FLASHS

Pros

Etoile de Bessèges #2 — Christophe Laporte s'impose

Publié le 08/02/2019 19:15

Christophe Laporte (Cofidis) lève les bras sur la seconde étape devant Clément Venturini (AG2R La Mondiale) et Enzo Wouters (Lotto Soudal). Il fait coup double en prenant le maillot de leader.

Certes la 49ème édition de l'Etoile de Bessèges comporte une étape de moins, mais un seul scénario s'impose jour après jour. Celui de l'échappée matinale qui prend quelques minutes au peloton, qui voit là une bonne occasion de borner et laisser le poids de la course à l'équipe du leader, en l’occurrence Vital Concept B&B Hôtels, un poids tout relatif et dont le final est toujours le même. Derrière, ça met en route et devant, ça tente de jouer. Pas trop quand même puisqu’il faut naviguer entre bonifications en cours de route et gain à l’arrivée en espérant une avance substantielle avant le chrono décisif de samedi : « faîtes vos jeux, tout est à refaire ».

Bessèges étape 2Bessèges étape 2 | © Sirotti

Comme un air de déjà vu, hier une échappée rejointe dans les derniers kilomètres et aujourd’hui…une échappée à 5. Cette fois, à l’initiative de Pierre-Luc Périchon, nouvellement passé chez Cofidis et 1erattaquant de la journée au 15ème kilomètre. Nous retrouvons un Jérôme Cousin (Direct Energie) offensif malgré la présence dans le peloton de son sprinteur Niccolò Bonifazio en confiance après ses 3 victoires d'étapes et le général au Tour du Gabon, Romain Combaud (Delko-Marseille Provence) qui a raté de peu le coche à quelques kilomètres d’ici à la Marseillaise et 2 belges, Emiel Vermeulen (Roubaix Lille Métropole) et Amaury Capiot (Sport Vlaanderen-Baloise). Parmi ces hommes, Jérôme Cousin est particulièrement motivé, souhaitant reproduire sa victoire de l’an dernier sur Paris-Nice et tenter de faire oublier sa 2èmeplace du classement général de l’Etoile de Bessèges pour une seconde en 2012. Pour cela, il tente de jouer au maximum les bonifications, empochant quelques secondes qui pourraient se montrer décisives le dernier jour.

L’avance maximum du groupe, 3 min 15, est particulièrement gérée par Pierre Rolland (Vital Concept B&B Hôtels), venu ici faire des efforts en vue de Paris-Nice, course pour laquelle son équipe est invitée et qui pourrait se montrer cruciale dans le chemin qui mène à l’invitation pour le Tour de France. Cette course à l’invitation pollue probablement le quotidien de ce coureur qui se doit d’être présent dès le début de saison alors qu’une place assurée sur le Tour lui permettrait de se préparer plus sereinement… pour y être plus performant.

Au contraire, AG2R La Mondiale et Groupama FDJ dont les ambitions pour Juillet sont également très élevées, se tiennent à l’écart de la poursuite malgré un intérêt commun pour la victoire d’étape qui n’a pas souri la veille à Marc Sarreau ou Clément Venturini.

Laporte s'impose à BessègesLaporte s'impose à Bessèges | © Sirotti

Pendant ce temps, Jérôme Cousin et Amaury Capiot prolongent leur fugue peu après le 2ème des 3 passages sur la ligne d’arrivée à la Calmette (31 km de l’arrivée). Ils seront repris quelques kilomètres avant la localité de Fons (Outre Gardon) - qui se prononce « fonce » localement – et qui annonce, ça ne s’invente pas, le rush vers la ligne d’arrivée. Avec déjà 2 passages sur la ligne, les coureurs ne peuvent ignorer l’importance stratégique dans l’amorce du sprint du rond point à 500m de l’arrivée. Fatalement, il faut virer dans les 10ers pour espérer gagner. Ce qui oblige littéralement à un sprint avant le sprint.

Podium LaportePodium Laporte | © Sirotti

Malgré quelques vagues, Christophe Laporte l’emporte dans cette 2èmeétape de l’Etoile de Bessèges après sa victoire en 2018 sur la 2èmeétape, déjà. Et ceci, sans discussion devant Clément Venturini, irréprochable quant à l’esprit car n’ayant pas fermé la porte au futur vainqueur le long des barrières, et Enzo Wouters, en rage au passage de la ligne, qui aurait espéré que celle-ci soit déplacée un peu plus loin. Cofidis empoche sa 2ème victoire de l’année et fait ainsi oublier le léger raté de la veille dans le placement du sprint. Christophe Laporte remet « les pendules à l’heure » et s’il vient déjà de remplir son objectif sur l’Etoile, il endosse le maillot de leader au bénéfice des places acquises et pense à présent au classement général final puisqu’il a fait l’année dernière, tenez-vous bien… 2ème. 

Classement 2èmeétape : 

1. Christophe Laporte (Cofidis) en 03h30'59'' (44,904km/h de moyenne)
2. Clément Venturini (Ag2r La Mondiale) mt
3. Enzo Wouters (Lotto Soudal) mt
4. Niccolò Bonifazio (Direct Energie) mt
5. Roy Jans (Corendon – Circus) mt
6. Pierre Barbier (Natura4ever - Roubaix – Lille) mt
7. Kenny Dehaes (Wallonie Bruxelles) mt
8. Bram Welten (Team Arkea – Samsic) mt
9. August Jenses (Israel Cycling Academy) mt
10. Marc Sarreau (Groupama – FDJ) mt

Classement général :  

1. Christophe Laporte (Cofidis) 07h08'05”       
2. Bryan Coquard (Vital Concept) mt     
3. Marc Sarreau (Groupama – FDJ) mt 
4. Thomas Boudat (Direct Energie) à 04”
5. Timothy Dupont (Wanty - Groupe Gobert) à 06”
6. Milan Menten (Sport Vlaanderen – Baloise) à 07”
7. Pierre Idjouadiene (Roubaix Lille Metropole) mt
8. Dries Van Gestel (Sport Vlaanderen – Baloise) à 08”
9. Michiel Dieleman (Cibel – Cebon) mt
10. Romain Combaud (Delko Marseille Provence) à 09”

Par Olivier Dulaurent

ASO Triathlon Paris

Sea Otter

Sport Com'

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 24 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019
dimanche 24 mars 2019
dimanche 07 avril 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES