FLASHS

Pros

Giro d'Italia — La fusée Caleb Ewan

Publié le 18/05/2019 17:49

L'Australien Caleb Ewan (Lotto Soudal) a été le plus rapide sur ce sprint court, comme il les aime. Il devance l'Italien Elia Viviani (Deceuninck Quick Step) et l'Allemand Pascal Ackermann (Bora Hansgrohe).

Ce samedi les coureurs ont parcouru la plus longue étape du Giro avec 239 kilomètres entre Tortoreto Lido et Pesaro. La première partie de la journée était totalement plate le long de la côte adriatique avant un final plus vallonné avec une douzaine d’ascensions. Hier c’est l’Espagnol Pello Bilbao (Astana) qui s’est imposé devant le Français Tony Gallopin (AG2R La Mondiale) et l’Italien Davide Formolo (Bora Hansgrohe). 

Le duo de tête sur cette 8ème étapeLe duo de tête sur cette 8ème étape | © Giro Italia

La bonne échappée se dessine après quelques kilomètres, avec seulement deux coureurs dont Marco Frapporti (Androni Giocattoli Sidermec) qui accumule les kilomètres de fugue depuis le début de l’épreuve italienne et Damiano Cima (Nippo Vini Fantini). L’écart n’a pas dépassé les 4 minutes et au pied de l’ascension du Monteluro ils ne possèdent plus que 27 secondes. Dans cette difficulté le porteur du maillot bleu Giulio Ciccone (Trek-Segafredo) place une accélération pour aller chercher les points. Il passe en tête devant Louis Vervaeke (Sunweb) et le Français François Bidard (AG2R La Mondiale). Ce trio tente de faire le forcing sous une météo menaçante et un final technique. 

Caleb Ewan était le plus fortCaleb Ewan était le plus fort | © Giro Italia

Ils seront finalement repris à un peu plus de 5 kilomètres de l’arrivée, on se dirige droit vers un sprint. C’est la Bora-Hansgrohe qui fait le gros du travail mais le plus fort aura été l’Australien Caleb Ewan (Lotto Soudal). On le savait, c’est un coureur qui aime les sprints courts et avec le dernier virage à 200 mètres de la ligne c’était « taillé » pour lui. Il devance l’Italien Elia Viviani (Deceuninck Quick Step) et l’Allemand Pascal Ackermann (Bora Hansgrohe). Le Français Arnaud Démare (Groupama FDJ) termine 6ème, il a reconnu n’avoir peut-être pas pris assez de risque pour arriver mieux placer aux 200 mètres. Au classement général l’Italien Valerio Conti (UAE Emirates) conserve sa place de leader. Demain un contre-la-montre individuel de 35 kilomètres sera au programme avec un final en bosse. 

Classement 8ème étape : 

  1. Caleb Ewan (Lotto Soudal) en 5h43’32’’ 
  2. Elia Viviani (Deceuninck Quick Step) mt 
  3. Pascal Ackermann (Bora Hansgrohe) mt 
  4. Fabio Sabatini (Deceuninck Quick Step) mt 
  5. Manuel Belletti (Androni Giocattoli Sidermec) mt 
  6. Arnaud Démare (Groupama FDJ) mt 
  7. Davide Cimolai (Israel Cycling Academy) mt 
  8. Marco Canola (Nippo Vini Fantini Faizane) mt 
  9. Giacomo Nizzolo (Dimension Data) mt 
  10. Rüdifer Selig (Bora Hansgrohe) mt 

Classement général provisoire :  

  1. Valerio Conti (UAE Emirates) en 35h13’06’’ 
  2. José Joaquin Rojas (Movistar) à 1’32’’
  3. Giovanni Carboni (Bardiani CSF) à 1’41’’ 
  4. Nans Peters (AG2R La Mondiale) à 2’09’’
  5. Valentin Madouas (Groupama FDJ) à 2’17’’
  6. Amaro Antunes (CCC) à 2’45’’ 
  7. Fausto Masnada (Androni Giocattoli Sidermec) à 3’14’’ 
  8. Pieter Serry (Deceuninck Quick Step) à 3’25’’ 
  9. Andrey Amador (Movistar) à 3’27’’ 
  10. Sam Oomen (Sunweb) à 4’57’’ 

Par Maëlle Grossetête  

abus JUIN

KTM

Meribel juin 2019
INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 26 mai 2019
mercredi 12 juin 2019
dimanche 23 juin 2019
vendredi 28 juin 2019
dimanche 30 juin 2019
samedi 06 juillet 2019
dimanche 07 juillet 2019
jeudi 11 juillet 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES