien passé les bosses auront les moyens de l’emporter. -LL

Classement de la première étape :

1. Bora Hansgrohe en 19’33
2. CCC Sprandi Polkowice à 13sec.
3. Willier Triestina Selle Italia à 50sec.
4. Uno-X Norwegian Dvt Team m.t.
5. Israël Cycling Academy à 58sec.

Classement général à l’issue de la première étape :

1. Christoph Pfingsten (ALL, Bora Hangrohe) en 19’33’’
2. Maciej Bodnar (POL, Bora Hangrohe) m.t.
3. Aleksejs Saramotins (LET, Bora Hangrohe) m.t.
4. Andreas Schillinger (ALL, Bora Hangrohe) m.t.
5. Patryk Stosz (POL, CCC Sprandi Polkowice) à 13sec.

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 25 août 2018
dimanche 26 août 2018
samedi 08 septembre 2018
dimanche 09 septembre 2018
samedi 15 septembre 2018
dimanche 16 septembre 2018

VOIR TOUTES LES EPREUVES

La Dromoise