FLASHS

Pros

Giro d'Italia — Les réactions après la 7ème étape

Publié le 12/05/2018 09:34

Encore une leçon pour Clément Venturini, Chris Froome monte en puissance, Simon Yates veut gagner le Giro, Niccolo Bonifazio a peut-être fait une erreur.

réaction giroréaction giro | © sirotti

Encore une leçon pour Clément Venturini. Le français d’AG2R La Mondiale signe un nouveau top 10 en prenant la septième place de l’étape hier. « On voulait jouer la victoire avec moi. L’équipe était mobilisée pour cet objectif donc j’étais contente que toutes les troupes soient réunies pour que l’on réussisse un résultat collectif. C’était loin d’être évident dans le final. Je me suis concentré sur mon effort, j’étais un peu seul mais je ne leur en veux pas pour autant. Avec les tunnels, c’était limite dangereux. Tous ses efforts cumulés dans le final m’ont coûté beaucoup d’énergie. J’ai vu la porte s’ouvrir à 350 mètres, je me suis dit, « Allez, on y va ». Mais le problème c’est que j’ai lancé les mecs qui vont gagner. Je les ai vus passer, j’ai essayé de reprendre de l’aspi mais j’ai juste constaté qu’ils passaient 5km/h plus vite que moi et que j’avais fait mon effort trop tôt. C’est encore une leçon de prise », analyse avec lucidité le Rhône-alpin.

réaction giroréaction giro | © sirotti

Chris Froome monte en puissance. Samedi et dimanche deux arrivées au sommet sont programmées. Actuellement 8ème du général, Chris Froome pourra peut-être entamer sa remontée au général. Le leader du team Sky s’est voulu rassurant jeudi au sommet de l’Etna, expliquant qu’il se sentait monter en puissance. Son objectif étant d’aborder la troisième semaine au top de sa forme, Chris Froome reste confiant.

girogiro | © giro d'italia

Simon Yates veut gagner le Giro. Porteur du maillot rose, Simon Yates (Mitchelton Scott) ne sent pas ses jambes sur ce début de Giro. « J’ai de bonnes jambes et je veux tenter quelque chose. J’ai besoin de gagner du temps sur les gars qui sont forts en contre-la-montre. Je n’ai que 16 secondes d’avance sur Tom Dumoulin, j’ai du travail à faire. Hier c’était un bon premier jour en rose, une journée tranquille, l’échappée est partie rapidement donc c’était facile pour les gars et on n’a presque pas eu à contrôler. Nous avons débuté le Giro avec l’objectif de le gagner. Rien n’a changé. Il y a encore des journées difficiles à venir, dont le chrono où je pourrais perdre beaucoup de temps, on verra. C’est un cliché mais on va prendre la course jour après jour. », confie le leader du classement général.

tour de croatietour de croatie | © bahrain merida

Niccolo Bonifazio a peut-être fait une erreur. L’italien a été victime d’une crevaison à moins de 20 kilomètres hier. Après être revenu dans le peloton, il a disputé le sprint et prit la troisième place, derrière Sam Bennett et Elia Viviani. « Je n’ai pas eu de chance, j’ai été touché par un coureur et j’ai crevé de la roue avant. Cela n’a pas été facile de revenir dans le peloton, mais je remercie mes coéquipiers qui m’ont aidé à me replacer à l’avant dans le final. J’ai peut-être fait une erreur en attendant trop et j’ai dû lancer mon sprint de loin. », analyse le coureur de la Bahrain-Merida.

Par Maëlle Grossetête

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 03 octobre 2021

VOIR TOUTES LES EPREUVES