FLASHS

Pros

Gonflés à bloc !

Publié le 09/03/2011 18:09

Paris-Nice # 4. Thomas Voeckler conclut victorieusement 185 kilomètres d'échappée à cinq. Présent dans le bon coup, Thomas De Gendt reprend le Maillot Jaune.

Thomas Voeckler triomphateurThomas Voeckler triomphateur | © SirottiBien que les sprinteurs aient leurs petites habitudes à Belleville (Loire), où se termine la quatrième étape de Paris-Nice, leur ombre devrait progressivement s'effacer aujourd'hui et dans les jours à venir. La route se corse en effet dans le vignoble du Beaujolais, où les coureurs vont rencontrer un enchaînement de difficultés particulièrement usant. On compte une demi-quinzaine d'ascensions entre Crêches-sur-Saône (Saône-et-Loire) et Belleville (191 km). Cela n'exclut pas forcément les sprinteurs du débat du jour mais, plus que les jours derniers, les attaquants ont une chance d'aller au bout. Encore que dimanche, si l'on se rappelle bien, le jeune Thomas De Gendt (Vacansoleil-DCM) était parvenu à mener son échappée à terme en s'adjugeant l'étape inaugurale et le Maillot Jaune, que lui a chipé grâce aux bonifications Matthew Goss (HTC-Highroad).

Dépossédé de la première place du classement général, lui qui peut aspirer à un excellent résultat dans ce Paris-Nice et apparaît déjà comme la grande révélation de la semaine, Thomas De Gendt est revanchard. Le Maillot Jaune, il y a pris goût et il veut s'en emparer de nouveau aujourd'hui. Alors il se glisse dans l'échappée qui prend forme après 6 kilomètres avec les toujours très inspirés Rémi Pauriol (FDJ) et Thomas Voeckler (Team Europcar), et que complètent un peu plus loin Francis De Greef (Omega Pharma-Lotto) et Rémi Di Grégorio (Astana). Ce sera la bonne. Les cinq hommes qui progressent en tête de course sont suffisamment armés pour réaliser un bout de chemin en tête. Tous bénéficient d'une superbe condition physique et un coureur comme Thomas Voeckler est devenu coutumier du fait.

Et pourtant, à travers les côtes et cols de la vallée du Rhône, on ne peut pas dire que l'avantage qui est accordé aux cinq attaquants soit déterminant. Le peloton bloque l'avance du quintet de tête à 5'15" et reprend progressivement du terrain sur les éclaireurs alors que se profilent les deux dernières difficultés du jour, le col du Fût d'Avenas (5,2 km à 5,1 %) et le col de Fontmartin (3,6 km à 5,8 %), ce dernier situé quand même à 35 kilomètres de l'arrivée. En cours de route, Thomas De Gendt a repris 3 secondes de bonification et s'est virtuellement réapproprié le Maillot Jaune, mais le peloton et les sprinteurs encore présents à son bord reviennent aux abords de la minute à l'entame des 20 derniers kilomètres. Les chances de réussite des hommes de tête s'amenuisent mais c'est pourtant bien mal connaître des gaillards comme Thomas Voeckler, déjà à l'attaque dans le final hier, et Thomas De Gendt, une vraie machine.

Thomas Voeckler entraîne la bonne échappée sur 185 kilomètresThomas Voeckler entraîne la bonne échappée sur 185 kilomètres | © SirottiSi Francis De Greef cède au rythme des échappés dans les derniers kilomètres, Thomas De Gendt, Rémi Di Grégorio, Rémi Pauriol et Thomas Voeckler poursuivent leur route avec une féroce volonté. Et le peloton ne leur reprend presque rien. Sous la flamme rouge, il est acquis que les deux Thomas et les deux Rémi se disputeront la victoire, le peloton étant relégué à 13 secondes à l'arrivée. Concentré sur le seul objectif du Maillot Jaune, Thomas De Gendt roule sans réclamer de relai dans le dernier kilomètre. Il sera trop court pour postuler à une seconde victoire d'étape, laquelle ne peut pas échapper au champion de France Thomas Voeckler. Après avoir longtemps tourné autour d'un succès d'étape sur Paris-Nice, l'Alsacien trouve la délivrance à Belleville, après 185 kilomètres d'échappée. Troisième, Thomas De Gendt reprend le Maillot Jaune.

Demain jeudi, la cinquième étape se disputera entre Saint-Symphorien-sur-Coise et Vernoux-en-Vivarais (193 km).

Classement 4ème étape :

1. Thomas Voeckler (FRA, Team Europcar) les 191 km en 5h04'20"
2. Rémi Pauriol (FRA, FDJ) m.t.
3. Thomas De Gendt (BEL, Vacansoleil-DCM) m.t.
4. Rémi Di Gregorio (FRA, Astana) m.t.
5. Heinrich Haussler (AUS, Garmin-Cervélo) à 13 sec.
6. Peter Sagan (SVQ, Liquigas-Cannondale) m.t.
7. Romain Feillu (FRA, Vacansoleil-DCM) m.t.
8. Samuel Dumoulin (FRA, Cofidis) m.t.
9. Grega Bole (SLO, Lampre-ISD) m.t.
10. Danilo Wyss (SUI, BMC Racing Team) m.t.

Classement général :

1. Thomas De Gendt (BEL, Vacansoleil-DCM) en 19h26'46"
2. Thomas Voeckler (FRA, Team Europcar) à 10 sec.
3. Rémi Pauriol (FRA, FDJ) à 16 sec.
4. Matthew Goss (AUS, HTC-Highroad) à 21 sec.
5. Rémi Di Gregorio (FRA, Astana) à 24 sec.
6. Heinrich Haussler (AUS, Garmin-Cervélo) à 27 sec.
7. Greg Hendersen (NZL, Team Sky) m.t.
8. Jérémy Roy (FRA, FDJ) à 30 sec.
9. Tony Gallopin (FRA, Cofidis) à 31 sec.
10. Cyril Gautier (FRA, Team Europcar) à 32 sec.

Classement par points :

1. Heinrich Haussler (AUS, Garmin-Cervélo) 76 pt
2. Greg Henderson (NZL, Team Sky) 56 pt
3. Thomas De Gendt (BEL, Vacansoleil-DCM) 55 pt

Classement de la montagne :

1. Rémi Pauriol (FRA, FDJ) 35 pt
2. Rémi Di Gregorio (FRA, Astana) 19 pt
3. Thomas De Gendt (BEL, Vacansoleil-DCM) 15 pt

Classement des jeunes :

1. Thomas De Gendt (BEL, Vacansoleil-DCM) en 19h26'46"
2. Matthew Goss (AUS, HTC-Highroad) à 21 sec.
3. Tony Gallopin (FRA, Cofidis) à 31 sec.

Classement par équipes :

1. Vacansoleil-DCM (PBS) en 58h21'56"
2. Astana (KAZ) m.t.
3. FDJ (FRA) m.t.

ASO Triathlon Paris

Instagram Vélo101

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
dimanche 03 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Fenioux déc18-janv19
DSO
Sportour déc-janv19