FLASHS

Pros

Eneco Tour — Une classique en sept étapes

Publié le 11/08/2014 11:33

Sprinteurs, rouleurs et surtout chasseurs de classiques en tous genres s'y retrouveront avec la 10ème édition de l'Eneco Tour. Seul un homme fort s'imposera.

Le Mur de Grammont et sa chapelleLe Mur de Grammont et sa chapelle | © SirottiDes sprints aux Pays-Bas lundi à Terneuzen et mardi à Heusden, un bref contre-la-montre de 9,6 kilomètres à Breda mercredi, un sprint pour rentrer en Belgique jusqu'à Ardooie jeudi... Et puis cet air de classiques printanières dans des lieux chargés d'histoire dont la seule évocation des noms électrise. Grammont vendredi et son célèbre Mur autrefois juge de paix du Tour des Flandres ; la Redoute samedi et sa côte indissociable du parcours de Liège-Bastogne-Liège ; Sittard-Geleen dimanche pour l'étape-reine sur les routes de l'Amstel Gold Race. Telle est la formule répétée depuis bientôt dix ans par l'Eneco Tour, une course par étapes aux propriétés particulières qui semble en apparence s'adresser à tous les types de coureurs mais ne tombe en vérité dans l'escarcelle que des meilleurs coureurs du monde.

Toute la semaine, il va falloir franchir les obstacles mis sur la route des prétendants au classement général. Qu'ils soient connus, comme les dix-neuf monts flandriens vendredi (dont le Kruisberg, le Berendries, le Tenbosse et trois fois le Mur de Grammont), les seize côtes ardennaises samedi (dont trois fois la côte de la Redoute) ou les vingt-deux ascensions du Limbourg néerlandais dimanche (dont le Loorberg et l'Eyserbosweg)... ou inconnus, les étapes de l'Eneco Tour restant trompeuses. Difficile dans ces conditions de déterminer avec précision où la course se jouera.

Ce qui est sûr c'est que l'épreuve du Benelux attire du beau monde. A commencer bien sûr par les chasseurs de classiques en tous genres. Zdenek Stybar, Tom Boonen et Niki Terpstra (Omega Pharma-Quick Step), Lars Boom, Bauke Mollema et Sep Vanmarcke (Belkin), Philippe Gilbert et Greg Van Avermaet (BMC Racing Team), Fabian Cancellara et Stijn Devolder (Trek Factory Racing), Edvald Boasson-Hagen et Geraint Thomas (Team Sky), Tom Dumoulin (Giant-Shimano), Sebastian Langeveld et Nick Nuyens (Garmin-Sharp),  José-Ivan Gutierrez et Alex Dowsett (Movistar Team) viendront jouer la gagne.

Les trois sprints supposés, le premier cet après-midi, opposeront notamment André Greipel (Lotto-Belisol) à Nacer Bouhanni (FDJ.fr). Sont également au départ Matthew Goss (Orica-GreenEdge), Andrea Guardini (Astana), Luka Mezgec (Giant-Shimano), Sacha Modolo (Lampre-Merida), Ramunas Navardauskas (Garmin-Sharp), Giacomo Nizzolo (Trek Factory Racing) et Matteo Trentin (Omega Pharma-Quick Step).

Le parcours :

• 1ère étape (lundi 11 août) : Terneuzen-Terneuzen (183,1 km)
• 2ème étape (mardi 12 août) : Waalwijk-Heusden (175,8 km)
• 3ème étape (mercredi 13 août) : Breda-Breda (9,6 km CLM)
• 4ème étape (jeudi 14 août) : Coxyde-Ardooie (179,1 km)
• 5ème étape (vendredi 15 août) : Grammont-Grammont (162,5 km)
• 6ème étape (samedi 16 août) : Heerlen-La Redoute (173,9 km)
• 7ème étape (dimanche 17 août) : Riemst-Sittard-Geleen (183,4 km)

Le palmarès :

2013 : Zdenek Stybar (TCH, Omega Pharma-Quick Step)
2012 : Lars Boom (PBS, Rabobank)
2011 : Edvald Boasson-Hagen (NOR, Team Sky)
2010 : Tony Martin (ALL, HTC-Columbia)
2009 : Edvald Boasson-Hagen (NOR, Team Columbia)
2008 : José-Ivan Gutierrez (ESP, Caisse d'Epargne)
2007 : José-Ivan Gutierrez (ESP, Caisse d'Epargne)
2006 : Stefan Schumacher (ALL, Gerolsteiner)
2005 : Bobby Julich (USA, Team CSC)

Campagnolo Juillet

INSTAGRAM

Sport 101 Facebook V4

Sport pulsion astana

KTM

La Drômoise