FLASHS

Pros

Etoile de Bessèges — Roy Jans en coup de vent

Publié le 05/02/2015 18:21

Etoile de Bessèges # 2. Dans un vent glacial qui aura provoqué trois arrêts du peloton, Roy Jans conclut victorieusement. Le leader Kris Boeckmans tombe dans le final.

Steve Morabito discute avec Roland FangilleSteve Morabito discute avec Roland Fangille | © SirottiIl y a quelques générations encore, avant que le calendrier ne s'internationalise au-delà des frontières du Vieux Continent et qu'une profusion d'épreuves exotiques aux destinations alléchantes ne vienne appâter les meilleurs mondiaux, personne ne rechignait à s'engager sur une course par des conditions austères comme en réservent fréquemment les premiers rendez-vous du calendrier européen. Il est clair que le Gard au mois de février, ce n'est ni l'Australie, ni l'Argentine, ni Dubaï... Pour ceux qui n'ont pas eu la chance de voyager dans ces contrées lointaines, les vêtements chauds sont de rigueur à l'Etoile de Bessèges. Un moral de guerrier aussi pour affronter le froid glacial qu'amplifie aujourd'hui un vent puissant. La panoplie hivernale dans toute sa splendeur est de sortie au départ de Nîmes ce matin.

Mais ce n'est pas assez ! Le vent contraire qui souffle avec force dès le départ d'une deuxième étape qui met le cap sur Les Fumades (159 km) glace le peloton, frigorifié et incapable de se réchauffer à l'allure où il lutte contre l'air. Ça n'avance pas, moins de 30 km/h au cours des deux premières heures de course. Seuls les esprits s'échauffent, un mouvement de contestation gagnant le peloton, qui met pied à terre au premier passage sur la ligne d'arrivée des Fumades après une cinquantaine de kilomètres. Si les coureurs repartent, ils manifesteront encore deux fois leur mécontentement en s'arrêtant sur le bord de la route. Avant de poursuivre leur chemin.

Pourtant, à ce moment-là, un homme au moins a décidé de faire la course. Déjà identifié devant en début de course avant que le vent ne ramène les échappés au peloton, le Néerlandais Tim Kerkhof (Team Roompot) est reparti de plus belle après la traversée des Fumades au kilomètre 53. Seul dans ce vent polaire qui tétanise les muscles, le néo-pro de 21 ans se forge un caractère. Sans doute aurait-il mérité de se forger aussi un début de palmarès mais le peloton, las de se plaindre, finit par mettre en route à la poursuite du valeureux échappé solitaire. Il refait ses cinq minutes de retard, revenant si près à 40 kilomètres de l'arrivée que Hugo Houle (Ag2r La Mondiale) et Thomas Voeckler (Team Europcar) giclent l'un et l'autre à la faveur d'une bosse pour fondre sur l'homme de tête et le dépasser sans ménagement.

Roy Jans vainqueur d'une froide journéeRoy Jans vainqueur d'une froide journée | © SirottiLes deux acteurs de la dernière heure entrent en tête sur le circuit des Fumades mais le peloton est à leurs trousses, déterminé à conclure cette étape frigorifique en meute. Houle et Voeckler sont repris à 10 kilomètres de l'arrivée, laissant les sprinteurs s'avancer pour une explication massive dans le dernier kilomètre. Ce sera sans Kris Boeckmans (Lotto-Soudal), le leader du classement général victime d'une chute à 1500 mètres du but, ce qui ne l'empêchera pas de conserver la première place du classement général. Dans le vent froid, on trouve toujours un Belge pour se substituer à un autre. Roy Jans, le sprinteur de Wanty-Groupe Gobert, trouve cette fois l'ouverture pour rafler la mise devant Alexandre Blain (Marseille 13-KTM) et Bob Jungels (Trek Factory Racing).

Demain vendredi, la troisième étape se disputera autour de Bessèges (152 km).

Classement 2ème étape :

1. Roy Jans (BEL, Wanty-Groupe Gobert) les 159 km en 4h27'54" (34,9 km/h)
2. Alexandre Blain (FRA, Marseille 13-KTM) m.t.
3. Bob Jungels (LUX, Trek Factory Racing) m.t.
4. Marco Coledan (ITA, Trek Factory Racing) m.t.
5. Yannick Martinez (FRA, Team Europcar) m.t.
6. Olivier Chevalier (BEL, Wallonie-Bruxelles) m.t.
7. Antoine Demoitié (BEL, Wallonie-Bruxelles) m.t.
8. Baptiste Planckaert (BEL, Roubaix Lille Métropole) m.t.
9. Edward Theuns (BEL, Topsport Vlaanderen-Baloise) m.t.
10. Fabio Silvestre (POR, Trek Factory Racing) m.t.

Classement général :

1. Kris Boeckmans (BEL, Lotto-Soudal) en 7h53'21"
2. Edward Theuns (BEL, Topsport Vlaanderen-Baloise) à 4 sec.
3. Marco Coledan (ITA, Trek Factory Racing) à 6 sec.
4. Cyril Gautier (FRA, Team Europcar) à 10 sec.
5. Alexis Gougeard (FRA, Ag2r La Mondiale) m.t.
6. Julien Duval (FRA, Armée de Terre) m.t.
7. Dennis Vanendert (BEL, Lotto-Soudal) m.t.
8. Pim Ligthart (BEL, Lotto-Soudal) m.t.
9. Loïc Chétout (FRA, Cofidis) m.t.
10. Evaldas Siskevicius (LIT, Marseille 13-KTM) m.t.

CAMPAGNOLO

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 14 août 2021
dimanche 29 août 2021
vendredi 10 septembre 2021
samedi 11 septembre 2021
dimanche 19 septembre 2021
dimanche 03 octobre 2021

VOIR TOUTES LES EPREUVES