FLASHS

Pros

Giro d'Italia — Battaglin tient sa victoire d'étape

Publié le 09/05/2018 18:45

Giro #5. Après avoir terminé troisième sur la quatrième étape, Enrico Battaglin n'a pas manqué le coche ce mercredi pour remporter sa troisième victoire sur le Giro. Rohan Dennis conserve le maillot rose

Enrico Battaglin GiroEnrico Battaglin Giro | © Sirotti

L’Italie est à l’honneur sur cette 101ème édition. Après les victoires d’Elia Viviani (Quick Step Floors) sur les deux premières étapes en ligne, c’est au tour d’un puncheur de s’imposer sur la cinquième journée de course. Troisième la veille après avoir été distancé par Wellens (Lotto Fix All) et Woods (EF Drapac), Enrico Battaglin (LottoNL Jumbo) n’a pas laissé partir Giovanni Visconti (Bahrain Merdia) qui a lancé son effort à 400 mètres de l’arrivée. Dans la roue de son compatriote, Battaglin a temporisé avant de s’en débarrasser pour aller chercher sa troisième victoire d’étape sur le Giro. Très fort dans le final sur la quatrième étape, l’ancien de la Bardiani a encore une fois prouvé sa bonne forme ce mercredi pour lever les bras pour la première fois en 2018. « J’étais très déçu hier car je me sentais bien et aujourd’hui mes équipiers ont parfaitement travaillé dans le final. Je suis vraiment content d’avoir gagné » a-t-il déclaré au micro de l’Equipe 21. Bien présent dans un peloton réduit dans le final, Rohan Dennis (BMC) a pu conserver son maillot rose. Il aura bien plus de difficulté, jeudi, lors de la sixième étape. Les coureurs devront affronter l'arrivée au sommet à l'Etna, côte classée en première catégorie. 

Lopez a perdu du temps  

Entre Agrigento et Santa Ninfa, les coureurs ont malheureusement souvent goûté au bitume. A 15 kilomètres de l’arrivée, dans l’ultime descente de la journée, Clément Venturini et François Bidard (AG2R La Mondiale) ont provoqué une chute en milieu de peloton. S’il n’y a pas eu de casse, certains coureurs comme Elia Viviani, Max Schachmann (Quick Step Floors), Jarlinson Pantano (Trek Segafredo) et surtout Domenico Pozzovivo (Bahrain Merida) ont dû poser pied à terre. Ces leaders ont réalisé un gros effort pour revenir au sein du peloton. Pozzo et Schachmann, tous deux présents dans le top 10, n’ont pas eu de mal à revenir, et en forme. En effet, ces deux coureurs se sont montrés entreprenants à l’avant du peloton dans le dernier kilomètre. Un autre leader a chuté ce mercredi et sa sortie de route a été bien plus préjudiciable. Miguel Angel Lopez (Astana) a tout simplement fait un tout droit dans un virage à 5 kilomètres de la ligne, surement dû à un manque de concentration. Aucune casse pour Superman Lopez. Cependant, le leader de l’équipe kazakh a perdu du temps sur ses principaux concurrents. Emmené par Luis Leon Sanchez, il a réussi à limiter les dégâts mais perd tout de même 43 secondes sur les leaders. 

Le baroud d'honneur de Vandrame

Au départ de Agrigento, un groupe de quatre coureur a pris les devants assez rapidement durant cette cinquième étape. Ryan Mullen, Laurent Didier (Trek Segafredo), Andrea Vendrame (Androni Sidermec Bottecchia) et Eugert Zhupa (Wilier Triestina) ont compté jusqu’à 5 minutes d’avance. Dans la dernière ascension avant la montée finale, le peloton est revenu à une quarantaine de secondes. L’échappée semblait alors se résigner mais l’Italien Vendrame a voulu prolonger le plaisir. Le baroudeur d’Androni est parti en solitaire et a même réussi à reprendre du temps sur le peloton mené par la Lotto Fix All qui croyait alors en ses chances avec Tim Wellens. Mais au pied de la montée vers Santa Ninfa à 3 kilomètres de l’arrivée, Vendrame a été avalé par les leaders qui accélérait déjà le rythme à l’approche du sprint final. -Léo Labica

Classement de la cinquième étape :

1. Enrico Battaglin (ITA, LottoNL Jumbo) en 4h06’33’’
2. Giovanni Visconti (ITA, Bahrain Merdia) m.t.
3. José Gonçalves (POR, Katusha Alpecin) m.t.
4. Maximilian Schachmann (ALL, Quick Step Floors) m.t.
5. Simon Yates (GBR, Michelton Scott) m.t.
6. Tim Wellens (BEL, Lotto Fix All) m.t.
7. Francesco Gavazzi (ITA, Androni Sidermec Bottecchia) m.t.
8. Maurits Lammertink (NER, Katusha Alpecin) m.t.
9. Domenico Pozzovivo (ITA, Bahrain Merida) m.t.
10. Patrick Konrad (AUT, Bora Hansgrohe) m.t.

Classement général à l'issue de la cinquième étape : 

1. Rohan Dennis (AUS, BMC) en 18h29’41’’
2. Tom Dumoulin (NER, Team Sunweb) à 1sec.
3. Simon Yates (GBR, Michelton Scott) à 17sec.
4. Tim Wellens (BEL, Lotto Fix All) à 19sec.
5. Pello Bilbao (ESP, Astana) à 25sec.
6. Maximilian Schachmann (ALL, Quick Step Floors) à 28sec.
7. Domenico Pozzovivo (ITA, Bahrain Merida) m.t.
8. José Gonçalves (POR, Katusha Alpecin) à 32sec.
9. Thibaut Pinot (FRA, Groupama FDJ) à 34sec.
10. Patrick Konrad (AUT, Bora Hansgrohe) à 35sec.