FLASHS

Pros

En vue des Ardennaises

Publié le 11/04/2010 18:50

Clasica Primavera. Le champion olympique Samuel Sanchez s'adjuge la course basque à une semaine du début de la campagne des classiques ardennaises.

Le podium de la Clasica PrimaveraLe podium de la Clasica Primavera | © Euskaltel-EuskadiAu moment où se concluaient les classiques flandriennes sur Paris-Roubaix, voilà déjà les Ardennaises qui se profilent. Au lendemain de l'arrivée finale du Tour du Pays Basque, certains des animateurs de la ronde basque ont rendez-vous sur la Clasica Primavera, organisée autour d'Amorebieta, et qui servira d'ultime épreuve de test avant des classiques comme l'Amstel Gold Race, dimanche prochain, puis la Flèche Wallonne et la prestigieuse Liège-Bastogne-Liège. Vainqueur sortant de la doyenne, Andy Schleck (Team Saxo Bank) tarde à retrouver sa condition. Alors il s'engage dans l'échappée du matin, après 4 kilomètres de course, afin d'effectuer une journée aux avant-postes et de travailler en vue de sa campagne des classiques ardennaises. Dans l'échappée qu'il prend dès le départ figurent avec lui huit autres concurrents.

Il y a là en effet Jorge Azanza (Euskaltel-Euskadi), Mathias Brandle (Footon-Servetto), Delio Fernandez (Xacobeo-Galicia), Mikel Ilundain (Orbea), Ximo Ortega (Barbot), Javier  Ramirez (Andalucia-CajaSur), Oscar Grau et Pascual Orengo (Burgos 2016-Castilla y Leon). Les neuf coureurs de tête obtiendront un avantage maximal de 7'20", puis le peloton refera très rapidement son retard, notamment dans les côtes qui figurent sur le tracé exigeant de l'épreuve, pour finalement reprendre tout le monde à moins de 25 kilomètres de l'arrivée. Dans le final, les coureurs doivent escalader à trois reprises les cols de Muniketas et Autzagane. Combatif, Igor Anton (Euskaltel-Euskadi) connaît bien le terrain et y tente sa chance. Le grimpeur attaque dans Muniketas et s'en va en solitaire. Mais ça réagit derrière lui.

En effet, le Luxembourgeois Frank Schleck (Team Saxo Bank) contre-attaque, aussitôt suivi par le champion olympique Samuel Sanchez (Euskaltel-Euskadi). Les deux hommes reviennent ainsi sur Igor Anton, imités ensuite par le reste du peloton des favoris. Mais Samuel Sanchez n'a pas dit son dernier mot et il repart en vue de la flamme rouge. Trois jours après un succès d'étape similaire sur le Tour du Pays Basque, l'Espagnol s'en va chercher une nouvelle victoire à domicile. Un bon moyen de se mettre en confiance avant des classiques ardennaises sur lesquelles il sera très attendu. A Amorebieta, Samuel Sanchez précède le peloton de 5 secondes, lequel est réglé par Anton et Schleck.

Classement :

1. Samuel Sanchez (ESP, Euskaltel-Euskadi) les 171,6 km en 4h04'19"
2. Igor Anton (ESP, Euskaltel-Euskadi) à 5 sec.
3. Frank Schleck (LUX, Team Saxo Bank) m.t.
4. David Bernabeu (ESP, Barbot-Siper) m.t.
5. Javier Moreno (ESP, Andalucia-CajaSur) m.t.
6. Mauro Finetto (ITA, Liquigas-Doimo) m.t.
7. Rigoberto Uran (COL, Caisse d'Epargne) m.t.
8. Sergey Chernetski (RUS, Russie) m.t.
9. Egoi Martinez (ESP, Euskaltel-Euskadi) m.t.
10. José Herrada (ESP, Caja Rural) m.t.
Classement complet