FLASHS

Pros

EOLO-KOMETA : bilan de la première saison pro et projection sur la saison 2022

Publié le 30/11/2021 16:50

Retour sur la première saison en tant que Pro Team de la jeune équipe italienne avec licence espagnole, EOLO-Kometa Cycling Team, ainsi que le programme et les ambitions pour la saison à venir.

C’est en 2018 que l’équipe à vu le jour avec une licence Continentale. Volonté d’Alberto Contador et de sa fondation, l’équipe est dirigée par deux amis et anciens coéquipiers de l’ancien champion espagnol, Ivan Basso et Jesús Hernández. En 2021, l’équipe italienne a obtenu une licence UCI Pro Team espagnole. La première année d’une équipe Pro Team étant toujours délicate, Francisco Contador, le directeur général, s’est entretenu dans une interview publiée sur le blog de l’équipe. Alors que le groupe prépare intensément la saison prochaine, il revient sur cette première saison et se projette sur celle de 2022. Extraits choisis de cet interview fleuve.

francisco contador directeur eolo kometaFrancisco Contador 

Bilan de la première saison de EOLO-KOMETA Cycling Pro

Interrogé sur le bilan de cette première saison en tant qu’équipe Pro Team, Francisco Contador en sort un bilan plutôt positif : « C'est une très bonne première année, de mon point de vue. Une nouvelle catégorie, avec toutes ses difficultés, nécessite une adaptation, un temps. Je pense que l'image projetée par l'équipe a été sérieuse, professionnelle, et elle s'est aussi accompagnée de résultats sur la route. Je ne pense pas seulement à la victoire de Lorenzo sur le Zoncolan ; tout au long du Giro d'Italia, les performances ont été très bonnes. Et en général pendant toute la saison ».

Le directeur général de l’équipe et frère d’Alberto Contador retient tout particulièrement l’état d’esprit de l’équipe pendant le Tour d’Italie : « Du début à la fin, l'engagement de chacun était total, absolu. Pendant toute la course, chaque membre de l'équipe, coureurs et personnel, s'est donné à 200 % chaque jour. Nous étions tous conscients de l'importance du moment, nous étions tous désireux d'honorer cette invitation, qui au début était peut-être remise en question, car nous ne savions pas comment l'équipe allait se comporter... Je retiendrais le sacrifice, l'engagement et l'effort de chacun ». Il ajoute par ailleurs : « L'équipe a créé une identité très claire de sérieux et de professionnalisme et cela facilite les choses lorsqu'il s'agit de demander certaines invitations ».

eolo kometa lorenzo fortunado victoire etape giroLorenzo Fortunado

Pas de Tour d’Espagne en 2022 pour l’équipe

Bien que l’équipe dispose d’une licence espagnole et compte de nombreux coureurs ibériques dans ses rangs, EOLO-Kometa ne devrait pas disputer le Tour d’Espagne en 2022 : « Avec le règlement actuel, ce n'est pas vraiment faisable. Dans le cas de la Vuelta, avec quatre équipes ProTeam espagnoles mieux placées, ce serait compliqué pour nous. Nous ne pouvons pas investir beaucoup d'efforts dans ce domaine car c'est le scénario qui existe. Évidemment, il va sans dire que pour nous, pour Alberto et pour moi, ce serait merveilleux de pouvoir participer à la Vuelta. C'est la course de notre pays, Alberto l'a gagnée trois fois, nous croyons au travail que nous faisons dans la Fondation pour contribuer à la croissance et au développement du cyclisme de base espagnol... Bien sûr, ce serait très excitant et nous espérons que dans un avenir pas trop lointain, nous pourrons le réaliser. Mais je ne pense pas que ce moment soit encore arrivé ».

equipe eolo kometa

 

EOLO-KOMETA parie sur la jeunesse et son équipe U23 en 2022

Interrogé sur l’évolution de l’équipe qui prendra la route en 2022, Francisco Contador a montré une véritable confiance dans la jeunesse pour construire une équipe forte : « Je pense que nous avons formé une excellente équipe à tous les niveaux, avec une très bonne connexion entre tous... Sur le plan sportif, nous faisons confiance à des personnes jeunes et talentueuses. Nous voulons, comme Lorenzo Fortunato ou Vincenzo Albanese l'ont fait dans le passé, qu'ils montrent leur potentiel ici avec nous. Des coureurs qui, pour diverses raisons, n'ont pas encore explosé ou n'ont pas encore montré ce dont ils sont réellement capables. Et sur la base de l'équipe 2021, cette équipe 2022 sera sûrement encore meilleure ».

Le directeur général de l’équipe ibérique est également revenu sur l’arrivée de deux talents issus de l’équipe U23 de la fondation et l’importance pour lui de la formation au travers des équipes jeunes : « C'est quelque chose de très important pour nous car c'est ce qui donne du sens au projet. Il ne servirait à rien d'investir des ressources à plusieurs niveaux si les cyclistes n'ont pas de débouché sur l'équipe professionnelle. Personnellement, c'est ce qui me motive le plus dans ce projet. Et je considère également que c'est un point de différenciation par rapport aux autres projets sur lesquels nous allons continuer à travailler » avant d’ajouter : « C'est ce que nous voulons, que beaucoup de signatures viennent vraiment de notre pépinière, qu'ils grandissent dans une manière de travailler ».

Le patron de l’équipe a finalement conclu cette interview de manière sincère : « Une équipe cycliste, surtout quand on débute, demande beaucoup de dévouement. Ce n'est pas vraiment quantifiable. Dans notre cas, ce qui nous anime, Ivan, mon frère Alberto et moi, et je le dis comme je le ressens, c'est la passion pour ce sport ».

INSCRIPTION EN LIGNE