FLASHS

Pros

Giro d'Italia — Pello Bilbao au finish devant Landa

Publié le 01/06/2019 17:56

L'Espagnol Pello Bilbao (Astana) s'impose au sprint devant Mikel Landa (Movistar), il s'offre son deuxième succès sur ce Giro. Giulio Ciccone (Trek Segafredo) complète le podium et Richard Carapaz (Movistar) reste en rose.

Profil 20ème étapeProfil 20ème étape | © Giro Italia

Après le joli succès du Colombien Esteban Chaves (Mitchelton Scott), allias le roi du plus beau sourire, aujourd’hui le Giro nous a offert une journée dantesque dans les Dolomites. Dernière étape en ligne, dernières attaques possibles entre les favoris, l’Equatorien Richard Carapaz (Movistar) possède 1’54’’ sur l’Italien Vincenzo Nibali (Bahrain Merida) et 2’16’’ sur le Slovène Primoz Roglic (Jumbo Visma). Carapaz peut-il le faire, du haut de ses 26 ans ? Peut-il résister à l’expérimenté Nibali ? A l’ex sauter à ski Roglic ? Pour le moment il a été très solide et n’a pas montré de signe de faiblesse. 

L'échappée de la 20ème étapeL'échappée de la 20ème étape | © Giro Italia

C’est entre Feltre et Croce d’Aune – Monte Avena que la bataille a eu lieu sur 194 kilomètres. Moins de 10km pour se mettre en route et la première difficulté arrive déjà, le Cima Campio (18,7km à 6%), à peine redescendu qu’il faut affronter le Passo Manghen (18,9km à 7,6%) suivi du Passo Rolle (20,6km à 5%). Bref, les 133 premiers kilomètres comptent près de 60km de montée avec un passage au-dessus des 2000 mètres d’altitude. Enfin, après l’apéro, l’entrée et le plat, place au dessert avec le Croce d’Aune (11,1km à 5,5% dont les 6 derniers km à 10%) avant une petite descente et les 7 kilomètres finaux menant à l’arrivée avec une pente moyenne à 7%. Vous l’aurez compris, il n’y a pas de plat aujourd’hui, pas de moment pour admirer le paysage. Une pensée pour les sprinteurs encore dans le match avec notamment le Français Arnaud Démare (Groupama FDJ), qui vont devoir se battre dès le début pour terminer dans les délais, à la veille de l’arrivée finale à Vérone.

Le train de la MovistarLe train de la Movistar | © Giro Italia

12 coureurs ont pris le large dans la première difficulté du jour, on retrouve Amador, Masnada, Bilbao, Cataldo, Caruso, Cappechi, Kangert, Nieve, Ghebreigzabhier, Dunbar, Zakarin et Hindley. Ils seront rejoints un peu après la mi-course par le Breton Valentin Madouas (Groupama FDJ) et les IItalien Giulio Ciccone (Trek Segafredo) et Eros Capecchi (Deceuninck Quick Step). Au pied du Croce d’Aune – Monte Avena ils possèdent moins de 3 minutes sur un peloton emmené par la Movistar. Les fuyards s’attaquent à tour de rôle avec notamment une offensive tranchante de Valentin Madouas (Groupama FDJ), mais aucun ne parvient à prendre réellement le dessus. Les favoris Carapaz, Landa et Nibali reviendront sur la tête de course dans la dernière ascension du jour, et Mikel Landa (Movistar) tentera même sa chance, en vain. 

Maillot rose sur le dos, Richard Carapaz (Movistar) a tout donné pour permettre à son coéquipier Mikel Landa de s’imposer mais c’est sans compter sur le très fort Pello Bilbao (Astana) qui passe à l’intérieur dans le dernier virage et remporte au sprint sa deuxième victoire sur ce Giro, après celle sur la 7ème étape à l’Aquila devant Tony Gallopin (AG2R La Mondiale). Il devance donc Mikel Landa (Movistar) et Giulio Ciccone (Trek Segafredo). Le Français Valentin Madouas (Groupama-FDJ) termine à une belle 8ème place et remonte à la 13ème place du général pour son premier Grand-Tour, un jeune prometteur. 

Pello Bilbao s'offre sa deuxième victoire sur ce GiroPello Bilbao s'offre sa deuxième victoire sur ce Giro | © Giro Italia

L’Equatorien Richard Carapaz (Movistar) conserve donc logiquement sa place de leader, avec 1’54’’ sur Vincenzo Nibali (Bahrain Merida) et 2’53’’ sur son coéquipier Mikel Landa, qui monte sur le podium du général. Pour clore cette 102ème édition du Giro, un contre-la-montre individuel de 17km est au programme dans les rues de Vérone demain. On sait que Nibali est plus à l’aise sur les contre-la-montres que Carapaz, est-ce que les 1’54’’ seront suffisantes pour que l’Equatorien s’offre son premier Grand-Tour ? 

Classement 20ème étape : 

  1. Pello Bilbao (Astana) en 5h46’02’’
  2. Mikel Landa (Movistar) mt
  3. Giulio Ciccone (Trek Segafredo) à 2’’
  4. Richard Carapaz (Movistar) à 4’’ 
  5. Vincenzo Nibali (Bahrain Merida) à 4’’ 
  6. Tanel Kangert (EF Education First) à 15’’ 
  7. Mikel Nieve (Mitchelton Scott) à 15’’ 
  8. Valentin Madouas (Groupama FDJ) à 25’’
  9. Rafal Majka (Bora Hansgrohe) à 44’’
  10. Domenico Pozzovivo (Bahrain Merida) à 44’’

Classement général provisoire :

  1. Richard Carapaz (Movistar) en 89h38’28’’
  2. Vincenzo Nibali (Bahrain Merida) à 1’54’’
  3. Mikel Landa (Movistar) à 2’53’’
  4. Primoz Roglic (Jumbo Visma) à 3’06’’
  5. Bauke Mollema (Trek Segafredo) à 5’51’’
  6. Miguel Angel Lopez (Astana) à 7’18’’ 
  7. Rafal Majka (Bora Hansgrohe) à 7’28’’
  8. Simon Yates (Mitchelton Scott) à 8’01’’
  9. Pavel Sivakov (Ineos) à 9’11’’
  10. Ilnur Zakarin (Katusha Alpecin) à 12’50’’

Par Maëlle Grossetête

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE